Le duel tourne à l’affrontement monétaire entre la Chine et les Etats-Unis

USA en flamme

▪ Samedi 13 octobre, l’agence de presse officielle chinoise Xinhua sous la plume de Liu Chang, critiquait vertement les débordements de l’Amérique depuis que Bretton Woods avait fait du dollar une monnaie “aussi bonne que l’or”. L’article fustige l’ingérence des Etats-Unis dans les politiques intérieures de tous leurs partenaires économiques, les interventions militaires directes ou indirectes pour imposer la Pax Americana et une politique monétaire au détriment de l’équilibre économique mondial.

▪ Le pamphlet est très sévère
“Alors que le gouvernement américain veut faire croire au monde qu’il est le champion de la morale, de manière plus ou moins couverte, il torture les prisonniers de guerre, cible des civils avec des attaques de drones et espionne les leaders politiques et économiques dans le monde. Sous ce qui est réputé être la Pax Americana, nous n’avons pas réussi à trouver un monde où les Etats-Unis chercheraient à éviter la violence et les conflits, à réduire la pauvreté et les déplacements de population et feraient leur possible pour apporter une vraie paix durable.

Au lieu d’honorer leurs devoirs en tant que nation dominante et responsable, l’egocentrique Washington a abusé de son statut de super-puissance, introduit encore plus de chaos dans le monde en diffusant des risques financiers à l’international, a été l’instigatrice de tensions régionales… et a lancé des guerres injustifiées sous des prétextes fallacieux basés sur un tissu de mensonges avérés.

Le résultat est que le monde est encore en train de chercher comment s’extirper d’un désastre économique dû à la voracité des élites de Wall Street, alors que les meurtres et les bombes sont le quotidien du peuple irakien des années après que Washington s’est vanté de l’avoir libéré du joug d’un tyran. Plus récemment, la division bipartite itérative de Washington sur le budget fédéral et le plafond de la dette met en danger ses partenaires économiques surchargés de valeurs en dollar et une communauté internationale très angoissée.

Il faut mettre un terme à ces jours d’inquiétude, où la destinée de tous est entre les mains d’une nation hypocrite et un nouvel ordre mondial doit être mis en place pour que toutes les nations, pauvres ou riches, petites ou grandes, puissent voir leurs intérêts primordiaux respectés et protégés sur un pied d’égalité.

Dans ce but, plusieurs pierres angulaires doivent être posées pour construire ce monde désaméricanisé.

Pour commencer, toutes les nations doivent se plier aux principes de base des lois internationales, ce qui inclut le respect de la souveraineté et cesser de se mêler des affaires domestiques des autres.

Les économies émergentes et les pays en développement ont besoin de faire entendre leur voix dans les institutions financières internationales, ce qui inclut la Banque mondiale et le fond monétaire international, de façon à mieux refléter les transformations du paysage économique et politique actuel.

Ce qui induit une réforme-clé : la mise en place d’une nouvelle monnaie de réserve internationale, qui doit être créée pour remplacer le dollar américain, afin que la communauté internationale puisse être tenue à l’écart des désordres politiques intérieurs des Etats-Unis. Ces bouleversements n’ont pas pour but d’écarter complètement les Etats-Unis, ce qui serait impossible, mais plutôt d’encourager Washington à jouer un rôle plus constructif.”

▪ Le processus est en marche. Dernier exemple en date : la Chine a pesé de tout son poids aux côtés de la Russie pour empêcher l’intervention américaine en Syrie. Les Américains ont plié.

Voici un extrait d’une interview de Michel Raimbaud (ancien ambassadeur de France et professeur au centre d’études diplomatiques et stratégiques de Paris) qui vient éclairer ce bouleversement géopolitique :

“Nous vivons actuellement un moment historique majeur, d’une importance sans doute comparable à la chute de l’Union soviétique. Entraînant la dissolution du bloc communiste et ayant pour effet immédiat d’instaurer l’hégémonie sans partage de l’Amérique et de ses alliés occidentaux, la disparition de l’URSS allait amener plus de vingt ans de malheur et d’extrême injustice pour le reste de la planète.

L’événement qui a dominé le récent Sommet du G20 à Saint-Pétersbourg, fruit d’une gestation de deux ans dans le sillage de la crise syrienne, referme cette parenthèse dramatique. Confirmant la renaissance de la Russie et l’émergence du bloc des BRICS à direction russo-chinoise, il symbolise la recomposition de la vie internationale sur de nouvelles bases : le ‘moment unipolaire américain’, qui consacrait le triomphe des ‘grandes démocraties’ et de leur ‘économie de marché’, est terminé. C’est le glas qui sonne pour la plus grande escroquerie politique de l’ère contemporaine : la ‘communauté internationale’ franco-anglo-américaine est agonisante.

Le double accord conclu entre la Russie et l’Amérique au sujet de la Syrie est l’acte fondateur de cette mutation. Le Mur de Berlin apparaissait comme le symbole du triomphe du ‘monde libre’ et de ‘la fin de l’Histoire’. En cet automne 2013, c’est le mur de l’arrogance qui a été brisé, le ci-devant ‘Axe du Bien’ apparaissant dans toute sa splendeur, sur fond de soleil couchant.

Loin d’être finie, l’Histoire continue.

C’est une belle leçon de diplomatie qu’a prodiguée la Russie (soutenue sans défaillance par la Chine, par ses autres partenaires BRICS comme le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud, mais aussi par une bonne partie du monde) en réussissant à faire prévaloir la légalité internationale et les grands principes onusiens contre les partisans de l’ingérence à tout va.

Ne nous y trompons pas : pendant quelques jours, le monde a bel et bien frôlé la catastrophe et la guerre mondiale. Que Russes et Américains se soient mis d’accord sur le principe d’une solution politique et diplomatique ne peut que réjouir les gens de bonne volonté”

Vous assistez en ce moment même à un changement majeur qui restera dans l’Histoire.

Ce changement va être monétaire, comme je l’ai longuement décrit dans l’Histoire de l’Argent, dont le sous-titre est ‘l’or, l’argent et la réforme monétaire’.

Souhaitons que cette révolution se passe avec le moins de violence possible. Il est néanmoins à craindre que l’effondrement d’un système basé sur l’asservissement des peuples par la dette soit très douloureux pour les finances de chacun. L’or et l’argent physiques font partie des planches de salut qui sont offertes à ceux qui auront été assez clairvoyants pour anticiper cette période de troubles à venir et la Renaissance qui suivra.

Cyrille Jubert

Source: la-chronique-agora.com via wikibusterz.com

Et puisque nous relayons un article peu flatteur sur l’Oncle Sam, une petite info en plus sur le pays dans lequel la corruption pour éviter la justice est institutionnalisé et légal: 103 milliards de dollars : ce qu’ont dépensé les banques américaines en amendes diverses depuis 2008.

17 commentaires

  • robertespierre

    L’AMERICAIN

    est devenu

    L’AMI REQUIN……..ou l’AMIRECAIN

  • karbonn

    C’est certain que nous sommes à un carrefour historique, et nous vivons la fin de l’hégémonie occidentale, mais certainement pas la fin de l’Occident.

    Par contre, je reste très perplexe quand à ce qui va suivre. Ne nous y trompons pas, présenter la Russie ou la Chine comme les libérateurs devant un monde bienheureux, faut peut-être pas pousser. Cf en Afrique, ou il suffit de demander aux autochtones s’ils sont satisfaits de la présence Chinoise.

    Au lieu d’un monde unipolaire corrompu, on se dirige vers un monde multi-polaire tout aussi corrompu.

    • Natacha Natacha

      Je crains que tu aies raison.
      La Chine, grâce à un coût du travail ridicule (pensons aux conditions de travail des Chinois hein !), une monnaie jusque-là sous-évaluée, des exonérations de droits de douane (OMC 2001), une désindustrialisation progressive des pays qu’elle inonde de ses produits, déstabilise et détruit les économies des autres pays et continents.
      Elle avance sur le terrain stratégique en revendiquant les mers ( dites )de Chine. Et qu’y a t-il dessous ?
      Elle ne manque pas de s’étendre en Afrique, en Europe, en achetant les terres arables de façon discrète et implacable.
      Elle investit dans des clubs de foot, dans des villes entières aux States et en Europe.
      Les Chinois achètent également de l’or, beaucoup d’or.
      Il reste encore à entretenir des relations amiables avec Tzarpoutine pour pouvoir mieux peupler la grande, belle et vide Russie et à faire les échanges commerciaux en yuans plutôt qu’en dollars.
      L’empire du Milieu sera t-il alors effectivement le centre du monde ?
      C’est aussi un pays féodal, hautement réprimé, avec une économie très centralisée. Les Chinois considèrent ce qui n’est pas chinois comme inférieur et ont des raisons de détester l’Occident qui les a humilié au long de l’histoire. Ils ont également des velléités de domination sur leurs voisins et ont montré qu’ils ne sont pas tendres.

      • karbonn

        Parfaitement.
        De là à dire que la Chine sera le nouveau « phare » du monde, j’ai de très sérieux doutes. Leur modèle politique est très difficilement exportable, je ne pense pas qu’ils aient la capacité d’innovation Occidentale, ils n’ont pas les ressources naturelles non plus. En revanche, ce qu’ils ont, c’est le nombre et une volonté implacable.
        A titre personnel, je pense que la Chine représente un réel danger pour la sécurité mondiale, et qu’ils n’ont strictement rien à envier aux USA.

      • Natacha Natacha

        Avec la quantité de charbon qu’elle consomme, elle aura du mal à briller ! Elle s’étouffera toute seule !
        Nombreuse population aujourd’hui mais bientôt un pays sans femmes, et là …

      • karbonn

        Il leur reste toujours la GPA(^^)

      • Maverick Maverick

        Ou le mariage pour tous ;-)

      • « En revanche, ce qu’ils ont, c’est le nombre et une volonté implacable. » -> Oui et beaucoup beaucoup d’or, ça joue aussi pour prendre la place des ricains dans l’économie. D’ailleurs, ça commence doucement, ils déplacent leurs pions:

        JPMorgan vend son siège de New York à Fosun, le plus grand conglomérat chinois

        http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/10/jpmorgan-vend-son-siege-fosun-le-plus.html

  • Big brother Big brother

    « et un NOUVEL ORDRE MONDIAL doit être mis en place pour que toutes les nations, pauvres ou riches, petites ou grandes, puissent voir leurs intérêts primordiaux respectés et protégés sur un pied d’égalité. » (13ème ligne du pamphlet)

    La Chine aussi veut un nouvel ordre mondial et une monnaie d’échange pour tous… tiens donc? comme les EU en fait, comme l’UE d’un autre côté.

    En fait tout le monde est d’accord là dessus, le reste, les rivalités n’est qu’une question de part du gâteau dans le nouveau système sur le point d’advenir.

    On fait comprendre dans cette diatribe(anomalie du style chinois, donc mise en scène…) que wall street c’est le mal et que le FMI c’est le bien à venir, la solution. LOL.

    Tout ceci est une mise en scène du scénario à venir : une guerre mondiale, effondrement économique et tout ce qui en découle (avec destruction totale de NEW YORK, la grande prostitué dans l’Apocalypse de Jean pour la pleine émergence de la bête qui monte de la mer = NWO) le cataclysme social final d’Albert Pike dans sa lettre à Mazzini.

    Ne perdez pas de vue que l’agence de presse officielle chinoise Xinhua, est un organe de propagande… et le mot d’ordre aux population est « lâchez enfin la bride de votre haine des EU, c’est bientôt l’heure d’en finir avec eux. »

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Bien vu l’œil qui voit tout ! …Big brother tu n’enlèves les mots du clavier ;-) …Big brother sort de ce corps ;o)

      • Big brother Big brother

        L’œil qui voit tout est prétentieux(il a toute les audaces d’ailleurs) car il n’aperçoit pas sa chute… entre temps il faudra être suffisamment courageux pour préférer la mort physique à l’esclavage total via le 666 et son système théocratique totalitaire.
        Acte de foi envers la part noble en l’homme qui ne peut supporter le non sens d’une non-vie d’esclave… Acte de foi tellement fertile dans d’autres réalités… ;-) Préférez la dignité, l’intégrité aux épousailles mortifères de satan, et vous participerez de la plus belle alliance, une beauté, une magnificence, une joie indicible et intarissable. Bref à vous de choisir (encore une ultime fois) :)

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Je crois qu’il va falloir sacrifier un bon paquet d’esclaves avant d’avoir la peau du système théocratique totalitaire satanique, car ne l’oublions pas ils ont les armes pour nous soumettre (armes à micro-ondes, électromagnétiques et lasers) ; Autant dire qu’il y a du boulot, …c’est pas gagné quoi !

  • Darky Darky

    Moi ça me fait peur, je suis même terrifié. La Chine comme la Russie ne peuvent pas être considérées comme des modèles de vertu, ces pays n’ont en réalité aucune considération pour la liberté d’expression ou l’écologie par exemple et si c’est l’un des deux qui devient la superpuissance dominante ça ne présage rien de bon. On pourrait voir apparaitre un conflit armé entre eux et les US et pire que tout, une fois les hostilités terminés un nouveau conflit entre la Russie et la Chine pourrait advenir pour la suprématie mondiale (comme la guerre froide à la fin de la seconde guerre mondiale). L’humanité pourrait ne pas s’en relevée de sitôt cette fois-ci.

    • tarky48

      Soit pas terrifié fabrique toi une cage de faraday (pour y mettre tout appareil éléctrique) et prépare une pièce à barbouiller de plomb pour bloquer les rayonnements gamma, nourriture eau et voila 70% de chance de survie ^^