« La Chine se prépare à une guerre rapide et décisive contre le Japon »

Si un tel conflit devait éclater, on pourrait s’inquiéter sur les conséquences de celui-ci. Serait d’abord concernée la bourse japonaise relativement fragile et déjà sauvée à maintes reprises, son effondrement se répercuterait sur d’autres nations dans un effet domino. Un tel conflit serait également suivit par d’autres nations car suivant l’ampleur que cela peut prendre, les États-Unis interviendraient étant donné qu’ils sont un soutien pour ce pays depuis longtemps déjà, et si les USA entrent dans un tel conflit, alors d’autres suivront, etc… Maintenant, suivant un lieutenant à la retraite de l’armée américaine, cela ne serait au final qu’une tentative d’intimidation, la Chine joue les gros bras, mais cela se limiterait à cela, rien de plus… À surveiller…

7fc5c82b3600d8ab9cadbe7f5bab5bb2_articleLa Chine se prépare à une « guerre courte et décisive » contre le Japon, suivant la mise en garde d’un sous-chef du renseignement de l’une des flottes américaines du Pacifique.

Le capitaine James Fannell explique que l’Armée de libération du peuple chinois mène des exercices de formation pour une éventuelle attaque sur les îles contestées dans la mer de Chine orientale ( Senkaku en japonais, Diaoyu en chinois).

« Nous avons assisté à des manœuvres amphibies massives et interrégionale », la Chine est en mouvement explique également Fannell. « Notre conclusion est que la nouvelle mission de l’Armée de libération du peuple s’est vu confié la préparation d’une guerre rapide et décisive pour détruire les forces japonaises dans la mer de Chine orientale. »

« Il est à craindre que le modèle de comportement chinois en mer de Chine du Sud reflète un effort progressif de ce pays pour assurer le contrôle de la zone comprise dans la zone appelée des« neuf lignes de division » (une limite utilisée par le gouvernement chinois pour définir la souveraineté de la Chine pour une partie de la mer de Chine), malgré les objections de ses voisins.

Pendant ce temps, Ralph Peters lieutenant à la retraite de l’armée américaine, a déclaré que « les Chinois ont effectué des exercices de formation visant à intimider Taiwan durant des décennies, mais qu’ils n’ont jamais envahi cette région. «  À son avis, les récents exercices chinois sont probablement une démonstration de force et «oui, une menace », mais ne signifie pas que « Pékin a vraiment l’intention d’attaquer », a t-il dit, suivant une déclaration à Fox News .

Source: Russie Today Traduction partielle Les moutons enragés

http://actualidad.rt.com/actualidad/view/120412-china-prepara-guerra-corta-japon

15 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Ce titre aurait été plus juste, non:

    La Chine se prépare-t-elle en vue d’une guerre rapide et décisive contre le Japon ???

  • robertespierre

    Pour la chine,pour le Japon
    l’article est édifiant

    Pour la FRANCE
    l’article à lire:http://precocite.blogspot.fr/

    il donne le vertige

    • Lionel

      @Robespierre, j’aime pas la guillotine sur ton blog et puis le texte en vert olive sur fond kaki, franchement ça fout la gerbe, sans compter que c’est parfaitement illisible !
      Enfin bon, en arrivant sur ce genre de site, on a tout de suite une impression de danger et on n’a pas envie de savoir pourquoi, on se barre fissa !

      • SOFTCONTACT

        je pense pareil désoler et pourtant je recherche les infos

      • robertespierre

        Soyons sérieux : le véritable anar, en mai 1968, ça n’était pas Cohn-Bendit, c’était le général de Gaulle. Il était seul, entouré d’ennemis. A 78 ans, ce vieil anticonformiste a livré ses dernières batailles, tiré ses dernières cartouches. C’était Roland à Ronceveau ! Dien bien phu !…

        « La seule chose que les Américains ne lui ont jamais pardonné, m’a dit Pierre Messmer peu avant sa mort, ça n’est pas sa sortie de la défense intégrée de l’OTAN (où Sarkozy veut nous faire reentrer), ni son fameux discours de Pnom-Penh dénonçant la guerre au Vietnam, mais c’est sa remise en cause du « privilège exorbitant du dollar ». Monnaie de réserve mondiale, encore liée à l’or à l’époque, du moins symboliquement, le dollar permettait aux USA de vivre à crédit sur le dos du monde en faisant marcher à tour de bras la planche à billets (ça continue aujourd’hui en mille fois pire !)…

        De Gaulle, Che Guevara de la finance (et autrement dangereux qu’un Che Guevara puisqu’il dirigeait une nation puissante munie de l’arme atomique) a envoyé la marine nationale aux Etats-unis, acte hautement symbolique, pour remporter « son or » en échange de billets verts, monnaie de singe dont il ne voulait plus. Là, il visait juste, il visait où ça fait mal. Et il a essayé d’entrainer avec lui, dans cette aventure (se débarrasser des dollars-papier), l’Afrique du sud, les pays arabes, la Russie, la Chine… Les stocks d’or US fondaient.

        La presse d’outre-atlantique poussait des hauts cris, dénonçant « Gaullefinger » ! Par ailleurs, il tentait de construire une Europe « indépendante des deux blocs » qui inclurait des pays de l’est (en plein mai 68, il rendait visite en ce sens en Roumanie à Ceaucescu). Dans le même esprit il avait élaboré une défense « tous azimuts », ses missiles nucléaires devant être tournés vers l’est mais aussi vers l’ouest (le général Ailleret, metteur en œuvre de cette politique, mourrait opportunément dans un accident d’avion en mars 68, à la veille du fameux mois de mai).

        c’est le dédut du texte sur le sujet

  • rouletabille rouletabille

    Ils peuvent le faire,ils l’ont fait,ils le feront encore..
    VOUS ÊTES REVENUS..

  • leprixdelavie leprixdelavie

    Les îles (Senkaku en japonais, Diaoyu en chinois) sont japonaises depuis seulement 1895, ce sont des îles situées à coté de TAIWAN.

    En fait elles ne sont Japonaises seulement par le fait de la revendication des Japonais en 1895, ça n’a aucune valeur morale.

  • philnosy

    Il ne faut pas oublier que les USA on négocié avec l’Iran et la Syrie pour pouvoir avoir les mais plus libre en Asie.

  • Lionel

    Il y a tout un tas de raisons qui poussent la Chine vers une militarisation extrême, la pression du bloc occidental en est une majeure, surtout dans un cadre d’effondrement du système.
    La revendication de ces îles représente un intérêt stratégique formidable pour étendre les zones de pêche qui font défaut, pour des raisons moins graves, l’Espagne et la France ont été à deux doigts de l’incident diplomatique quand des pêcheurs-pirates espagnols ont pris pour cible des chalutiers français.
    La pêche industrielle ça rigole pas, du chantier naval aux rayons des supermarchés en passant par les équipementiers et autres fabricants de gadgets électroniques je n’ose pas penser le chiffre d’affaire mondial…
    Mais les chinois ont les moyens de leurs prétentions, ils construisent des navires militaires suréquipés en technologies de pointe, possèdent parmi les missiles les plus précis et destructeurs, construisent des avions de combat ultra performants et en plus sortent de leurs usines tout ce qui se fait en électronique…
    Cerise sur le gâteau, ils se sont mis aux drones et mon petit doigt me dit qu’ils ne seront pas les derniers !

  • rouletabille rouletabille

    Nous faire croire que se faire TUER est une merveille hahaha?
    Pourquoi pas tuer ceux qui sont les profiteurs du sang versé,voir les Banquiers centenaires comme le détritus qui a peur de faire la culbute je cite pas son non pour pas salir le blog.
    Tout ceux qui culbutent les gens dans la misère sont d’autres couches culottes..

  • laspirateur

    Si ça secoue au Japon on saura d’où ça provient ptêtre!

  • kilroy

    Il ne suffit pas d’avoir la troisième marine mondiale en tonnage pour être convaincant dans le rôle de gros bras maritime.

    La Chine n’a qu’un seul porte avions, racheté à l’Ukraine dans les années 2000 et son groupe aérien est encore en cours de test : on ne connait pas sa composition mais on suppose qu’il comportera 26 chasseurs et des hélicos.

    En face, l’US Navy peut mobiliser trois porte avions dans ses manoeuvres dans le Pacifique avec une force de frappe bien supérieure et un avantage évident niveau technologie.

    A noter que la Russie à cessé de livrer des avions récents pour l’armée de l’air et l’aéronavale chinoise car ils étaient copiés.