Bankrun dans 3 grandes banques du Kazakhstan suite à une rumeur de faillite

Mise à jour: +Bankrun en Thaïlande

Cela serait une campagne diffamatoire vis-à-vis de ces 3 grandes banques qui serait à l’origine du bankrun, et l’une d’elle promet même 100 millions de tenges (près de 400 000€) pour identifier les initiateurs des faux SMS et de la-dite campagne.

Trois grandes banques à BgwBhMlCEAAF2jAl’échelle du Kazakhstan, la Kaspi Banque, le Centre crédit et Alliance, se sont tournées vers les organismes d’application de la loi pour enquêter sur une campagne d’information présumée menée par un groupe anonyme répandant des rumeurs de faillite immédiate des trois prêteurs.

sic…

Les déposants ont tenté de retirer leur argent. Selon Michael Lomtadze, chef de la direction de la Banque Kaspi, il y a eu des pénuries de liquidités dans certains points de vente et guichets automatiques de la Banque.

La déclaration des banques dit que durant les derniers jours, les habitants d’Almaty et d’Astana ont été bombardés avec des sms suspects et des messages WhatsApp pour les informer de la faillite imminente des trois banques.

«Les chefs et les actionnaires des banques Centre crédit et Alliance, ainsi que les chefs de l’Association des Financiers d’Etat du Kazakhstan et de la Kaspi, pensent que les messages sont destiné à déstabiliser le système financier du Kazakhstan », suivant une déclaration.

Article original et complet: en.tengrinews.kz via Twitter

Traduction partielle par Les Moutons enragés

Maintenant, il serait intéressant d’en savoir un peu plus pour bien comprendre pourquoi cela arrive car rien n’arrive par hasard, surtout dans la finance. Quel est le but de cette campagne vis-à-vis des trois grandes banques du pays? Une réaction punitive face à la dévaluation de 19% de la monnaie nationale? Une réaction suite au fait que le président kazakh Nusultan Nazarbayev ait émis le souhait de changer le nom du pays? d’autres intérêts à voir l’économie vaciller?

Hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut, cela peut également être un moyen d’attaquer un allié de la Russie, aussi mineur soit-il…

Les ministères de la Défense de Russie et du Kazakhstan intensifient la coopération militaire et militaro-technique, a déclaré aujourd’hui le ministre de la Défense de Russie Sergueï Choïgou en inaugurant les négociations avec son homologue du Kazakhstan Adilbek Djarsybekov.

« Il s’agit de notre troisième rencontre au cours de ces deux derniers mois. Nous discussions portent sur l’organisation d’un système unifié de coopération, sur un système commun de défense aérienne et ABM, sur l’exploitation des sites assurant la sécurité de la Russie et du Kazakhstan », a dit Sergueï Choïgou.

« Nous sommes disposés à travailler de manière collective. Un tel dynamisme dans l’essor des relations entre la Russie et le Kazakhstan dans le domaine de la défense témoigne de la position active des deux pays », a déclaré pour sa part le ministre de la Défense du Kazakhstan.

À surveiller du coin de l’oeil…

Mise à jour:

MAJ : Bankrun en Thailande

Le président de la banque d’épargne gouvernementale de la Thaïlande (GSB) a admis que les clients ont retiré 30 milliards de bahts (environ 1 milliard de dollars) en une seule journée ce dernier week-end ​​et la Banque de l’Agriculture et des Coopératives Agricoles (BAAC) et Krungthai Banque (KTB), bien que d’une bien moindre envergure , ont également vu des pointes de retrait d’une ampleur similaire selon le Bangkok Post . Le «bank run» est venu d’après la spéculation que l’argent dans les banques d’Etat est utilisé par le gouvernement (qui est dans la tourmente) pour financer les agriculteurs (qui n’ont pas reçu leurs subventions «promises» sur le riz de plus de 130 milliards de bahts) . Du fait des multiples demandes de retrait simultanées rencontrées par les banques, le signal envoyé a été qu’il n’y avait pas suffisamment de liquidités à ce moment. Un déposant,  résume, plutôt ironiquement,  » j’ai commencé à sentir que mon argent pourrait ne plus être que du papier . «

(…)

Autrement dit – les gens ne font plus confiance aux banques …

(…)

Donc – en résumé – le gouvernement a gagné une élection en promettant de payer plus d’argent les producteurs de riz (une partie importante de la population de la Thaïlande en terme de vote ) … peu de temps après, la «promesse» s’est avérér être tout à fait fausse et le gouvernement utilise maintenant ses banques (et donc les dépôts d’autres personnes) pour tenir ses «promesses» et garder le reste des gens heureux … Ça vous semble familier?

Source : www.zerohedge.com

Traduction : OpeNews.eu

Rappelons que depuis plusieurs mois, la Thaïlande fait fasse à de grandes manifestations qui réclament la chute du gouvernement.

Les manifestants, dont le nombre s’est nettement réduit ces dernières semaines, réclament, outre le départ de la Première ministre Yingluck Shinawatra, la fin de l’influence de son frère Thaksin, ancien Premier ministre renversé par un coup d’Etat en 2006. Thaksin Shinawatra est accusé de tirer les ficelles depuis son exil.

Depuis ce putsch, la Thaïlande est engluée dans des crises politiques à répétition. Tour à tour, les ennemis et les partisans de Thaksin descendent dans la rue. Ainsi, en 2010, jusqu’à 100 000 « chemises rouges » fidèles au milliardaire ont occupé le centre de Bangkok pendant deux mois pour réclamer la démission du précédent gouvernement, avant un assaut de l’armée, qui était autorisée à tirer à balles réelles.

Le programme d’aide aux riziculteurs, qui a conduit le gouvernement à acheter la céréale aux paysans jusqu’à 50% au-dessus du prix du marché, avait contribué à la large victoire de Yingluck Shinawatra aux élections de 2011. Mais les subventions font aujourd’hui l’objet de toutes les critiques, ajoutant encore un peu plus de pression sur un gouvernement qui se débat depuis plus de trois mois avec une crise politique que les élections chaotiques du 2 février n’ont pas apaisée.

Les détracteurs du programme l’accusent d’avoir entraîné une corruption massive, porté un coup aux finances publiques, fait perdre au royaume sa place de premier exportateur mondial de riz et créé un stock d’invendus estimé à 18 millions de tonnes.

Source : www.francetvinfo.fr

Info de openews.eu

5 commentaires

  • Natacha Natacha

    Certainement on assure davantage la sécurité du pouvoir nucléaire de la Russie que celle du Kazakhstan, encore un pays de steppes de souffrances et de misères. Tzarpoutine travaille fort sur le dossier de l’atome ces temps-ci.

  • marshaka

    Je pense que les français pourraient commencer à retirer leur argent des banques, au cas où