Accueil » Écologie, environnement et animaux, Médical et alimentation » L’état ouvre le robinet aux pesticides…

L’état ouvre le robinet aux pesticides…

Tout passe en douceur et en profondeur….

Générations Futures dénonce la publication « en catimini » d’une instruction de la direction Générale de la Santé le 9 décembre 2010, publiée au BO en février 2011, qui « rend plus facile la distribution d’eau polluée par des pesticides au-delà de la limite de qualité ! ».

Si en principe, la Directive 98/83/CE est claire, indiquant qu’au-delà de 0,10 μg/L (0.1 microgramme par litre) par substance pesticide individuelle ou de 0,50 μg/L pour le total des pesticides quantifiés, la limite de qualité réglementaire est dépassée, cela ne veut pas dire qu’au-delà de ces valeurs l’eau contaminée ne pouvait nécessairement plus être distribuée précise Générations Futures.

Avec l’instruction récente de la Direction Général de la Santé, la tolérance à la pollution aux pesticides dans l’eau vient d’augmenter, s’insurge l’association de François Veillerette. « On va tolérer dans de très nombreuses localités des quantités de pesticides dans l’eau 5 fois plus importantes qu’avant décembre 2010 ! » dénonce le porte-parole de l’ONG spécialisée dans la question des pesticides.

Source enviro2b.com via TerreSacree

28 réponses à L’état ouvre le robinet aux pesticides…

  1. De véritables ‘seaux d’eau mis’ à la disposition des us-âgés & autres règles éculées (je m’abstiens sur ce mot là) de con(sans)sommation….
     
    En effet, de même que pour le tabac ‘chimique’, les produits à action hormono-mimétique ainsi que d’autres substances toxiques, c’est l’exposition sur une longue durée, même avec de toutes petites doses, qui est la plus néfaste…
     
    Certes, comme le dit la DGE, la ‘tollé-rance’ à la pollution aux pesticides vient d’augmenter (lol)…Puisqu’on nous demande notre avis…

  2. :no: Ne sommes nous pas constitué à 65% d’eau?

    Le premier commentaire sur enviro2b est remarcable :

     » benjamin dit :
    ah la facilité toujours la facilité ! Je n’ai même pas confiance aux bouteilles d’eau minérale qui contiennent de l’aluminium et détruisent l’environnement. Sachant que dans certains pays ils n’ont pas l’eau potable, j’ai fais des recherches sur des solutions vraiment filtrantes … moi je filtre l’eau avec une fontaine filtrante stéfani, son filtre est durable, il se change tous les 6 mois contrairement aux carafes filtrantes dont le filtre se change tous les mois, mon achat a été amorti au bout de 7 mois. Nous n’avons plus du tout de problèmes digestifs à la maison, cette fontaine filtrante élimine les bactéries, les pesticides, les insecticides, les métaux comme l’aluminium, etc … en tout cas elle est efficace. Et c’est une solution écolo … on ne pourrit pas la nature avec les bouteilles d’eau. Nous buvons de l’eau du robinet mais filtrée !  »

    http://www.fontaine-filtrante-stefani.com/

    J’en ferais bien l’achat si j’arrive à mettre un peu d’argent de côté.

  3. Mangez, buvez, respirez, mourrez.
     

  4. Je filtre au quotidien avec une carrafe Brita, donc filtre avec bille de charbon et de céramique. Sinon si plus de robinet j’ai un filtre pour aquarium, pareil, charbon et céramique plus un passage de l’eau sur une lampe UV que j’utilise dans un bac de récupération d’eau de pluie de 500 litre. Au cas ou.

    • c’est pas très bon non plus le charbon actif.
      pour ceux qui ont les moyens, y’a l’osmose inverse.

      • Le charbon actif pas bon pour la santé????? C nouveau ça !
        Tu peux en prendre en gélules pour éliminer les saloperies qui se trouvent dans ta nourriture….je n’ai jamais lu ou entendu que c’était mauvais pour la santé au contraire!

      • Ce n’est pas forcément l’idéal non plus: outre le prix élevé de la membrane pour l’osmose, les circuits de circulation de certains de ces appareils ont tendance à s’encrasser si on ne les utilise pas assez souvent et on peut avoir des proliférations de micro-organismes dans la partie qui sert à stocker l’eau (l’appareil que j’ai utilisé il y a longtemps était comme cela). De toute façon, ces appareils comportent également le plus souvent des filtres au charbon actif et en céramique en plus de la membrane osmotique, ce qui fait que ce type d’appareil est assez onéreux.
         
        Certes, les appareils à osmose inverse enlèvent également le calcaire mais d’aucuns pensent que leur filtration est excessive et qu’ils déminéralisent et ‘dévitalisent’ excessivement l’eau, pour ceux qui s’intéressent à l’aspect ‘énergétique’ de l’eau, produisant une eau ‘morte’. Mais bon, cela est discutable et, autant que je me souvienne, des chercheurs de longue date  dans le domaine de l’alimentation comme Christian Tall-Schaller en utilisent depuis très longtemps…

        • Oui mais de toute façon, l’eau courante a perdu sa force…il faut la boire à la source où à la fontaine, le plus près possible de l’endroit où elle sort du sol, comme le faisaient nos ancêtres, si on veut une eau « énergisée »…
           
          Les humains ne boivent et ne mangent plus que des aliments « morts » énergétiquement… C pour ça que cette espèce animale est malade….Elle a même oublié que les aliments avaient un taux vibratoire et rares sont ceux qui sont encore capables de le sentir et de le mesurer….
          D échéance léthale …:skeleton:

          • C’est très vrai, d’où l’intérêt de rechercher ces lieux ou tout au moins des moyens de ‘revitaliser’ l’eau (‘vortex’, ‘dynamisation’, etc…) et les aliments (avec les graines germées, par exemple).

          • La Vie se nourrit de la Vie …