Coup de gueule de Marie Monique Robin….

Voici ce qui nous attend  avec l’accord transatlantique, si nous ne disons pas NON….

Ce soir je suis en colère, et je l’assume. Comme l’a écrit le philosophe, écrivain, et poète, George Bataille :

« Le coeur est humain dans la mesure où il se révolte ».

L’humanité va crever de l’indifférence, des discours mous-du-genou, de l’incapacité des pauvres bipèdes que nous sommes à nous lever pour arrêter la barbarie et défendre la vie.

Ce soir je suis en colère car j’ai reçu des nouvelles terribles de Colombie. Et ces nouvelles nous concernent tous !

Je les résume en quelques mots : la Colombie a signé un « accord de libre échange » avec les États Unis qui est récemment entré en vigueur. Cet accord contient une clause qui oblige les paysans à cultiver des « semences certifiées », c’est-à-dire produites par les « sélectionneurs » comme … Monsanto ou Syngenta.  

Pour remplir cette « clause », l’Institut agroalimentaire colombien a publié un texte – la résolution 970- qui menace d’amendes et de poursuites judiciaires tout paysan qui continuerait de faire ce qu’il a toujours fait : garder une partie de sa récolte pour ensemencer ses champs.

Depuis le 19 août, des dizaines de milliers de Colombiens – paysans, étudiants, mineurs, chauffeurs routiers, médecins- se sont lancés dans les rues pour dénoncer cette violation d’un droit humain fondamental : celui de se nourrir soi-même.

De violents affrontements ont eu lieu à Bogota, où le président Santos a déclaré le couvre-feu et mobilisé 50 000 membres des forces armées et de la police militaire pour « mater les vandales » et défendre la loi d’airain imposée par Monsanto et consorts.

Je connais bien la Colombie : cet immense pays à l’extraordinaire biodiversité a la capacité de nourrir sa population, s’il laisse ses paysans faire leur travail. Pour cela, il leur faut de la terre, et la majorité d’entre eux en est privée. Si maintenant, on les empêche de sélectionner leurs graines, c’en est fini de l’agriculture vivrière colombienne.

Comme ce fut le cas au Mexique après l’entrée en vigueur de l’Accord de libre échange nord-américain (l’ALENA), le pays sera envahi par les produits agricoles bas de gamme et subventionnés des États Unis, les magasins Walmart et autres chaînes de discount qui pousseront à la rue des millions de petits paysans.

J’invite tous ceux et celles qui me lisent à regarder le reportage “Les déportés du libre échange” que j’ai consacré à l’ALENA, et qui a été diffusé sur ARTE en février 2012 . Je l’ai mis en ligne sur mon site web, et on peut aussi le trouver comme bonus sur le DVD des Moissons du futur.

Vous trouverez sur ce Blog d’autres billets concernant l’ALENA ainsi que des extraits du chapitre que je lui ai consacré dans mon livre Les moissons du futur. Ce soir, je mets en ligne un autre extrait de ce chapitre (voir ci-dessous).

Par ailleurs, je rappelle que l’Union européenne s’apprête à négocier un accord de libre échange avec les États Unis, dont j’ai aussi commenté les effets dévastateurs qui ne manqueront de s’abattre sur le vieux continent (voir aussi sur ce blog).

C’est pourquoi j’ai accepté de prêter mon image et mon nom à une affiche réalisée par le Collectif des Engraineurs qui s’est associé à la campagne qu’ATTAC et d’autres organisations ont décidé de lancer dès l’automne. Rejoignez-les !

 

Un article de arte.tv, relayé par Jacques pour SOS-planete

Voir aussi:

PROJET D’ACCORD TRANSATLANTIQUE : UN NOUVEL OTAN ÉCONOMIQUE

Communiqué du Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP).

Le 15 septembre 2013.

Les États-Unis d’Amérique ont proposé à l’Union européenne un accord commercial bilatéral à l’occasion de la réunion du G8 qui s’est tenue à Lough Erne, en Irlande du Nord, les 17 et 18 juin 2013. Il n’y aurait rien à redire si ces négociations entre les États-Unis d’Amérique et l’Union européenne avaient pour objectif de rapprocher les peuples des deux côtés de l’océan. Un tel partenariat, s’il avait pour ambition d’améliorer la prospérité générale, de s’attaquer radicalement aux désastres environnementaux, d’établir des normes de haut niveau en matière de protection sociale, tant du point de vue des soins de santé que de retraites ou de conditions de travail, d’éradiquer définitivement le chômage et la précarité, et donc la pauvreté, susciterait un enthousiasme universel. Il serait un exemple pour le reste du monde……………………….

[…]

Source m-pep.org/

16 commentaires

  • Fenrir

    La aussi, encore et toujours, nous devons COMMUNIQUER.
    INFORMER et EXPLIQUER.
    Faîtes vos propres semences et faîtes le savoir.
    N’achetez plus !
    Echanges et trocs sont une autre de nos armes pour faire obstacle à cette destruction systématique de nos libertés fondamentales.

  • babs

    va falloir se réveiller !
    on se sort la quenelle du cul, on apprend a s’en servir,
    on la travaille, la peaufine, puis, une fois maitriser,
    feu patate !!!
    amies, entends tu l’épaulement des quenelles dans nos plaines !

  • criminalita

    J’ai connu un représentant colombien qui vendait des machines suisses en Amérique latine. Il vivait richement et me montrait les photos de sa nouvelle résidence secondaire, un coin au bord de mer colombien. Cette résidence ne lui coûtait presque rien, son esclave, un indien et sa femme, lui bâtissaient sans être payés. Pratiquement tous les gens aisés en Colombie sont propriétaires d’un couple esclaves à vie. Ils sont tenus de les nourrir et loger comme si c’était leur famille.
    Je me dis qu’en fin de compte dans leur mentalité ils continuent de penser que les pauvres doivent rester des esclaves non?
    Et l’Europe c’est quand le retour à l’esclavage ?
    Lc

    • Fenrir

      Pas pour tout de suite.
      Le salariat est plus rentable que l’esclavage…
      Un salarié à moins tendance à la révolte qu’un esclave…
      Et il est prêt à travailler plus, pour gagner plus…
      Et surtout, il peut (doit) s’endetter…

  • fee follet

    Et après viendra le Chili, copain comme cochon chez les gouvernants de ce pays avec les Etats-Unis.
    Etats Unis quel drôle de nom, ils n’ont même pas le nom d’un pays… Je répète l’Amérique est un continent et non le pays que les français et quasi toute la planète appellent ainsi. C’est une grave erreur, l’Amérique comprend, le Nord, l’Amérique Centrale et l’Amérique Latine.
    A bon entendeur et lecteur, je vous salue !

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    Ces Américains qui se rebellent contre le système sécuritaire
    À Deer Trail, on souhaite proposer des permis de chasse au drone, accompagnés de récompenses allant de 25 à 100 dollars pour chaque engin sans pilote abattu.
    Première ville américaine à autoriser la chasse aux drones. Plusieurs centaines de personnes ont déjà demandé leur permis, en attendant un nouveau vote courant octobre.

    Des perruques anti-caméras et des slips constitutionnels
    Un moyen de protester contre les scanners corporels installés dans les aéroports depuis quelques années, en rappelant leur droit fondamental à ne pas subir de
    perquisition sans décision judiciaire.

    un artiste new-yorkais a lancé une gamme de vêtements et d’accessoires pour échapper à la surveillance électronique. Adam Harvey commercialise aussi bien des parkas métallisées qui bloquent les émissions thermiques pour ne pas être visible sur les caméras, que des perruques et maquillages qui neutralisent les logiciels de reconnaissance faciale.

    Fin août, en plein scandale Prism, Adam Harvey finalisait une collecte pour un nouveau projet. Le Off Pocket, une housse pour téléphone mobile, permet de bloquer
    intégralement tous les signaux de son portable
    Romain Mielcarek

    http://www.rfi.fr/ameriques/20130912-americains-rebellent-contre-systeme-securitaire-chasse-drones
    Permis de port d’arme aux Etats-Unis: même les aveugles y ont droit

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    Permis de port d’arme aux Etats-Unis: même les aveugles y ont droit

    • criminalita

      Ils peuvent tirer sur tout ce qui ne sent pas bon, ça rassure non ? Hihiiii.

      • Fenrir

        En plus d’être aveugle, ils vont devenir sourd…
        PAN ! PAN ! HEIN ? K’ESSTUDIS ?
        Qu’en est-il pour les muets ???? ………. Concernant les sommations ??????
        Ca leur fait gagner du temps sur les épreuves chronos départ engainé…
        Aux trois petits singes…
        ;0D

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    Vous êtes en colère et vous avez raison,je le suis aussi et je m’inquiète.
    Il va falloir enfin se bouger le cul,prendre les devants avant d’être dans le mur (des lamentations et des complaintes), sinon nous sommes mal barrés.