Poutine signe le décret reconnaissant l’indépendance de la Crimée

1602-vladimir-poutine-russie

Le président Vladimir Poutine a signé lundi un décret reconnaissant l’indépendance de la péninsule séparatiste ukrainienne de Crimée, a annoncé le Kremlin.

La Russie, «compte tenu de la volonté des peuples de Crimée exprimée lors du référendum du 16 mars 2014», décide de «reconnaître la République de Crimée comme État souverain et indépendant où la ville de Sébastopol a un statut spécial», selon le texte du décret publié par la présidence russe.

Le décret entre en vigueur «le jour de sa signature», selon ce texte.

En termes de droit international, la reconnaissance de la Crimée comme État indépendant est une étape nécessaire pour son intégration à la Russie. Celle-ci doit faire l’objet d’un accord entre deux États indépendants.

La Crimée, occupée depuis plus de deux semaines par les troupes russes, a massivement voté dimanche pour le rattachement à la Russie dans un référendum jugé illégitime par Kiev et la communauté internationale.

Son Parlement a décidé lundi à l’unanimité de demander officiellement l’intégration de la Crimée à la Fédération de Russie avec statut de république.

Une délégation de la Crimée, conduite par son premier ministre séparatiste Serguiï Axionov, est arrivée lundi à Moscou. C’est vendredi que la Douma, chambre basse du parlement russe, doit voter sur un projet de loi portant le rattachement de la péninsule à la Fédération de Russie.

Le Parlement de Crimée demande le rattachement à la Russie

Le Parlement de Crimée a voté lundi matin le rattachement de la péninsule à la Russie et la nationalisation des biens de l’État ukrainien dans la région sécessionniste.

Cette décision implique aussi la dissolution des unités de l’armée ukrainienne stationnées en Crimée, selon le président du Parlement.

Source: lapresse.ca