L’armée française a le moral dans les talons…

Les Français n’ont pas le moral, l’armée non plus, et c’est assez grave puisque nos militaires sont susceptibles d’être appelés en opération, si le besoin s’en fait sentir… Une armée bien mal en point, qui risque de manquer de moyens matériels et humains si les coupes budgétaires continuent. N’allons pas leur demander d’être efficaces avec du matériels en panne. Il en est de même pour la police qui manque elle aussi, de moyens matériels me semble t-il avoir lu…C’est la crise!!! (?)

Img/la-musique-rai.com

Les chefs d’état-major des armées mettent en garde contre de nouvelles coupes budgétaires et réductions des moyens de la défense qui compromettraient à terme la capacité des armées à remplir leurs missions….

Très sollicitées ces dernières années, en Afghanistan ou en Libye, le moral des troupes n’est pas au beau fixe. Auditionnés durant l’été par la Commission de la défense de l’Assemblée nationale, à la veille des discussions sur le nouveau Livre blanc, les premiers militaires de France ont exprimé leur satisfaction d’avoir conduit depuis 2008 la rationalisation de la défense sans entamer l’efficacité des forces.

Mais ils ont aussi souligné la fragilité d’un dispositif soumis à de lourdes réductions d’effectifs et de moyens. Des coupes drastiques – 54.000 postes supprimés entre 2009 et 2015 -, qui pèsent sur le moral des militaires.

Fragilités


«La France dispose d’une belle armée, dont les succès sont reconnus sur la scène internationale. Mais cet outil présente des fragilités qui, dans le contexte économique et financier que nous connaissons, pourraient sous peu affecter sa cohérence», a prévenu l’amiral Edouard Guillaud, chef d’état-major des armées (CEMA), entendu mi-juillet par les députés, selon le compte-rendu d’audition.

Evoquant la «sous-estimation» dans le cadre de la réforme engagée en 2008 des moyens nécessaires notamment à la maintenance des matériels, l’amiral Guillaud estime qu’au final, «en termes de capacités, la traduction intégrale de l’ambition politique» fixée aux armées «n’est plus tenable». Le CEMA s’inquiète en particulier de capacités «notoirement insuffisantes», en termes d’avions ravitailleurs, de drones, et du niveau des stocks de munitions. Il attend «un cap clair» du nouveau Livre blanc, préalable à l’élaboration de la Loi de programmation militaire (2014-2019), mais prévient que «toute diminution du budget se traduira mécaniquement par un abandon de capacité».

Seuil d’alerte

Pour l’amiral Guillaud, «le moral des armées est aujourd’hui au seuil d’alerte» et ni les résultats opérationnels ni «la qualité des relations humaines» dans les armées «ne parviennent plus à masquer les inquiétudes pour l’avenir».

Le chef d’état-major de la marine, l’amiral Bernard Rogel, entendu le 18 juillet, considère pour sa part que le format de la marine est aujourd’hui « juste suffisant » pour remplir ses missions.

Le maintien en condition opérationnelle des bâtiments, des avions et hélicoptères embarqués, leur taux de disponibilité insuffisant, et le nécessaire renouvellement de la flotte, sont au cœur de ses préoccupations.

Baisse d’effectifs

Inquiétude également quant à de nouvelles baisses d’effectifs, après une réduction de 6.000 postes décidée en 2008. «Si l’on nous demandait des réductions d’effectifs supplémentaires, la situation pourrait devenir grave», souligne-t-il.

La disponibilité des matériels est également la «plus grande préoccupation» du général Jean-Paul Paloméros, chef d’état-major de l’armée de l’air (nommé depuis à l’Otan, ndlr).

Satisfait que l’armée de l’air puisse «intervenir dans toutes les missions» qui lui ont été fixées par le Livre blanc de 2008, il constate que les armées «sortent assez fatiguées des réformes en cours».

Profondément restructurée depuis 2008, l’armée de terre a franchi pour sa part «à la baisse, cette année, le seuil symbolique des 100.000 militaires», a souligné son chef d’état-major, le général Bertrand Ract Madoux, entendu fin juillet.

«Si nous avons du mal aujourd’hui à assumer tous les contrats opérationnels, c’est du fait d’un problème de moyens : on a en effet +rogné+ au fil des années dans les munitions, les stocks, dans les pièces de rechange, dans les crédits d’entretien programmé du matériel», a-t-il regretté.

Le général résume en conclusion l’inquiétude de l’état-major avant l’élaboration du Livre blanc : «Nous ne souhaiterions pas que la +technocratie budgétaire+ nous fasse collectivement passer dans un cadre toujours plus petit, au détriment de la cohérence et au mépris d’une analyse objective des dangers de ce monde».

Source 20Minutes Avec AFP

37 commentaires

  • Pokefric Pokefric

    Bonjour.
    Ils sont pas mal la, nos deux gaillards,pour un peut que les fusils tirent des bouchons en lièges,j’apprécierais presque l’armée…

  • den

    Quant l’étalon à pas le moral, est ce qu’une jument peut le lui remonter?

  • gnafron

    pour les conneries qu’on leur fait faire(afghanistan, libye, bientot syrie…) y sont plus que trop nombreux! moi non plus j’aurions pas le moral d’etre entré dans un métier par « idéal », et m’apercevoir qu’en fait, je ne suis qu’une pute de l’impérialisme du « monde libre »!

  • manquepasdair

    a quand les banques américaines vont dégradé la note de l armée puisque elles s amusent a dégradé tout et n importe quoi et comme nous avons des gouvernement a leurs solde
    il ne faut plus s étonner

  • amas

    désolé mais j’ai plus de compassion pour les enfants, femmes, vieillards et hommes libyens ou même les afghans lâchement assassinés par les bombes de cette armée qui défends les intérêts des banques et des multinationales.

    • Danielle

      +1

      mais par moment, le besoin de dérision est nécessaire à assouvir pour garder la tête la plus froide possible face à tout ce qu’on sait, sans oublier tout ce qu’on ne sait pas :-/

  • Skywalker Skywalker

    moins de moyen pour l’armée = moins de tuer que du bonheur …

  • Bax

    L’Etat aurait pu être économe les années précédentes.

    C’était amusant de voir tous ces véhicules militaires très énergivore faire des kilomètres sur nos autoroutes, juste pour justifier d’obtenir un budget équivalent l’année suivante.

    Rien qu’en économisant ce budget carburant, ils auraient pu renouveler une partie des véhicules d’interventions.

    • mirage

      jamais vu autant d’avions militaires qui s’entraînent ! On nous raconte n’importe quoi… On nous fait croire que …

      Mais c’est BIDON!!! désinformation…

  • ???????????

    franchement je me fou de l’armèe je me demande sur ton site si tu ne teste pas les gens comme des cobayes pour voir leurs rèactions face a tes articles qui franchement non aucun intèrèt avec nous ont se posent souvent des questions a ton sujet a celui qui dètient le site ????? j’ai dèsertè l’armèe pendant des annèes car ètre affecter a l’armèe pour apprendre a tuer des hommes ou a faire le mal ou a ètre la bonne de mènage non merçi ou se faire tuer pour les intèrèts de ceux qui nous gouvernent non merçi.le createur divin a bien dit tu ne tueras point…..n’oubli pas que ce monde est le monde des tènèbres et des sectes lucifèrienne en masse ou nous vivons tu la oubliè.

  • hé bééé

    On a tous le moral dans les talons … de chèques !

    Le nerf de la guerre c’est l’argent !
    Plus de sous , plus de conflit biaisé .

    12 années à faire la guerre au terrorisme voulu par Bush , père et fils , on fini tous par le payer sauf pour ceux qui arrivent à évader fiscalement leurs fortunes principalement les marchands d’armes et les grosses fortunes à qui tout ces conflits profitent durablement .

    Encore ce midi sur canal+ , une enquête sur l’évasion fiscale de Ziad Takieddine , un très grand ami d’un certain Copé alors ministre en fonction dans l’ancien gouvernement .

  • EGO

    la question est:pourquoi l’armée air France les super marcher Renaud la police ext,ext: sont toucher.
    ?? tout le frique va ailleurs:mais ou.
    pour construire des abris souterrain les rat quitte le navire et nous abandonne avec la merde qu’ils on crée.
    21/12/2012:tout les rats seront soue terre(dans leur tombe).

  • solidaire

    rassurez-vous les amis, pour faire la guerre,Y-A DU FRIC,comme pas possible, demandez ça a SARKO ;a BHL, a FABIUS
    a HOLLANDE , a JUPPE etc…la dette etant une mega supercherie
    les faits sont la…ou alors c’est vrai ,mais dans les 2 cas ils nous balladent.

  • frisquette

    ben moi j’aurai pas le moral tant que les armées existeront parce que leur existence est synonime de guerre et tout les malheurs que cela entraine ;et puis faut pas trop qu’ils aient le bleus nos militaires ; avec le chaos qui se prépare en france et ailleurs , vu l’état du monde , hé ben y vont avoir du boulot !!!

  • C’est vrai, il y en a marre de l’armée. Je propose que nos amis américains gèrent directement notre protection et interviennent dans le monde en notre nom. Ils ont une gestion très saine de leur pays et ils remplacent très bien les dictateurs des autres. Un exemple à suivre. Tous les pays où ils interviennent les adorent.

    Vous pensez à juste titre que l’armée ne peut que servir des intérêts qui ne sont pas les nôtres, voire qu’elle est inutile aujourd’hui. Mais si notre armée devient rachitique, nous serons à la merci de n’importe quoi et n’importe qui. Regardez l’évolution des 2 guerres mondiales. En 14 elle résistait encore à l’adversaire, en 40 elle se fait écraser vite fait avec une belle capitulation humiliante en prime (on avait tout de même 2.4 millions d’hommes et plus 600 000 troupes coloniales). Pour la 3ème, même les bandits de Marseille pourront prendre le pouvoir. 100 000 hommes, ce n’est rien. Même plus besoin de l’excuse d’un état-major incompétent pour sentir la défaite à plein nez.

    Nous n’avons plus d’ennemis précis, comme les allemands autrefois. Mais le contexte géo-politique risque de virer assez vite, et notre armée de continuer à péricliter. J’aime l’idée d’un monde désarmé avec des fleurs au bout des fusils, mais la guerre économique qui gronde au loin peut appeler une guerre plus franche au seuil de nos portes. L’Europe n’est qu’un fantôme qui s’effiloche et les nations sont rongées de l’intérieur.

    Deux blocs aux intérêts divergents se dessinent clairement sur le terrain arabe : le bloc sioniste américain et le bloc sino-russe. Comme le dit si bien notre Christophe Lambert international, « Il ne peut en rester qu’un ».

    On a peut-être quelques années pour sentir le vent tourner définitivement. La planète bouge et les hommes aussi.

    • Masloth

      Hélas cowa tu as bien raison… L’otan emporte le vend… la france pour pas cher!

    • pikpuss

      Les Allemands n’étaient pas nos ennemis tout comme les Sino-Russes aujourd’hui ne le sont pas davantage. C’est la même histoire qui se répète parce que ce sont les mêmes qui sont aux commandes… Nos ennemis sont justement ces banquiers sionistes issus d’une caste religieuse qui se battent avec le sang des autres.

  • rouletabille rouletabille

    Cette armée ridicule seras remplacée par L’EUROARMEE comme force de sécurité..(la je me mare bien sur)
    Faire une armée avec des tueurs volontaires payés par nos impôts n’existeras plus ..
    Ces bouffeurs de gamelles juste bon à aller tuer n’importe qui pour du fric irons au chômage ou chez LEPEN ,ha ha ..

  • DR.PANIK

    Quelle armée française? Juste des mercenaires à la solde de leurs maîtres: USA et OTAN, kifkif. Quelle bande de branleurs. Certains officiers généraux, à qui ils restent des couilles, n’hésitent pas de parler d’armée d’appoint pour les USA. Pitoyable, avant la réintégration de la France dans cette secte qu’est l’OTAN, le coq français avait les pattes dans la merde mais chantait fièrement maintenant il a toujours les pattes dans la merde avec en plus la b..e US dans le c.l!!!

  • pikpuss

    Cela me rappelle la France de la fin des années trente où Fernandel jouait le rôle du troufion simplet pendant que l’Allemagne se dotait d’une armée moderne et disciplinée.
    Et bien, on nous rejoue la même partition aujourd’hui…
    sauf que ce sont pas les Allemands qui vont entrer dans Paris mais les Barbares des cités interdites aux flics…

  • Les militaires français ont développé l’expertise du contrôle des foules.

    http://www.brujitafr.fr/article-les-militaires-francais-ont-developpe-l-expertise-du-controle-des-foules-109923316.html

    Les militaires planchent sur le pire sans le dire !