Un commentaire

  • Michele DRAYE

    Depuis le temps où l’on nous dépossède de tous nos biens français,

    on doit se demander dans quelle escarcelle tombe le produit de ces ventes

    puisque nos dettes sont sans arrêt en augmentation?

    Est-ils nécessaire de rappeller qu’ILS s’aprêtent à partir à l’étranger…