Vidéo – Recensement des hécatombes animales dans le monde de 2008 à 2014

C’est un travail colossal qui revient sur toutes les hécatombes d’animaux qui à ce jour, sont encore inexpliquées! Car ce qui est étrange, c’est que systématiquement, il n’y a qu’une seule espèce de touchée à la fois! Pourquoi quand un des pies sont touchées, d’autres oiseaux vivant dans le même périmètre ne sont pas concernés? Pareil pour les autres espèces animales, une espèce de concernée et mourant en masse, mais pas d’autres… Et le nombre d’hécatombes se comptent par centaines.

mass_animal_death

https://www.youtube.com/watch?v=uFJbDn1J1O4

Trouvé sur Sott.net

 

21 commentaires

  • nenin

    voic un site qui répertorie tous les morts massives d’animaux depuis quelques annees….
    http://www.end-times-prophecy.org/animal-deaths-birds-fish-end-times.html

  • OSMAN OSMAN

    existe elle en stfr??

  • Le Russe Le Russe

    Ce sont des départ « d’âme groupes ».
    Juste pour expliquer très sommairement l’aspect « étrange » souligné dans la présentation, à savoir « il n’y a qu’une seule espèce de touchée à la fois ».

    Imaginons :
    Je suis une « Grande Abeille ».
    C’est à dire un Etre, une « Conscience groupe abeille » (on appel cela une « âme groupe » ou « âme collective » animale).
    Mon corps, ce n’est pas un abeille… mon corps est constitué de toutes les abeilles de ma « sphère de conscience ».

    Ou bien, je suis un « Grand étourneau » (suivant le même type de désignation « Grand » empreinté à la culture spirituelle amérindienne).
    Nous avons déjà tous vu une « vague d’étourneau » voler dans le ciel… ils évoluent comme un seul Etre… tout simplement parce que c’est une seule « Conscience collective » qui a pour corps non pas un étourneau, mais tous les étourneaux.
    (C’est plus subtil que ça, mais faute de temps et d’envie de développer plus, basta).

    Partant de là…
    La zone géographique n’a aucune importance.
    Aucune importance qu’il y ait des fourmis à côté, ou bien des aigles, ou des mésanges.

    Quand un « Grand Etourneau » quitte ce plan physique, le « retrait » de sa « substance vitale » fait que tous les petits corps qui composent son enveloppe charnelle partent en même temps… C’est UN départ, d’UNE âme collective…

    Cela s’inscrit dans les changements évolutifs qui sont en cours sur terre et c’est « normal », par rapport à là où on en est sur le grand calendrier de ce cycle.

    Bonne journée à toutes et à tous !

    Merci à chaque UN pour ce qu’il apport sur ce site.
    Merci à Benji, Volti et ceux qui aident… et tous ceux qui « font leur part de colibri ».

    Je vais certainement avoir moins de temps pour participer, mais je passerais de temps en temps… départ imminent pour la Russie ;)

    • Melkyseddek

      Mon cher Russe…
      Qu’il est Bon de te lire!!!!
      Ne serais tu pas un disciple de…Rudolf..?
      Je te remercie très chaleureusement car pour ma part, tu prêches un convaincu!!!
      La Science Spirituelle qu’est l’Anthroposophie m’a ouverte bien des Portes et il est toujours plus qu’agréable de voir quelqu’un sur le même Chemin..
      Que Dieu te préserve donc l’Ami…

      • Le Russe Le Russe

        Melkyseddek… quel « pseudo » :)

        Je connais Rudolf et le respecte.
        Comme j’en respecte beaucoup d’autres, connus ou inconnus.
        J’ai été petit, et je le suis encore et à jamais…
        Sur des bancs d’écoles j’ai « pris » et « appris »… puis tout « recraché » et « fondu »… dans Le Silence.
        Je me suis cherché, pour finir par me trouver.
        Je ne « suis » (du VERBE suivre)… plus que mon JE SUIS :)

        JE SUIS le Fils de Mon Père… et le Père de Mon Fils :)

        Que le Ciel te préserve aussi l’Ami…

    • Itsmie

      Y aurait-il plus d’âmes groupes à certaines périodes qu’à d’autres?
      Ou bien avons l’impression qu’il y a plus de morts massives maintenant parce que la technique nous permet de savoir ce qu’il se passe sur toute la planète?

      • Le Russe Le Russe

        Il y a plus de « départs massifs » (je préfère le terme « départ » que « mort », le fait de « déposer » son vêtement de chair n’est pas une fin en soit, c’est un « passage ») parce que nous arrivons à une « fin de cycle ».

        Les temps que nous vivons sont très particulier (il y a beaucoup d’éléments relativement « connus » en lien avec cette fin du cycle – calendrier maya – age du verseau – temps de l’Apocalypse (qui veut dire « révélation ») etc…pour certains ce n’est là que théories ou élucubration… pour d’autres cela est une réalité aussi tangible qu’une table ou un chaise… voir plus tangible encore.

        Mais la nature humaine est ainsi faite qu’il n’y a pas de plus grand aveugle que celui qui ne veut voir… et pour certains, hélas (je dis hélas, parce que hélas !) ce ne sera qu’au dernier moment qu’ils commenceront à se poser les bonnes questions…

        Pour en revenir à tes questions.

        – Imaginons que la Terre soit une très grande salle de classe…

        – Imaginons que cette très grande salle de classe, ce morceau de Terre, ce « vaisseau » qui fait son petit bout de chemin au sein de son « système »… soit aussi un ETRE VIVANT.
        De la même manière que nous avons un corps physique mais que nous ne sommes pas ce corps physique, la terre que nous voyons, n’est que le corps physique d’une Grande Conscience, d’un Grand Etre… (d’aucuns l’appelle « Gaïa ») qui suit lui aussi son évolution.

        – Continuons d’imaginer que ce Grand Etre, Notre Mère la Terre, est sur le point de « changer de forme »… de se métamorphoser, un peu comme une chenille qui se transforme en papillon.
        Cette « métamorphose » va nécessairement entrainer dans son processus toutes les formes de vie qui l’habitent… dont les animaux et les hommes.

        – Continuons d’imaginer que ce processus est dans ses prémices.

        – et qu’il existe un grand nombre « d’intelligences célestes » qui accompagnent ce processus.

        – Cela s’apparente à une sorte d’immense « déménagement »… tous les « règnes » vont être amenés à « passer une porte ».
        La « porte » du « nouveau monde », de la « nouvelle terre », de la « nouvelle époque qui s’en vient ».

        – Tout ce processus est extrêmement complexe, mais ce ne fait pas « au petit bonheur »…

        – Les départs massifs d’animaux sont un indicateur très nette de l’imminence d’un grand « changement/basculement »…

        – Les humains qui se prétendent intelligents, devraient commencer à se poser quelque questions « sérieuses » (si ils n’étaient pas entrainer à perdre leurs temps dans avec des actualités futiles).

        – Et oui, parce qu’au milieu de ce « processus », il y a aussi des « petits malins » qui sont au courant que nous sommes à un tournant, et que leurs petits « cirques » va bientôt prendre fin… alors ils essaient d’inventer toutes sortes de choses pour freiner ce changement… car les temps qui viennent apportent avec eux une LUMIERE DE VERITE… qui mettra en lumière toutes les turpitudes, et qui fera qu’on ne pourra plus vivre « comme avant ».

        A ce propos – j’ouvre une parenthèses- une des tentatives les plus « idiotes » que les « petits malins » qui essaient de garder leurs pouvoirs ont inventé, ce sont les chemtrails…
        Je dis que c’est « idiot », cela ne veut pas dire que ce n’est pas nocif.. mais c’est tellement dérisoire… et tellement « bête »… car ce qu’ils essaient de faire avec ça, c’est d’empêcher les rayonnements cosmiques « du renouveau » de toucher les hommes… et donc de les faire « muter » dans le sens de la « Lumière qui Vient »…
        Or « ce qui vient », ne peut pas être arrêter…

        Ce qui vient, c’est un renouveau de toute la « sphère de Vie » sur laquelle nous sommes.

        Ce qui vient, c’est la fin d’une « classe ».

        Ce qui vient, c’est la fin des « magouilles » qu’un certain nombre d’entités trament sur cette planète depuis un bail…

        Bref (c’est rigolo de dire « bref » quand on est pas bref !!! :) ) …. ce qui se prépare c’est un grand « déménagement »…

        Une grande « transmigration »…
        Et les animaux sont les premiers à « organiser » leurs « vagues de départs »…

        Pour les humains, c’est plus embêtant..

        Ce qui se passe c’est qu’il y a certaines forces qui veulent semer le chaos…

        Or un « départ massif » sous bombe atomique, ce n’est pas DU TOUT la même chose qu’un « départ massif » sous tremblement de terre naturel..
        Ça n’a rien à voir !
        Dans le premier cas, ce sont des forces du chaos qui « organisent » le « départ », et qui « moissonnent » derrière…

        Dans le second cas, les forces de la natures « accompagnent ».

        L’humanité est largement responsable du pire… qui peut lui arriver…

        Plus longtemps on peut éviter la Grande Guerre… et mieux c’est pour TOUT LE MONDE.

        Car de cette manière les « préparatifs » de la grande transmigration peuvent se faire de manière plus sereine… c’est à dire qu’il est donné un peu plus de temps à chaque UN pour se pencher sur l’Unique Nécessaire… à savoir sa raison d’être sur terre, et le Chemin de retour à sa « source intérieure ».

        Alors que lorsque les « hostilités » auront commencés, il y aura des vagues mentales et émotionnelles terribles dans le corps collectif de l’humanité, et ces vagues emporterons comme des feuilles tous ceux et celles qui n’auront pas un « ancrage » suffisant en eux-même.

        Je m’arrête là…

      • Melkyseddek

        Que Celui qui a des Oreilles entende car le jour de l’Avertissement est proche.. Quelle Humilite et profonde Sagesse dans ses mots, le Russe…

      • Itsmie

        Merci Le Russe!

        Ça rejoint ce que je pense depuis longtemps à propos de Gaia et de notre évolution mais je n’y avais pas inclus des départs anticipés et massifs des animaux…
        J’imaginais qu’on partirait tous ensemble…

      • rouletabille rouletabille

        Les abattoirs ont le monopole des départs anticipatifs précipités..

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Здравствуйте le Russe,

    C’est en effet une possibilité, mais plus appropriée aux bancs de poissons pour se prémunir des prédateurs, via probablement une communication télépathique. A côté de cela tu omets le fait qu’il puisse y avoir un leader, mâle dominant, celui qui prend les initiatives pour le bien du groupe, comme dans de nombreux groupe d’individus animal et là ta théorie prend l’eau.

    • Le Russe Le Russe

      Здравствуйте Eaglefeather,

      Effectivement, j’omets (par simplification) un grand nombre de paramètres.

      Qu’il me suffise (ou non :)) d’ajouter ceci :

      – Ce n’est pas une « théorie » et c’est encore moins « la mienne ».

      – Il y a une classification qui fait sens dans les règnes animaux, à savoir une classification selon le degré « d’individuation ».

      Chaque règne animal suit sa propre marche évolutive (bon il y en a certains « règnes » qui « involus » – mais si on rentre là dedans, on y est encore demain !).

      Une marche « évolutive » donc, l’amenant progressivement d’un degré d' »âme groupe », à un degré d' »âme individuelle ».

      Les animaux qui sont le plus proche de « l’individuation » sont ceux qui sont directement en contact avec les hommes, comme les chiens, les chats par exemples… ils sont en « étude approché » d’un spécimen individué (l’homme), en vue de leur progressive « mutation »/ »évolution » vers l’individuation.

      En contre partie, ils apportent à l’homme un soutien, et une aide, car les choses ne vont jamais dans un seul sens.

      Encore une fois, je « simplifie »à outrance, car il y a un grand nombre d’espèces et de règnes différents, avec des exceptions, des choses tout à fait originales (cf les « yetis » par exemple -bon il y en as pas des masses- qui sont un « reliquat » d’une « période précédente », ils ont comme échappés au « nettoyage » du cycle précédent)…

      D’autres règnes sont en quelque sorte des catalyseurs de « sphère supérieures », et par certains aspects sont plus « connectés » que les humains… les dauphins par exemple…

      etc, etc…

      Il y a beaucoup de « particularités » dont l’analyse superficielle pourrait permettre un grand nombre d’interprétations et de « théories » plus ou moins farfelues…

      Il n’empêche que ceux que ça intéressent peuvent (ou non) suivre la « piste » que j’expose ici… ils verront bien où cela les mène.

      A propos d’un « leader » ou « mâle dominant », « celui qui prend les initiatives », c’est simplement celui qui se trouve être à un moment donné le plus « catalyseur », le mieux « aligné » avec l' »âme groupe »… (qui peut être un « groupe » -famille- plus ou moins large)… dont cela ne « met à l’eau » rien du tout.

      Enfin, pour terminer et pour amener la question sur un aspect tout à fait d’actualité.

      Ce qui se passe en ce moment chez les humains.
      Les humains sont en train -pour une grande part- d’involuer…
      Leur vrai « devenir », leur vrai « grandeur », est de s’individualiser dans la TOUTE CONSCIENCE et la TOUTE LUMIERE de leur étincelle d’Esprit.

      Un être parfaitement « individalisé » (un Jésus Christ, un Krishnamurti, un Philippe de Lyon et quelques autres)… autrement dit parfaitement « aligné » avec son JE divin… et qui en manifeste dont la toute présence, la toute beauté, souveraineté et Amour…
      Un tel être est parfaitement souverain, autonome, libre, et parfaitement « HUMAIN », dans ce que cela à de plus « parfait » tel que prévu à l’origine.

      A contrario, tout ceux qui suivent « la bête »… c’est à dire l’influence psychologique avilissante d’un esprit « malin » qui travaille clairement à l’involution de l’être humain… ceux là développent des caractéristiques de plus en plus clairement « grégaires », voir « animales ».

      Ainsi quand on voit des « meutes » de supporter, épris de violence etc… on voit que leur « souveraineté intérieure », leur « humanité », leur JE est complètement effacé, « dominé », soumis à une « âme collective animale » (une bestiole de type démoniaque comme il y en as des légions dans les mondes intérieurs des humains qui n’ont jamais fait le « ménage » dans leur intériorité).

      C’est pour cela que de plus en plus, on va voir des « meutes humaines », se comportant vraiment comme des animaux, voir des démons… ce ne seront ni plus ni moins que des « meutes » mi-humaines/mi-démones… et leurs « œuvres » seront à l’images de ce qu’elles sont en réalité.

      Cela commence déjà à prendre des proportions et un degré d’évidence qui fait que pour ceux qui ont encore une « étincelle » de bon sens, cela saute déjà aux yeux…

      Mais il apparait possible, hélas, que ça puisse encore descendre plus bas… jusqu’à un certain POINT.

      Ce qui se passe dans les temps actuels, c’est que la « bête » est en train d’essayer de faire s’animaliser le règne des hommes, pour l’attirer dans sa sphère… et elle y parvient plutôt très bien, du fait de la faiblesse de l’homme.

      Et d’un autre côté, il y a un grand départ qui se prépare, avec une sorte de grand « courant d’air » de renouvellement…
      c’est comme un Train qui se prépare à partir… mais pour embarquer dedans il faudra être un minimum « HUMAIN »… c’est à dire avoir « retrouvé » et incarné son Essence Spirituelle, l’Etincelle Individuelle Divine dont chaque UN est porteur…

      Bref, nous vivons des temps bien particulier…
      Puissions-nous faire bon usage de la relative liberté et du peu temps qu’il nous reste !

      Poka !

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Toutes ces diableries, sont l’œuvre de certains hommes, aux seules fins de diriger, soumettre leurs semblables, en imposant une quête idéologique, spirituelle et perpétuelle, entre le bien et le mal et, d’ainsi cultiver la peur de mal faire, mal agir.
        Depuis quand, entend-t-on parler de démons, de Satan ? Depuis que les religions sont nées ! Mais de quoi sont-elles nées, et par qui ? Elles proviennent tout simplement d’une interprétation purement humaine d’une série de dessins et de caractères gravés dans des tablettes d’argile, dont la seule signification, est celle qu’une poignée de prétendus érudits en auraient fait la traduction. Or de ces dessins justement pour ne parler que d’eux, la traduction (interprétation) d’un bon nombre, ne figure nulle part ! Pourquoi ? Qu’y a-t-il de si perturbant, d’indélicat à ne pas le faire savoir au monde, qu’on ne vienne pas prétendre qu’on ne sait pas ce qu’ils signifient, car même dans leur ensemble, il est toujours possible d’en trouver le sens, or ce n’est pas le cas !
        Et de ce que l’on nous a abreuvé jusqu’ici, aucun de ces dessins ou même de séries, ne permettent même pas par une quelconque et hasardeuse supposition, de définir qu’il s’agisse bien d’un concept religieux. Cet ensemble est plus à interpréter comme étant un récit historique, et une mise en garde d’évènements s’étant déroulés, il y a fort longtemps et qui selon le ou les auteurs seraient partiellement répétitifs ou cycliques.
        Très étonnement certains peuples ou peuplades ont préservé voir intégrer dans leur culture des parcelles identiques de cet héritages. Certaines conquêtes, et d’autres menées par l’entremise d’une religion, en ont saccagé une bonne partie, perdue à tout jamais.
        Suivant certaines découvertes, il est fort probable que nos facultés cérébrales étaient bien plus performantes dans ce passé, et il en serait de même sur le plan technologique vu certains artéfacts, tellement inexplicables et allant à contre sens de tout ce qui nous a été imposé de croire comme étant la pure vérité, qu’ils nous en sont soustraits à la connaissance des dernières et futures générations.

        Pour certains, cela pourrait paraître improbable, mais il y a des preuves, des objets, et même des représentations sous forme de sculptures, qui existent au sein des populations latino-amérindiennes et andines, mais il n’est pas encore, suivant les sages, temps de les dévoiler. Il semblerait qu’ils attendent un signe très particulier parmi d’autres, dont plusieurs se seraient déjà produits dernièrement, pour le faire. Je n’en sait malheureusement pas plus, mais ce serait imminent.

  • Musashi Musashi

    N’est ce pas ainsi que se forme le pétrole ?

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Si tu as le temps, …. oui ! Encore faut-il qu’on les laisse sur place, ça c’est une autre histoire !

      • Musashi Musashi

        La formation de pétrole se passe bien ainsi ?

        Un réchauffement climatique
        L’accumulation de matière organique, végétale essentiellement
        Une maturation en hydrocarbures
        Son emprisonnement.

        La mort de ces animaux ne fait elle partie d’un cycle naturel ? Le seul problème reste effectivement le « nettoyage »

      • Lilith Lilith

        Petit article sur la formation du pétrol faut vraiment pas être pressé cela ce chiffre en plusieur millier d’années.

        en fait il y a 2 théories l’une le pétrol se forme en continu dans les entraille de la terre l’autre c’estque c’est une matière épuisable puisque fosile.

        http://www.avenir-sans-petrole.org/article-comprendre-le-petrole-54826965.html

  • Jonas

    Le Russe

    Ce que tu dis est fort beau mais le mal, caché au fin de chaque être, est bien plus compliqué que cela. Sa volonté ne se manifeste pas seulement sous les aspects de l’homme primaire, régressif,instinctif ou animal…Il peut être bien plus pervers et intelligent que cela. Dans la bible, Satan jeté du Paradis était le plus beau des anges, le plus intelligent aussi.

    Méfions-nous des apparences, la bête n’est pas toujours celle que l’on croit…

    • Le Russe Le Russe

      Bien sur Jonas que le mal est plus « compliqué » que cela.

      Et effectivement il a deux « grands pôles »… l’un des deux est celui que j’ai survolé (mon propos étant à la base une digression sur un sujet animal, et non un bestiaire exhaustif des entités « malignes » :) ) et l’autre « grand pôle » est celui que tu évoques (et notre ami Melkyseddek, dans le référentiel qu’il est le sien pourrait donner des noms à ces deux « pôles »).

      Pour illustrer ces deux « facettes » avec des éléments d’actualités :

      On pourrai dire que certains sont extérieurement en costumes cravates, avec de belles phrases, de la « démocratie » plein la bouche (et le poches) et qu’ils sont grands spécialistes du mensonge, de la manipulation et des « coups tordus »…
      Ces êtres là on leur « centre de gravité » dans la tête… dans le « monde du mental humain » et c’est de là qu’ils opèrent.

      D’autres sont plus liés à des forces souterraines, animales, instinctives… ce qui donne des « meutes » comme j’ai évoqué un peu plus haut.

      Mais les deux « travaillent » ensemble sur leur terrain respectif, pour « saboter » le « temple intérieur » de l’Homme et lui barrer la route… vers sa souveraineté et l’accomplissement de sa raison d’ETRE.