Obama va-t-il être destitué?

On va résumer en gros, les banques ont saisis un maximum de maisons en truandant les propriétaires américains, c’est ce qu’on appelle le foreclosuregate. Tout à été fait pour permettre ces saisies, faux documents, faux papiers, fausses signatures, etc…Bref, ils se sont montré plus escrocs que les escrocs eux-même!

Le scandale est tel que les banques du coup sont menacées d’attaques en justice par les propriétaires lésés, imaginez des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de procès lancés en même temps contre quelques banques, elles ne tiendraient pas et pourraient couler aussi sec, ruinées, détruites par leurs propres magouilles! Le lobbyisme agressif est donc revenu en force et ils ont tenté de sortir une loi empêchant les victimes d’intenter des procès contre les banques, les protégeant d’une faillite en accéléré, les enfoirés étant couverts par le gouvernement lui-même. Il y a quand même eu un hic, la loin a été proposée et seul Obama pouvait la valider et la rendre officielle, juste une signature pour protéger les banques, signature qu’il a refusé!

Un affront de taille pour les banques, elles sont en danger, wall street pouvant en même temps couler complètement, plus rapidement et profondément que le Titanic financier de 1929! Reste la destitution du président black pour « tenter » de sauver les banques donc, le faire sauter et mettre à la place quelqu’un pour signer cette loi. Voilà en résumé l’affaire.

Bref, de toute manière l’inéluctable est lancé, les USA c’est fini et la chute est très très proche, quelles que soient les parades envisagées ou engagées, et nous allons en subir les conséquences de plein fouet, qu’on se le dise!

Image
Un analyste zunien affirme que certains fonctionnaires de la Maison Blanche et l’administration envisagent une action en justice visant à destituer Barack Obama de la présidence.

Edward Spannaus de l’Executive Intelligence Review a déclaré vendredi lors d’une interview avec Press TV : « À l’heure actuelle, des discussions sont en cours à Washington et au gouvernement pour utiliser l’amendement 25 de la Constitution afin de destituer Obama de ses fonctions. »

Cet amendement permet de destituer le président, au cas où il aurait une incapacité physique ou mentale.

« Dans ce cas-ci, Obama est mentalement incapable de remplir la fonction de président, » a poursuivi Spannaus.

Se référant à la popularité en chute libre de M. Obama, surtout à cause de la dernière crise économique en Zunie, Spannaus a dit : « Il n’y a aucun moyen que sa présidence puisse récupéré en ce moment et ça ne fait pas vraiment de différence qu’il gagne les élections au Congrès. »

« En premier lieu, il n’était pas qualifié pour être président. Il a été placé là précisément parce qu’il se comporterait en marionnette et ils savaient qu’il serait un pantin de Wall Street, des financiers de Londres et des Britanniques, » a ajouté Spannaus.

Un récent sondage Gallup a révélé que plus de la moitié des électeurs zuniens ne soutiendraient pas la réélection du président Barack Obama.

Source: futurquantique.org.