Attaque chimique en Syrie : les Etats-Unis déploient des moyens militaires

Il y a une très forte odeur de poudre pour les semaines à venir, cela s’annonce mal! Israël quoiqu’ils en disent veulent la chute du président Assad et ils feront tout pour y parvenir, surtout que le temps se fait long et qu’ils s’impatientent au plus haut point. Bref, au programme, attendez-vous à plusieurs attaques, beaucoup de mauvaise foi (voire d’intox totale), un maximum de morts civiles, et de multiples répercutions avec l’Iran, la Chine, Corée du Nord, Russie, Inde, et pleins d’autres pays qui vont suivre le mouvement… Bref, nous en revenons encore et toujours à l’éventualité d’une troisième guerre mondiale.

Destroyer américain Destroyer américain / Crédits : AFP/PHOTO

Moyen-orientLe Pentagone a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi avoir commencé à déployer des moyens militaires au cas où Barak Obama déciderait d’intervenir en Syrie après la probable nouvelle utilisation d’armes chimiques.

Barack Obama avait exprimé vendredi sa « profonde inquiétude » face à la possible utilisation d’armes chimiques en Syrie. Dans la nuit de vendredi à samedi, le chef du Pentagone Chuck Hagel a annoncé le déploiement de moyens militaires afin de fournir des « options » au Président s’il devait donner l’ordre d’une intervention en Syrie. Selon un responsable de la défense à Washington, ces moyens comprennent notamment l’envoi en Méditerranée d’un quatrième destroyer équipé de missiles de croisière.

La Maison Blanche est sous pression pour répliquer aux allégations d’une  attaque de grande ampleur aux armes chimiques qui aurait fait au moins 1.300  morts mercredi. Dans un entretien sur CNN, le président Obama a affirmé que ces accusations de recours aux armes chimiques par le régime syrien représentaient « un évènement important », « très troublant » et « profondément inquiétant ». Mais il s’est gardé de toute conclusion hâtive, expliquant avoir ordonné à ses services de renseignement de « rassembler des informations » supplémentaires pour confirmer la réalité de cette attaque.

« Ligne rouge »

Des experts de l’ONU sont déjà en Syrie et la communauté internationale  réclame qu’ils puissent corroborer les accusations de l’opposition syrienne. Des allégations que Damas nie en bloc. Barak Obama a concédé que ces faits, s’ils étaient avérés, seraient bien plus graves que ceux du printemps dernier.

En juin, la Maison Blanche, après des semaines d’atermoiements, avait fini par admettre que le régime de Bachar al-Assad avait utilisé des armes chimiques. La Syrie avait alors franchi la fameuse « ligne rouge » tracée par M. Obama lui-même le 20 août 2012. Et les Etats-Unis avaient augmenté leur appui aux rebelles. Mais sur CNN, le président a soigneusement évité de reparler de cette « ligne rouge ».

Ce sceptique de l’interventionnisme militaire à tous crins, qui a retiré ses troupes d’Irak et s’apprête à le faire en Afghanistan, a mis en garde contre toute nouvelle opération militaire au Moyen-Orient. « Nous voyons des gens qui réclament une action immédiate. (Mais) se précipiter pour faire des choses qui tourneraient mal, nous embourber dans des situations très difficiles, peut nous entraîner dans des interventions très compliquées et coûteuses qui ne feraient qu’alimenter encore le ressentiment dans la région », a argumenté le président.

Source et suite de l’article sur Lci.tf1.fr

Quand à l’Iran, ils soutiennent avoir des preuves que ce sont les rebelles qui ont utilisé des armes chimiques:

L’Iran, principal allié régional du régime syrien de Bachar al-Assad, a affirmé samedi qu’il existait des preuves de l’utilisation d’armes chimiques par les rebelles lors de combats mercredi dans la région de Damas, a rapporté l’agence Isna.

Nous sommes très inquiets des informations concernant l’utilisation d’armes chimiques en Syrie et nous condamnons vigoureusement l’utilisation de telles armes. Il existe des preuves que les groupes terroristes ont mené cette action, a déclaré Abbas Araghchi, porte-parole de la diplomatie iranienne.

Source: Agence de presse via Romandie

moutonsenrages3

35 commentaires