Aiguiser un couteau sans fusil

Ce sujet s’adresse au plus grand nombre, car si chaque jour nous avons besoin d’outils dans chaque tâche que nous effectuons, il y en a qui sera toujours utile, en intérieur comme en extérieur, quelle que soit la saison ou les événements: le couteau, le seul véritable souci avec celui-ci, outre sa légalité toute relative, c’est son prix.  Comme pour tous les outils, tous les prix sont possibles, allant de quelques euros à plusieurs centaines d’euros, mais la qualité se paie, et ce n’est pas avec un couteau de centre commercial que vous pourrez bénéficier d’un outil performant sur plusieurs années.

Malgré tout, quel que soit votre choix définitif quand à la lame, il ne faut pas la négliger et l’entretenir, en clair, il faut l’aiguiser, mais combien d’entre-nous savent encore comment une lame s’aiguise? Petit rappel des gestes simples et pourtant trop souvent oubliés…

07968699-photo-chroma-couteau-aiguise

Le grès (pierre rugueuse constituée d’une agglomération de grains de sable, facile à reconnaître) aiguise très bien les outils tranchants. Vous pouvez aussi utiliser du quartz, plus rare, ou éventuellement du granit. A la montagne vous trouverez facilement un de ces matériaux.

Fabriquer une pierre à aiguiser

Prenez deux pierres du matériau que vous aurez trouvé et frottez les entre elles afin d’obtenir une surface lisse. Vous aurez donc une pierre avec une surface lisse et une surface rugueuse. Vous pourrez vous servir de la surface rugueuse pour retirer les grosses imperfections de la lame puis la face lisse pour l’aiguiser parfaitement. Vous pouvez garder la pierre ainsi obtenue pour vous en resservir par la suite.

Aiguiser un couteau

Pour aiguiser un couteau mouillez la pierre puis tenez le manche de votre couteau dans la main droite. Faites un mouvement circulaire avec le couteau sur la pierre, dans le sens des aiguilles d’une montre, tout en appuyant une pression constante sur la lame à l’aide de votre main gauche au moment ou vous faites avancer la lame vers son côté tranchant. Gardez un angle constant de manière à ce que la lame soit bien aiguisée et non arrondie. Ne ramenez jamais la lame vers vous en appuyant dessus, vous risqueriez de vous blesser en dérapant, ou de vous prendre des éclats de pierre. Si vous voulez affiner parfaitement le fil de votre lame, réduisez la pression sur la lame au fur et à mesure que vous aiguisez. Pour aiguiser l’autre côté, tournez dans le sens inverse, tout simplement.

aiguiser couteau

N’aiguisez pas votre lame trop à plat, vous obtiendrez un fil très coupant mais aussi très fragile. Il faudra donc l’aiguiser à nouveau très souvent. A l’inverse si vous tenez votre lame trop perpendiculaire à la pierre, vous obtiendrez un fil très solide mais votre lame ne coupera rien du tout. Seule l’expérience vous permettra de trouver le bon compromis entre les deux.

La meilleure solution reste néanmoins d’aiguiser son couteau avant de partir. pour des très courtes durées, cela suffit généralement. Si vous risquez de partir plus longtemps, je vous recommande fortement de prendre avec vous un aiguiseur de poche comme celui-là, qui est peu simple mais très sûr (et économique) ou celui-ci, qui est plus commode à utiliser au milieu de la forêt mais qui a plus de chances de se casser.

Pensez à vérifier régulièrement l’ensemble de votre équipement, y compris votre/vos couteaux, surtout après une période difficile ou vous en avez eu besoin. Cela doit vraiment devenir une habitude. Ainsi vous pourrez toujours compter sur votre matériel le jour où vous en aurez besoin.

N’hésitez pas à laisser un commentaire et à nous suivre sur Facebook pour être informés de nos nouveaux articles dès leur publication !

Source: Labibledusurvivalisme.com

Pour d’autres méthodes avec des outils d’aiguisages plus « classiques », jetez simplement un oeil sur cette page.

19 commentaires

  • Bonne présentation de base.

    La pratique de l’affutage est indispensable à l’utilisation d’outils tranchants.

    Du rasoir au katana, en passant par les multiples types de couteaux, de haches, ciseaux,…, l’affutage peut s’élever au niveau d’un art.

    Cela demande de la patience, et pas mal d’huile de coude.

    Pour ma part, je n’utilise plus d’huile minérale sur mes pierres à huiles pour mes couteaux, mais vous recommande des huiles végétales.

    Les pierres à huiles que j’ai « polluées » avec de l’huile minérale, me servent exclusivement pour des outils à usage non alimentaire.

    Pour les canifs, et les lames courtes, je vous recommande l’utilisation de pierres à faux (à utiliser avec de l’eau)

    Leur forme permet de trouver presque naturellement le bon angle de coupe.

    Un couteau bien aiguisé doit normalement limiter les risques de coupures profondes puisque vous n’avez pas à forcer pour couper.

    De même, le maniement et l’utilisation d’un couteau (ou de n’importe quel outil tranchant) participe au maintien de votre aiguisage.

    En effet, pensez avant tout à préserver son tranchant lors de son utilisation. C’est en appuyant trop fortement sur des matières dures que vous l’userez (assiettes, plats, os,…)

    Pour conclure, ayez toujours un couteau ainsi qu’un briquet sur vous. Vous pourrez vous sortir de toutes les situations avec ces deux objets…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • gnafron

      la pierre à faux est excellente, même à sec !

      les « aiguiseurs », ça fait un peu « bobo parisien » s’initiant au survivalisme…

      enfin, en rapport qualité/prix, l’Opinel n°8 à lame carbone reste le musthttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Mata Hari Mata Hari

    Bhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifnjour les ME

    J’ai une pierre à aiguiser qui a plus de 50 ans, elle est est toujours aussi efficace !
    On peut aussi aiguiser un couteau avec de la toile Emeri ( toile de verre ) on pose la feuille de toile Emeri à cheval sur le bord de la table ou tout autre support, on tient la feuille d’une main et de l’autre main, on passe le fil de la lame plusieurs fois sur la toile doucement mais en appuyant bien la lame, inclinée, à la jonction du manche du couteau à la pointe, jusqu’à ce que la coupe vous convienne.
    Pour aiguiser des ciseaux ( avec une bouteille de verre, faire comme si vous vouliez couper le goulot, faire plusieurs fois ce geste jusqu’à que la coupe vous convienne également )
    J’ai toujours utilisé ces trois méthodes, sans problème.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Je me sers aussi d’une pierre à aiguiser, mais voici un petit truc qui marche si vous n’avez rien pour vos ciseaux ou couteaux :
    prenez du papier alu, dont vous ferez un rouleau assez épais, puis coupez le en morceaux avec les ciseaux ou avec le couteau – plus difficile, mais faisable – après vous aurez la surprise d’avoir ces outils bien aiguisés.

  • samlours94

    Une bonne pierre à aiguiser peut durer des générations, même avec une utilisation régulière.
    Maintenant, tout comme pour les couteaux, une pierre s’entretient aussi et le brossage régulier est de mise.
    Il y a des pierres qui s’additionnent d’huile pour l’affutage , mais même pour celles là, l’eau doit d’abord précéder l’huile dans les premières utilisations. Beaucoup de pierres s’encrassent de manière grossière avec l’huile et il faut donc privilégier ce produit pour la finition plutôt que l’entame.
    J’espère que ces conseils d’un … »horloger » amateur vous serviront. Je retaille et affute mes tournevis avec pierre India, Arkansas et diamant très fin. Certains de mes tournevis ont plus de 60 ans et sont comme neufs !
    Aujourd’hui, vous pouvez trouver en cherchant bien des sets de pierres tout à fait valables pour relativement peu d’argent. Je préfère mettre 70E en trois pierres qui me dureront la vie que de m’embêter à chaque fois à essayer de comprendre pourquoi mes couteaux ne gardent pas de fil ou mes tournevis fondent comme neige au soleil :)

  • engel

    C’est beau la théorie par contre la pratique….Un peu comme faire du feu en frottant deux bois de bois!

    Pour un profane, la chose est excessivement dur avec une simple pierre. La conservation de l’angle d’attaque est tout un art. Et ce n’est pas du jour au lendemain qu’on l’acquière.

    Sans compter que certains aciers inoxydables acquièrent très difficiles un tranchant digne de ce nom.

    …Mais bon, si le bobo y croit, c’est l’essentiel.

    PS: Pourquoi croyez-vous que le rémouleur avait tant de succès au prêt de toutes les classes sociales(y compris la paysannerie) si c’est si simple d’affûter.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Sauf que grâce à cette explication d’affutage je viens à l’instant d’affuter mes ciseaux à cheveux qui ne coupaient plus rien depuis belle lurette avec une pierre à faux que j’avais acheté l’an dernier mais que j’utilisais mal jusque-là ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      Et là nickel, il recoupe tip top, comme par magie, comme neuf ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      Grand Merci Benji, …ils tombent toujours à point tes articles d’aide à l’autonomie ; …et j’avais justement besoin d’un bon coup de ciseaux ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif …bon maintenant je vais pouvoir m’attaquer aux autres ciseaux et couteaux de cuisine, …allez c’est parti pour l’après-midi affutage ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      PS : Engel, cette technique marche Tip Top, faut juste pas avoir deux mains gauche quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif …Ya vraiment de quoi foutre les rémouleurs au chômedu là ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • xeos839

      Le rémouleur avais du succès parceque éguiser correctement une lame prend du temps et surtout que les couteaux passé dans toutes les mains le rémouleur avait par habitude de faire des fil épais pour ça qu’il passais régulièrement un fil fin ne peut être fait que par son propriétaire pour une lame personnel après pour le sens à aiguiser avec une pierre tout dépend si vous coupez en tirant ou en poussant en tirant on aiguiseras dans le sens des aiguille du montre en finissant toujours le tour par la pointe

      • engel

        Salut ma conscience.
        Ouais c’est ça,
        Et faire du feu avec deux bouts de bois est aussi possible et j’en conviens fort justement.
        Faut dire que Rambo lui aussi te faisait des belles démos d’affûtage sur pierre. Bon c’est sûr que pour les ciseaux, faudra que tu attendes « Rambo fait de la couture ». :)

        Si non, t’inquiètes pas pour moi. Je suis un gaucher naturel non contrarié, d’où ma grande et légendaire dextérité de mes deux mains gauches. ;)
        ..Et pour l’affûtage je dispose une meule à eau de 60cms que j’ai motorisé.

  • Yanne Hamar

    Aiguiser la faux d’accord mais n’oubliez pas de la rebattre de temps en temps.

  • xeos839

    Attention quand même avec les pierre qui ne serve cas créer le fil de la lame la major parti du temps un simple coup de fusil pour redresser le fil de la lame suffit sinon vous risquez d’user votre lame prématurément je travaille avec des couteaux tout les jour je les passe légèrement à la pierre au début du mois pour tout le reste du mois le fusil suffit eviter de bricoler avec sa flingue les lame et surtout ne le prêter à personne un bon couteau est personnel quand vous éguiser votre lame vous creer votre fil en lui donnant votre propre angle de découpe quand vous le prêter la personne tiendras légèrement la lame plus ouverte ou fermer que vous se qui saboteras votre fil et vous obligeras à repasser à la pierre donc plus d’usure ( à chacun sa b….. Et son couteau)http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifj’ais acheter un couteau de poche de marque Virginia cela fait 1ans et des poussière je lui donner un premier coup de fusil avant de m’en servir pour aligner le fil et depuis je ne l’est toujours pas passer à la pierre et il a toujours sont tranchant

  • Hector

    Vous êtes sérieux là ?

    Vous croyez vraiment que « après », que ce après soit un cataclysme ou une crise majeure, aiguiser un couteau va être au coeur des préoccupations des gens ?

    Sans déconner…

    • Mata Hari Mata Hari

      Hector,

      Peut-être pas  » au coeur des préoccupations des gens  » mais au quotidien, la débrouille est toujours utile, et pour manger un couteau çà peut servir, et manger est le coeur des préoccupations des êtres humains ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • xeos839

        Le couteau est le premier outil de l’homme alors même en temps normal il n’est pas inutile d’en avoir un sur soi bien au contraire c’est pratique pour toute sorte de chose alors si je ne devais prendre qu’une seul chose en temps de chaos tout bien réfléchie se serais un couteau

      • engel

        ..non, c’est le portable. ;)

    • Tyr

      Bien sûr que oui.
      Dans une situation de rupture du monde tel qu’on le connait, avec ou sans électricité, le couteau est un des outils les plus utiles, polyvalents et efficaces que l’on pourra avoir.

      Un outil ça s’entretient.