Lettre ouverte au Président Hollande d’un volontaire français au Donbass…

La propagande mensongère et guerrière, est omniprésente dans les discours du locataire de l’Élysée. Il y a longtemps que nous savons qu’il ne gère rien, qu’il ne décide de rien, et qu’il semble un peu plus perdu chaque jour, sur la conduite à tenir. Au crépuscule d’une fonction qu’il n’a eu de cesse de trahir. Il restera dans l’histoire sans aucun doute, comme le plus pathétique président, de ce qui fut une république jadis démocratique.

Au printemps 2014, après avoir organisé le massacre d’Odessa, Kiev lance son armée dans une « opération spéciale antiterroriste » hallucinante et disproportionnée contre les populations des régions russophones qui réclament une fédéralisation de l’Ukraine. Les bombardements et les assauts contre la population civile provoquent un mouvement séparatiste légitime à Donetsk et Lugansk et une rébellion armée. Cette guerre que mène Piotr Porochenko a depuis plus de 2 ans fait plus de 10 000 morts, des dizaines de milliers de blessés, plus d’1 million de réfugiés et des destructions catastrophiques..

L’accueil de Porochenko en chef d’état est pour eux une pilule amère, mais le discours de François Hollande et son chapelet de contre-vérités les a plus profondément blessés encore.
Voici ce qu’écrit à François Hollande un Français volontaire en Novorussia . Partagez. Merci pour eux.
Au moment ou nous descendons dans la rue pour lutter contre une loi anti-citoyenne nous devons nous montrer solidaires aussi de ce combat là.
Galadriel

Je tiens à préciser en préambule, Monsieur Hollande que je ne vous apprécie pas, cependant je respecte la fonction présidentielle que les français vous ont confié par défaut en 2012 et que vous prétendez exercer.

Aussi c’est au Chef de l’État français que j’adresse ici mon indignation suite à votre déclaration conjointe avec le Président ukrainien Porochenko prononcée le 21 juin 2016 à Paris.

En effet, lors de cette brève intervention, Monsieur Hollande vous avez fait montre, au sujet de la crise ukrainienne, d’une partialité haineuse et mensongère vis à vis de la Fédération de Russie et qui dépasse de beaucoup le style obséquieux que vous avez adopté envers votre invité ukrainien.

Abusant de votre fonction présidentielle vous avez menti et tenté de manipuler honteusement l’opinion publique, et je ne relèverai ici que 2 exemples parmi d’autres qui immédiatement, illustrent votre comportement.

En effet, dès les premières minutes de votre intervention vous affirmez, je vous cite :

Echange de prisonniers le 8 septembre 2015 sur le front du Donbass, à proximité de Donetsk

A PROPOS DES OTAGES
– Vous prétendez « … la libération d’un certain nombre de personnes qui étaient RETENUES EN OTAGE » (1’14 »)
Oserai-je Monsieur le Président de la République française vous rappelez ici la définition du mot otage ? :« Personne dont on s’empare et qu’on utilise comme moyen de pression contre quelqu’un, un État, pour l’amener à céder à des exigences »
Or les personnes détenues par les Républiques séparatistes de Donetsk et Lugansk ne sont pas des otages mais des soldats des forces armées ukrainiennes fait prisonniers lors des assauts menés contre le Donbass depuis le printemps 2014.
Ils sont libérés dans le cadre d’échange de prisonniers avec Kiev, en application des articles 109 à 117 de la Convention de Genève de 1949, progrès effectivement imputable au « Format Normandie » auquel vous participez et point n° 6 des accords de Minsk.

Mais, je ne suis pas naïf Monsieur Hollande car l’emploi du mot « otage » venant de votre part n’est pas une erreur sémantique mais bien un usage intentionnel destiné à influencer l’opinion publique qui associe légitimement ce vocabulaire connoté au banditisme et au terrorisme.

A ce propos il faut rappeler que, si le 13 mai 2014, le Parquet général d’Ukraine a effectivement déclaré « organisations terroristes » les Républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, en revanche, ni l’ONU ni même l’OTAN, par la voix de son secrétaire général Jens Stoltenberg le 30 janvier 2015, ont accepté cette qualification pour les séparatistes.

A PROPOS DE L’INVASION RUSSE EN CRIMÉE

Un peu plus loin dans votre déclaration officielle, vous affirmez à propos des représailles économiques contre la Russie :

– « Ces sanctions elles ont été prononcées après que la Crimée ait été envahie et qu’il y ait eu ce manquement au droit international… » (2’37 »)

Là encore Monsieur le Président de la République concernant ce référendum de Crimée du 16 mars 2014 je me permettrai de vous rappeler la réalité que la propagande négationniste de Kiev que vous répétez imprudemment, omet volontairement de considérer :

Tout d’abord, il n’y a pas eu « invasion russe » pour la simple et bonne raison que les 24 000 soldats et marins russes présents au moment des événements étaient déjà en garnison dans cette péninsule, qui est historiquement russe comme le prouve la flotte de la Mer Noire à laquelle ils appartiennent, et qui est depuis sa création en 1783 basée dans le port de Sébastopol.

Concernant ce point particulier il ne peut donc y avoir comme vous le prétendez de « manquement au droit international », car le maintien de cette présence militaire russe en Crimée a été autorisée par un accord international entre Kiev et Moscou signé le 28 mai 1997 (en échange entre autre de tarifs gaziers préférentiels)

Quant à la prétendue « invasion russe » dans le Donbass, non seulement aucune preuve n’a été encore présentée par les états majors militaires de l’OTAN, mais leurs représentants reconnaissent même que c’est un fantasme, y compris votre propre Directeur du renseignement militaire, le général Christophe Gomart, au cours de la Commission de la Défense à l’Assemblée Nationale, le mercredi 25 mars 2015…/…

Lire la suite

Source LesBrinsd’Herbes, relayé d’alawata

https://www.facebook.com/groups/soutien.donbass/

Voir aussi:

 

L’Europe c’est la paix : Merkel annonce un réarmement massif !

4 commentaires

  • Merci Voltigeur d’avoir relayé cet article.
    Cette lettre devrait être imprimée et envoyée en masse à l’Élysée en soutien des volontaires français et internationaux, et de la population du Dombass.
    On oublie qu’il y a même quelques américains qui se battent sur place, et ce ne sont pas des professionnels de blackwaters.

  • Mata Hari Mata Hari

    Merci Volti pour ce partage précieux et très important http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
    Cette lettre est criante de vérité !

    Je reconnais bien là mon ami Erwan, dans son combat et sa constance pour la liberté, la vérité, et son soutien actif au risque de sa vie, aux populations du Dombass.
    Je pense aussi à mon ami Xavier qui oeuvre d’une autre façon pour les mêmes causes, son site est très instructif, et ses analyses de la situation en Russie, Dombass ( RPL et RPD* ), et Ukraine, mais pas que, sont excellentes, à faire pâlir nos analystes propagandistes occidentaux de l’Ouest !
    * ( RPL et RPD )
    République Populaire de Lugansk et République Populaire de Donetsk

    http://www.stratpol.com/
    http://www.tvlibertes.com/zoom-xavier-moreau-les-sanctions-nont-plus-deffet-sur-la-russie/

    Je vous adresse mes Chers Amis, sans oublier les autres volontaires, mes affectueuses pensées. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    Je soutiens moi aussi, depuis plus d’un an ( ma ville étant jumelée à Lugansk depuis très longtemps ), les civils du Dombass ( les enfants en particulier ) à ma façon, par l’envoi de colis humanitaires, par le biais de

    http://vostokfrance.wix.com/vostok

  • Grognard

    J’ai déjà écrit au début de ce quinquennat que FH serait le fossoyeur du PS.
    C’est maintenant acté et clair pour tout le monde.
    Que les députés de ce mouroir en sursis ne viennent pas pleurnicher.
    En soutenant cette politique anti sociale qui caractérise cette fin de règne ; en refusant de passer du sociétal au social en début de mandat ces députés ont choisi le déshonneur.
    Qu’ils soient payés à l’aune de leur forfaiture.
    Ce n’est pas la première fois que les députés PS trahissent la Nation.
    Faisons en sorte que ce soit le dernière.

    Pour en revenir à FH à quel moment a-t-il endossé la tunique présidentielle?
    A chacun de répondre s’il le peut.

    En tout cas il faudra savoir rappeler à ses électeurs, à ceux qui ont appelés à voter pour lui au second tour pour des places ou pour conserver des mairies – EELV et PCF – ou pire encore pour rien ; leur collusion et leur complicité.

    Il est temps de commencer à penser quel candidat nous soutiendrons en 2017 et essayer de rassembler le plus de monde sur son nom.

    S’il y en a pas, alors il faudra voter blanc de telle sorte que quelque soit le PR il soit d’emblée minoritaire.
    Tout en sachant que ce ne sera pas suffisant.