UE – Des brevets sur les chimpanzés..

Et ça continue dans l’horreur….

En 2012, l’Office européen des brevets (OEB) a accepté trois brevets sur des chimpanzés génétiquement modifiés. Selon le collectif « No patents on Life » (pas de brevet sur le vivant), ces animaux transgéniques sont destinés à des recherches pour l’industrie pharmaceutique. Plusieurs organisations européennes ont décidé de s’opposer, légalement, à ces brevets et demandent leur suppression immédiate.

Deux brevets (EP1456346 et EP 1572862) appartiennent à une entreprise étatsunienne Intrexon, active dans le domaine de la biologie synthétique. Le troisième brevet (EP 1409646) appartient à l’entreprise étatsunienne Altor BioScience, en collaboration avec genentech (filiale du groupe pharmaceutique suisse Hoffmann / La Roche) et couvre la « fabrication » de chimpanzés ayant un système immunitaire humanisé.

L’OEB a délivré environ 1200 brevets sur des animaux en 20 ans et dès 2006, un brevet (EP 0811061) a été accordé sur un grand singe génétiquement modifié pour étudier les causes du cancer. Suite à une action de Greenpeace, le titulaire du brevet a retiré certaines de ses allégations. En 2010, c’était l’entreprise Bionomics qui avait obtenu un brevet (EP 1852505) sur des chimpanzés génétiquement modifiés pour souffrir d’un trouble épileptique.

Comme le précise Ruth Tippe de « No Patents On Life », « au cours des dernières années, nous avons assisté à une forte augmentation du nombre d’animaux utilisés dans les expériences en matière de biotechnologie. L’OEB ne doit pas inciter à mener plus d’expériences pour des raisons commerciales ».

Or certains pays de l’Union européenne ont déjà interdit les expérimentations animales avec des grands singes. Accorder des brevets sur des primates génétiquement modifiés pourrait alors devenir un levier économique très important pour la recherche biotechnologique. Mais sans être contradictoire, les brevets ont un double effet.

D’une part, ils favorisent la concentration industrielle, de l’autre, dans des domaines à innovation séquentielle (toute innovation est fortement dépendante d’autres innovations), les brevets ont un aspect verrou qui prend le pas sur tout effet de garantie de retour sur investissement. Donc ils ont un effet néfaste pour l’innovation, ainsi que le montre l’étude de Bessen et Maskin.

 

Auteur : Christophe NOISETTE

Source : www.infogm.org

Article relayé par : jacques

9 commentaires

  • nina

    une aberration .. qu’en est ce que l’humain comprendra qu’il est dans l’erreur !!!

  • fotoulaver fotoulaver

    A peu près tout le monde l’a compris mais certains ont des intérêts qui leurs semble plus important que la vie et ce sont les mêmes qui ont le pouvoir.
    Alors ça continue.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    On s’est détaché (surtout les occidentaux) depuis des centaines d’années du « vivant ». Attendre de l’empathie de ces gens c’est comme demander demander à ton micro onde de faire la lessive.

  • tarou1

    je deteste les experiences faites aux animaux
    que les humains se deglinguent eux mêmes qu’ils laissent les animaux tranquilles.

    oh ! par contre la photo je l’imprime et je vais taquiner quelqu’un de proche qui n’aime pas qu’on rappelle qu’on est une evolution du singe.

    il deteste les animaux et de savoir que je suis de la même famille que lui parfois est tres dur.

  • Etincelle Etincelle

    Selon l’avis d’un médecin (le Dr Tal Schaller) les tests sur les animaux n’ont jamais rien prouvé, tout simplement parce que chaque espèce est différente, ne réagit pas la même chose du tout, donc rien n’est fiable…

    Et en plus vouloir ensuite appliquer ces recherches à l’homme, c’est carrément insensé…

    Que de souffrances inutiles !

  • rouletabille rouletabille

    les humains sont testés pire que les singes .
    Le singe n’en a pas conscience mais il a des couilles.. ,
    l’Humain sans couilles se vends au plus offrant,se prostitue et s’entretue pour une bagnole,un ballon de foot…
    L’Humain VOTE hahahaha pour des singes hahah.

  • Harry

    Celui là a breveté la roue

    Un mouton marrant australien a obtenu un brevet. Si, si

    Tiens toi bien, je vais te breveter – Toi!

    Mardi soir 23 octobre sur ARTE l’humain bionique
    On va scanner ta cervelle, enregistrer le contenu, te dépouiller de ton enveloppe charnelle – plus tard on trouvera une enveloppe charnelle, on effacera le contenu et on mettra le tien à la place.

    Tout ça c’est déjà dépassé, tu pourras survivre spirituellement sans trainer ta carcasse. Quel bonheur!

    C’est le Transhumanisme

    A voir jusqu’à lundi sur ARTE REPLAY

  • Stephan

    C’est en effet délicat de demander à ces apprentis sorciers d’arrêter de torturer leurs cousins primates non-humains.
    Ils ne vont quand même pas scier la branche sur laquelle ils sont assis!
    La fraude scientifique (appelée également expérimentation animale) a effectivement de beaux jours devant elle…

    Les idiots utiles soutiennent les moutons enragés!