Israël Loves Iran: le mouvement dépasse les réseaux sociaux

Il ne faut pas condamner « les juifs » mais le sionisme, tout est dans la nuance, et une partie des juifs sont contre le conflit en Iran qui se prépare, il y a déjà eu des manifestations, un voici qu’un mouvement s’est créé, mais ce n’est malheureusement pas cela qui risque d’arrêter la folie de certains hommes…

* Il ne faudrait donc plus dire que les Juifs veulent la guerre!  Le peuple est dirigé par une élite sioniste qui impose ses décisions politiques et qui, très bientôt, risque d’entraîner des femmes, des hommes et des enfants dans un carnage impensable.

La mobilisation continue pour Ronny Edry, fondateur d’«Israel Loves Iran ». Le mouvement né sur les réseaux sociaux il y a cinq mois a, depuis, dépassé les frontières virtuelles. C’est dans le monde bien réel, grâce à des actions concrètes, que les acteurs du mouvement diffusent leur message d’amour et de paix au peuple iranien. Après avoir placardé les portraits d’Israéliens et d’Iraniens sur les abribus et dans les rues de Tel Aviv, l’enseignant en graphisme a donné une conférence à Tedx, une « école des idées », sur l’histoire du mouvement.

http://www.jolpress.com/blog/louise-michel-d/billet-de-blog/israel-loves-iran-mouvement-depasse-les-reseaux-sociaux-ronny-edry-facebook-internet-tedx-tel-aviv-813184.html

Via Conscience du peuple

35 commentaires

    • Nevenoe Nevenoe

      Mouais, ce n’est pas tout à fait ça.
      Par ailleurs ce monsieur ne donne aucune références à ses assertions.

      La vérité est un peu plus complexe.
      Lorsque Hitler arrive au pouvoir en 1933 les Juifs, norament à New York, lui déclarent la guerre et organise un boycott des produits allemands alors que l’Allemagne est déjà agonisante.
      Hitler négocie donc avec les sionistes et favorise l’établissement d’Israël grace à l’accord de transfert 60,000 Juifs Allemands ont émigré en Israël entre 1933 et 1941.
      Merci à l’ »Accord de Transfert » entre les Nazis et les Sionistes, des propriétés Juives évaluées à 100 millions de dollars ont été transférées en Israël sous la forme d’exportation industrielle Allemande utilisée pour construire l’infrastructure d’Israël.
      L’Accord de Transfert amena des outils, des matières premières, de la mécanique lourde, des équipements pour les fermes aussi bien que du labeur, et un capital pour financer l’expansion. Plusieurs industries majeures d’Israël, comme les textiles et l’irrigation nationale, ont été ainsi financées.

      Pour ce qui est de la Shoah, petite parenthèse pour dire que dans l’Europe occupée en 1940 il y avait 2 millions de Juifs d’après « Zionist Organization of America »
      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=soPjj-4uDDU#!

      Concernant les déportations on occulte la colaboration très active de Juifs.
      En France c’est L’Union générale des israélites de France (UGIF)l’ancêtre du CRIF, qui organise le recenssement des Juifs, participe à leur traque dans les rues grace à des physionomistes qui abordent leur proie en Yidish et qui participe à la préparation de la raffle du vel d’hiv.
      Cette organisation est finacée grace aux confiscations de biens juifs, envoient des colis dans les camps de travail etc …
      L’AGIF gère également le camp de Drancy. Celui ci était d’ailleurs sous le contrôle total des Juifs.

      Après la Libération, l’affaire de la collaboration de l’UGIF avec les Allemands sera étouffée et le procès public évité. Un jury d’honneur se réunira sous la présidence de Léon Meiss, président du CRIF.
      Il acquittera les accusés en première instance et en appel. Les pièces du procès n’ont jamais été publiées. Personne ne sait ce que sont devenus les sept cent cinquante mille francs que s’est appropriés l’UGIF: le CRIF se les est-il, à son tour, appropriés ?

      • Pikpuss

        Les plus récents travaux liés à la Shoah parlent d’un début de concrétisation en 1943… moins de deux ans avant la fin du nazisme… Le nazisme, rappelons-le c’est 6 ans pour préparer la guerre, 6 ans pour la faire et une première année de lancement et une dernière année où tout se termine….

      • Nevenoe Nevenoe

        Faux !

        Hitler s’est évertué à relancer l’économie, à combattre la pauvreté.
        Hitler a pratiqué la politique du donnant-donnant perettant aux patrons d’exiger davantage de leurs salariés, tout en garantissant à ceux-ci une sécurité de l’emploi et une sécurité sociale.

        Il n’a préparé la guerre qu’à partir de 1936 losrque Chirchill a déclaré que Hitler aurait sa guerre qu’il le veuille ou non.

        Hitler a toujours négocié au préhalable comme avec la France qui lui restitue la Rhénanie.
        Hitler a fait de même avec la Pologne qui, poussée par Churchill, a refusé alors que la logique était de rendre ces territoires à l’Allemagne dans la même logique que la Rhénanie suite au honteux traité de Versailles.

        N’oublions pas que ce sont la France et la GB qui déclarent la guerre à l’Allemagne.

      • Pikpuss

        Hitler a agi sur deux tableaux : l’un pour soulager le peuple allemand des horreurs qu’on lui avait fait subir dès le traité de Versailles : traité absolument ignoble qui piégeait les deux peuples français et allemand. Mais il se devait aussi de contenter ceux qui l’avaient financé ( dont le grand-père du président Bush : Prescott Bush ) et ces gens savaient très bien ce qu’ils faisaient. C’est quand même bizarre que l’on voit Hitler dans les années vingt à Londres chez les Rotschild. ( Lénine était passé par là dans les années 10 ). Quand on considère la politique suivie par Hitler, il n’a pas agi dans l’intérêt du peuple allemand mais dans l’intérêt des puissances financières anglo-saxonnes. Il lui est arrivé ensuite ce qui arrive à ceux qui ont travaillé pour la  » bête  » : Mussolini, Saddam Hussein, Kadhafi, et j’en passe… Mussolini était un agent anglais et fut assassiné pour ne pas parler ( comme les autres ). D’ailleurs ce n’est pas un hasard si les Anglais viennent de repousser de 70 à 100 ans l’ouverture des archives de la seconde guerre mondiale… particulièrement celles de la Royale Air Force…

      • Nevenoe Nevenoe

        « Quand on considère la politique suivie par Hitler, il n’a pas agi dans l’intérêt du peuple allemand mais dans l’intérêt des puissances financières anglo-saxonnes »

        Pas d’accord.
        Ils ont seulement trouvé un compromis, passé un accord mais je ne pense pas que Hitler était à leur solde.
        Ensuite il se retrouve forcé à la guerre, un peu comme Napoléon d’ailleurs.

      • Pikpuss

        Napoléon est sorti du  » néant  » comme Hitler est sortie du néant. Ces gens qui ne sont rien quand commence leur existence, sont parrainés et placés sur orbites par les puissants. Ils leurs sont redevables de leur carrière. De plus un Napoléon si grand stratège soit-il tout comme un Hitler n’ont pas eu le contrôle de la monnaie : ce sont les banquiers de l’époque, toujours anglo-saxons, qui tenaient les cordons de la bourse. Intellectuellement, ils n’avaient pas non plus toutes les clefs pour comprendre notre monde.
        D’ailleurs, tôt ou tard ils tombent dans les pièges qu’on leur temps ce qui cause leur perte : Napoléon en Espagne et en Russie, Hitler en Russie. Quelque soit le gagnant ou le perdant, ce sont les banquiers qui raflent toujours la mise.
        Les Rotschild le savent bien puisque c’est Celui de Londres qui a accumulé une énorme fortune après qu’il ait fait croire que Waterloo était une défaite pour l’Angleterre… ce qui fit s’effondrer les actions et lui donna le temps de tout racheter…

      • Nevenoe Nevenoe

        Oui, ils se sont fait avoir, c’est pourquoi ils se sont retrouvé contrains à mener une guerre totale.

  • Pikpuss

    On parle même du papa de Monsieur Druker qui était médecin chef au camp de Drancy ; information tout à fait vérifiable.
    Ainsi que de son rôle à Nice pendant la guerre en collaboration avec les Allemands.

  • Pikpuss

    on a aussi le grand papa Sarkozy qui va se réfugier à Berlin quand les  » libérateurs  » russes entrent en Hongrie…

  • Pikpuss

    en Mars ou avril 45 alors que tout est fini…

  • Pikpuss

    Cela montre bien que les apprentis sorciers du Sionisme sont les pires ennemis des Juifs. Rappelons que les Juifs ont donné de grands humanistes, de grands savants, de merveilleux musiciens. Le nazisme et le sionisme ne furent jamais que les deux faces d’une même pièce ( de juda ) qui est la pièce de la trahison et à laquelle tout Juif devrait se méfier.

    • Nevenoe Nevenoe

      Encore une fois ce n’est pas si simple.

      Voyant ce qui se passait en Palestine Hitler a décidé qu’il n’y enverrait plus de Juifs par pitié pour le peuple arabe.

      • joshuadu34

        Par pitié ou par accord ? N’y aurait-il pas plutôt une affaire pétrolière derrière ?…

      • Pikpuss

        C’est précisément là que l’on voit que Hitler avait une culture très réduite du monde et qu’il était formaté pour accomplir une certaine mission définie par l’Occultisme.
        Effectivement, il s’est bien gardé de toucher aux intérêts anglo-saxons en matière de pétrole. Avec les moyens mis pour conquérir la Russie, il aurait facilement pu mettre la main sur l’Angleterre et toutes les richesses qui vont de l’Irak jusqu’en Arabie Saoudite…

      • Nevenoe Nevenoe

        Pour le pétrole il a ciblé fort logiquement le Caucase car plus proche donc plus facile à acheminer.
        Je ne pense pas qu’il y ai eu collusion entre Hitler et les anglo saxons, je pense qu’il s’est fait manipuler.

      • pikpuss

        Le résultat est le même. On savait déjà dans les années 30 que l’Arabie Saoudite regorgeait de pétrole et sa conquête eût été bien plus facile que la celle de la Russie… D’ailleurs l’une des causes de la guerre de 14 c’est le pétrole irakien que contrôlait l’Allemagne et la Turquie via la construction du chemin de fer Berlin-Bagdad… Une des premières choses qui fut faite en 1919 c’est l’acquisition des intérêts allemands par la France en Irak ce qui permit la création de la Compagnie française des Pétroles. Hitler ne toucha donc pas aux intérêts anglais. Il permit même à 300 000 soldats britanniques de fuir via la poche de Dunkerque vers l’Angleterre. Il ne toucha pas non plus à Gibraltar…

      • Nevenoe Nevenoe

        « Hitler permit même à 300 000 soldats britanniques de fuir via la poche de Dunkerque vers l’Angleterre »

        Pas du tout, En témoigne les pertes allemandes qui furent très lourdes, plus de 20 000 hommes, les alliés principalement les français laissant 11 000 tués, 35 000 prisonniers durant la bataille. Les combats aériens ne furent pas moins intenses, 177 avions alliés pour 156 avions allemands étant abattus au-dessus de Dunkerque pendant cette période.

        Mon grand père a été blessé et fait prisonnier en ralentissant l’avancée allemande. Les 3/4 de son régiment ont été anéantis en 48h.
        Non,ils ne les a pas laissé partir tranquillement.

        C’est d’ailleurs une idée assez répandue que l’armée française a perdu pratiquement sans combattre en 40.
        C’est pourtant faux comme en témoignent les pertes énormes.

        en 1940 : côté français c’est 120 000 morts et 120 à 250 000 blessés. Côté allemand 63 682 tués, 40, 111 034 blessés, et pour les Anglais 3 458 morts et 13 602 blessés.
        Tout ça en 1 mois !

        Nous sommes donc très loin de cette légende qui veut que les Français aient fuit devan l’ennemi.

        Ce sont les communistes qui ont trahis et appelaient à ne pas combattre, pacte germano-soviétique oblige.

      • pikpuss

        Pour ce qui est de l’héroïsme des soldats français aucun doute là-dessus : ils se sont très bien battus. Cela a donc permis a 300 000 Anglais de rentrer chez eux…

      • pikpuss

        Hitler ne ressentait pas de pitié mais il était animé par une idéologie à laquelle il a adhéré. Rappelons que l’un des ses maîtres à penser s’appelait Rosenberg…véritable théoricien du IIIème Reich… Ce n’était absolument pas un humaniste…

      • Nevenoe Nevenoe

        « Hitler ne ressentait pas de pitié  »

        Euh, quel rapport avec la discution ?

      • pikpuss

        Ben oui, plus haut quelqu’un a dit qu’Hitler avait eu de la pitié pour les Arabes et donc arrêté le transfert de Juifs vers la Palestine…

  • Pikpuss

    On oublie qu’il était envisagé d’envoyer les Juifs à Madagascar, projet qui fut torpillé par Léon Blum qui en tant que Sioniste convaincu, se devait de ne diriger le projet que vers la Palestine. Rappelons qu’il fut logé très confortablement dans sa résidence surveillée en Allemagne pendant toute a guerre en compagnie de sa maitresse pendant que 7 millions de soldats allemands se faisaient tuer sur le front russe tout comme 20 millions de Russes…

  • loonoob1337

    le truc c’est que Roosevelt reprochai a hitler de vouloir bâtir un New world order
    http://www.youtube.com/watch?v=ZnplFYUs6iE

    moi ça me fascine car aujourd’hui nous y somme presque XD
    les des son piper je crois

    • Pikpuss

      Hitler et Roosevelt ont relancé la machine économique en même temps…en 1933…Les deux se sont lancés simultanément dans une folle course aux armements qui a mené tout droit au déclenchement de la seconde guerre mondiale. Les banquiers qui ont alors financé ces deux industries de guerre sont les mêmes. Le sionisme se situe sur un échiquier dont les pions à l’époque étaient aussi bien Hitler que Roosevelt. On savait déjà à l’époque qui serait le perdant et qui serait le gagnant dans cette affaire. Sans cette stratégie du chaos mis en place dans les années 30, il n’y aurait pas eu de création de l’Etat d’Israël. Rappelons que la France était considérée comme hors jeu avec la complicité de ses élites de l’époque qui nous avaient vendus dès 1919.

      Névénoé : pour information : la Sécurité sociale en Allemagne date de l’époque de Bismark… 40 ans avant Hitler…

  • Nohar

    Bonjour,

    pour revenir sur le sujet de l’article voici un docu intéressant : Un Oeil Sur La Planete – Sionisme – Israel : Questions interdites

    Bon visionnage mais je vous prierai tout de même de ne pas parler d’Israël avant sa création en 1947… merci… et faites un tour sur wikipédia pour en apprendre plus sur le sionisme et l’émigration des juifs européens en Palestine dans les années 20 et 30.

  • vanvoght

    hello benji . apres que l’ont t’accuse d’etre pro MLP voilas maintenant que tu vas etre accusé de negationisme grace aux exellents commentairs ci dessus .
    le CRIF vas te tomber dessus .
    en tout cas merci aux auteurs ci dessus pour avoire le courages de dire les veritées qui deranges ;
    quant a l’article a la base , il faut simplement esperer que ces pacifites juif reussiront a stopper les fanatiques sioniste ; mais helas je n’y crois pas trop .

  • pikpuss

    Le Criff est très bien au courant de ce que savent à présent bon nombre de gens. D’ailleurs ce sont des organisations juives qui réactualisent les chiffres concernant le nombres de morts et disparus juifs durant la période 1939-45. Les chiffres les plus récents sont bien en dessous de ce que les livres d’école continuent de proclamer. Cela évidemment n’est pas du négationnisme. IL y eut bel et bien une persécution absolument honteuse des Juifs mais une persécution effectuée avec la complicité de certains d’entre eux ce qui rend cette période plus que noire. N’oublions pas aussi tous les peuples massacrés depuis 1945 et dont le nombre de morts correspond à plusieurs Shoah officielles… Parmi les commanditaires de ces atrocités on trouve, entre autre, il faut le dire, des Sionistes, qui, protégés, n’ont pas eu à affronter des tribunaux pour crime contre l’humanité. Ce constat on le peut faire dans toutes le communautés religieuses où se côtoient des saints et des salauds.

  • mehdi assem

    la fin d’israél ou la fin du monde surtout après ces ouragans en Usa les typhons en Asie et les forts séismes dans le monde aux non musulmans de convertir a l’islam l’heure des compte est arriver pour éviter l’enfer le chiisme et le wahabiisme et leurs qaida la date de 11 pour ces terroristes le symbole de leurs patron satan les vrais ennemis de l’islam

  • pikpuss

    L’expression de ta pensée est très confuse. Non, nous ne tomberons pas dans le piège qui consiste à nous faire croire que les Musulmans ni que les Juifs sont nos ennemis.Les uns comme les autres n’ont pas choisi leur religion ni leur lieu de naissance. Les ennemis des peuples sont ceux qui instrumentalisent la religion. Sionisme et intégrismes religieux de tous poils = même combat = l’asservissement des peuples vers un retour au Moyen-Âge et à l’usure éternelle.
    Il n’y aura pas de fin du monde : espérons seulement que ce soit la fin de l’obscurantisme grâce à l’éveil des consciences.

  • pikpuss

    Quand aux séismes et autres typhons, il y en a toujours eu et il y en aura toujours. Par contre les hommes savent de mieux en mieux s’en protéger, à condition qu’on leur en donne les moyens.
    A condition aussi que ces moyens ne soient pas affectés à d’autres projets, comme la guerre par exemple…la guerre religieuse…

  • F

    Je réagis sur le com qu’a laissé Pikpuss
    L’histoire sur une base de 6, ça coincide !
    Entre le jeudi noir et l’élection du chancelier en 1933 il s’est passé environ 6 ans, 6 ans après c’est la seconde guerre mondiale et 6 ans après la guerre se termine. Puis, 6 ans après c’est la guerre froide avec la construction du mir de Berlin en 1961, et 6X6 ans après c’est la fin de la guerre froide en 1989. 2×6 ans après ce sont les attentats du 11 seprembre et 2×6 ans après on est en 2013.
    F

    • Entre le jeudi noir de 1929 et l’élection du chancelier et l’élection du petit moustachu teigneux en 1933, il y a eu 4 ans.
      La 2nde guerre mondiale à commencé le 1er septembre 1939, donc là, oui, 6 ans depuis l’élection.
      La 2nde guerre mondiale, 1 sept 39-2 sept 45, 6 ans aussi.
      Le mur de Berlin, ce fut en 1961, cela fait encore 12 ans donc bien 2X6.
      La fin de la guerre froide: de 1985 à 1991, donc là non plus, pas de 6X6 mais un 4X6.
      Enfin, pour 2001, on a 16 ans, pas de 6 non plus, désolé…