L’état ouvre le robinet aux pesticides…

Tout passe en douceur et en profondeur….

Générations Futures dénonce la publication « en catimini » d’une instruction de la direction Générale de la Santé le 9 décembre 2010, publiée au BO en février 2011, qui « rend plus facile la distribution d’eau polluée par des pesticides au-delà de la limite de qualité ! ».

Si en principe, la Directive 98/83/CE est claire, indiquant qu’au-delà de 0,10 μg/L (0.1 microgramme par litre) par substance pesticide individuelle ou de 0,50 μg/L pour le total des pesticides quantifiés, la limite de qualité réglementaire est dépassée, cela ne veut pas dire qu’au-delà de ces valeurs l’eau contaminée ne pouvait nécessairement plus être distribuée précise Générations Futures.

Avec l’instruction récente de la Direction Général de la Santé, la tolérance à la pollution aux pesticides dans l’eau vient d’augmenter, s’insurge l’association de François Veillerette. « On va tolérer dans de très nombreuses localités des quantités de pesticides dans l’eau 5 fois plus importantes qu’avant décembre 2010 ! » dénonce le porte-parole de l’ONG spécialisée dans la question des pesticides.

Source enviro2b.com via TerreSacree

28 commentaires