Le déficit de l’ENA se chiffre à 1,8 million d’euros…

Je ne vous apprendrai rien, en vous disant que ce sont ces « privilégiés » qui tiennent « les cordons de la bourse » du pays! Force est de constater que, quand on est incapable de gérer cette école de formatage qu’est l’ENA, avec si peu d’élèves, comment prétendre gérer un pays? Il est à rappeler que le locataire de l’Élysée, a été le « patron » de la Corrèze, le département le plus endetté du pays.

hol 9

L’école formant les hauts fonctionnaires d’Etat a des comptes largement dans le rouge…

Le trou devient vertigineux. Après un demi-million d’euros en 2014, le déficit de l’Ecole nationale d’administration a atteint 1,83 million d’euros en 2015… et il pourrait atteindre un seuil critique en mars prochain, indique Le Républicain Lorrain.

L’augmentation de la masse salariale serait la raison principale de ces mauvais chiffres. Dans un rapport interne, il est aussi reproché à l’Etat de ne pas assumer ses engagements et d’avoir réduit, entre 2006 et 2015, de 8 % le montant de sa subvention. Celle-ci s’élevait à 31 millions d’euros l’an passé.

Le nombre d’élèves accueillis pourrait passer de 90 à 80, ou même 76

L’établissement formant les hauts fonctionnaires d’Etat depuis 70 ans planche donc sur plusieurs pistes d’économies…/…

Lire la suite

Source 20Minutes

Dans cet article d’Eric Verhaeghe de 2013,  relayé par LesBrinsd’Herbes vous pouviez lire ceci :

S’il est bien une école où l’on n’aime pas s’appliquer à soi-même les leçons arrogantes qu’on donne aux autres, c’est l’ENA. Ce petit temple de la science administrative mériterait d’ailleurs d’être rebaptisé le temple du déficit public, tant il a formé de dépensiers incapables de manager l’Etat pour le ramener dans le droit chemin d’une situation financièrement vertueuse.

Dans cet ordre de la décadence, la gestion de l’ENA elle-même apparaît comme une sorte de démonstration vivante de la propension à ériger le déficit en religion et en source de fierté.

Le projet de budget 2014 en donne une très belle illustration.

Ainsi, pour 2014, l’ENA devrait recevoir 32,5 millions € de crédit, contre 33,1 l’année précédente. Soit un effort de près de 2%. Le geste méritait d’être souligné. Mais il doit être rapporté à l’effort global de cette école, qui semble présenter des marges bien plus grandes en matière d’économie.

Par exemple, si l’on rapport le budget au nombre d’élèves (161), on s’aperçoit que l’Etat apporte la bagatelle de 200.000 € par tête de type. Soit 20 fois le coût d’un étudiant à l’université. Impressionnant, non? Allez, soyons honnêtes, si l’on rajoute à ce calcul les élèves de cycle préparatoire (149), on arrive à un peu plus de 100.000€ par élève. 10 fois le coût d’un étudiant à l’université.

Autre exemple: si l’on rapporte le nombre de salariés (204) de l’Ecole au nombre d’élèves (161), on arrive au modique ratio de 1,25 fonctionnaire par élève. Imagine-t-on les universités qui comptent 20.000 étudiants recruter 24.000 fonctionnaires pour faire tourner l’université?

Dans ce superbe gâchis budgétaire, on pourrait s’attendre à un resserrement de vis un peu plus important que le petit 2% prévu par la loi de finances. Après tout, il n’est pas inutile que les futurs décideurs de la dépense publique expérimentent par eux-mêmes les effets des politiques qu’ils ordonneront d’un trait de plume.

Justement… l’ENA semble avoir bien du mal à se plier aux règles qu’elle impose aux autres. En 2013, l’ENA devrait en effet afficher un déficit de 1,5 million. La honte: 5% de dépassement par rapport au budget initial.

Bercy n’explique pas les raisons de cette situation qui, une fois de plus, donne la pire image qui soit d’une école dont la justification est de plus en plus fragile.

http://www.eric-verhaeghe.fr/ena-le-scandale-du-deficit/

Notre amie Galadriel nous dit:

Même pas capable de boucler un budget. Et c’est cette école qui forme les gestionnaires  de l’État qui nous parlent d’austérité  : Ah! Ah! Ah!

Fermons cette école qui ne sert à rien qu’à décorer des cartes de visite et créer des réseaux et répartissons les 31 millions gagnés dans notre enseignement public en difficulté .

A la tête de et dans nos ministères nous avons besoin de gens de terrain qui possèdent leur sujet,  aiment ce qu’ils font et sont prêts à se battre pour le meilleur. Pas de ces fils et filles à papa généralistes déconnectés de la base qui se serrent les coudes, se prennent pour la crème de la Terre et ne pensent qu’à satisfaire leurs ambitions. (Remarquons tout de même que l’ENA n’est pas le pass obligatoire pour accéder à de hautes fonctions :  Sarko (avocat) , Marine Le Pen,(avocate)  DSK (Prof d’économie) entre autres… Mais ça aide.

Galadriel pour LesBrinsd’Herbes

11 commentaires

  • Tyr

    Il y a quelque chose que je comprends pas:
    vu les carrières monstrueuses avec pléthore d’argent public pour tous les anciens élèves de cette boite à cons, comment se fait-il que ce machin nuisible ne soit pas à l’équilibre financier en faisant un appel aux dons de ses anciens élèves?
    Ou même en faisant appel à la générosité des élèves actuels, puisqu’ils touchent un salaire en tant qu’étudiant à l’ENA…

  • JBL1960 JBL1960

    C’est une super idée d’avoir mis en insert les tweets du Résident de l’Élysée actuel quand il ne l’était pas encore. Finalement, il en disait autant de bêtises que maintenant, sauf qu’avant ça nous faisait rire, maintenant ça nous fait caguer !

    • voltigeur voltigeur

      C’est surtout qu’entre ce qu’il osait dire à propos de son « rival » et, ce qu’il nous à fait en le remplaçant, il n’y a pas de quoi être fier…. Beaucoup de populisme, pèche aux voix, ratissage, foutage de gueule, on appelle comme on veut, le résultât est là et bien là. Une catastrophe ambulante ce type.

  • kalon kalon

    Comment peut’ on comprendre le problème de santé d’une personne en ne lui accordant que 20′ de consultation ?
    Dans le temps, pour comprendre les problèmes crées par la rénovation d’un immeuble familial, il me fallait une semaine ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    Ben oui, comme le chantait Jacques Brel : Au suivant !

  • kalon kalon

    Ben oui, et après la gestion de l’ ENA, on pourrait intéresser davantage au budget faramineux de la sécurité sociale.
    Quel est le coût réel d’une consultation en milieu médical ? ( consultation, médicaments, examens complémentaires, frais d’hospitalisation….etc.)
    Pour fréquenter les hôpitaux et les médecins depuis 2 ans ( vieillesse oblige ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif), je me suis rendu compte de la gabegie régnant dans ce secteur totalement cadenassé par le corporatisme médical et la puissance financiére des génocidaires pharmaceutiques.
    80 % des « médicaments » prescris ne servent à rien sinon à enrichir les propriétaires des usines à pilules et à créer des effets secondaires permettant la vente d’autres médicaments afin de corriger, plutôt d’atténuer ces effets !
    le rédacteur en chef de la revue « The Lancet », vaisseau amiral des publications « scientifiques » à caractère médical s’est récemment excusé auprès de ces lecteurs en leur avouant que plus de la moitié des études publiées sont basées sur des données bidonnées par les sociétés pharmaceutiques qui finance les comités de lecture avalisant les publications !
    – Les hôpitaux et centres médicaux sont, de plus en plus souvent, financés par les « usines à pilules » !
    – Les médecins sont rétribués pour des conférences bidons afin de masquer les prébendes servies par ces mêmes « usines à pilules » !
    – Les politiciens sont lobbyisés par ces mêmes « usines à pilules » !
    le secteur de la santé est devenu un immense marché commercial ou les « patients » ne sont plus considérés que comme des « faire valoir » destinés à justifier des facturations totalement abusives !
    A quand un article de fond sur les M.E. afin de démasquer cette ÉNORME escroquerie qu’est devenu le secteur des soins de santé sachant que c’est nous qui sommes forcé de financer cette escroquerie ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • bonjour

    p’tain 1, 8 million de déficit pour l’école des « ânes », (ce mot est vraiment injuste car j’adore les ânes et leur intelligence est nettement supérieur à celle d’homosapienssapiensdestructor)