PSA va vendre Gefco au russe RZD contre 800 millions d’euros d’argent frais

Il est étrange de constater que dans cet article comme dans les autres, l’Iran n’est toujours pas cité alors que c’est quand même la cause de la chute de l’entreprise PSA, donc pour résumer, c’est quand même les américains qui sont derrière cela et personne ne dit rien, pas un mot, que dalle!!! Après sa sortie de la bourse, la vente de 75% de sa filiale Gefco aux russes, la chute continue…

PSA Peugeot Citroën a officialisé jeudi la cession prochaine de 75% de sa filiale de logistique Gefco aux chemins de fer russes RZD, marquant une nouvelle étape du plan qui doit permettre au constructeur automobile en difficulté d’améliorer ses finances.

Cette vente doit lui rapporter 800 millions d’euros, « après le versement par Gefco à PSA Peugeot Citroën d’un dividende exceptionnel de 100 millions d’euros », précise-t-il dans un communiqué.

Le constructeur automobile avait annoncé en février, lorsqu’il avait dévoilé un bénéfice net pour 2011 divisé par deux, vouloir céder pour 1,5 milliard d’actifs.

Ce programme comprenait l’ouverture du capital de Gefco, jusqu’alors détenu à 100%, une opération dont il comptait tirer au moins 500 millions.

« L’offre des chemins de fer russe a été reconnue comme étant la plus intéressante », souligne RZD dans un communiqué séparé.

L’opération doit à présent être présentée aux instances représentatives du personnel. De sources proches du dossier, un comité central d’entreprise (CCE) doit se tenir chez Gefco aux alentours du 10 octobre. Elle doit également être approuvée par les autorités de la concurrence dans les pays concernés.

Gefco, qui emploie environ 9.400 employés dont près la moitié (4.500) sont en France, devrait conserver son patron actuel, Luc Nadal et « le siège social resterait en France », selon le communiqué de PSA.

RZD indique de son côté vouloir conserver toutes les activités du transporteur « y compris celles qui travaillent pour PSA » et espère profiter du savoir faire de Gefco.

Cet accord devrait permettre à Gefco, selon sa maison-mère, de « poursuivre sa stratégie d’expansion géographique, en Chine, en Inde et en Amérique latine, mais aussi accélérer son développement en Europe centrale et orientale et plus particulièrement en Russie ».

Cela lui permettra aussi de « diversifier (ses) activités et de contribuer à la croissance de son chiffre d’affaires, créant ainsi un leader mondial de la logistique industrielle diversifiée ».

Activité très rentable

Jusqu’à présent détenu à 100% par PSA, Gefco réalise avec sa maison mère 62% d’un chiffre d’affaires qui s’est élevé l’an dernier à 3,78 milliards d’euros, avec une croissance de 13% deux fois plus rapide que celle du reste du groupe.

PSA, en cédant une part majoritaire dans sa filiale, va donc engranger de l’argent frais mais aussi se priver d’une activité très rentable. En 2011, Gefcoa affiché une marge opérationnelle de 5,8%, là encore plus du double de celle de sa maison mère.

Mais le premier constructeur automobile français et deuxième européen, qui souffre de la chute des ventes en Europe, son principal marché, n’a pas vraiment le choix.

Il a essuyé une perte nette de 819 millions d’euros au premier semestre et prévoit de réaliser 1,5 milliard d’euros d’économies d’ici à 2015. Il a dû geler des investissements et surtout annoncer la suppression de 8.000 postes en France et la fermeture de son site d’Aulnay-sous-Bois, en région parisienne, en 2014.

Les camions, wagons ou navires affrétés par Gefco transportent chaque année plus de 3 millions de voitures des usines aux points de vente, en passant par les parkings de stockage et des ateliers de « post-production », où sont ajoutées des dernières options du véhicule.

Entamée en 1949, l’histoire du transporteur se conjugue avec celle du sochalien Peugeot, comme en atteste son nom complet d’origine: « Groupages express de Franche-Comté ».

Tirée par l’internationalisation de la production et des ventes automobiles, notamment vers l’Europe de l’Est depuis le début des années 2000, Gefco veut dépasser le cap des 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires dès 2015 en s’attaquant aux zones à forte croissance (Amérique Latine, Asie, Moyen-Orient…)

Source: fr.finance.yahoo.com

2 commentaires

  • domdom26

    hello les moutons

    EH OUI NOUS SOMMES VENDU AU USA ET LES , LE GOUVERNEMENT FAIT TOUT JUSTEMENT POUR ACCÉLÉRER LES CHOSES

    regardez l’article de PIERRE JOVANOVIC paru ce matin sur sont BLOG ça résume assez bien la situation …..

    http://www.jovanovic.com/DATA/vaclav-klaus.jpg

    SOURIEZ, VOUS AVEZ ETE MIS EN ESCLAVAGE (5 INFOS)
    du 24 au 28 sept 2012 : Cette semaine, vous avez la confirmation, hélas, de tout ce que vous avez vu sur ce blog depuis le 27 août…

    1) l’ancien haut fonctionnaire de la BCE Jurgen Stark a balancé dans le Die Presse autrichien et dans le Telegraph, regardez: « the ECB began to take on a new role, to fall into panic. It gave in to outside pressure … pressure from outside Europe » sous entendu, des pressions venant des Etats-Unis. TRADUCTION: la Fed et Washington ont forcé la BCE à nous mettre en esclavage pour sauver leurs banques pourries, et se sont servis de la BCE. Mieux: l’UE (lisez: les Américains) veulent maintenant le contrôle total des 6000 banques européennes. Manifestement le désastre bancaire fédéral US ne leur a pas suffi. Et Hollande et sa bande d’énarques poussent même en ce sens. Cela confirme a posteriori toutes les informations que je vous avais données ici à propos de la « panique à la BCE ». Il suffit d’attendre entre 6 et 10 mois…

    2) l’ancien président tchèque Vaclav Klaus a déclaré, je résume, qu’il n’y a plus démocratie en Europe et que les politiciens à double visage ont vendu leur pays: « In an interview with The Sunday Telegraph, Václav Klaus warns that « two-faced » politicians, including the Conservatives, have opened the door to an EU superstate by giving up on democracy, in a flight from accountability and responsibility to their voters. « We need to think about how to restore our statehood and our sovereignty. That is impossible in a federation. The EU should move in an opposite direction » » lire ici le Telegraph.

    3) un haut fonctionnaire de la BundesBank a littéralement accusé la BCE de « faire le travail du diable », lire ici la page de la BB, faisant une référence à l’oeuvre de Goethe, Faust 2… Amusant de voir que les banquiers allemands finissent par me rejoindre dans mon analyse sur la création de monnaie basée sur rien (cf le chapitre « Blythe Masters en tant que personnage littéraire ») puisque la BCE a décidé d’accepter même les lavabos abandonnés sur les trottoirs en… garantie! C’est un véritable missile envoyé à la tête de Mario Drgahi.

    4) un article de l’Express anglais qui vous explique que la Bank of England est maintenant fin prête pour l’écroulement de la zone euro: « BANK OF ENGLAND IS READY FOR COLLAPSE OF EUROZONE… Sir Mervyn King … make it clear that contingency plans were in place to deal with the disintegration of the euro and that were this to take place ». J’aime beaucoup le « contingency »… Et en plus, ils ne sont pas dans la zone euro!

    5) Hollande le Mou pousse à fond pour que la France perde toute forme de souveraineté… Il suffit de lire l’Express et Le Point de cette semaine pour se rendre compte que mêmes les rédactions « bobo » le poussent aussi des deux mains, en particulier Barbier dans l’Express. Lire aussi le FT sur le dernier souhait de Mr Ayrault…

    Ce soir, n’oubliez pas de trinquer à votre/notre servage car il ne nous reste plus grand monde pour nous défendre. C’est triste.

    PS: écoutez cette chronique de la radio suisse, merci à Olivier Crottaz. Les patrons français sont de plus en plus inquiets.

    PS2: les ventes de voitures se sont écroulées en Europe… Ford a perdu 29%!!! Lire ici le FT pour comprendre qu’il y aura encore d’autres licenciements… Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2012