Députés socialistes : vers un Parlement croupion ?

Et après on nous parle de démocratie alors qu’ils ne sont pas foutus de l’avoir au sein de leur parti!!! Chapeau les socialistes, vous faites très fort là!

circulaire le roux ps deputes

Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l’Assemblée vient de rappeler à l’ordre les députés de son groupe en leur demandant en l’espèce de rester de bons petits soldats obéissant aux ordres de l’exécutif.

Claude Bartolone, dans son discours sur l’exemplarité et la transparence de l’Assemblée nationale, se voulait être un Président « protecteur des députés ».

À ce titre il déclarait : « Je l’assume : je suis totalement opposé à ce que l’exécutif ait un droit de regard sur les faits et gestes de députés de la Nation ».

Un beau discours de façade, que ne partage pas le président du groupe socialiste, qui vient de rappeler à l’ordre les députés de son groupe en leur demandant, en l’espèce de rester de bons petits soldats obéissant aux ordres de l’exécutif.

Dans une note interne au groupe socialiste (Les cahiers du Groupe SRC, pages 25,26, 27), dont Contribuables Associés s’est procuré une copie, Bruno Le Roux, président du groupe SRC (Socialiste, Républicain, citoyen) entend ainsi remettre un peu d’ordre parmi ses troupes, en leur rappelant les règles du Politburo socialiste. Extraits choisis qui fleurent bon la schlague :

Concernant les propositions de loi :

« Les députés socialistes et apparentés ne peuvent déposer aucune proposition de loi sans avoir reçu l’accord du Groupe. » (… ) « Après l’examen par les commissaires socialistes, les propositions de loi sont inscrites à l’ordre du jour du Groupe. » (…) « Les premiers signataires de la proposition de loi sont le Président du Groupe, l’auteur (ou les auteurs), puis, par ordre alphabétique, des députés du Groupe qui le souhaitent. »…

Concernant les amendements :

« Les amendements rédigés par les députés sont soumis au Groupe de travail chargé de l’examen du projet ou de la proposition de loi. » (… ) « Notre règle de fonctionnement collectif interdit aux membres du Groupe et apparentés de déposer des amendements à leur propre initiative sans l’accord explicite du Groupe » [souligné dans le texte]…

Amis députés socialistes et apparentés, obéissez au Groupe, car l’expression de la volonté collective prime sur vos mesquines idées individuelles ! Et si l’idéologie bourgeoise individualiste vous a contaminé, vous serez envoyés au Goulag ! Le camarade Hollande, petit Timonier du pédalo France doit pouvoir s’appuyer sur un Parlement aux ordres !

Nul espoir donc, de voir les parlementaires socialistes assurer le rôle de contre-pouvoir face à l’exécutif. Au service des contribuables, notre association compte bien monter la garde.

Benoîte Taffin, porte-parole de Contribuables Associés

Source: Le cri du contribuable

3 commentaires

  • Pikpuss

     » Les commissaires socialistes « …cela rappelle le bon temps de la dictature du prolétariat… Et oui, nous allons vers une dictature qui ne veut pas dire son nom… Bon, le  » prolétariat  » c’était à l’époque juste un cache sexe pour ne pas dire que le  » communisme  » était en réalité un moyen de piller un pays tout entier pour le compte de puissances financières. Rappelons que Lénine et sa bande étaient tous membres du  » peuple élu  » et furent financé à ce titre, entre autre, par les Rotschild. Et en 2012 ? c’est exactement la même chose…sous d’autres appellations…
    Au menu : usure éternelle, chaos, mise en esclavage, mensonges des médias, guerres au rendez-vous des peuples asservis.

    Celui qui veut une parcelle de pouvoir doit d’abord savoir obéir !