Qatar : la face cachée de la Coupe du Monde 2022

En partant du principe qu’en 2022 il y aura ce championnat et que d’ici là le Qatar ne se sera pas prit quelques bombes sur le coin de la gueule, toujours possible quand on voit ce qu’ils font au niveau géopolitique (et cela serait peut être même sacrément mérité…), ou qu’ils aient encore du pognon (on peut rêver), alors il serait bon de connaître la « face cachée » de la médaille. En clair, la coupe du monde 2022 est un tas de paillettes qui cache l’horreur absolue, mais comme il y a le fric, le foot et les apparences, ça passe et la plupart préfèrent fermer les yeux!

En plein Euro de foot, l’association Human Rights Watch vient juste de publier un rapport de 150 pages sur les conditions de travail des ouvriers pour l’essentiel immigrés qui oeuvrent à la construction du paradis artificiel et footballistique qui doit accueillir la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Si les investissements financiers sont estimés à 160 milliards de dollars, impossible d’évaluer le coût humain de ce projet pharaonique dont le riche émirat pétrolier se soucie fort peu.

Kin Cheung/AP/SIPA

Kin Cheung/AP/SIPA
Une Coupe du Monde achetée par les pétrodollars et le lobbying bienvenu mais pas gratuit de stars comme Zidane ou Guardiola, des stades démontables, construits au milieu de nulle part  climatisés à l’énergie solaire, un événement mondial organisé dans un pays grand comme le département de la Girondedont la passion pour le foot  fluctue au gré des coups de coeur du Cheikh Al Thani et des placements du fonds souverain qatari.Selon le rapport de Construction News qui regroupe les analyses d’un spécialiste allemand de la finance, l’organisation du plus grand évènement sportif de la planète devrait coûter 160 milliards d’euros environ à l’émirat qatari : 124 milliards d’euros pour les stades et 36 milliards pour les infrastructures de transport. A elle seule, la climatisation dans les stades (pour régler ce fameux problème de chaleur) devrait couter 35 milliards d’euros. Enfin, une ville entière nommée Lusail sera créée. Elle surplombera le stade qui accueillera le match d’ouverture et la finale. Montant de la facture: 32 milliards d’euros.

Des milliards que ne verront pas à coup sûr les ouvriers migrants qui n’auront pas plus l’occasion d’assister au début d’un match de foot mais qui s’affairent déjà à la construction laborieuse de ce paradis footballistique artificiel sous des températures caniculaires et dans des conditions de travail déplorables. Au-delà du coût financier du joli jouet que s’offre l’Emirat, l’association Human Rights Watch s’est intéressée au coût humain de ce projet pharaonique.

Le Qtar présente une situation démographique unique au monde. Les travailleurs migrants représentent 94% de la population du pays. Le ratio le plus élevé au monde. Et le pays, peuplé de 1,6 millions d’habitants entend encore recruter jusqu’à un million de travailleurs migrants au cours de la prochaine décennie afin de construire les fameux stades et infrastructures nécessaires à l’accueil de cette Coupe du Monde.

Une « clause de non-concurrence » pour des ouvriers exploités

Dans un rapport de 146 pages, l’association examine les systèmes de recrutement et d’emploi, véritable source d’exploitation de ces ouvriers venus pour la plupart d’Asie du Sud-Est. Pas question de faire trimer un qatari.
Confiscation des passeports, contrôle abusif des travailleurs, restriction au droit du travail (difficile de quitter son emploi), sans compter les obstacles à la communication des plaintes auprès des services gouvernementaux, salaires impayés, retenues salariales illégales, campements  de travail insalubres et surpeuplés.Human Rights Watch a constaté que le Qatar, érigé dans nos contrées en bienfaiteur médiatico-footballistique, possède l’un des codes du travail les plus restrictifs : impossible de changer d’emploi sans l’autorisation de son employeur -une clause de non-concurrence pour les ouvriers exploités, il fallait y penser-. Même chose pour quitter le pays, le travailleur doit obtenir un « permis » de son employeur. La nuance avec la notion de travail forcé n’est pas très grande.
Dans la région, seule l’Arabie Saoudite a mis en place ce « permis de sortie ».

Le système de recrutement est pour le moins original : les postulants doivent payer des frais de recrutements, dont les montants varient selon l’enquête de HRW de 726 à 3651 dollars, le tout payé sur emprunt à des taux d’intérêts qui peuvent aller jusqu’à 100% par an !
Travailleur venu du Bangladesh Mahmoud qui a emprunté 3298 dollars explique que s’il ne parvient pas à rembourser, « la banque sortira ma famille de la maison ». Ainsi la plupart des ouvriers hypothèquent leur maison dans leur pays d’origine pour trouver un emploi au Qatar.

Si l’Organisation Internationale du travail autorise la libre association, les lois du Qatar interdisent de se syndiquer. « La proposition récente du gouvernement d’une Union des travailleurs ne parvient pas à satisfaire aux exigences minimales de la libre association dans la mesure où tous les postes de prises de décisions sont réservés aux citoyens qataris » constate Human Rights Watch.

Suite et source: Marianne2.fr

10 commentaires

  • fotoulavé fotoulavé

    99% d’esclaves, pas de syndicat. Celà ressemble à un paradis pour le nouvel ordre mondial.

    • Gandhiji

      Bien vu !

      Qatar, Arabie Sahoudite + USA, Otan ont manipulé TOUTES les « révolutions arabes », quand ils ne sont pas intervenus militairement, pour mettre les intégristes salafistes (pléonasme)à la tête de TOUS ces pays.
      Les médias ont bien rempli leur rôle de « toutous aux pieds » et continueront fidèlement à obéir à leurs maîtres.

      -Un peuple mis à genoux par la religion, quel rêve pour le NWO ! Et quelle réserve de con sommateurs …

  • Gandhiji

    Sans oublier « le foot » qui remplira TOUJOURS son rôle d’anesthésiant de masses.

  • DRAYE Michèle

    Le rôle diabolique du Qatar – Comment les Révolutions arabes sont fabriquées

    Le Qatar, un chancre qui pourrit tout, Etats souverains, politiques, révolutions populaires, économie, sport, et même banlieues (mais tout n’est-il pas pourri au sommet, d’ailleurs ?)… et qui est à la pointe des guerres et des jolies « démocraties » dont le socle, par la grâce des magiciens Sarkozy, Cameron, Obama, Netanyahou, Erdogan, et autres BHL, devient… fanatiquement islamiste. Comprenne qui pourra ! L’argent justifie tout, et les habitués de Neuilly et du Fouquet’s se fichent de savoir comment le pouvoir est obtenu et conservé, et avec qui, du moment que leurs coffre-forts sont bien remplis, et qu’ils peuvent aller se dorer sur les plages les plus belles, souvent d’ailleurs aux frais des contribuables, de nous donc.

    D’un côté on fustige les Musulmans, de l’autre on favorise l’accession de leurs éléments les plus radicaux, comme en Tunisie ou en Libye, bientôt en Syrie – pour ensuite susciter le rejet et le choc de civilisations qui profitera d’abord, comme d’habitude, à tous les Industriels de Mort. Lisez jusqu’au bout cet article: Vous verrez à quel point la politique est pourrie, et à quel point les politiciens sont corrompus, et donc ne vous étonnez pas si le monde va mal, très mal… Eva R-sistons

    • Avec tous ces psychopathes qui nous dirigent c’est vraiment surprenant que la terre n’est explosé !

      J’ai toujours trouvé bizarroïde le ménage à trois entre les USA, l’Israël et l’Arabie-Saoudite. Le Faucon Washington a volontairement mis sous ses ailes protectrices et malveillantes deux ennemis millénaires qu’il excuse quand ils font d’horribles choses, qui sont aussi deux cousins en froid qu’il protège en occultant leurs exactions : Juifs d’Israël et Arabes des Saoud pour servir ses desseins personnels, les laissant ainsi pourrir le monde à leur guise quand l’un sionise l’occident, l’autre fanatise l’orient et nous conduisent inéluctablement au choc des civilisations tant espéré par un groupuscule d’être inhumain à l’âme putride.
      Les maudits et servils Saoud (ainsi que ses alliés de toute la péninsule isralo-arabicaine) fanatisent le monde arabo-musulman du maghreb au machrek en fomentant les pseudo-révolutions arabe pour ainsi placer des religieux radicaux et en même temps ils forment et envoyent des imams à travers le monde pour prêcher un islam dur.
      D’un autre côté, l’Etat sioniste s’occupe de sioniser le monde occidental et d’y stigmatiser les musulmans, toujours plus, de les pointer du doigt, d’en faire des bouc-émissaires afin de les faire passer pour responsable de tous les maux de la terre.
      Ces deux entités sataniste gangrènent le monde chacun de leur côté et à leur manière et cela sous la bienveillance et la bénédiction de Washington, Londres, Paris…
      Heureusement, l’histoire nous montre que les alliances se font et se défont aussi vite que neige fond au soleil…

      Que va-t-il ressortir de cette alliance contre nature entre ces différentes entitées diaboliques que sont Washington, Tel-Aviv, Riyad, Doha aux intérêts contraires mais au destin commun qu’est Jérusalem céleste ?
      Que vont-ils enfanter comme monstreS ?

      Mahdi ibn David un sémite à votre service !
      http://lareconciliationdescivilisations.blogspot.fr/

  • romulus

    Raison de plus de boycotter toutes ces supposées « réjouissances » populaires que sont le cyclisme , le foot, les JO, j’en passe et des meilleures

    • rouletabille rouletabille

      les lobotomisés payent ,ha ha ..
      vous vous croyez au dessus de l’idiotie ??

      C’est trop tard car sans nous en rendre compte la réaction des gens qui payent 600€ pour voir des cons à Londres dans des jeux idiots ..(j’ai évidement les détails )

      entre vous et moi reste la soumission ..

      merci pote

      • Mouton du 83

        Y a pas que la soumission, ya aussi la révolte !!! il est grand temps que les peuples qui veulent un monde libre sans fanatiques de tous poils, financiers tueurs etc etc etc se lèvent pour créer le monde auquel ils aspirent, juste et serein.. seulement on nous raconte à longueur d’année que c’est trop tard, qu’on est nul, que ça n’en vaut pas la peine.. et des gens comme toi rouletabille disent.. ya plus qu’à se laisser faire et se soumettre !!! c’est d’un triste.. ose regarder les enfants dans les yeux et dire.. c’est trop tard mon petit vous vivrez dans un monde de merde.. on aurait pu faire quelque chose mais on n’a pas eu les couilles…

    • rouletabille rouletabille

      pour ROMULUS

      suis partisans à 100% de votre message bien entendus