Moteurs Diesel : Officiellement cancérogènes..

Tous aux vélos?

Coup de tonnerre dans le monde automobile, les moteurs Diesel sont cancérogènes pour l’homme. On n’en est plus aux suspicions, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) est catégorique. Les émissions des véhicules roulant au gazole provoquent des cancers du poumon.

On avait de sérieux doutes, Que Choisir dénonçait les dangers des particules fines rejetées par les voitures diesels depuis de longues années, mais officiellement, on en restait aux suspicions. 

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avait classé les émanations des moteurs Diesel dans la catégorie « cancérogène probable pour l’homme » en 1988. Les études épidémiologiques menées depuis en milieu urbain prouvaient un lien entre les teneurs de l’air en particules fines et le nombre d’hospitalisations et de décès, mais elles n’avaient pas suffi à condamner le diesel.

Cette fois, le doute n’est plus permis, le CIRC a été très clair en présentant ses résultats le 12 juin : « Les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du groupe de travail ont été unanimes, les émissions des moteurs Diesel provoquent des cancers du poumon. […] L’exposition à ce mélange chimique doit être réduite dans le monde entier ».

La France championne du diesel

La France, qui occupe la triste place de numéro un mondial pour la diésélisation de son parc automobile, est évidemment le premier pays concerné. Plus de 60 % des voitures roulent au gazole, un chiffre qui fait froid dans le dos maintenant qu’on sait leurs émissions assurément cancérogènes.

Cette situation ne doit rien au hasard. Quand la France des Trente Glorieuses décide de passer sa production électrique au nucléaire, le fioul qui faisait tourner les centrales thermiques perd son débouché. Alors on lui en trouve un autre, les moteurs Diesel. C’est le début de l’exception française, basée sur un prix du gazole très attractif pour convaincre les automobilistes.

Ça marche très fort, le soutien de l’État au diesel n’a d’ailleurs jamais cessé. Le bonus-malus décidé à la suite du Grenelle de l’Environnement a privilégié les petites voitures diesels au détriment des modèles essence pourtant moins nocifs. Que Choisir et beaucoup d’autres l’avaient déploré, sans être entendus.

La donne change aujourd’hui. On sait la population, en particulier urbaine, exposée à des moteurs aussi nocifs que l’amiante ou le benzène. Certes, les normes européennes se durcissent, les voitures neuves diesels sont depuis peu équipées d’un filtre à particules mais les constructeurs auto sont bien les seuls à considérer que ce dispositif résout le problème.Si les filtres réduisent les émissions, ils ne les suppriment pas.

Réduire le parc automobile roulant au diesel relève désormais de l’urgence sanitaire.

Auteur : Élisabeth Chesnais

Source : www.quechoisir.org

Article relayé par : kannie pour Sos-Planète

 

20 commentaires

  • hopix

    Nucléaire, gaz de schiste : RAS tout va bien

  • nemandi nemandi

    Et les moteurs essence?

    J’en suis presque à me demander si ce n’est pas le début d’un travail psychologique pour faire basculer les gens vers les moteurs essence, comme cela avait été fait avec les moteurs diesel; pour relancer le marché automobile.
    C’est à dire: « le diesel c’est mauvais pour la santé, retour à l’essence, les gens doivent changer leurs voitures, le marché automobile repasse dans le vert, et les actionnaires s’en mettent plein les poches (une fois de plus, et c’est gagnant-gagnant pour ces gens).

    • hopix

      En effet, et on recommence un peu plus tard…

      Le nombre des cancers n’est pas plus élevé dans les zones urbaines fortement motorisées diesel (dans un trafic routier dense et mêlé de motorisations essence) par rapport aux campagnes vaporisées aux pesticides.

      L’aviation n’est pas davantage mise en cause que le nucléaire et autres.

      L’ennemi officiel est donc notre bagnole, responsable de tous les maux de l’univers.
      Ca sent surtout la taxe, là.
      Et tant pis pour ceux qui n’ont pas le choix pour aller bosser.

    • Bouffon

      Je ne pense pas, c’est pas logique, l’avenir de l’automobile c’est le moteur électrique et le moteur à Huile dont le diesel fait partie.

    • Pas con comme théorie (du complot)

    • vu que l’automobile française va très mal, on essaie de trouver une solution.
      remplacement du parc automibile diesel et tous ceux qui possèdent un véhicule diesel, du jour au lendemain, n’auront plus aucune valeur. Ils ne leurs restera qu’à le mettre à la casse.
      Mais le gouvernement donnera une prime pour changer de véhicule.
      Voilà comment on relance une industrie qui se porte très mal.

  • plop

    sans blague???
    sérieux ils se posaient la question?
    et pour savoir l’enquête a coûté combien et distribué a quel proche?
    par se que pour savoir si un combustible ne dégage pas par ca transformation quelque chose de toxique d(e plus un combustible que l’on sait déja plus toxique que l’essence…)

    officiellement vous êtes pris pour des cons

  • hé bééé

    Le but est de relancer la consommation automobile que ce soit essence , GPL ou électrique .
    Dans les 2 derniers cas , ça donnerait du grain à moudre au lobbyistes pro gaz de schiste et nucléaire !

    Perso , je préfèrerais revenir à la carriole tracté par un bon canasson .

  • hé bééé

    A moins que la peur des industriels et des dirigeants soit que des particuliers trouvent avec le moteur diesel , le moyen de devenir autonomes en produisant eux même leur propre carburant .
    Il parait qu’en cultivant une algue , certains chercheurs sont arrivé à produire une huile ayant des propriété proches du gas-oil .

    Mes notions de chimie sont très basiques , mais je sais que corps gras + oxygène = explosion .
    C’est de là qu’est née le moteur diesel avant que les industriels ne le compliquent en ajoutant toutes sortes d’artifices comme les bougies de préchauffage qui ne servent qu’à diminuer les fumées noires au démarrage .
    Ou comme maintenant l’ordinateur de bord sans qui tout fonctionnement devient impossible .

    • Bouffon

      Tout les moteurs diesel peuvent rouler à l’huile sur nos véhicule faut changer quelques pièces, mais sur les vieux véhicule de l’arme Y’a même pas besoin. D’ailleurs le premier moteur de Mr Diesel roulait à l’huile.
      Après de l’huile tu en trouve dans tout les plantes.

      Ils ont pris les algues parce que c’est un marché d’avenir,
      les fonds marin ne sont pas cultivé donc la possibilité l’essor de ce marché est énorme.

  • matmatol

    Et voilà on y est, comme les fumeurs, on va pas l interdir le gazoil, on va le taxer bien comme il faut et après on vous interdira pas de rouler, non, on est en démocratie quand même, on va juste vous dissuader de le faire, en TAXANT!!!

  • mémé

    D’un autre côté, l’environnement et les citoyens gagneraient à l’élimination de quelques diesels puants. Terribles surtout au démarrage à froid.

    • Bouffon

      oui est non.
      Si c’est un diesel issu des nappes de pétrole alors oui, c’est bien. Si c’est pour ne pas se tourner vers les biocarburant au bilan écologique nul alors non, c’est mal.

  • matmatol

    Mais il n en est même pas question, faut pas rêver!

    Toute la technologie lucrative ne sera jamais supprimée, pétrole, cigarettes, alcool, téléphone portable, wifi, aspartame, vaccins…dangereux et même reconnus comme tel, ils vont les taxer mais jamais les interdire ou alors de manière contrôlée pour blanchir du pognon ou arranger les copains!

    N’est il pas interdit de conduire bourré???alors pourquoi mettre des éthylotests???
    Pour notre bien ou celui des caisses de l état et des assurances?
    Ou le mec qui les fabrique en france, qui est dans une association de sécurité rouiere?

  • « officiellement, on en restait aux suspicions »
    C’est le principe de précaution ?

    Bon, sérieusement, je suis à vélo et je confirme que le diesel, ça pue et les particules qui retombent par terre mélangées à l’eau de pluie, c’est un puissant tachant.

    Maintenant, le problème est le temps que ça nous prendra pour réduire le parc diesel… Je préfère ne pas y penser.

  • EGO

    il y a qu’une chose de toxique qui nous empoisonne la vie .
    SE SONT LES PROFITEUR .
    vas dans ton troue a rat et coucher toi qui boit notre sang.

  • Antinukciv

    Cela continu…

    Ils tapent tous sur la France.

    Qui est plus forte SEULE contre des VRAI ENNEMIS qui se cache qu’avec des FAUX AMIS qui nous « pillent » à petit feu.

    Les TRAITES!!!! Les LACHES !!!

    Notre pays ressemble à un Flamby (Sarko c’était pareil).

  • franck

    extra apres avoir vendus des millions d’auto diesel ils nous sortent ah c’est dangereux peuple mouton ! et l essence alors?

    je fais pas confiance a l oms c’est une officine du nouvel ordre mondial en plus!

  • comme vous le mentionnez dans votre article, ceci était souligné depuis de nombreuses années ..
    Il en faut du temps pour que les pouvoirs publiques réagissent !!…..