Une nouvelle étude sur les liens entre viande et cancer fait réagir l’industrie

L’industrie de la viande se prépare à riposter aux résultats d’une étude qui renforcerait les liens entre le cancer et la consommation de la viande rouge. La recherche a beef-3464_640été menée par des experts de l’agence de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses résultats doivent être rendus publics lundi.

Selon le quotidien britannique Daily Mail, l’étude révélerait que la consommation de viandes transformées est plus cancérigène que la consommation de viande rouge, qui arrive au deuxième rang.

« Si c’est la conclusion de l’agence, elle ne peut s’appliquer à la santé des personnes, parce qu’elle ne comporte qu’une partie du casse-tête, des risques théoriques », a déclaré le président de l’Institut nord-américain de la viande, Barry Carpenter.

La directrice de la recherche sur la nutrition au sein de l’Association nationale des éleveurs de bovins, Shalene McNeill, a déclaré que les données scientifiques disponibles ne font pas de liens de cause à effet entre tout type de viande et tout type de cancer.

« Le cancer est une maladie complexe que même les plus brillants esprits ne comprennent pas complètement », dit-elle, ajoutant que « des milliards de dollars ont été dépensés sur des études partout dans le monde et rien n’a prouvé que quelque nourriture que ce soit cause ou guérit le cancer ».

L’agence de recherche de l’OMS a pour sa part indiqué qu’elle ne commenterait pas ces réactions, mais que les résultats de l’étude seront dévoilés en même temps qu’ils seront publiés dans la revue scientifique The Lancet Oncology.

La Société américaine du cancer a rappelé qu’il y a longtemps qu’elle recommande aux citoyens de limiter leur consommation de viandes rouges et transformées.

La viande, un corps étranger

Dans une étude publiée en décembre dernier dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, des chercheurs ont pour la première fois décrit en quoi la viande rouge pouvait s’avérer nocive pour l’humain. Dans ce rapport, les scientifiques expliquent que le corps réagit à l’ingestion de la viande comme à un corps étranger et provoque une réaction immunitaire toxique.

Ils ont découvert que le bœuf, le porc et l’agneau contiennent un sucre naturellement produit par les carnivores, mais pas par l’homme. Ainsi, manger de la viande déclenche une réponse du système immunitaire qui produit des anticorps, entraîne l’inflammation et éventuellement le cancer.

Source:Ici.radio-canada.ca

 

35 commentaires

  • Donc on apprend qu’il pourrait y avoir une CORRELATION entre la viande et le cancer. On est pas sur parce qu’on ne sait pas bien comment ça marche, mais c’est une éventualité qui est dans le domaine des possibilités. Enfin, peut-être…

    Tiens, un étude montre que le QI moyen est en baisse :

    Ce que les gens ignorent, c’est que « le temps de réaction moyen d’un homme en 1889 était de 183 millisecondes, alors qu’il était de 253 millisecondes en 2004″… 1889…

    Mais il faut savoir que La Vegetarian Society à été fondée en 1847. Le temps qu’elle se développe, son effet a été marginal, mais il apparait désormais qu’il pourrait exister un lien entre l’accroissement des adeptes de ses théories, et la baisse du QI et des capacités intellectuelles moyennes.

    Alors, manger de la viande et risquer un cancer ou manger des graines et devenir con, a vous de choisir.

  • Mya

    Ca me fait marrer tout ces articles qui parlent toujours de « on a trouvés des liens entre xxx & le cancer » ou autre maladie.

    Tout ce qui est acide répands la mort, tout ce qui est alcalin répands la vie.

    L’être humain est frugivore (cru), ceux qui sont en état extrême de déminéralisation auront peut-être besoin de jus de légume (énormément de minéraux…), mais il n’est ni végétarien ou omnivore, carnivore, etc.

    Après être passé au frugivorisme, ceux qui sont assez éveillé peuvent même tenter de se nourrir de Prana. (respirarien)

    • On nous aurait menti ? L’homme est frugivore ? Qui l’eut cru ?

      Le principe de base de ton truc euh, je vais éviter les qualificatifs, de prana, c’est de jeûner pendant une semaine sans manger ni boire… Ce que je ne comprend pas, c’est comment cette pratique à pu se transmettre étant donné que les cons (ou les malchanceux) qui n’ont pas bu (réellement) pendant une semaine sont morts…

      Sans déconner, on atteint des sommets là…

      • Mya

        Oui, des personnes mortes comme Jasmuheen pour la plus connu en occident.

        Mais vu le ton que tu adoptes à chaque sujet sur les sujets qui en remettent en cause les mangeurs de cadavres, soit tu es payé pour troller, soit tu es quelqu’un de très primitif, ce qui ne serait pas étonnant avec ton cerveau en acidose complètement déminéralisé. Bref continue à troller, j’ai pas de temps à perdre avec une personne qui est aligné avec son ego.

        Bon courage pour tes prochaines réincarnations dans des sphères avec schéma dominant-dominé.

        Tu m’expliqueras aussi comment tu peux atteindre le même résultat que le Dr. Robert Morse avec ta nourriture morte.

        Je m’en fous de tes théories, études, etc
        Moi y a que le concret qui compte, et ça tu ne pourrais jamais le contredire, les résultats sont là, et sont loin d’être des exceptions.

      • Encore une fois, vous tenez un discours dans les extrêmes, jeûner ce n’est pas ça du tout. C’est une pratique et un régime censé qui ne se pratique pas à la légère. Et le but, est de purifier l’organisme et purger notre système digestif, et décrasser le colon. Voilà à quoi sert le jeûne.

        Ensuite c’est comme pour tout, cela demande de la pratique, on commence petit, à son rythme et sans excès inutile qui se ra contre-productif.

        On commencera souvent par deux jours. Important, on ne fait pas plus de trois cure de jeûnes par ans. Inutile d’en faire plus. (et quand on jeûne, on bois de l’eau claire, sinon comment on évacue les toxines ?)

        PS le Prana est un terme utilisé à tord et à travers dans les croyances new âge, et s’avère souvent dangereux. C’est une pratique réservée aux initiés Yogi .

        Orné

    • odc

      Exact (d’après mes connaissances) et certaines eaux naturelles, sont TOP pour équilibrer l’alcalinité du corps.
      Les eaux minérales suivantes: Badoit (française), Gerolsteiner (allemande) et Ferrarelle (italienne) possèdent les caractéristiques propres à aider à combattre l’acidité de l’organisme. En raison de notre alimentation moderne, notre organisme tend à s’acidifier ce qui favoriserait le développement de maladies chroniques.
      J’ai aussi testé la vichy celestin qui agit aussi efficacement que du gaviscon par exemple.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      Caractéristiques de la Badoit en mg/l: Calcium 190, Bicarbonate 1300, Magnesium 85, Sulfates 38, Sodium 165.
      Caractéristiques de la Gerolsteiner en mg/l: Calcium 348, Bicarbonates 1816, Magnésium 108, Sulfates 38,30, Sodium 118 mg.
      Caractéristiques de la Ferrarelle en mg/l: Calcium 365, Bicarbonate 1430, Magnésium 18, Sulfate 4, Sodium 47.

      En règle générale: le bicarbonate réduis l’acidité du corps.

      • Les plus alcaline, sont Saint-Yorre, Vichy Célestins et Sail-les-Bains. Mais en contre partie, elles contiennent beaucoup trop de fluor. Donc le mieux est de prendre une eau ultra douce, et d’y ajouter du bicarbonate de sout sois même. Ou encore utiliser éventuellement du THIOSULFATE DE SODIUM (quelques goutes) pour supprimer le chlore. Mais le mieux est d’utiliser un purificateur d’eau relié au robinet. Le meilleur est le « Purificateur » d’eau à osmose inversé.

        Orné

  • Michele

    ah parce que vous allez croire l’OMS maintenant????

    • Ah ben quand ça va dans le sens de tes croyances de base, c’est même une source sérieuse… C’est quand ils disent le contraire de ce que tu veux croire qu’ils ne sont pas fiables du tout.

    • Ikyro

      +1
      Faut arrêter de manger de la viande rouge parce que les vaches pètent et soit disant augment le pseudo réchauffement climatique, ou sont bourré d’hormones etc
      Idem pour les poissons parce qu’ils contiennent des métaux lourds
      pareil avec les fruits et légumes parce qu’ils sont bourré de pesticides, insecticide, fongicide et autres ‘cide’

      Pour l’oms, faut manger des vers, morio et autres criquets ou grillons… qui eux sont bio et sains.

      Mais tout ça reste une supposition…. A les croire faudrait arrêter de respirer parce que c’est un oxydent, pas bon pour le cerveau.

      Bof, les gens n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent, même commencer par manger les pissenlits par la racine.

      • Non, c’est aller d’une extrême à l’autre comme argumentation. C’est l’élevage intensif qui est fautif, la pêche intensive, avec des filet géant qui ne laisse rien passé et la pêche en couche inférieurs qui ne laisse plus les jeunes poissons grandir.

        Pour l’agriculture c’est pareil, les grandes multinationales agroalimentaire on une mainmise totale sur les ressources de la planète et y règnent sans partage (Néslé, Kellog, ect…).

        Rien ne nous obligent à participer à la consommation en outrance et de participer au massacre. Ils existant encore de petit négocient, éleveur et agriculture de proximité et bio.

        On a le pouvoir du choix encore, donc faite le.

        Orné

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Moi aussi cela me fait rire, car les cancers ont avant tout une origine psychologique, et cela commence, enfin, à se savoir. Bon, ne sautez pas en l’air et attendez que j’explique.

    Donc origine psychologique disais-je, et tout le monde, je dis bien tout le monde, est porteur de cette saleté, mais tout le monde, et heureusement, ne la développe pas.

    Pourquoi ? d’abord à cause d’une sensibilité personnelle aux stress divers et variés,tout individu ne ressent pas le même stress devant une situation semblable, ensuite il faut un facteur déclenchant :stress, pollution air, eau, nourriture … et enfin,et c’est important, un système immunitaire qui est toujours plus ou moins au top.

    Maintenant au sujet de la viande, l’homme n’en consomme beaucoup que depuis très peu de temps à l’échelle du temps, surtout dans de pareilles quantités, je connais des personnes qui en mangent midi et soir et pas qu’un peu !

    je veux bien qu’au fil des siècles la nourriture humaine se soit diversifiée jusqu’à ce qu’on dise « homnivore » c’est-à-dire « mangeant de tout ». Mais maintenant c’est le côté carnivore qui a pris le dessus et largement ! Combien de personnes penseraient n’avoir pas mangé correctement si un plat de viande n’était pas sur la table !

    Alors et pour terminer, si la viande bourrée de produits chimiques de toutes sortes, alourdie encore par la souffrance animale qui reste fixée dans la chair, n’a que peu d’incidence sur la santé de personnes fortes mentalement, émotionnellement, et avec un système immunitaire au top – et je n’en connais pas beaucoup dans ce cas – ce n’est pas le cas pour les autres.

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Quand vous entendez quelqu’un à qui vous conseillez gentiment de prendre soin de sa santé vous répondre « je paie le médecin pour ça, c’est son boulot » alors je comprends mieux la passivité des gens face à leurs toubibs et aux remèdes prescrits, qui souvent sont incompatibles les uns avec les autres, soit dit en passant !
      D’autre part, conseillez à une personne un remède tout bête et tout simple, mais qui n’est pas remboursé, même si dans le principe elle est d’accord, elle répondra « c’est pas remboursé » et filera acheter autre chose qui masquera son problème et en créera d’autres ailleurs !

      Excusez-moi, j’ai fait dévier le fil !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • C(est un peu pour toute ses raisons que Akasha et moi essayons de sensibiliser à manger autrement, la viande issue des fermes industrielles et la nourriture transformée mécaniquement est source de divers maladies, et pas que le cancer, diabète, obésité, maladie cardiovasculaires, etc…On le fait donc pour des raisons positives. Pour sensibiliser les lecteurs, pas avoir du retours, on s’en fout.

        Orné

    • Bien sur, c’est psychologique avant tout.

      Pour info, on connaissait déjà le cancer a l’époque de l’antiquité. J’imagine que la viande bourrée de produits chimiques et la souffrance animale y étaient déjà pour quelque chose…

      L’action de certains virus n’y est pas pour grand chose, chacun sait qu’il suffit de se concentrer très fort pour provoquer des mutations génétiques et autres erreurs de réplication de l’ADN.

      Donc en récapitulant, entre ceux qui mangent du prana et ceux qui ont découvert la cause principale du cancer, quelle chance nous avons de pouvoir s’instruire ici. Je suggère aux scientifiques de ne plus se casser la nouille à faire des années d’études, d’arrêter la recherche et de lire les commentaires des ME. Ça fera des économies et on vaincra toutes les maladies, et on saura tout du fonctionnement de l’univers sans avoir à utiliser des machines du diable qui vont détruire le monde en créant un trou noir…

      • « Pour info, on connaissait déjà le cancer a l’époque de l’antiquité mouhahahahaha arête j’en peu plus! dis moi qui on??
        ou tu a trouver ça? dans quelle marchand de propagande?ou plutôt qui te paie pour dire ces conneries?? »

        Hippocrate par exemple, dans de nombreux écrits. Herodote aussi, à propos d’Atossa, fille de Cyrus et femme de Darius. Egalement les anciens hindous, 2000 ans avant notre ère, qui essayèrent de détruire les cancers en y appliquant des cataplasmes de pâte corrosive contenant de l’arsenic.

        Ton inculture crasse est assez amusante pour quelqu’un qui voudrait donner des leçons. Peut-être devrais-tu ouvrir quelques livres autres que Tintin et Milou…

        Allez, parce que ton ignorance me fait pitié, voici de quoi faire des recherches : carcinos, carcinoma ou squirrhe. Utilisés par Hippocrate. D’ailleurs pour la petite histoire, c’est Celsus, un médecin romain qui traduisit carcinos en cancer et introduisit carcinoma dans le langage latin. Il utilisait également le terme cacoethes. Galien lui, utilisa le terme grec oncos pour désigner des grosseurs ou tumeurs d’allure malignes…

        Tu croyais quoi ? Que le cancer était apparu comme par magie au 20eme siècle ? Et tu as appris ça ou, a part dans tes certitudes qui reposent sur du vent et ta lamentable inculture ?

    • Michele

      il y a des peuplades qui mangent essentiellement de la viande, de la chasse d’accord, mais ces gens là ne développent pas les maladies des pays industrialisés.
      Par contre ils ne mangent pas de céréales, pas de plats transformés, ni de sucre surtout
      hors le pire pour l’acidose, ce sont justement les céréales et le sucre.
      D’ailleurs les fossiles d’hommes préhistoriques que l’on trouve n’ont pas de caries et leur dentition est bien droite, ce qui n’est plus le cas déjà sur les momies égyptiennes par exemple et eux mangeaient beaucoup de pain, c’était la base de leur alimentation
      Par contre les hommes préhistoriques, eux, ne mangeaient pas de pain, mais beaucoup de viande et surtout de la graisse et les abats, on retrouve d’ailleurs beaucoup d’os coupés, la moelle devait être un mets recherché à l’époque, la langue aussi d’après certains.
      Il y a quelqu’un, dont je ne me rappelle plus le nom, qui a fait une étude début 20ème, sur les peuples confronté à la civilisation, et à partir du moment où ils se sont mis à manger des céréales, du sucre, et des plats comme nous, ils ont commencé à avoir des problèmes de santé, des problèmes de dentition surtout, et par la suite des maladies qu’ils ne connaissaient pas.
      L’homme n’est pas un frugivore non plus, il n’y a pas assez de fruits dans la nature et toute l’année pour le nourrir, c’est une idée qui a germé dans le cerveau de gens de cette époque parce qu’on a des fruits en quantité, mais tous les fruits qu’on a maintenant n’existaient pas à l’époque, ou alors ils étaient immangeables, parce que trop acides, trop durs et puis l’homme ne vivait pas que dans les pays tropicaux non plus, là où il y a plus de fruits, faut pas oublier ça non plus
      Donc pour en revenir à ce cancer, oui il peut être psychologique comme le disait Hamer, mais pas seulement, et si l’étude de l’OMS est basée encore et toujours sur ce que mangent les amères loques, ce n’est franchement pas une référence, puisque eux mangent la viande rouge surtout en barbecue et que leur viande est bourrée d’hormones, d’antibiotiques, de résidus de pesticides dûs aux OGM etc
      c’est pour ça que je me demande pourquoi on devrait croire ce que dit l’OMS, car ils ne sont pas impartiaux non plus, ils vont vers les intérêts de ceux qui les paient
      D’ailleurs l’OMS recommande aussi la vaccination !!!!!

  • william jung

    Pour bien comprendre les effets des aliments OGM sur les animaux :

    Bientôt dans vos assiettes… ! (de gré ou de force)

    http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/9425-bientot-dans-vos-assiettes-de-gre-ou-de-force

    amitiés,

    f.

  • vico

    J’ai toujours entendu que le Jeune est bénéfique! attention être relativement prêt et bonne condition !

    musulman eux attendent selon la lune/soleil . fonction de date est positionnement. sorte de jeune L’abstinence (ramadan)

    chrétien (carême) < le jeûne, la prière et l’aumône, En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. "Santé et guérison par le jeûne est un guide vers une méthode qui ne permet pas seulement la guérison des corps malades, mais apporte à chacun regain de vitalité et éveil spirituel, car, comme Arnold Ehret le dit lui-même : « Dans un corps régénéré, le cerveau fonctionne d’une manière surprenante. L’esprit, les pensées, l’idéal, les aspirations subissent des changements fondamentaux indescriptibles. L’homme chante sa joie et son triomphe sur toutes les misères de la vie qu’il laisse derrière lui. Cela ne vaut-il pas la peine d’essayer ? » " En Fonctions de : dépendra réaction des personnes? en quelques jours 2 à 3 jours suffise et d'autres bien plus selon son organisme à purifier! L'homme frugivore? MOUé reste à voir... omnivore avant tout dans les temps cataclysme volcan astéroïde... oublier trop vite là chère la bonne la non transformé! viande est bénéfique quant elle ais saine propre ! apporte bien de choses, jsé plus quoi :o, les anti ou pro machin http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif chacun à un système digestion différent et groupe sanguin/métabolique.
    on parle de millions d’années est non du poste ère industriel.

  • Eol

    Bonjour !

    Attendons tout de même d’avoir l’étude sous les yeux et ne pas croire délibérément en avance les conclusions (Corrélations?) de celle-ci

    Personnellement, je pense qu’aucunes recommandations, de quelques organisations que se soit ,ne remplaceront l’écoute de son propre corps.
    On nous bassine depuis des décennies sur la possible nocivité de la viande (surtout rouge) et des graisse saturés.
    Etant passé d’un régime standard à celui de végétalien tendant vers le frugivorisme qui au final ne me convenait pas physiologiquement (maigreur extrême malgré une prise importante de nourriture, fatigue chronique pour ne cité que cela), je ne me nourris maintenant exclusivement que de ces mêmes viandes et graisses.
    Et même si je pense que c’est la base sur laquelle l’homme devrait reposer, je peux admettre que certaines personnes puissent aussi se nourrir de végétaux.
    Je rappel à ceux-ci d’ailleurs que la mort et la vie sont intimement relié. Les plantes n’en sont pas moins vivantes que les animaux. La vie engendre la mort et la mort engendre la régénération de la vie. Nous mangeons, apportant la mort sur les règnes végétales et animales et grâce à cela, nous perpétuons notre propre vitalité. Notre propre mort en sera de même !
    Cela n’exclus pas le soin que nous devrions léguer aux animaux d’élevage (et aux plantes) et de dénoncer l’atrocité de l’élevage industriels.

    Le plus important est de trouver ce qui vous donne cette vitalité au delà de tout concept et conditionnement.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • vico

      Les graisses Oui sont bien connue est importante dans la viandes .. aussi pour le bon cholestérol ! triés est enlevé le gras ^^ est dommage notre monde contemporain sélectif hygiéniste moutonneux ! parce que medeçin ou pub dit?
      hors 3/4 des graisses sont bonne (viande bonne qualité, non transformé ogméisé) juste à modéré la prise est selon son activité.

      il est possible que il te fallait beaucoup plus de temps à simulé et régénéré ton corps.. ? un exemple > sur 6 mois ou 1 an rien… mais en continuité 4mois à 1 an de plus admettons çà aurais pu avoir ^^ un retour bénéfique !! si tu voit ce que jve dire ^^

      Thierry Casasnovas <> exemple typique ( obligé, par soucis santé aggravant) dans une vidéo il explique petit à petit la remonté de la pente, surtout commencent à prendre du poids modiquement! hors il est sec comme un squelettique. Niveau de son teint et sa peau, meilleur régénération cellulaire.

      • Eol

        Concernant Thierry Casanovas, c’était principalement sur ses préceptes sur lesquels je basé mon régime végétal à l’époque.

        Mais maintenant avec le recul nécessaire, je pense que malgré l’argumentation qu’il fournit et qui semble convaincante au premiers abords pour une personne non informé, il se trompe lourdement. Il ne pense qu’au travers de ses théories et ne voit pas manifestement les choses en faces.

  • Pour ceux qui comprennent l’anglais, il y a qq documentaires qui expliquent et vulgarisent tout cela très bien.

    les détails sur
    https://espritlogique.wordpress.com/2015/09/01/pourquoi-je-suis-devenu-vegetarien/

  • « Il y a si longtemps maintenant que j’attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui… »

    Pierre Desproges
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Eol

    Je suis aller voir la synthèse de l’étude en question. Je vous transmet les passages les plus intéressants sur la viande rouge :

    Q. La consommation de viande rouge a été classée comme probablement
    cancérogène pour l’homme (Groupe 2A). Qu’est-ce que cela signifie ?

    R. Dans le cas de la viande rouge, cette classification se fonde sur des indications
    limitées provenant d’études épidémiologiques montrant des associations positives entre
    la consommation de viande rouge et le développement d’un cancer colorectal,
    indications soutenues par de fortes indications d’ordre mécanistique.

    Indications limitées signifie qu’une association positive a été observée entre l’exposition
    à la consommation de viande rouge et le cancer mais que d’autres explications pour ces
    observations (techniquement désignées par les termes de hasard, de biais ou de
    facteurs de confusion) ne pouvaient être exclues.

    Q. Quels types de cancers sont liés ou associés à la consommation de viande
    rouge ?

    R. Les données les plus solides, quoique demeurant limitées, indiquant une association
    avec la consommation de viande rouge, concernent le cancer colorectal. Il existe
    également des données indiquant des liens avec le cancer du pancréas et le cancer de
    la prostate.

    Q. Combien de cas de cancer chaque année peut-on attribuer à la consommation
    de viande transformée et de viande rouge ?

    R. Selon les estimations les plus récentes du Global Burden of Disease (GBD) Project
    (fardeau mondial de la maladie), organisme de recherche universitaire indépendant, 34
    000 décès par cancer par an environ dans le monde sont imputables à une alimentation
    riche en viandes transformées.
    La consommation de viande rouge n’a pas encore été établie comme cause de cancer.
    Toutefois, si la causalité des associations rapportées était prouvée, le projet GBD a
    estimé que les régimes riches en viande rouge pourraient être responsables de 50 000
    décès par cancer par an à travers le monde.

    -Le risque de cancer associé à la consommation de viande rouge est plus difficile à
    estimer parce que les indications montrant que la viande rouge provoque le cancer ne
    sont pas aussi fortes.

    -on ne sait pas encore bien comment la viande rouge et la viande transformée
    accroissent le risque de cancer.

    Q. Faut-il ne manger que de la volaille et du poisson ?

    R. Les risques de cancer associés à la consommation de volaille et de poisson n’ont pas
    été évalués.

    (Vous verrez bientôt on nous dira que ces aliments sont aussi probablement néfastes pour la santé !)

    Nous amène t’on de force vers le végétarisme qui est sensé être la sois disant panacée pour notre santé ?

    Q. Faut-il devenir végétariens ?

    R. Les régimes végétariens et les régimes carnés ont des avantages et des
    inconvénients différents pour la santé. Cependant, cette évaluation ne comparait pas
    directement les risques sanitaires chez les végétariens par rapport aux personnes qui
    consomment de la viande. Ce type de comparaison est difficile à faire, car ces groupes
    peuvent être différents à d’autres égards que leur consommation de viande.

    En gros ils ne sont sur de rien !

    Le lien :

    http://www.iarc.fr/en/media-centre/iarcnews/pdf/Monographs-Q&A_Vol114_F.pdf

    Bonne journée http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • Pour être honnête, c’est pas faux, beaucoup de palabres pour pas grand chose…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif En clair, on reste sur les recommandations d’usage d’éviter les viandes issue de la surconsommation, et privilégier celle issues d’élevage à échelle plus humaine, de proximité et bio…

      Akasha.