Historique ! 10 organisations politiques issues de 7 pays européens s’associent pour sortir de l’euro et de l’UE

La réunion d’Athènes, organisée par l’EPAM les 30 novembre et 1er décembre 2013, a rassemblé des centaines de participants et les représentants de 10 mouvements ou organisations politiques émanant de 7 pays d’Europe.

Cette grande rencontre a permis la création d’une coordination internationale de tous les mouvements politiques démocratiques en Europe, qui dénoncent les oppositions de complaisance et tous les extrémismes, et qui veulent sortir sereinement et immédiatement de l’UE et de l’euro par application de l’article 50 du TUE.

Bien entendu, les grands médias grecs – comme les grands médias des autres pays d’Europe contactés – gardent un silence absolu sur cette rencontre historique. Car cette coordination internationale de mouvements anti-UE, fondés sur le strict respect du droit et de la démocratie, déjoue les plans de l’oligarchie euro-atlantiste.

Tout a en effet été organisé – depuis des décennies et dans la plupart des pays de l’UE – pour médiatiser à outrance des partis d’extrême-droite afin de terroriser l’écrasante majorité des électeurs en leur faisant croire que sortir de l’UE et de l’euro seraient des idées extrémistes. Et, partant, pour empêcher tout débat rationnel et serein.

L’une des plus grandes vertus du communiqué commun de la réunion d’Athènes est de prouver à la face du monde que cette manipulation infâme est désormais démasquée.

Entre les oppositions de complaisance des « alter-européistes » qui participent par leurs alliances à la comédie du clivage droite-gauche d’un côté, et les partis extrémistes qui ne sont médiatisés que pour servir de repoussoirs de l’autre côté, la réunion d’Athènes vient de prouver qu’il existe une véritable voie de sortie, qui représente un formidable espoir pour les peuples d’Europe.

Puisque les médias ne font pas leur travail, nous devons, comme sous l’Occupation, le faire à leur place. Nous venons de mettre en ligne sur notre site un nouveau tract recto-verso, qui présente le Communiqué de presse commun de la réunion d’Athènes, dans sa version en français, et le commentaire que j’en ai fait hier.

Nous demandons à toutes et à tous, adhérents et sympathisants de l’UPR, de rediffuser au maximum ce document à tout leur entourage familial, amical ou professionnel.

Il suffit pour cela :
– soit de rediffuser par courrier électronique le lien ci-dessous ;
– soit d’ouvrir le lien ci-dessous, de télécharger le document et de l’imprimer recto-verso en autant d’exemplaires que possible, puis de le remettre à vos parents, amis et collègues de travail.

Le lien est : http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2013/12/communique-EPAM-2013-V2.pdf

Ne vous reposez pas sur autrui. Agissez dés maintenant. Il appartient à chacun d’entre nous de diffuser le plus possible cette information. La loi du silence imposée par les médias aux ordres ne doit pas gagner et elle ne gagnera pas.

Source: upr.fr via informaction.info

Merci à Julien pour l’info

27 commentaires

  • robertespierre

    ça ne va pas attendre le mois de Mai

    comme en 68

    à RELAYER….SANS ATTENDRE

    les infos passent tellement vite
    que :Attendre c’est OUBLIER

    MAINTENANT!
    d’accord,tu peux finir ton café!

  • Celuiquivient

    urgence…pour un sujet ..
    la station orbitale est en gros ennuis..elle risque de s’écraser..
    et les restes de ISON qui arrivent..
    vous faites le lien avec la prophéties des HOPIS..
    ET DE Ed James ET LE KILLSHOT..
    écoutez la vidéo à partir de 30 minutes

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ChVVNp2lUBY

    • Chegoku Chegoku

      Le Killshot c’était pour septembre 2013. Encore raté.
      Ison n’est pas sur notre trajectoire orbitale.
      Et concernant l’ISS, voilà de quoi te rassurer. http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/12/12/01008-20131212ARTFIG00540-la-station-spatiale-internationale-touchee-par-une-panne.php

      Dommage pour les Hopis.

      • kinafest

        merci de nous rassurer Chengoku, je croirais réentendre hollande affirmant la main sur le coeur que la crise est derrière nous

      • Chegoku Chegoku

        Qui a dit que l’ISS va tomber? quand je constate un truc grotesque, je le signale. Enfin, si ça vous intéresse pas, priez et planquez vous sous terre. (Si ça fait pas déjà 10 ans ou plus que vous y vivez à croire toutes les fins du mondes annoncées)
        Tout les 3 mois c’est rebelote.
        Faut arrêter avec ce killshot à la con de ED James. Le Killshot viendra obligatoirement de façon aléatoire et imprévisible. Faut arrêter le délire des charlatans de ce genre.

        Le monde on va se le foutre en l’air tout seul à coup de bombes. Pas besoin d’être chaman pour comprendre ça.

      • kinafest

        effectivement tes commentaires ne m’intéressent pas,ni tes recommandations(prier et me planquer) technique habituelle, discréditer.
        Au fait, pas besoin d’aboyer on est pas sourd

      • Chegoku Chegoku

        Pas besoin de discréditer, ces prévisions se discréditent toutes seules depuis l’avènement du net.
        Pour les dernières dont je me souviens: (Toutes les dates annoncées sont révolues!)

        – Rome allait être détruite par un tremblement de terre en 2012 ou 2013.
        – Le 21/12/2012 (qui était normalement le 28/10/2011)
        – ELENIN la terrible
        – L’homme dauphin et son Votex spacio-temporel du golf d’Aden
        – Killshot de septembre 2013
        – ISON
        – Niburu et les deux soleils visibles dans le ciel

        etc…
        Désolé, j’ai la mémoire qui flanche. Mais si on remonte à 10 ans, on peut en sortir des dizaines.

        Attention car nombreuses sectes usent de ces stratagèmes anxiogènes pour gonfler leurs rangs.

      • kinafest

        ton raisonnement revient à dire que les conspirationnistes ont aussi été recrutés par des sectes.Pfffff

        Pour ma part, j’en resterai là.

        PS, si tu croises L.Louis, salues le bien bas de ma part STP

      • Chegoku Chegoku

        conspirationnistes? je vois pas le rapport avec cette volonté anxiogène et alarmiste fondée sur rien du tout.
        Sinon répandre la peur qui ne sert à rien, je vois pas le but.

        Je ne souviens pas avoir entendu L.L. nous annoncer la fin du monde à la sauce scientologue. Je ne vois pas le rapport.

      • rouletabille rouletabille

        Et pendant ce temps la,DES CHEMTRAILS TOUT AZIMUT,mais bon,comme ISON/SION arrive,quelle importance ?

      • olivier poiget

        Répendre la peur qui ne sert à rien ? Cela ne sert pas a rien, mais permet de plonger les masses populaire dans la torpeur.
        La Stratégie du Choc !

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        Ces pseudos prêcheurs ou illuminés,ils ne manquent pas de toupet en repointant le bout de leurs nez ,sans aucune gêne, annonçant de nouvelles catastrophe quelques mois après ,ils manquent pas d’air quand même.
        En prenant les citoyens pour des demeurés,ils sont pris à leurs propres pièges.
        Sans compter le racolage à domicile, il y a vraiment des coups de pompes aux culs qui se perdent.

      • va voir en mi-janvier (12->) si on ne croise pas la trajectoire orbital d’ison…
        http://www.solarsystemscope.com/ison/

      • Chegoku Chegoku

        Cette représentation doit être projetée en 3D. Met le plan planétaire à l’horizontale et tu verras apparaitre l’angle formé avec la trajectoire d’ISON (de ce qu’il en reste).

  • Chegoku Chegoku

    Sans vouloir défendre les merdias, je peux comprendre que cette réunion n’ait pas été médiatisée sans devoir crier au grand complot.
    Qui y était présent?
    En général, on ne médiatise pas les réunions qui ont lieu tout les jours dans des cercles peu influents.
    Il n’est pas défini qui y participait. On a compris que l’UPR y était. Mais l’UPR n’a pas un seul élu.

    Donc nous savons que des représentants de partis sans influence se sont réunis pour discuter de l’UE et de l’euro.
    Très bien et après?

    • Chegoku Chegoku

      Voilà de quoi nous informer un peu plus.

      Je communique ci-après le Communiqué de presse commun qui a clôturé la réunion d’Athènes organisée par l’EPAM.

      Ce communiqué a été signé par 10 mouvements politiques ou organisations présents, qui émanaient de 7 pays (Grèce, France, Italie, Espagne, Grande Bretagne, Irlande et Finlande) :

      1. EPAM (Front unitaire populaire) – Grèce.
      2.- Union Populaire Républicaine (UPR) – France.
      3.- Per Il Bene Comune (Pour le bien commun) – Italie.
      4.- Asociación Democracia Real Ya (Association démocratie réelle maintenant) – Espagne.
      5.- Campaign for an Independent Britain (Campagne pour une Grande-Bretagne indépendante) – Grande-Bretagne.
      6.- Alza Il Pugno /Eurotruffa (Soulevez votre poing/ Eurotruffa) – Italie.
      7.- Economia Per I Cittadini (EPIC – L’économie pour les citoyens) – Italie.
      8.- National Platform (Plateforme nationale) – Irlande.
      9.- Mouvement Politique d’Emancipation Populaire (MPEP) – France
      10.- IPU (Parti de l’indépendance) – Finlande.

      Les lecteurs trouveront successivement ci-après :

      le communiqué dans sa version originale définitive en anglais, telle que nous l’a transmis l’EPAM après ultimes vérifications,
      le même communiqué dans sa version française, telle que l’UPR l’a traduit.

      Ce qui s’est passé ce week-end à Athènes est d’une très grande importance politique et sans doute même historique.

      D’une part, ce communiqué a très clairement précisé les enjeux fondamentaux et les décisions clés sur lesquels sont tombés d’accord les 10 mouvements et organisations signataires : à savoir la sortie de l’UE et de l’euro par l’application de l’article 50 du traité sur l’Union européenne.

      La ligne toujours défendue par l’UPR depuis sa création, – notamment notre insistance à être extrêmement clairs sur les remèdes et à rester dans le domaine du droit et donc de l’application de l’article 50 du TUE -, trouve ainsi, dans ce communiqué, sa consécration à l’échelle du continent européen.

      Cette ligne, faite de constance, de clarté, de rectitude et de justice, refuse tout particulièrement les extrémismes et les ambiguïtés du souverainisme « alter-européiste ». Ce communiqué historique prouve qu’elle rencontre l’accord unanime des vrais mouvements d’opposition à l’ordre euro-atlantiste qui naissent à travers l’Europe.

      D’autre part, et comme l’affirme le communiqué lui-même (point c de sa conclusion) c’est sans doute le début d’un mouvement d’ampleur historique.

      Il a en tout cas été perçu comme tel par tous les participants et ce n’est pas un hasard si aucune couverture de presse n’a été donné par les grands médias grecs à cette réunion d’Athènes. Nous allons nous-mêmes avertir le plus grand nombre possible de médias français mais sans illusion.

      Si ce que nous avons collectivement lancé prend de l’ampleur et que de nouveaux mouvements de vraie opposition, venus d’autres pays d’Europe, rejoignent cette initiative, nous allons entrer dans une nouvelle phase de notre combat. Collectivement, nous allons être bien mieux armés pour briser le verrou médiatique, dessiller les yeux des peuples sur les fausses oppositions à la dictature euro-atlantiste, et renverser le cours de l’Histoire.

      Mais tout cela ne sera possible que si les citoyens de chaque pays, en nombre de plus en plus grand, se joignent à ce grand mouvement né très symboliquement à Athènes, le berceau de la démocratie.

      François Asselineau
      3 décembre 2013

      LA RÉUNION D’ATHÈNES Communiqué de presse commun
      Athènes, berceau de la démocratie, le 1er décembre 2013.

      Lors du week-end des 30 novembre et 1er décembre 2013, des mouvements populaires et des économistes venus de l’Europe entière, ainsi que d’autres pays, se sont retrouvés lors d’une rencontre couronnée de succès. Cette réunion, organisée à l’initiative du Front unitaire populaire de Grèce (EPAM), avait pour thèmes: la dette , la monnaie nationale et la démocratie. Dès le premier jour de la conférence , la convergence de vues de tous les participants était claire, tombant d’accord sur le fait que :

      1. La dette a été imposée par les banques à travers l’euro qui emprisonne les nations et asservit les peuples.

      2. Quitter l’euro et rétablir les monnaies nationales est la condition de base pour reconquérir l’indépendance et mener des politiques de plein-emploi.

      3. Il faut quitter l’Union européenne, conformément à l’article 50 du traité sur l’Union européenne.

      4. La démocratie apparaît comme un enjeu majeur dans un environnement politique européen où les gouvernements de l’Eurozone – et d’abord et avant tout les élites de ces pays – imposent des politiques menant l’Europe à un nouveau système féodal dirigé par les marchés contre les intérêts des peuples.

      L’euro, comme les autres unions monétaires, s’effondrera tôt ou tard. Plus vite chaque pays quittera l’euro et mieux ce sera.
      Les peuples européens se trouvent face au dilemme suivant : soit la dictature des marchés soit la démocratie et une économie fondée sur les besoins des peuples.
      D’importantes conclusions ont marqué la fin de la réunion, avec la promesse que:

      a)- Les participants, bien qu’appartenant à des mouvements démocratiques hostiles à toute toute forme d’extrémisme, sont tous victimes de la même interdiction d’accès aux grands medias. Ils notent cependant que, dans chaque pays, ces mêmes grands médias accordent une large couverture médiatique aux partis d’extrême-droite, embrouillant de fait les citoyens en associant la nécessité de sortir de l’euro et de l’UE à l’idéologie de l’extrême-droite.

      b)- L’importante réunion de deux jours qui s’est tenue à Athènes marque le début d’une coopération régulière et active entre les mouvements qui y ont pris part, dans le cadre du respect mutuel de l’identité nationale de chacun.

      c)- Cette réunion marque le commencement de la libération des peuples d’Europe, qui méritent de bâtir leur propre démocratie et leur propre économie.

      d)- Tous les participants à cette réunion internationale se sont engagés à intensifier leurs efforts pour accroître le nombre de mouvements – dans toute l’Europe et dans le monde – selon les étapes décrites lors de cette réunion d’Athènes.

      Signé par :

      1.- EPAM (Front unitaire populaire) – Grèce.
      2.- Union Populaire Républicaine (UPR) – France.
      3.- Per Il Bene Comune (Pour le bien commun) – Italie.
      4.- Asociación Democracia Real Ya (Association démocratie réelle maintenant) – Espagne.
      5.- Campaign for an Independent Britain (Campagne pour une Grande-Bretagne indépendante) – Grande-Bretagne.
      6.- Alza Il Pugno /Eurotruffa (Soulevez votre poing/ Eurotruffa) – Italie.
      7.- Economia Per I Cittadini (EPIC – L’économie pour les citoyens) – Italie.
      8.- National Platform (Plateforme nationale) – Irlande.
      9.- Mouvement Politique d’Emancipation Populaire (MPEP) – France.
      10.- IPU (Parti de l’indépendance) – Finlande.

  • Cool !

    Peut-être un début d’espoir …

  • chouille chouille

    Esperons que la graine pousse !!!

    • Chegoku Chegoku

      Il y a un prix Nobel de plus qui pousse en ce sens. Ils sont 7 ou 8 maintenant à affirmer que l’Euro est une erreur.
      Les lignes bougent et le débat se répand.
      Reste plus que la masse écoute et vote ou agisse dans cette direction.
      L’UPR dit des choses intéressantes.

      Ceci dit, il n’y aura pas de changement miracle sans douleur. Peu importe la sortie que nous prendrons, elle passera pas une phase de régulation douloureuse. Nous sommes allé trop loin dans l’impasse pour que tout se règle sans problème.
      Je pense qu’il faudra bien être conscients de cela pour bien s’y préparer.

  • Colibri 70

    Un jour un ancien des RG français m’a dit : << l'objectif final, c'est un maximum de partis ou mouvements de tout bord, financé par les francs-mac euh même pour la plupart (pourquoi pas l'UPR après tout ?) dans le but que ce soit un vrai merdier de tout bord à la fin ! Et là... Vous connaissez son NOM hahaha ! Non sans rire arrêtons de penser notre idéal, la réponse est en nos coeurs, soyons Un dans le grand tout... Désobéissance civile ! Bien à vous les ME

  • Essayons un peu d’optimisme, ça ne peut pas faire de mal…

    Mais je reste d’accord pour « la désobéissance civile »… et ne pas aller voter (en masse) reste le meilleur moyen de montrer sa désobéissance, enfin je crois.

  • vanvoght

    ils aiment bien la division ces idiots . ceci dit , comme ils ne représentent pas grand monde c’est pas trop grave . l’important est de bien voter aux européennes de 2014 . si nous loupons cette opportunité c’est une guerre civil dans plusieurs pays européen a laquelle nous assisterons . tous ces petits partis vendus et diviseur en seront responsables .