Pétitions/Actions.

Parce qu’il est impossible de mettre en ligne tout ce qui se passe. Parce que tous les jours, je reçois des appels à signatures, cette page est malheureusement ajoutée pour dénoncer les actes qui sont passés sous silence. Pour ceux qui pensent que les pétitions ne servent à rien, ils auront au moins la connaissance de faits pas très médiatisés. Personne n’est obligé de signer, mais on ne pourra pas dire « on ne savait pas », car ça fait aussi partie de l’information….Merci à tous.

Derrière la GACSA se cachent les profits !

Avez-vous entendu parler de la GACSA ? Cet acronyme anglais désigne, en Français, «l’Alliance pour une agriculture intelligente face au climat.»

Une Alliance mondiale, lancée en 2014 et soutenue par la France, dont l’objectif de développer une agriculture plus respectueuse de l’environnement pourrait nous satisfaire.

Pourtant, ce sont les grands acteurs privés de l’agro-industrie ainsi que par les pays dotés d’un secteur agro-industriel important qui tirent les ficelles de la GACSA.

Et, en vérité, la GACSA est loin d’être aussi vertueuse qu’il y paraît. Biotechnologies, pétrochimie… derrière la GACSA, se cachent les profits !

Pour dénoncer avec nous cet alibi au service de l’agro-industrie, signez notre appel à soutien !

Signez l’appel à soutien contre les fausses solutions du lobby de l’agro-industrie.

Un alibi climatique au service de l’industrie agroalimentaire

La crise écologique majeure que connaît notre planète semble être une nouvelle source de profits pour certains.
L’Alliance mondiale pour l’agriculture intelligente face au climat » (GACSA) dont est membre la France, s’est donnée pour objectif de développer une agriculture plus respectueuse de l’environnement et mieux adaptée au changement climatique.

Mais, portée par les grands acteurs privés de l’agro-industrie, ainsi que par les pays dotés d’un secteur agro-industriel important, la GACSA sert surtout d’alibi aux décideurs pour ne pas s’engager dans la transformation des modèles de développement agricole et des systèmes alimentaires qui pourtant produisent de la pollution et de la faim !En effet, l’agriculture intensive est la principale responsable des émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole. Les cultures d’exportation concurrencent l’agriculture familiale dans l’accès aux ressources naturelles. Enfin, la privatisation de l’accès aux semences et l’obligation de recours aux intrants chimiques créent des situations de dépendance et d’endettement des petits paysans.Voilà pourquoi le CCFD-Terre Solidaire dénonce avec force la GACSA et fait pression sur les leaders politiques afin qu’ils mettent fin à cette initiative !Dans le même temps, le CCFD-Terre Solidaire soutient, partout dans le monde, des projets d’agriculture responsable et pérenne, et d’agroécologie portés par des populations locales, les seuls à même de répondre au double défi faim/climat.Ainsi au Sénégal, où le CCFD-Terre Solidaire finance chaque année la formation d’une centaine de jeunes dans quatre fermes agro-écologiques, dans l’optique de recréer un tissu agricole de qualité et autonome.
« Aujourd’hui, il faut redonner à nos jeunes le goût pour une agriculture qui respecte la terre et qui, elle seule, permettra aux communautés rurales de se développer » explique Oumar Ba, le fondateur de ces fermes écoles.

En signant notre appel à soutien, vous dénoncez avec nous l’Alliance de fausses solutions que représente la GACSA et vous manifestez votre solidarité avec ceux qui portent, au niveau local, des projets d’agriculture solidaire et pérenne.

Si ce message ne s’affiche pas correctement, cliquez ici
MesOpinions.com : le site de pétition et sondage en ligne
Rejoignez-nous sur Facebook Rejoignez-nous sur Twitter Rejoignez-nous sur Google +
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Voyager avec son animal : le parcours du combattant ?
Voyager avec son animal : le parcours du combattant ?
Voyager avec son animal ou emprunter avec lui les transports en commun peut s’avérer difficile, et nos compagnons n’y sont pas toujours les bienvenus !
Soucieuse d’améliorer le bien-être animal dans tous les domaines, la SPA vous demande de répondre à sa nouvelle grande enquête. Toutes les réponses qu’elle recueillera lui permettront de proposer des solutions aux compagnies de transport pour améliorer l’accueil qu’elles réservent aux animaux de leurs usagers. Prenez quelques minutes pour répondre à 3 questions. Merci pour eux !
Signer ici
Sauvons Kiwi et Dominique !
Sauvons les ours Kiwi et Dominique du zoo !
Monsieur le directeur de Fort Mardyck, nous vous interpellons afin que Kiwi et Dominique, les ours vedettes que vous maintenez en captivité, puissent rejoindre enfin un sanctuaire !
Je signe
Mise en fourrière des chats de Cotignac !
Contre la mise en fourrière des chats de Cotignac !
Le maire a pris contact avec la fourrière pour ramasser les chats errants du village de Cotignac au lieu de mener une campagne de stérilisation !
Je signe la pétition
Actualité
PMAF : protégeons les animaux de ferme !
PMAF : protégeons les animaux de ferme !
Située dans la Meuse, la ferme de la PMAF, La Hardonnerie, accueille des animaux d’élevage au passé difficile. La Hardonnerie répond ainsi aux missions et aux valeurs de la PMAF mais aussi à un besoin plus global en protection animale, de structures d’accueil pour animaux d’élevage. Protégeons les animaux de ferme !
Je signe
Le chat Hiro doit rester avec sa famille
Le chat Hiro doit rester avec sa famille !
« Actuellement les nouvelles ne sont pas mauvaises puisque la justice m’a laissé la garde d’Hiro. L’association a fait appel et la date de cette nouvelle audience n’est pas encore connue. Je n’abandonnerai de toute façon jamais le combat pour Hiro tant qu’il ne sera pas assuré de rester ici. Encore un grand merci pour vos soutiens ! » Charlotte, auteure de la pétition.
Je signe la pétition
Stop au massacre des poussins au hachoir !
Stop au massacre des poussins au hachoir !
Cette pétition a pour but de faire interdire dans l’agroalimentaire l’extermination des poussins inutiles au hachoir. Ces pauvres animaux à peine nés sont passés vivants au hachoir. Cette pratique a été découverte grâce à une vidéo faite par une association de défense des animaux. Le ministre de l’agriculture, M. Le Foll, doit réagir !
Je signe la pétition
Prolifération des chats : stérilisation oui, euthanasie non !
Non à l’euthanasie des chats à Goasdoue !
Monsieur le maire, vous avez été sollicité il y a plusieurs mois par l’association Halouze Secours Animal afin d’entreprendre une campagne de stérilisations. Mais à ce jour, rien n’est encore mis en place et des bruits persistants font craindre que vous ne choisissiez des mesures radicales d’euthanasies massives. D’autres solutions existent !
Je signe la pétition
Lancer une pétition
Pour une meilleure prise en charge des animaux de compagnie sur le territoire d'Hénin/Carvin (62)
Pour une meilleure prise en charge des animaux de compagnie sur le territoire d’Hénin/Carvin !
» Signez ici
Non à la coloration artificielle des animaux par injection !
Non à la coloration artificielle des animaux par injection !
» Signez ici
Stoppons la reproduction, l'abandon, la mise à mort des chats domestiques et errants en Suisse !
Stoppons l’abandon, et la mise à mort des chats domestiques et errants en Suisse !
» Signez ici
Victoire : Pour le retrait immédiat de l'arrêté du maire de Faverges (74210) visant à exterminer les Chats Libres de Mont Bogon
VICTOIRE D’UNE PETITION : Les Chats Libres de Faverges sont sauvés de la mort !
» A lire ici !

Chers amis,

Des douzaines de ces cacatoès ont été mis sous sédatif et empaquetés dans des bouteilles d’eau vides afin qu’ils ne fassent pas de bruit lorsqu’ils sont transportés clandestinement de Papouasie à Jakarta, en Indonésie. Quand ils ont été trouvés par la police, 7 de ces animaux étaient déjà morts. Depuis, 4 de plus le sont. C’est une atrocité.

Depuis 2007, cette espèce de Cacatoès est inscrite sur la liste des espèces en danger. Il en reste approximativement 7000 dans le monde.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de situation se produit !

Ils ne sont pas seulement transportés dans des bouteilles, parfois il sont passés clandestinement en les cachant dans des tuyaux voire même des chaussettes et des sous-vêtements.

Malheureusement, il n’y a pas de conséquences sérieuses pour les trafiquants. Oui, ils sont arrêtés et mis en prison, mais seulement pour quelques mois. Lorsqu’ils sont libérés, ils recommencent souvent à faire la même chose.

Afin que ce crime cesse, il faut qu’ils soient plus sévèrement punis. Il est temps que la loi (loi n°5 de l’année 1990 relative aux ressources Bio-naturelles et à l’Ecosystème) créée il y a 25 ans soit révisée.

Ce cas est l’un des exemples les plus flagrants sur cette menace endémique qui concerne les espèces d’Indonésie.

Parlons au nom de ceux qui ne peuvent pas faire entendre leur voix. Signez et partagez la pétition pour sauver les cacatoès à huppe jaunes de l’extinction.

Nous ne voulons plus de ces Bouteilles à Cacatoès !

Groupe de Travail Politique de Conservation, Indonésia.

Adressée à
Dirjen Perlindungan Hutan dan Konservasi Alam, KLHK
Ketua Komisi IV DPR RI Edhy Prabowo
Ketua Komisi VII DPR RI Kardaya Warnika
et 2 autres
Ketua Badan Legislasi DPR RI Sareh Wiyono
Menteri Lingkungan Hidup dan Kehutanan Siti Nurbaya
Sauvez les cacatoès à huppe jaune en danger ! Appliquez des peines plus sévères pour les trafiquants !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Basta Corrida : stop aux taureaux mis à mort !
Basta Corrida : stop aux taureaux mis à mort !
La première corrida de la saison s’est ouverte à Aignan.
Des taureaux sélectionnés sont mis à mort dans un bain de sang, au nom de la tradition. La majorité des Français est pour l’abolition de la corrida et pourtant, à cause d’une poignée d’individus dénués d’empathie et protégés par quelques politiques, des êtres innocents vont agoniser dans une mare de sang. Mobilisons-nous contre la mise à mort des taureaux. Cette cruauté envers les animaux doit cesser. Basta Corrida !
Signer ici
Non aux cirques d'animaux à Nice !
Nice : non aux cirques avec animaux !
Le cirque n’est pas adapté aux besoins physiologiques et psychologiques des animaux. Agissons pour qu’il n’y ait plus de cirques avec animaux à Nice. Déjà 1.300 signatures.
Je signe
Montpellier, zone de non-droit !
Des chiens kidnappés à Montpellier !
Les trois chiens de Myriam lui ont été enlevés en pleine rue à Montpellier. Aidez-la à savoir ce qu’ils sont devenus ! Déjà 1.500 signatures.
Je signe la pétition
Actualité
Pour l'arrêt des combats de coqs en France !
France : pour l’arrêt des combats de coqs !
Nous sommes l’un des trois derniers pays européens autorisant les combats de coqs, cette pratique barbare et sanguinaire ! Les coqs sont mutilés et drogués avant les combats. 45.000 coqs meurent tous les ans dans d’extrêmes souffrances. Faisons interdire cet acte barbare qui mène à la dérive. Déjà 1.650 signatures.
Je signe
PMAF : protégeons les animaux de ferme !
PMAF : protégeons les animaux de ferme !
Située dans la Meuse, la ferme de la PMAF, La Hardonnerie, accueille des animaux d’élevage au passé difficile. La Hardonnerie répond ainsi aux missions et aux valeurs de la PMAF mais aussi à un besoin plus global en protection animale, de structures d’accueil pour animaux d’élevage. Protégeons les animaux de ferme !
Lire le dossier
Hénin-Carvin : pour une meilleure prise en charge des animaux de compagnie !
Hénin-Carvin : pour une meilleure prise en charge des animaux de compagnie !
Suite à la fermeture du refuge communautaire d’Hénin-Carvin qui est devenu fourrière uniquement, l’Association Chiens et Chats en Détresse se mobilise. Les animaux ne doivent pas être sacrifiés par manque de volonté politique. Il faut que des solutions soient trouvées !
Je signe la pétition
Lancer une pétition
Air France : non au transport de primates vers les laboratoires !
Air France doit cesser le transport de singes vers les laboratoires ! Déjà 23.000 signatures.
» Signez ici
Victoire : les bélugas de Cacouna sont sauvés !
Victoire :
Les bélugas de Cacouna sont sauvés, il n’y aura pas de terminal pétrolier !
» Lire la victoire
Pour que vivent le loup et le pastoralisme !
Protéger les loups, c’est protéger notre patrimoine naturel ! Déjà 63.000 signatures.
» Signez ici
Non au centre d'engraissement des 1.000 veaux dans la Creuse !
Non au projet de ferme des 1.000 veaux dans la Creuse ! Déjà 54.000 signatures.
» Signez ici

Mme Ségolène ROYAL : stop au projet de forages miniers dans le Parc naturel régional du Luberon!

    1. Pétition de

      Christophe Rigo

      Pertuis, France

      La ministre de l’Écologie Ségolène Royal s’apprête à signer un arrêté accordant « un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux » dans le Parc naturel régional du Luberon.

      Le parc du Luberon fait partie du patrimoine national de la France. Il ne doit pas être un terrain de prospection minière qui risquerait de le défigurer, et aurait des répercussions graves sur les populations, la faune et le paysage.

      Au même titre que le Marais Poitevin est cher à votre cœur, Madame la Ministre, le parc du Luberon est, pour nous tous, habitants, vacanciers ou simples amateurs des beaux lieux qu’offre notre pays, un joyau qu’il ne faut pas sacrifier sur l’autel d’une hypothétique autonomie énergétique.

      A tous ceux qui aiment le Luberon, diffusez largement cette pétition et combattez farouchement ce projet !

      Pétition adressée à :
      M Sébastien Lime, Chef du cabinet de Madame la Ministre Ségolène Royal
      Madame la Ministre, nous vous demandons de ne pas signer l’arrêté accordant « un permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux » dans le Parc naturel régional du Luberon.

      Cordialement,
      [Votre nom]

      JE SIGNE

      Page de la signature:  https://www.change.org/p/mme-s%C3%A9gol%C3%A8ne-royal-stop-au-projet-de-forages-miniers-dans-le-parc-naturel-r%C3%A9gional-du-luberon

       

      L’huile de palme, un poison mortel !

      C’est à un combat urgent auquel nous vous demandons de participer en soutenant l’action du CCFD-Terre Solidaire !

      Depuis plus de 10 ans les industriels de l’agroalimentaire ont entrepris de ravager la forêt de Kalimantan, la partie indonésienne de l’île de Bornéo, pour y faire pousser le palmier à huile. Ils entraînent la ruine et l’exode de communautés rurales entières. Celles qui restent sont menacées au quotidien.

      Les ravages sont considérables. D’ici à 10 ans, faune et flore auront disparu. Les habitants sont obligés d’acheter de l’eau en bouteille à cause de la pollution des sols.

      « Avant nous vivions de la chasse, de nos cultures et de la pêche. Aujourd’hui, il n’y a plus rien » déplore Suliana qui vit dans un village aux trois quarts abandonné, visité tous les six mois par un médecin et des volontaires de l’institut de Dayakologie, partenaire du CCFD-Terre Solidaire.

      En signant notre appel à soutien, en le diffusant autour de vous, vous nous aidez à apporter à la population rurale les moyens nécessaires à leur lutte pour la survie !

      JE SIGNE

      La zoophilie en Allemagne est bien réelle… et sa pratique n’est pas réprimée par la loi !

      Plusieurs associations allemandes de renom l’ont confirmé à la SPA : les sévices sexuels sur animaux sont bien réels, et ils ne sont pas réprimés dans le pays. Nous avions déjà tenté d’alerter l’opinion publique à ce sujet le 25 septembre, mais notre message n’avait pas été jugé crédible, la tenue de tels faits dans un pays si proche du notre semblant irréaliste à nos interlocuteurs. Pourtant, la zoophilie en Allemagne existe bel et bien, et il faut le faire savoir, pour la combattre.

      Outre-Rhin, il y a un vide juridique qui n’autorise certes pas la zoophilie, mais qui ne la sanctionne pas (la loi interdisant les abus sexuels sur les animaux dans le pays a été abrogée le 1er septembre 1969 et n’a pas été remplacée depuis).
      La vente, la location ou le prêt d’un animal à des fins sexuelles est donc autorisée. De plus, il est permis de dresser et de conditionner les bébés animaux (chiots, chatons, etc.) pour leur faire accepter que de tels attouchements soient pratiqués sur eux.

      Chez nos voisins d’outre rhin, la zoophilie n’est pas qualifiée de délit comme en droit français au motif qu’il n’est «pas possible de prouver la cruauté d’un tel acte».
      Ulla Saure de Tierleid, l’une des plus importantes associations de protection animale du pays, précise cette hypocrisie : « Les articles 17 et 18 du German Animal Welfare Act –qui punissent les actes de cruauté envers les animaux- ne s’appliquent que lorsqu’il est prouvé que l’animal a souffert de blessures physiques graves ou qu’il a agonisé ».
      Comment est-il possible de ne pas reconnaître les souffrances, psychologiques et physiques, d’un animal ainsi malmené, souffrances attestées par les vétérinaires allemands dans certaines de leurs études ? La France considère ces mêmes actions comme des délits réprimés par l’article 521-1 du Code Pénal qui prévoit des peines maximales de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.
      Contacté par nos soins, Jens Waldinger, porte-parole de l’association « L’Allemagne dit non à l’assassinat des animaux »  (http://deutschlandsagtnein.com/) déclare : « Les scientifiques estiment qu’il y a environ 3% de zoophiles dans le peuple allemand (soit plus de 2,4 millions de personnes), mais les chercheurs de l’Université de Munich pensent que le nombre réel est bien plus élevé ».
      Il évoque aussi les bordels animaliers, son association en aurait découvert 14. Des endroits où « l’on paye pour violer des animaux qui y vivent à ces fins uniquement ». Il nous renseigne également sur l’existence de « plateformes Internet dédiées, sur lesquelles 14.000 zoophiles échangent leurs expériences avec leurs amis».
      Il cite par exemple les forums de Zeta, une association allemande de zoophiles qui s’assument, où sont donnés « des conseils aux adolescents désorientés pour trouver leur orientation sexuelle, et pour avoir leur première relation sexuelle avec un animal ».
      « Les zoophiles sont de plus en plus nombreux en Allemagne et nous craignons pour nos jeunes, qui, par le biais d’Internet, ont facilement accès à des milliers d’informations sur où et comment pratiquer la zoophilie », s’inquiète pour sa part Ulla Saure.
      Petite parenthèse, on vient d’ailleurs de nous signaler l’existence d’un forum Zeta français sur lequel certains de nos compatriotes expriment leurs penchants déviants en toute impunité, ce qui est tout bonnement révoltant !
      Tous deux nous parlent également du phénomène des « Fence hoppers », ces personnes qui s’infiltrent dans un champ privé en passant par-dessus une clôture, et ce, afin de violer les animaux qui s’y trouvent, « en particulier les chevaux ».
      Une autre activiste allemande de la protection animale, Raffaela Göhrig, de l’association Tierfreier, nous raconte sa rencontre avec un homme venu dire tout haut, lors d’une manifestation de son organisation, qu’il « faisait l’amour avec sa chienne » (une danoise), et que celle-ci « appréciait les interactions sexuelles avec lui ». Il a été signalé à la police, qui n’a bien sûr rien pu faire, puisque ces actes ne sont pas légalement réprimés sur place.
      Ulla, de son côté, cite “l’éventreur de chevaux” : un homme qui semait la terreur dans une province allemande il y a quelques années « en infligeant des blessures très graves aux parties génitales des juments avec une arme tranchante. Certains animaux ont du être euthanasiés. Ce pervers prenait du plaisir sexuel dans la torture d’animaux ».
      Dans un registre aussi atroce, Jens nous explique que des chercheurs spécialisés dans le domaine avancent le nombre de « 500000 décès d’animaux chaque année pour cause d’abus sexuels excessifs ». Sans compter ceux qui survivent, et qui sont traumatisés à vie !
      Si vous n’êtes toujours pas convaincu de la véracité de la zoophilie en Allemagne, vous pouvez consulter le livre « bestiality and zoophilia » publié par les chercheurs Andrea M. Beet et Anthony L. Podberseck (qui explique que si la plupart des actes sexuels sur animaux sont réalisés sur des chiens et des chevaux, les autres espèces – chèvres, vaches, singes, serpents, poulpes, etc. – ne sont pas épargnées pour autant).
      L’association de Jens a réussi à obtenir un rendez-vous avec Angela Merkel à ce sujet il y a quelques mois. La chancelière leur a promis qu’elle réfléchirait à une solution. Depuis, un parti allemand équivalent à notre parti écologiste, « Bündnis 90, die Grünen », a déposé une proposition de loi -visant à rendre la zoophilie répréhensible pénalement en Allemagne- à propos de laquelle le Bundestag (parlement allemand) doit bientôt se prononcer.
      La lutte pourrait ainsi être gagnée, c’est pourquoi nous vous invitons à signer la pétition de Tierleid pour soutenir ce texte (à télécharger ici et à renvoyer à Ulla Saure, Schulstraße 29, 53773 Hennef, Germany), qui est ouverte à toute personne, même non allemande, où qu’elle réside.
      S’il vous plaît, faites passer le mot. Faites savoir à vos amis, parents, collègues, maires, députés, sénateurs, journalistes, etc., que la zoophilie en Allemagne est une réalité, et qu’il faut la STOPPER ! Tout le monde doit savoir.

      La zoophilie doit être interdite en Allemagne, purement et simplement, sans qu’il faille pour cela apporter la preuve de graves blessures physiques de l’animal. L’aspect psychologique doit lui aussi être pris en compte. Le moindre contact sexuel entre l’homme et l’animal devrait être interdit et puni par la loi. Enfin, la pénalisation de ces actes immondes devrait également être uniformisée et adoptée par tous les pays membres de l’Union Européenne. Nous espérons sincèrement qu’il en sera bientôt ainsi.

      spa.asso.fr 

       

      unnamedPétition de générations cobayes

      • Adressée à : Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
        Hugh Grant, Président Directeur Général de Monsanto

      Publiez les données ayant permis la mise sur le marché du Roundup

      Roundup : que nous cachent les experts ?

      Deux ans après sa première publication, ensuite censurée, l’étude est republiée en accès libre avec ses données brutes par le groupe Springer. Restent désormais des questions embarrassantes pour les autorités.

      Après deux années de controverses et de pression ayant conduit en novembre 2013 à une censure de l’étude de toxicité chronique du Roundup et d’un OGM tolérant le Roundup (maïs NK603) publiée en 2012 par Food and Chemical Toxicology (groupe Elsevier), l’équipe du Pr. Séralini annonce la republication de son étude dans la revue Environmental Sciences Europe du groupe Springer.

      En republiant son étude, avec de nouvelles données mises en ligne, l’équipe du Pr. Séralini confirme que le pesticide le plus vendu au monde, le Roundup, provoque à des niveaux environnementaux faibles des déficiences hépato-rénales sévères et des perturbations hormonales, comme des tumeurs mammaires. Des effets comparables ont pu être observés lors de la consommation chronique d’un régime équilibré à base de maïs OGM rendu tolérant au Roundup. Ceci est dû aux résidus de Roundup et à la modification génétique spécifique de ce maïs. Les formulations de Roundup ainsi que les OGM rendus tolérants au Roundup devraient donc être considérés comme des perturbateurs endocriniens et leur évaluation revue par les autorités sanitaires.

      À ce titre, l’équipe du Pr Séralini a fait le choix d’une publication en accès libre avec comité de relecture, ce qui fait la troisième vérification par les pairs de l’étude. Les chercheurs mettent ainsi en ligne, en accès libre à l’ensemblede la communauté scientifique, les données brutes de l’étude, ce que l’industrie s’esttoujours refusée de faire au nom du secret industriel ou de la propriété intellectuelle.

      Mais est-ce là le véritable secret à garder ? En quoi les résultats d’une étude sanitaire violeraient-ils le secret industriel ? Ne nous cache-t-on pas la toxicité réelle de produits qui s’accumulent dans notre organisme et notre environnement ?

      Nous demandons le libre accès aux études toxicologiques ayant permis la mise sur le marché des différentes formulations de Roundup, la mise en accès libre des données brutes (urinaires et sanguines) des analyses de toxicologie pour tous les produits, et la révision complète du projet Risk’OGM, dont l’objectif devrait être une analyse des OGM et de leur pesticide associé, le Roundup, sur deux ans. Nous avons l’impression que les experts de l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), responsables la mise sur le marché des OGM et des pesticides, ont des chose à cacher.

      Nous ne pouvons vivre dans un doute tel et nous avons toutes et tous droit à la vérité : notre santé est en jeu. A l’heure de la crise sanitaire permanente, nous invitons les experts de l’EFSA à prendre leur responsabilité et à dévoiler leurs données sanitaires ayant servi à mettre sur le marché des produits que nous savons désormais dangereux. Seule la transparence pourra permettre de regagner notre confiance !

      Je signe la pétition

      Pour la fermeture définitive du Parc Animalier du Touron !

      À l’attention : de tout le monde

      Pétition « opération Girolle »

      POUR LA FERMETURE DÉFINITIVE DU « PARC ANIMALIER DU TOURON (24140 – CAMPSEGRET).

      Pour la salubrité publique, pour le salut des animaux et leur bien-être, il est temps encore de tirer la sonnette d’alarme afin que cet établissement cesse toutes activités !

      Les propriétaires de ce « bidonville » en arrivent même à tirer au fusil sur des animaux domestiques !

      Ce que les autorités ne peuvent accomplir, nous pouvons les réaliser.

      Soyons ensemble pour faire résonner le clairon de la révolte et ralliez-vous au panache de la justice, de la compréhension et de la clairvoyance.

      Tous ensemble faites entendre votre voix !

      MERCI POUR CES ANIMAUX !

      Je signe la pétition

      Contre une usine géante de 300 000 poules pondeuses à Doullens dans la Somme !

      À l’attention : du responsable du projet et du Maire de la commune concernée

      Bonjour à tous et merci de lire et signer cette pétition contre ce genre d’usines concentrationnaires dont on connait tous que trop les méfaits sur les court et long termes.

      Non à l’implantation d’une usine géante de 300.000 poules pondeuses à Doullens dans la Somme !

      Refusons clairement cette nouvelle usine de surenchère avec 9 poules au sol dans un espace réduit au mètre carré qui, inutile de le préciser, ne répond absolument pas du tout à leurs besoins naturels ! Le tout dans la Somme, dont on parle déjà entre autres pour l’affaire Ramery (projet de ferme des 1.000 vaches).

      Ces gallinacés verront-ils au moins le jour à l’air libre ? C’est non moins sûr !

      N’oublions pas que « Qui dit œuf dit évidemment poules abattues en fin de chaîne », ne nous leurrons pas.

      L’Europe oblige, et les intérêts ont tôt faits de l’emporter sur tout le reste.

      Le maire de la commune donne son feu vert sous les louanges de l’entrepreneur responsable, à contre sens des associations de défense animale.

      Ne laissons pas faire le gigantisme au détriment du vivant !

      Il en va de notre avenir commun alors que le ressenti de tous nos amis animaux vient d’être « officiellement » reconnu !
      Je signe la pétition

      Non à l’incinération en France du stock australien d’HexaChloroBenzène (HCB)
      À l’attention : de la Direction de l’environnement australienne

      1) Après le refus du Danemark et de l’Allemagne de recevoir le stock australien de plus de 9.000 tonnes d’HCB, l’entreprise ORICA, propriétaire du produit, et le gouvernement australien, tentent leur chance en France pour une incinération par l’entreprise Tredi (Groupe Séché Environnement) des déchets toxiques sur le site de Salaise/Sanne (Isère).

      2) L’HCB est un produit hautement toxique, cancérogène avéré pour les animaux et probable pour l’homme. Il est classé « très toxique » pour les organismes aquatiques avec des effets néfastes à long terme. Il est interdit en Europe depuis 1981. Sa fabrication, son stockage, sa circulation et sa destruction sont réglementés par les Conventions de Stockholm et de Bâle.

      Le stock a été constitué à partir du début des années 60 jusqu’au début des années 90.Orica et le gouvernement australien avaient le temps et les moyens de mettre en œuvre un traitement alternatif à l’incinération avec une meilleure efficacité et moins de résidus, et sur place comme le préconise la Convention de Stockholm.

      Le produit devra traverser la moitié de la planète par bateau, puis joindre Le Havre à Salaise par terre. Un accident, toujours possible, aurait de lourdes conséquences environnementales.

      L’incinération, même si les normes sont respectées (et il arrive qu’il y ait des dysfonctionnements) rejette des polluants dans l’air et l’eau. Les résidus de combustion (les mâchefers) peuvent être toxiques et doivent être entreposés dans des centres de stockage de déchets ultimes.

      3) Chaque pays doit prendre ses responsabilités pour la gestion de ses déchets dangereux. Il est inadmissible qu’un pays développé se débarrasse ainsi de ses produits indésirables : l’exportation est la solution de facilité

      Un grand merci pour votre soutien : la France ne doit pas devenir la poubelle d’autres pays.
      Je signe la pétition

      Justice pour Kiara et Wolf, massacrés à coups de couteau

      À l’attention : du Procureur de la République, de Monsieur Le Maire

      Monsieur Le Procureur,
      Monsieur Le Maire,

      Deux chiens ont été massacrés à coup de couteau à Saint-Sulpice-et-Cameyrac en Gironde.

      Leur propriétaire a porté plainte.

      Nous vous demandons de retrouver les coupables et de les punir pour cet acte monstrueux.

      Veuillez agréer, Monsieur le Procureur, Monsieur le Maire, nos sincères salutations.
      Je signe la pétition

      À l’attention : de Monsieur le Procureur de la République en Polynésie française

      Nous demandons à la justice de Papeete, Polynésie française, de bien vouloir donner une suite favorable à la plainte déposée le 16 juin 2014 à l’encontre du maître de Blancblanc et de prononcer une sanction exemplaire.

      Dans la soirée du 15 juin 2014, le maître de Blancblanc en état d’ébriété et agacé par ses aboiements s’est emparé d’un couteau et a égorgé sa chienne qui s’est enfuie sous une voiture d’où elle a pu être secourue et conduite d’urgence chez le vétérinaire de garde. La chienne est malheureusement décédée trois jours après les faits.

      Merci de bien vouloir appliquer les lois en vigueur et notamment l’article 521-1 du code pénal pour acte de cruauté et de maltraitance sur un animal. Je signe la pétition

      À l’attention : de Monsieur Alain Chanier, Maire et Mme Annie Jardoux, Présidente du Comité des fêtes de Chamblet

      Madame, Monsieur,

      Le taureau et le cheval sont des herbivores, c’est-à-dire des animaux pacifiques qui nous rendent quotidiennement d’énormes services. En aucun cas, ils ne méritent les tourments et les sévices que leur infligent des dresseurs pour les obliger à réaliser des figures contraires à leur nature lors de rodéos.

      Ceux-ci sont en réalité des séances de torture d’animaux esclaves pour faire gagner de l’argent à leurs dresseurs et pour le divertissement et le plaisir de quelques spectateurs.

      Bien que les figures imposées par le dresseur soient pénibles et cruelles, l’animal essaie de résister courageusement. Cependant la souffrance est telle que l’animal finit par se plier à la volonté de son tortionnaire plutôt que de continuer à subir les douleurs insupportables infligées par ce dernier.

      Pour parvenir à leurs fins, ces dresseurs n’hésitent pas à employer :

      – Les éperons qui blessent la chair des bœufs ou des chevaux en les faisant terriblement souffrir. Ils provoquent parfois une éventration de l’animal ;
      – Le « flank » , sangle placée à la partie arrière du ventre, zone épidermique de grande sensibilité pour le cheval, zone de pression sur l’urètre pour le taureau – qui provoque du stress, de la peur, de la panique et des douleurs insupportables. L’animal coure et rue pour essayer de se dégager….[…] Je signe la pétition

      Condamnation exemplaire pour le tortionnaire de Pépette

      À l’attention : de Monsieur le Procureur du Mans

      Les actes des tortionnaires d’animaux sont intolérables et doivent être sévèrement punis !

      Un individu a torturé la chienne Pépette dans le but de mettre fin à ses jours suite à une fugue. Il s’est acharné sur cette petite chienne qui a terriblement souffert.

      Il a tiré deux coups de fusil dans la tête de l’animal, la pauvre chienne hurlait de douleur. Il lui a ensuite entaillé la gorge avant de la jeter dans son étang pour la noyer et lui infliger des coups de gourdin dès qu’elle tentait de sortir la tête de l’eau.

      Cet homme a proféré des menaces de mort envers deux personnes indignées et n’a même pas fait douze heures de garde à vue !

      Il ne sera malheureusement jugé que le 3 septembre 2014 et aura largement le temps de prendre une autre chienne, de recommencer, ou encore de se venger des sauveteurs de Pépette.

      Aujourd’hui c’est un chien qui est tabassé, torturé, noyé juste pour une fugue, demain ce sera qui ?….[…]

      Je signe la pétition

      Annulation de la fête des animaux à Saint Tricat le 15 août

      A l’attention de monsieur le Maire,

      Saint Tricat pour la 7e année accueillera la « fête des animaux », le 15 août prochain, ou plutôt la fête de l’exploitation et de la maltraitance !

      Exposition de chiens, présence de nombreux éleveurs Français et étrangers venus montrer leurs ânes et chevaux qui finiront à l’abattoir après la fête.

      <Mais également présence d’animaux sauvages comme les éléphants, tigres, alligators.

      Au 21e siècle, cela ne doit plus exister ! La place de l’animal est dans la nature, et non sur une piste à faire le clown pour que les esclavagistes se remplissent les poches. Non à la fête de Saint Tricat !

      Est-ce pédagogique de montrer des poneys et autres animaux qui finiront à la boucherie après la « fête » ?

      Les sondages effectués par France 3 à l’époque ont montré que le public n’était pas favorable à ce style de manifestation. Qu’en avez-vous retenu ?……[…]

      Je signe la pétition

      SPA de Bordeaux Mérignac : le droit de savoir pour les contribuables !

      Vous assurez la fourrière animalière pour plusieurs communes dont l’ensemble de celles constituant la Communauté Urbaine de Bordeaux.

      Nous rappelons qu’une fourrière est une structure « communale apte à l’accueil et à la garde des chiens et chats
      trouvés errants ou en état de divagation jusqu’au terme des délais fixés aux articles L. 211‐25 et L. 211‐
      26 » (article L. 211‐24 du CRPM).
      La fourrière est donc un service public relevant des collectivités territoriales, contrairement au refuge qui est « un établissement à but non lucratif géré par une fondation ou une association de protection des animaux désignée à cet effet par le préfet… » (article L. 214‐6 du CRPM).

      Chaque contribuable participe financièrement à la gestion de la fourrière…..[…]

      Je signe la pétition

       

       

       

      Nous demandons le durcissement des peines et des sanctions pour les auteurs de maltraitances envers les animaux.

      C’est le seul moyen pour dissuader ces lâches barbares qui sont de plus en plus nombreux.

      Les petites condamnations, amendes, sursis etc ne servent à rien.

      IL FAUT DES PEINES EXEMPLAIRES, sans quoi la barbarie ne cessera de croître.

      Il faut des peines exemplaires d’élimination à l’encontre de ces assassins, et non une tape sur les doigts.

      Je signe la pétition

       

      Mobilisation internationale contre le zoo du Mont-Faron !
      L’association AVES France recueille les témoignages de familles choquées après leurs visites au Zoo du Mont Faron, situé dans le sud de la France, à Toulon. Les animaux y vivent dans de très mauvaises conditions !
      Je signe la pétition

       

      Pour que vive le loup et le pastoralisme !
      Demandons à la Ministre de l’Ecologie de mettre fin à la politique des tirs et de faire appliquer une véritable protection du loup, de favoriser un élevage responsable et compatible avec la biodiversité, de ne plus indemniser les éleveurs qui ne gardent pas ou ne protègent pas suffisamment leurs troupeaux et de faire cesser la haine autour du loup ! +20.000 signatures. Je signe la pétition

       

       

       

       

      Retraits définitifs des 7 huskies de St Avold !
      Ces huskies étaient enfermés depuis un an dans des cages par leur propriétaire, une femme diplômée d’éducation canine, à St-Avold. La propriétaire des chiens n’a pas conscience de ces faits de maltraitance. Les chiens ont été pris en charge. Demandons au tribunal de confirmer le retrait définitif de ces chiens à leur propriétaire ! Je signe la pétition

       

       

      Punissons les tortionnaires du chat Baz
      En Angleterre, Baz a été mutilé et a perdu un oeil parce qu’il ressemblait à Hitler ! Je signe la pétition

       

       

       

      Enlèvement chiens de vigile enfermés dans le coffre d’une voiture

      À l’attention : Messieurs les policiers,
      Merci de nous aider à sortir de l’enfer deux bergers malinois enfermés dans une cage, entourée de cartons, dans le coffre d’une Clio blanche dans le 12ème arrondissement de Paris.
      La police et les pompiers ne veulent rien faire.
      La SPA et l’association Stéphane Lamart sont avisées mais sont débordées.
      Le véhicule où se trouve les chiens se situe 5 rue de Chaligny.
      Une mobilisation pourra faire bouger les autorités compétentes !
      Merci à tous pour votre aide et surtout merci pour ces deux chiens.
      Je signe la pétition

      À l’attention : de Monsieur le Procureur de la République de Charleville Mézières

      Le 19 mars 2014, une vache et son veau se sont échappés du camion qui les conduisait à l’abattoir.
      Si le veau a pu être facilement maitrisé, la vache dans sa course folle pour échapper à son funeste destin, a causé quelques frayeurs, et a espéré son salut en traversant la Meuse à la nage. Peine perdue, sur l’autre rive, 6 policiers l’ont abattue de 70 balles de type impactant.…..entrainant sa mort, mais dans quelles souffrances !… […]  Je signe la pétition

      Non à la consommation de viande de tortues de mer !
      À l’attention : du gouvernement de Polynésie française

      A l »assemblée de la Polynésie Française le 18 avril 2014 Antonio Perez d’Atia Porinetia a lancé un projet de loi visant à autoriser l’élevage de tortues destinées à la consommation pour lutter contre le braconnage des tortues de mer.

      En projetant l’installation d’un parc d’élevage, ce qui n’empêchera pas le braconnage qui lui sera certainement traité avec laxisme puisque la consommation sera permise, nos tortues sont mises en danger ….[…] Je signe la pétition

      Aidez nous à faire sortir Betty, une éléphante, et son compagnon, un double poney, de leur prison
      À l’attention : Monsieur le préfet de beauvais ,Monsieur le Directeur de la DDPP de Beauvais 60 ,Monsieur le président de la république

      Aidez-nous à faire sortir Betty, une éléphante, et son compagnon, un double poney, de leur prison. Ces animaux du Parc Saint-Paul sont destinés à amuser le public. Ils vivent sur 8m² et le soir quand les visiteurs ont quitté le parc d’attractions, Betty est enfermée dans un camion en-dessous d’un chapiteau hors norme et qui n’a reçu aucune autorisation des Autorités.

      Qui voudrait d’une vie comme celle que Betty endure chaque jour ? …[…] Je signe la pétition

      Stop au déterrage des blaireaux !
      À l’attention : du Premier Ministre

      En France, le blaireau est victime d’une chasse-loisir qui consiste à extraire violemment cet animal de son terrier avant de l’abattre.

      Encore appelé « vènerie sous terre », le déterrage consiste à lâcher des chiens pour acculer un blaireau au fond de son terrier puis de l’extirper à l’aide d’énormes pinces métalliques qui lui infligent des douloureuses blessures. Le blaireau endure de longues heures de stress avant d’être exécuté ou donné vivant aux chiens qui finissent le travail en l’éviscérant.

      Le déterrage est pratiqué de la mi-septembre au 15 janvier. Mais dans 74 départements français, sur simple volonté du préfet, il peut commencer dès le 15 mai, période où les blaireautins sont encore dépendants de leurs mères et du groupe social. Chassé 9 mois et demi, le blaireau n’a aucun répit ! […]  Je signe la pétition

        A Béziers, le maire Robert Ménard veut museler les manifestants anti-corridas

      Pour le droit de manifester contre les corridas !
      À l’attention : de Monsieur le maire, Robert Ménard

      Monsieur Ménard,

      En tant que citoyenne de France, je me permets de créer cette pétition.

      Votre interdiction contre la manifestation du 17 août va à l’encontre des droits de l’homme.
      La liberté d’expression en fait partie et mes ancêtres se sont battus pour l’obtenir.

      Lors de votre campagne électorale, sur le sujet de la culture vos mots étaient : « La culture ne doit pas être réservée à quelques privilégiés. Elle est l’affaire de TOUS. Elle est le ciment d’une société. »

      Dans le cas de l’annulation du rassemblement anti corrida, vous privilégiez quand même une certaine catégorie de personnes qui s’appelle Pro corrida ou Aficionados.

      A ce jour, vous encouragez le massacre de toros, au nom d’un évènement qui fait partie d’une culture sadique et périmée.

      Je proteste pour avoir mon droit de manifester en toute légalité ! […]  Je signe la pétition

      Stop au commerce illégal d’espèces sauvages sur internet !

      Partout dans le monde, les autorités et ONG luttant contre le braconnage multiplient les opérations de destruction des stocks illégaux d’ivoire. L’ampleur des ventes illégales d’espèces sauvages sur internet ou de leurs produits dérivés comme les objets en ivoire, favorise le braconnage de nombreux animaux dont celui, particulièrement cruel, des éléphants.

      Rejoignez la mobilisation d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) afin de préserver la survie des dernières espèces sauvages de la planète.  Je signe la pétition

      Soutien aux Prs. Debré et Even qui dénoncent la corruption des laboratoires pharmaceutiques !
      À l’attention : de Madame Marisol Touraine, Ministre de la Santé

      Madame la Ministre,

      Je lance cette pétition suite au limogeage momentané des Professeurs Debré et Even pour avoir osé écrire un livre sur les médicaments nocifs pour la santé, je trouve cette punition totalement injuste.

      Ils ont interdiction d’exercer pendant un an, car le Pr Even dénonce la « corruption » des médecins. Réagissez ! Je signe la pétition

      Non au blé OGM australien !
      À l’attention : Congrès de la Nouvelle-Calédonie, Ministère de l’Outre-mer, 1er ministre australien, Consule d’Australie

      La Nouvelle-Calédonie importe 99.8% de son blé d’Australie pour la fabrication du pain, des pâtisseries et des pâtes…

      L’Australie teste actuellement en plein champs une dizaine de variétés de blé et d’orge OGM dans 5 Etats (ACT, Victoria, Western Australia, South Australia, et New South Whales), et ce depuis 2005……[….]  Je signe la pétition

      Sauvons la France : supprimons l’impôt sur le revenu !
      À l’attention : de Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls, et Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs

      SAUVONS LA FRANCE !

      L’écrivain Pierre Lance affirme avoir découvert la «potion magique» permettant de résoudre en quelques mois tous les problèmes socio-économiques de la France : chômage, déficit budgétaire, dette publique, croissance en panne, pouvoir d’achat en baisse, trou de la Sécu, etc., qui s’entretiennent mutuellement.
      «Potion magique» pour résoudre la crise grâce à une seule et unique mesure :
      LA SUPPRESSION COMPLÈTE, RADICALE ET DÉFINITIVE
      DE L’IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES……[…] Je signe la pétition

      SNCF – Non aux trains sans contrôleur avec l’EAS !
      À l’attention : du Directeur de Région Auvergne Nivernais SNCF

      Sur la région Auvergne/Bourgogne-Ouest,

      La SNCF fait circuler des trains sans accompagnant.

      Elle souhaite généraliser cette pratique où seul le conducteur sera présent à bord des trains (mise en place de l’EAS : Equipement Agent Seul)….[…]
      Pas de contrôleur = Pas d’interlocuteur = insécurité démultipliée  Je signe la pétition

       

      VOIR TOUTES LES PETITIONS POLITIQUES

      VOIR TOUTES LES PETITIONS NATURE/ENVIRONNEMENT

      VOIR TOUTES LES PETITIONS JUSTICE

      VOIR LES PETITIONS SANTE

      VOIR LES PETITIONS ANIMAUX

      Note: J’essayerai de tenir à jour cette page, il y a des centaines de pétitions en ligne, impossible de faire le tri, tout est sujet à créer des pétitions, mais est ce suffisant?? Je ne crois pas, je n’y crois plus depuis longtemps, faire savoir que l’on est en colère au travers d’une signature, c’est comme répondre à l’appel pour une manifestation à un jour et une heure donné. Quand c’est fini!! on rentre à la maison avec le sentiment du devoir accompli et basta!! Ca vous suffit, vous avez râlé, crié des slogans, montré votre raz le bol, vous avez mis des bonnets rouges, peint votre visage en bleu ou tapé sur des casseroles. Beaucoup de bruit, rien que du bruit. Depuis des années, des moutons créent des pétitions qui circulent, et il n’y a pas de grands changements en vue.

      Par contre nous aussi les moutonsenragés avons lancé une action sur le forum, que nous espérons positive pour une de nos amie brebis en grande difficulté, on sait au moins où ça ira et qui ça aidera. Les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, si le cœur vous en dit………La solidarité c’est maintenant et c’est sur cette page que ça ce passe. Pour voir qui a lancé l’alerte, lisez cette page. Savoir pourquoi nous avons réagit! lisez celle là. Merci à tous.

       

5 commentaires

Laisser un commentaire