Accueil » Actualité générale, Argent et politique, Réflexion » Deux ou trois raisons de ne pas voter pour… Eva Joly…

Deux ou trois raisons de ne pas voter pour… Eva Joly…

Tiens un scoop!! on ignorait qu’avant une élection, il y avait entente entre les partis pour avoir des « postes » :no:

La première de toutes les raisons, c’est la compassion. Eva Joly a énormément souffert depuis six mois : c’est peut-être une écologiste, mais ce n’est pas une femme de (la) campagne. Elle est épuisée, elle a tellement dégringolé dans les sondages qu’elle a fini par tomber dans les escaliers.

Elle a du courage, c’est incontestable, mais il vaut mieux qu’elle s’arrête. Si elle finit à 3 %, ce sera si peu glorieux qu’elle est assurée qu’on ne lui demandera pas de sitôt de se lancer dans une nouvelle élection.   

Bref, elle a bien mérité de se reposer. La 2e raison – plus sérieuse -, c’est qu’elle a totalement échoué à faire exister les idées écologistes dans la campagne. Donc, il est logique qu’elle en paie le prix politique.

Est-ce que c’est seulement la faute d’Eva Joly si on parle peu d’écologie dans cette élection ?

Elle n’a pas forcément le monopole de cet échec, mais elle doit l’assumer – elle le fait d’ailleurs, et ça ne manque pas de panache. De fait, si une candidature écologiste ne permet pas avant tout de promouvoir l’écologie, on peut se demander à quoi elle sert.

Nicolas Dupont-Aignan peut dire qu’il souffre d’une forte concurrence quand il essaie de vanter les mérites du protectionnisme – presque tous les candidats le font.

Mais Eva Joly est la seule qui milite pour l’arrêt du nucléaire, la seule qui prône un modèle de décroissance, la seule à défendre une vraie fiscalité anti-pollution.

Elle n’a pas réussi à se faire entendre alors que dans le monde entier, les questions d’environnement sont au coeur de tous les débats sur l’avenir de la planète. Qu’on soit sensible ou non à ces idées-là, il faut bien dire qu’elle a fait un bide.

À sa décharge, il semble que ses amis Verts ne l’aient pas beaucoup aidée…

On peut même parler de sabotage. La vérité, c’est que depuis qu’ils ont signé leur accord avec le PS pour présenter des candidats aux législatives dans 63 circonscriptions, les Verts espèrent un groupe parlementaire dans la future Assemblée et du coup, ils se moquent bien du score d’Eva Joly.

L’objectif n’est pas illégitime en soi – et c’est vrai que les députés écologistes sont si rares qu’ils relèvent de l’espèce à protéger. Il n’empêche que c’est un comportement politicien qui jure avec les intentions rénovatrices affichées par les Verts.

De ce point de vue, ne pas voter pour Eva Joly revient donc à sanctionner un arrangement médiocre qui, en plus, a été négocié sur le dos de la candidate. Plus son score final sera mince, moins l’accord avec le PS aura de chances d’être respecté.

À ce moment-là, Cécile Duflot sera verte – mais de rage. Eva Joly aura été sacrifiée, mais son martyre n’aura pas été inutile. Du moins, pas complètement.

 

Auteur : Hervé Gattegno

Source : www.lepoint.fr partagé avec TerreSacrée

21 réponses à Deux ou trois raisons de ne pas voter pour… Eva Joly…

  1. C’est un peu un anti-article je trouve…

    • C’est un article désabusé, devant les magouilles de tout ces arrivistes!
      il met en évidence le « sacrifice » de la candidate des verts, par ses « amis »!
      Quand je dis qu’étant « verte » je ne voterais jamais pour ce parti, qui est
      trop politisé à mon gout….ça confirme ce que je pense. :)

      • vrai, mais c’est la seule qui a dit  » sarko doit aller en taule » !
        moi qui suis de l’u p r …

        • tu as raison elle dit des vérités, comme les autres ;)
          mais il faut différencier toutes les vérités parmi leurs
          déclarations…ce qui ne changera rien! Ils ont l’art de la rhétorique,
          pour eux faire une soupe avec tout un mélange de vrai et de faux pour appâter le gogo, c’est
          leur métier! Ils choisissent un ou des créneaux porteurs, et tout le reste passe
          à la trappe… Nous sommes dans une situation critique,
          personne ne pourra faire de miracle…Et si en plus il y a des pressions
          dans l’ombre, nous ne sommes pas prêts d’en sortir :)
          Wait and see… (j’aimerai me tromper!) :(

  2. Ca résume bien une partie des raisons pour lesquelles je traite les « Verts » de « Pastèques » : Vert dehors, rose/rouge dedans. Un implant Mamère, ce n’est pas écologique ;)

    Corinne Lepage proposait une sortie réfléchie du nucléaire, adossée à un investissement prioritaire dans le « green business ». Contrairement à Eva Joly, elle a 30 ans d’action pour l’environnement derrière elle, en politique et dans les tribunaux, et ayant été ministre, elle savait un peu plus de quoi elle parlait. Mais elle n’a pas eu ses signatures; ça n’arrangeait pas les Verts (forts de la sympathie du PS), ni Bayrou, et les 300 signatures de Dédé l’Abeillaud ont été perdues pour tout le monde …

    Une autre raison pour laquelle je n’aurais pas voté Eva Joly, c’est le risque de confusion entre l’éxécutif et le judiciaire qu’elle représentait: Président et Juge, faut pas confondre. 

  3. Et pourtant c’est une femme compétente et certainement honnête.
    Elle n’a pas le profil du politique et cela devrait plutôt être une qualité en ces temps où les politiques sont devenus infréquentables! 
    Elle a un véritable projet d’avenir. C’est le meilleur projet pour quiconque accepte d’ouvrir les yeux sur la réalité. C’est un projet qui crée de l’emploi sur de nouveaux secteurs. C’est aussi un projet de vie bien nécessaire pour affronter les impératifs liés aux ressources du futur.
    Mais cette pauvre femme n’a vraiment pas sa place dans une campagne politique.
    elle aurait pourtant les compétences et les connaissances pour le job.
    Enfin, puisqu’on vote comme des cons, nous aurons forcément des cons pour nous gouverner.
     

    • J’ai l’impression que ce ne sont plus les compétences qui sont reconnues,
      mais le degré de servilité des gugus préposés à la fonction suprême.
      S’il y avait ne serait ce qu’un seul individu qui, œuvrait pour le bien de tous,
      il serait vite éliminé, on a pu constater, comment Asselineau, a été muselé!
      Comment Chouard n’est pas médiatisé…..eux ont des solutions, qui ne
      font pas partie du plan de destruction des nations…..pour mettre en place, le
      Nouvel Ordre Mondial.
      Dire la vérité est hautement toxique pour tous les candidats!
      Les vrais enjeux ne sont pas où on veut bien diriger notre attention.
      Le pantin qui sera élu, n’aura pas à démontrer sa capacité, mais à suivre
      le plan établi par d’autres….et il faut toujours « copiner » avec les plus forts.
      Toutes nos valeurs sont bradées au plus offrant, il ne nous reste plus qu’à
      payer les pots cassés, on a renfloué les banques plusieurs fois, l’économie est en berne,
      les taxes diverses et variées n’en sont qu’à leurs prémisses. Il va falloir de l’argent
      beaucoup d’argent, comme nous n’en avons pas, on va emprunter et c’est le peuple
      qui se portera aval pour rembourser.Depuis des années c’est comme ça!! les vaches à lait se
      laissent traire sans broncher et ce n’est que le début…..
      En politique, il faut « paraitre »! avoir la stature est primordial, ça n’est qu’une
      façade mais ça rassure, vu le bilan……………..
      Il sont tous à mettre dans le même panier de crabes venimeux…
      Ils ne veulent pas notre bien, ils veulent le pouvoir,et ils ont besoin de nous
      pour y parvenir….maintenir l’illusion de la démoNcratie, pour combien de temps?
      Il faudra bien un bouc émissaire si ça tourne mal!!
      Ca va dépendre des moutons lucides ou exédés… Ca risque de swinguer sous peu, s’il
      y a une trahison supplémentaire, ce qui est plus que probable!

  4. voter….c’est baisser son pantalon….pour mieux se faire S…….R…..et en plus avec des gravillons

  5. La face cachée de Dame Joly jolie…..pas si JOLY QUE CA!!!!!!! :no:

    http://www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/178121-eva-joly-le-ver-est-dans-le-fruit.html

    De l’étonnante et atypique candidate Europe Ecologie – Les Verts, qui débarque ce samedi à La Réunion, on ne connaît pas la face cachée. La presse française, dans sa très grande majorité et curieusement, n’a jamais vraiment fouillé dans son passé, même récent, comme s’il suffisait d’avoir permis à quelques racailles du CAC 40 d’être jugés et condamnés pour être estampillé au-dessus de tout soupçon et nappé de vertus républicaines.
    En effet, Eva Joly, alors en disponibilité de l’administration judiciaire française et pour le compte du Norad (organisme public norvégien d’aide au développement), a été, pendant 4 ans, conseillère personnelle du président de Madagascar Marc Ravalomanana pour l’état de droit, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption… On ne rit pas !
    Par exemple, conseillère, elle l’était quand Olivier Péguy en 2005, correspondant de RFI, Sylvain Urfer en 2007, missionnaire jésuite également politologue, et moi-même en 2006, journaliste et vivant depuis 55 ans dans le pays, avons été expulsés sans raison ni motif officiellement motivé.
    Mais, le plus grave pour la réputation de cette magistrate que l’on dit juste, équitable, intègre et intraitable sur l’indépendance de la justice : une dizaine de paysans malgaches ont été condamnés à mort (peine suprême mais symbolique car jamais exécutée), sous son autorité, au moins morale, de conseillère, pour s’être opposés au vol de leurs terres par le glouton tyranneau Marc Ravalomanana qu’elle conseillait……….

    • Et ben!!! Joli tout ça!!
      De toute façon,je ne vois vraiment pas ce qu’on lui trouve… aucun carisme, vendue au PS, elle se fout de la France comme de son premier string… normal, elle ne se sent pas française, comment pourrait-on confier la France à qqn qui ne se sent pas français? Ce serait un non sens!

    • Un conseiller ne décide de rien. Un peu fort de lui mettre ,sur le dos des décisions où elle ne s’est peut être même pas exprimée. 
      Combien ont-ils de conseillés?
      Vous n’avez que ça ?
       

    • « Eva Joly : « Je n’ai jamais travaillé pour Ravalomanana » Eva Joly n’a pas été ménagée, le week-end dernier, lors de sa visite à La Réunion. Le journaliste Christian Chadefaux a profité de l’occasion pour rappeler le passé peu brillant sinon compromettant de la candidate des Verts à l’élection présidentielle française de 2012. Cependant, celle-ci n’a pas manqué de répondre à ces critiques. Ci-après ce que rapporte à ce sujet notre confrère « Le Journal de l’Ile de la Réunion ». « Dans un courrier des lecteurs, publié hier dans nos colonnes, Christian Chadefaux, l’ancien rédacteur en chef de l’Express de Madagascar, accuse la candidate écologiste d’avoir été pendant 4 ans “la conseillère personnelle du président de Madagascar Marc Ravalomanana pour l’Etat de droit, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption”. Période pendant laquelle le journaliste a été expulsé de l’île, après 55 ans de présence. Eva Joly s’est ardemment défendu de toute compromission avec l’ex-président malgache. “J’ai travaillé pendant huit ans pour le gouvernement norvégien pour de meilleurs rapports Nord-Sud, contre la corruption. Je n’ai jamais travaillé pour Ravalomanana, j’ai travaillé pour Norad (l’Agence norvégienne pour le développement international), à Madagascar, comme au Kenya, au Nigeria, en Tanzanie ou en Zambie”. Elle a expliqué avoir été missionnée par Norad pour mettre en place une cellule de lutte contre la corruption. Elle a aussi assuré avoir justement fait pression sur Marc Ravalomanana pour faire cesser les dérives dans les prisons “qui ressemblaient à des camps de concentration”, les détentions provisoires sans limite, l’utilisation des prisonniers dans les rizières des magistrats, etc. “Je suis fière de l’action que j’ai menée à Madagascar”.

      Pour la petite histoire le Despote Marco en question qui avait ouvert économiquement le pays à d’autre nation que la France, c’est vite fait dégager un coup de pied dans le fion par les barbouses des services secrets français, qu’il l’ont habillement » remplacé par un DJ, un vrai qui passe des disques :)
      Mais ca bizarrement, faut vraiment chercher pour avoir les infos ;)

      Bref, la vérité est encore une fois bien plus compliquée que la propagande simpliste anti eva jojo (dont je me tape comme de mon premier futur string)

  6. Cette femme, dans son tout, m’a toujours fait penser à un Gremlins

  7. mouais,
    pas vraiment convaincu  par ces fameuses bonnes raisons.
    En tout cas, c’est sur qu’avec ce genre d’article on ne risque pas de remettre l’écologie sur le devant de la scène et c’est bien dommage pour des gens comme vous…
     

    • Ce ne sont pas des raisons, Freud! ce sont celles qui sont mises
      en avant par ses détracteurs dont certains de ses amis, qui ont fait alliance
      pour avoir des places enviables, elle est sacrifiée sur l’autel de la trahison!
      la politique est une tartine de merde, et ils nous en font bouffer un
      morceau tous les jours…..
      Tu as pu remarquer que l’écologie n’est pas une de leurs priorité, regardes
      le bilan carbone d’une partie de ces « je m’en foutiste »
      Le bilan carbone des candidats, l’équivalent de 500 tours du monde en voiture

      • A propos du « quota carbone » de chacun, en terme de clicks sur internet , et bien chacun atteint son « quota carbone » à partir de 200 clicks par jour!! 
        Cela, bien sûr, sans prendre sa voiture etc… :reallyangry:

    • C à elle et à son parti de mettre l’écologie sur le devant de la scène, il me semble!
      Ce n’est pas en s’associant à une bande de dhimmis qu’il y arriveront!

  8. Et bien assis dans leur fauteuil  » non je n’irai pas voter « 

  9. et bien moi, j’irai voter au 1er tour pour Eva, juste pour dire que je suis contre tout ce qui se passe contre la nature et notre terre… peu m’importe ce que vous dites ou pensez « juste ».
    Ma voix, c’est la mienne et je veux mettre un point de plus pour l’écologie car ce sont mes convictions profondes.
    Fukushima, Tchernobyl,… encore hier soir sur la 5 avec un reportage sur la « sureté » nucléaire.
    Pour moi ça suffit…
    je donnerai ma voix aux verts… quels qu’ils soient… et s’ils ne valent pas mieux que tous les autres tant pis.
    de toutes façons, puisqu’ils sont tous pourris, la couleur qui s’en approche le plus est le vert…