Messieurs les Sénateurs est-ce bien raisonnable ?

Il y a des moment où nous sommes en droit de nous demander, à quoi servent ces messieurs bien installés ,(et bien payés) dans l’hémicycle du sénat. Ils n’ont surement pas remarqué, l’état de notre économie, les prouesses comptables, qu’il nous faut faire pour boucler les fins de mois (quand on y arrive). Si vous pensez qu’ils sont proches de nos préoccupations, ou qu’il s’occupent des retraites dorées de certains, qui n’ont jamais occupé la fonction pour laquelle ils perçoivent la dite retraite ………Non! pas du tout, ils pensent plutôt à un « gros » soucis de linguistique! c’est nous le savons tous, le problème majeur du moment. De quoi virer ces « con-quérants » de l’inutile………

En surfant sur le site de l’Assemblée Nationale je viens de tomber sur une proposition de loi  qui me plonge dans des spéculations philosophiques et existentielles douloureuses !

Depuis la lecture de cette proposition de loi,   je ne cesse de me poser  cette question , qui revêt à mon sens une importance vitale : doit-on ou non installer des panneaux d’entrée et de sortie d’agglomération en langue régionale ?

Oui vous ne rêvez pas  vous  avez bien lu !

Dans le contexte de crise  sociétale que nous connaissons et  qui déborde largement notre hexagone,   en pleine période de chômage et  de montée de la paupérisation ,   alors que des évènements internationaux risquent de bouleverser notre devenir ,  Roland Courteau sénateur de l’Aude   dépose une proposition de loi aussi inutile que déplacée à savoir  donner la possibilité  d’installer  des panneaux d’entrée et de sortie des agglomération en langue régionale !


Monsieur Courteau et les sénateurs qui l’ont suivi dans ce projet  auraient du proposer une inscription en langue de bois car  c’est comme l’espérento   la  langue  universelle .  Langue universelle d’un corps  bien malade celui de  nos politiques !

voici le texte de la proposition de loi

anus.jpgCette proposition a  été déposée le 26 novembre 2010 et renvoyée à la commission de la culture, de l’éducation et de la communication

le texte a fait l’objet d’un rapport de Mme Colette MÉLOT, au nom de la commission de la culture.

Ce rapport fort intéressant  a été déposé le 9 février 2011

Les sénateurs ont débattu sur le sujet en séance du 16 février 2011 et adopté  le texte revu.

La proposition est ,à ce jour , en instance  à l’Assemblée Nationale .

Messieurs les Sénateurs   est-ce bien raisonnable  de monopoliser les énergies  et de dépenser  l’argent public pour des questions aussi  futiles !

Pour en rire je mets cette vidéo un clin d’oeil au petit rapporteur et à l’humour!
http://www.youtube.com/watch?v=iX9SPTSY1iU

source le blog d’Artémis