Cinq grandes banques françaises proposent de payer ses factures en un clic ..

S’ont gentils les banquiers de nous éviter les déplacements, les chèques, les timbres, les formulaires etc….. Mais qui a dit que nous n’aurions plus que de l’argent virtuel? Et les grandes banques sont pour trois d’entre elles!!…celles dont Moody’s a rabaissé la note. y aurait il relation de cause à effet?

Img/http://findestemps.org

  PARIS – Cinq grandes banques françaises ont lancé une expérimentation qui va permettre de recevoir ses factures par courrier électronique et de les payer directement via le site sécurisé de sa banque ou sur l’application dédiée de son téléphone portable.

Le Credit Mutuel-CIC, BPCE, Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole proposent de créer une messagerie électronique sécurisée accessible par le compte en ligne, appelée SEPAmail, selon un communiqué publié jeudi.

Le client qui aura donné son accord préalable recevra un message de la part d’un créancier comprenant la facture et une demande de versement.

Une fois vérifiée la facture et son montant, il pourra, en un clic, réaliser un virement à destination de ce créancier sans avoir à entrer ses coordonnées bancaires.

Ce nouveau service facilite le règlement pour le consommateur en évitant les courriers (factures, chèque, TIP) et optimise les modalités d’encaissement pour les particuliers, indiquent les cinq établissements.

Pour les banques, ce service, répond aux recommandations du rapport Pauget/Constans sur les moyens de paiement, publié en avril, a expliqué Sophie Parize, directrice adjointe des stratégies moyens de paiement de BPCE.

Ce rapport suggérait notamment de faciliter l’utilisation du virement bancaire en ligne par les clients.

Ce service permet, à la différence du prélèvement, de laisser au client la main pour décider de la date de son paiement.

Cela répond à une demande des clients de bénéficier d’une solution innovante permettant de réduire l’utilisation du papier, selon Mme Parize.

Actuellement en phase d’expérimentation, le service ne devrait pas être généralisé à l’ensemble de la place avant plusieurs mois, a indiqué une source proche du dossier. Il nécessite en effet d’intéresser un certain volume de clients et d’entreprises pour être déployé à grande échelle.

A terme, ce service pourrait également être disponible sur les distributeurs automatiques de billets, a expliqué Mme Parize.

SOCIETE GENERALE

BNP PARIBAS

CREDIT AGRICOLE SA

Source Romandie-News

10 commentaires