En trois ans, près de 900.000 personnes sont devenues pauvres en France

misere-ad8e077f-1032-415a-ba09-c0d8368834e8
En 2011, 8,7 millions de personnes vivaient en-dessous du seuil de pauvreté, qui s’élevait à 977 euros par mois. Soit 893.000 de plus qu’en 2008. Les chômeurs et les jeunes sont les populations les plus fragiles.

Les conséquences de la crise de 2008-2009 se précisent au fil du temps. On connaissait déjà les effets de la crise sur l’activité – le PIB a reculé de 2,5% en 2009 selon l’Insee -, sur les défaillances d’entreprises – 65.000 en 2009, un record – et sur les destructions d’emplois qui se sont élevées à 331.000 en 2009 selon une étude du Trésor. Une étude de l’Insee publiée ce lundi nous éclaire sur l’impact de la crise sur la pauvreté.

Seuls les plus aisés voient leur niveau de vie augmenter

Selon l’enquête Revenus fiscaux et sociaux, le niveau de vie médian des Français s’est stabilisé entre 2010 et 2011 à 19.550 euros annuels. Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10.530 euros par an. Les 10 % les plus aisés disposent d’au moins 37 450 euros par an, soit 3,6 fois plus. En 2011, les niveaux de vie ont augmenté uniquement pour la moitié la plus aisée de la population. En revanche, pour la moitié la plus modeste, ils reculent, mais moins que les deux années précédentes.

Résultat, le taux de pauvreté, c’est-à-dire la proportion de personnes dont le niveau de vie se situe en-dessous du seuil du niveau de pauvreté, progresse de 0,3 point pour s’établir à 14,3%. A titre de comparaison, il atteignait 13% en 2008. En 2011, le seuil mensuel de pauvreté, qui correspond à 60 % du niveau de vie médian de la population, s’établissait à 977 euros mensuels en 2011, contre 985 euros en 2008.

 » Cette hausse est la troisième consécutive, même si elle est plus modérée que celles enregistrées lors des deux années précédentes « , observe l’Insee. Résultat, 8,7 millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté en 2011 contre 7,8 millions en 2008. Soit 900.000 personnes supplémentaires !

Les chômeurs et les jeunes, les plus fragiles

Qui sont les populations les plus touchées par la montée de la pauvreté ? La pauvreté s’accroît davantage parmi les chômeurs et les jeunes âgés de 18 à 29 ans.

Source et suite: la tribune

8 commentaires

  • engel

    Vaut toujours mieux être pauvre en France, que dans le quart-monde. Mais patience,…

  • nomdemon

    Cela concerne aussi les gens bien de chez nous.

  • Spike636

    Un site qui se dit contre la censure et la désinformation, mais qui supprime des commentaires.
    Vos opinions politique sont clairement défini.

    • Bien sur que l’on censure ici, manquerait plus qu’il n’y ait aucune modération et que cela redevienne le bordel d’il y a quelques mois!
      Je rappelle pour info que l’on supprime pour diverses raisons:
      -si les commentaires mettent le blog en danger comme la diffamation ou les propos légalement condamnables
      -la vulgarité
      -les attaques personnelles
      -les liens illégaux, vers des sites adultes ou n’étant pas en rapport avec les actus du blog
      -les accrochages qui parfois sont violents.
      On est censé faire quoi ici, faire avancer les idées ou s’entretuer? Vous voulez de la vraie censure? Allez commenter sur les sites de grands médias qui se disent informatifs, vous verrez ce que c’est que la vraie censure.
      Quand aux opinions politiques du blog, parlons-en, car nous ne sommes ni FN ni d’aucun autre bord spécifique. Je suis personnellement plus tourné vers Asselieneau dont j’apprécie beaucoup les conférences.

    • rouletabille rouletabille

      pour Spike636,vous avez déja été sur un cite de désinformation comme LIBÉRATION,NOUVEL OBSERVATEUR et l’autre MONDE hahah,pour les autres vous avez aussi la TV avec un tas de Chaines ,surtout BFM ,pourquoi venez vous perdre votre temps ICI ?