« Il faut baisser le SMIC de 300 euros ! »

La semaine dernière, The Economist a consacré un papier au salaire minimum, se demandant s’il en fallait un et si oui, à quel niveau il fallait le mettre. Une plongée glaçante dans la pensée néolibérale.

(Pierre Moscovici à l'Assemblée Nationale, 5 décembre - WITT / SIPA)Les penseurs néolibéraux ont au moins un mérite. Ils osent tout. L’économie n’est qu’une science abstraite faite de chiffres, totalement désincarnée et déshumanisée. C’est bien ce qui ressort de ce papier de la bible des élites mondialisées sur le salaire minimal. The Economist cite Milton Friedman, pour qui il est « une forme de discrimination contre les travailleurs sans qualification ». Qualifier de « discrimination » le fait d’empêcher de payer un salaire de misère en dit déjà long…

Mais l’hebdomadaire souligne que d’autres économistes affirment que quand les employeurs ont un fort pouvoir, ils peuvent fixer les salaires à un niveau trop faible, ce qui a poussé les gouvernements à instaurer un salaire minimal dans un nombre grandissant de pays. La Nouvelle-Zélande a été la première en 1894, suivie par les Etats-Unis de Roosevelt en 1938, la Grande-Bretagne patientant jusqu’en 1999. Le SMIC étasunien, très bas, a été relevé de 40% depuis 2007.
Les économistes ont mené des études divergentes sur le niveau du salaire minimum aux Etats-Unis, du fait des différences entre Etats. Deux économistes ont démontré que les différences de niveau du salaire minimum n’ont pas d’impact sur le niveau de l’emploi dans la restauration entre 1990 et 2006 mais deux autres ont démontré l’inverse. En Grande-Bretagne, les études sont plutôt positives et soulignent un effet d’entraînement pour les salaires supérieurs au SMIC.
L’oubli de l’homme

Ce qu’il y a de terrifiant dans ce papier, c’est son aspect clinique, froid et finalement inhumain. Aucune question n’est posée sur le niveau du seuil de pauvreté, ou même de l’évolution du salaire médian (qui baisse), base contre laquelle il faudrait fixer le SMIC. Réfléchir à l’impact que tout cela a sur les travailleurs pauvres ne semble pas effleurer une seconde l’auteur du papier. La conclusion est glaçante : « Quels que soient leurs défauts, les salaires minimums vont persister».

Il est difficile de ne pas y voir un regret de la part de The Economist, comme s’il indiquait qu’il n’était malheureusement pas possible politiquement de les supprimer… Mais le pire est à venir au sujet du niveau souhaitable du SMIC. L’hebdomadaire néolibéral indique que pour l’OCDE et le FMI, « un salaire minimum modéré fait probablement plus de bien que de mal », avant de préciser que la définition d’un salaire minimum modéré signifie entre 30 et 40% du salaire médian.
The Economist reconnaît que le cas britannique (à 46% du salaire médian) démontre que l’on peut aller un peu plus haut. Les Etats-Unis et le Japon restent sous le cap des 40% alors que la France se distingue avec le niveau le plus élevé de la sélection avec un SMIC à 60% du salaire médian. Bizaremment, pas d’information sur les pays scandinaves. En clair, pour The Economist, en France notre SMIC est trop élevé de 25 à 30% ! Cela veut dire qu’avec un SMIC à 1118 euros nets par mois, ils recommandent une baisse d’environ 300 euros. Voilà le fond de la pensée néolibérale…
Voilà sans doute pourquoi Pierre Moscovici valorise la miniscule hausse du SMIC de juin, pourtant trois fois moins importante que celle de Jacques Chirac en 1995. On aimerait que les donneurs de leçon néolibéraux essaient de vivre ne serait-ce que quelques semaines avec le SMIC qu’ils recommandent…
Laurent Pinsolle sur  Marianne
moutonsenrages3

28 commentaires

  • rouletabille

    Je sors pas jouer au billard car trop bourré..

    Ces mecs inventent de la monnaie rien que pour eux hahaah

    En plus ils disent que c’est nous les profiteurs hahaha

  • Finalement c’était mieux d’être esclave, au moins on n’avait pas de loyer ni de nourriture à payer…

    • Excellent!

      A mort Spartacus…

    • ertalif

      Qu’on le fit ou non travailler, l’esclave était assuré de sa pitance quotidienne ; le salarie ne peut acheter la sienne qu’à la condition que le capitaliste ait besoin de son travail
      Karl Marx

      Rien de nouveau sous le soleil!!!

  • Danielle

    Et quand est-ce que ces sous-merdes de chien vont eux baisser leurs salaires et leur primes !!!

    http://actuwiki.fr/politique/7818?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Actuwiki+%28actuwiki%29

    Rien que pour les 456 portes serviettes de Ayrault, il y a 5.85 millions d’euros de prime !!!

    Et ils osent baisser les retraites, les indemnités journalières maladies et maintenant ils voudraient baisser le SMIC !?

    Bon il est grand temps de leur rappeler qu’ils doivent passer le revenu de base qui devraient exister depuis LONGTEMPS…

    Va falloir calmer ces TDC et dire que c’est la gauche ! pire que la droite.

  • rouletabille

    supprimer les gens .

    Sont pas cons
    plus de smic .

    Le SMIC à – 100€ ,vivre en dessous de – 100€ est un minimum ..

  • Maintenant que l’idée est lancée, pourquoi ne les mettrions pas à l’épreuve ?
    On commence doucement par le SMIC, puis on leur fait passer l’épreuve du RMI.
    Je pense qu’il ne devrait plus en rester beaucoup en vie à la fin du test.

    Moi je vote pour !!

    • rouletabille

      payer pour voter pour des gens qui nous font payer ..
      Voter est la pire illusion sadique .

      Obliger de voter en Belgique ..
      Avec la baïonnette au culs ,les votes Blancs et les abstentions vont à la majorité..

      SANS VOTES ils ont la MAJORITÉ ,vous comprenez ???

      • Il n’était pas question de voter pour faire passer ce projet.
        Mais il serait intéressant de les faire tester sur eux-même les traitements qu’ils préconisent à l’encontre des citoyens.
        Et pas seulement sur ce thème.

        En ce qui concerne les « élections », je suis tout à fait du même avis que toi. D’ailleurs je prône le tirage au sort des dirigeants comme le suggère Etienne CHOUARD.

  • je peux pas croire qu’il soit possible en pratique de baisser de 30% le smic. imaginez l’impact sur la consommation, sur les impots?? mais lol
    c’est la révolution assurée

    • C’est fou que les gens connaissent si peux la nature humaine…sans doute des années de conditionnement…
      Les autres (gens) au pouvoir se foutent royalement de nous , c’est l’effet normal du pouvoir sur une personne lambda normalement constituée comme un être humain.Ce qui compte avant tout pour eux c’est de garantir leur vie confortable et leur sécurité et peu importe que cela soit au détriment d’hommes de femmes d’enfants ,de populations entières qui meurent dans d’atroces souffrance ,torturées ou n’importe quoi de pire,ou d’une civilisation exterminée,etc… ILS S’EN FOUTENT ROYALEMENT! Quand les gens comprendrons que nous ne sommes vraiment, réellement que des MOUTONS,et toute la signification de ce mot, tout ce que cela implique, ils comprendrons que absolument TOUT est possible.Les choses les plus horribles ne nous seront pas épargnées à moins que nous ne nous réveillons.
      c’est pourtant pas compliqué!

      • tout à fait d’accord avec toi : c’est très simple et c’est sans parler de la morgue de cette racaille qui nous prennent pour des sous-hommes ; j’en ai cotoyé…ils sont dénué d’humanité,ils sont « brainwashés » dés le plus jeune àge et n’ont de gout que pour le pouvoir et l’amas de richesses matérielles :ce sont des pauvres gens , des gros immondices

        • deussabaoth

          descendre le smic de 30 % pourquoi ils n’y parviendraient pas …en grece ils ont bien diminuer par 50 % certains traitement!!
          bref ne nous engoissons pas les cadeaux de fin d’année et etc etc profiter cette année encore ils risquent d’etre rare les années qui se profilent a l’horizon.

          il faut que le peuple se reveille mais pour çà je sais pas ce qu’il faut meme avec un enculage a sec il risque encore de pas broncher.

  • De toute façon le salariat est l’une de leur création pour faire de vous des esclaves du crédit, qu’ils le détruisent si ça leur chante, par contre ils nous vendront moins de merde à prix d’or ça risque de pas aller bien loin leur idée à la con… A moins que leur plan soit de diminuer le cheptel et là ça se tient…
    N’oubliez pas que nos maîtres sont les mêmes qui ont mis en esclavage, massacrer pour du pétrole etc… alors 300 euros en moins c’est une fleur qu’ils vous font !

  • Et la révolution c’est ce qu’ils veulent! ils ont déjà tout prévu comme arsenal de répression,militaire,juridique…la solution doit ABSOLUMENT être le fruit d’une réflexion et d’une prise de conscience citoyenne et NON-VIOLENTE. Sans ça l’histoire ne fera que de se répéter ,inlassablement. et dans 200 ans ,on nous ressortira les mêmes stratagèmes…facile!

    • Tout à fait d’accord, quelqu’un qui sort du système en douceur en devenant indépendant en terme d’alimentation, d’énergie et de logement est bien plus puissant que celui qui pète tout.

      • pq ca c’est deja vu un changement si radical sans violence? je pense que c’est inévitable. j’ai vu sur la 5 hier u reportage : il a Ashoka ( empereur de l’empire indien, un jour) qui était un guerrier ravageant tout sur son passage. puis il a découvert le bouddhisme et la il est devenu pacifique le mec. mais bon c’était ya 2200 ans quoi…

  • nostress

    Vo mon article sur le sujet / sur la page « doctrine merkel .

  • ertalif

    « Les penseurs néolibéraux ont au moins un mérite. Ils osent tout »

    Les cons ils osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît..
    Michel Audiard (les tontons flingueurs)

  • nostress

    Ertalif : je valide c’est si juste .

  • ouf le m’en sort bien je touche 450 euros pas mois …

    • rouletabille

      450 € par Moi,t’est NUL.
      C’est quand tu n’as plus rien et que t’est plus rien que cela les intéresse.