The Artificial Womb | Des utérus artificiels humains autonomes surveillés par une intelligence artificielle

Source Aphadolie

Envisageriez-vous de faire grandir votre bébé dans un utérus artificiel ?

Voici le concept pour faire grandir des bébés dans un environnement artificiel, appelé ectogenèse.

Le monde de demain arrive à grands pas avec son lot d’horreur sous couvert d’avancée scientifique et d’aide bienveillante aux prématurés. Alors que le nombre de femmes stériles ne cesse d’augmenter, et dont on taira la cause pour ne pas être taxé de complotisme.

Les milliardaires ne perdent pas le nord et voient la manne financière gigantesque que vaudra l’achat de votre futur enfant, qui aujourd’hui, ne rapporte rien.

Note : les sous-titres sont disponibles en 12 langues (dont le français).

Des chercheurs chinois planchent sur la croissance des fœtus dans un utérus artificiel. Afin d’optimiser le système et le rendre autonome, ils ont mis au point une nounou basée sur une intelligence artificielle qui surveille leur développement.

L’univers dystopique décrit par Aldous Huxley dans son roman « Le meilleur des mondes / Brave New World » (1932) semble se rapprocher. Des chercheurs chinois travaillent actuellement sur une nounou robotique capable de gérer les besoins de fœtus placés dans un utérus artificiel. Ils ont décrit leurs travaux dans la revue Journal of Biomedical Engineering.

L’invention est décrite comme une révolution dans un article du South China Morning Post, face à la chute du taux de natalité dans le pays. La Chine autorise les couples à avoir deux enfants depuis 2016, puis trois enfants depuis 2021. Cela ne semble pas suffire et le taux de natalité est descendu à seulement 7,52 naissances pour 1.000 personnes en 2021, un chiffre historiquement bas et qui accélère le problème du vieillissement de la population.

Un utérus artificiel entièrement automatisé

L’utérus artificiel, ou « appareil de culture d’embryon à long terme », est décrit comme un système contenant des fluides nutritifs dans lequel sont placés des embryons de souris. L’appareil est surveillé par une intelligence artificielle qui peut ajuster les flux de dioxyde de carbone et d’éléments nutritifs, et intervenir sur certains facteurs environnementaux.

L’appareil utilise trois modules optiques à contraste de phase pour surveiller le développement des embryons sans les manipuler, et ainsi optimiser le fonctionnement du système.


La nounou artificielle peut également classifier les embryons selon leur état de santé et leur potentiel pour leur développement futur, détecter les anomalies et signaler tout problème majeur à un technicien.


Un schéma de l’utérus artificiel avec la nounou robotique. © Suzhou Institute of Biomedical Engineering and Technology

Des questions éthiques pour une utilisation sur l’humain

Les chercheurs se limitent actuellement à des embryons d’animaux car la loi internationale limite la recherche sur les embryons humains à 14 jours de développement. Ils voudraient pourtant poursuivre au-delà car « Il reste encore de nombreux mystères non résolus sur la physiologie du développement embryonnaire humain typique » selon Sun Haixuan, qui a dirigé la recherche. Une telle étude permettrait effectivement d’approfondir les connaissances sur la croissance des fœtus et des anomalies de développement.

Toutefois, un autre obstacle empêcherait l’utilisation d’un utérus artificiel pour des bébés humains. La gestation pour autrui est interdite en Chine et donc mettrait hors la loi tout hôpital qui aurait recours à ce procédé. « Je pense qu’aucun hôpital ne voudrait assumer cette responsabilité », a indiqué Sun Haixuan.

Cela pose également de nombreuses questions éthiques. Tout d’abord le lien avec la mère, qui serait complètement rompuQuel serait l’impact sur l’enfant ? De plus, le recours à des utérus artificiels pour compenser un problème de natalité pourrait facilement tomber dans l’eugénisme. Le risque serait de créer une société comme celle vue dans le film « Bienvenue à Gattaca » (1997), où on ne conserve que les embryons les plus parfaits. Cela risquerait aussi de diviser la population en deux classes, ceux nés d’un utérus artificiel, et ceux qui proviennent des voies naturelles…

Ce concept d’incubateur serait capable de faire grandir des bébés pendant 9 mois dans votre salon. Le produit n’est qu’un concept qui a été imaginé par des étudiants de « Product Design Arnhem », mais à l’avenir, cela pourrait être une possibilité (Ndlr : si ce n’est déjà pas le cas).

Des chercheurs de l’hôpital pour enfants de Philadelphie ont mis au monde avec succès des agneaux qui avaient été en gestation dans un « sac biologique » rempli de liquide amniotique.

Sources :

Voir aussi :


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

21 Commentaires

  1. Ciao amici 🙂
    Miiii ! Quand on dis que dans les films bien souvent ça montre l’avenir. C’est pour le bien souvent une vitrine de ce que les élites veulent voir.

    Car oui c’est comme dans Matrix, ou le The Island de monsieur Bay !

    Akasha.

    • c’était plus fashion dans matrix… mais les designs vont se perfection 😉 suis sur

    • Le rôle imparti aux films et autres romans de fiction est de banaliser l’horreur qui va arriver. Horreur programmée par des esprits acquis à autre chose qu’à l’harmonie de la vie qu’ils ne sont pas capables de reproduire. Ce sont des aigris qui veulent se venger de tout ce qu’ils ne peuvent plagier.

  2. La survie de la gente féminine est gravement menacée avec une telle technologie.

    Marie-Jo Leguen, fondatrice des gouines rouges, disait qu’il fallait l’empêcher car cela enlèverait le pouvoir aux femme.

    Je rajouterai que cela n’enlèvera pas que le pouvoir aux femmes mais remettra en cause leur existence même.
    Regardez dans certains pays, avec l’échographie, on peut déterminer le sexe de l’enfant. Résultat: élimination des fœtus féminins.
    On me répondra qu’il faudra toujours des ovules. Il suffira de faire des banques d’ovules prélevés sur des « donneuses » sélectionnées.
    Ça a l’air d’être de la SF, mais c’est plutôt de l’anticipation.
    Et comme l’homme ne rate jamais une connerie à faire ….

    Qui aurait pu penser, il y a 50 ou 100 ans que les monstruosités actuelles qu’on nous présente comme de merveilleuses avancées seraient mises en place !

    • Et dans 100, 200 ans, un crash se produira amenant a l’extinction de l’espece humaine, devenue incapable de procreer naturellemlent, vu que des organes inutiles finissent par disparaitre au fil des generations surtout si on l’aide en raficant les bonnes sequences du genome, la procreation rendue impossible est un autre moyen de retirer un peu plus de liberté…..

      • Quel dommage un monde sans acte d’amour, mon esprit ne peut envisager un tel avenir…c’est inconcevable nous deviendrions des machines…

  3. Alors là je suis très confiant: une société qui en arrive là n’en n’a plus pour très longtemps avant de s’effondrer. Quelle époque formidable, nous allons voir jusqu’où peut aller la folie et l’orgueil humain, pauvre être de chair qui croit être Dieu alors qu’il ne sait toujours pas guérir un simple rhume!

  4. Je vais faire un parallèle avec une petite histoire qui pourrait paraître bien banale à vos yeux:
    Je me suis battue pour qu’une chatte de la rue, qui a fait 2 bébés dans mon garage, puisse les garder le temps nécessaire à leur sevrage.
    L’association qui voulait les prendre trop tôt, s’en serait certes bien occupé. MAIS:
    – la souffrance de la mère à qui on enlève ses petits n’était pas prise en compte.
    – la souffrance des bébés, ainsi « abandonnés » non plus. Ah oui, ils auraient joué, comme n’importe quel orphelin humain. On les aurait pensé « bien dans leur tête », si toutefois on pensait encore à ce niveau-là. Mais il leur aurait manqué l’essentiel.

    Le parallèle est donc ici que ces bébés nés en machine, sans contact, sans ressentir les émotions de la mère, sans cette osmose primordiale nécessaire à leur développement, deviendront des êtres froids, faciles à robotiser, manipulables, sans aucune capacité de confrontation à la vie…
    Le début de l’histoire en est les masques et la « distanciation sociale ». La suite du programme arrive…

    • c’est pourquoi je m’oppose également à la G.P.A. même si je comprends le besoin d’enfant des parents qui y on recours, le vide de la maternité est quelque chose de très éprouvant mais on est pas en droit de faire n’importe avec ce kdo qu’est la viehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.giftu as été plus rapide que moi biquette.

      Ils ne savent pas comment grandit un petit être humain. Le foetus a besoin du battement de rythme de sa mère, de gouter le liquide amiotique, de ressentir les mouvements quand elle marche ou les sens de la vie, de la musique.
      De se nourrir de toutes les nourritures différentes que sa mère prendra et qui passera dans son placenta et via son cordon ombilicale et ils aspirent le liquide amiotique, ce qui leur donne leur deuxième canal de perception, le gout et l’odeur.
      Ensuite viendra l’audition.

      Le premier sens de communication du foetus est le tactile, la kinesthésie ! C’est pour cela que l’une des première chose que font les foetus c’est de sucer leur pouce.
      dès la 16ième semaine.
      Ce qui permet de se percevoir soit même, et de se percevoir comme un être vivant, le début de la conscience.

      Je parle des canaux de communication que le foetus développent et pas de son développement physique littéralement.
      Et ils font de longs rêves …

      Naitre dans un bac froid de liquide amiotique informatisé, je sais pas si ils pourraient rêver.
      Or le rêve est le moment où le fœtus a la plus grande évolution et où son cerveau se développe le plus.
      On observe chez le fœtus des mouvements de doigts ou de paupières rapides (signes du sommeil paradoxal, la phase des rêves) dès la vingtième semaine de vie in utero.

      Et au fait, les foetus sont empathes de nature, ils ressentent toutes les émotions de leurs mères. Alors rester cloitré dans un un sac/bac (un ventre artificiel), je ne sais pas ce que cela pourrait faire.
      Cela me fait penser à l’attaque des clones, quand des millions de clones sont cultivés pour former la guerre de la république.

      Au fait et pour finir, le fœtus a un besoin tactile pour développer son corps, sinon, il meurt car pas assez de stimulations tactiles, de son, de mouvement, sont cerveau n’est pas utilisé et il se développe mal : cela en fait des enfants handicapés de naissance.

    • un autre truc que j’avais oublié sur leur bac à viande pour foetus. Forcément il y aura des déchets ‘foetus non viable ou mort dans le ventre », qui pourront être recyclé pour nourrir les autres fœtus viables.
      Ils pourront foutre de la musique et des sons, ainsi que des images et des vidéos, pour te programmer avant la fin de ton incubation, en n’en faisant des bébés mécaniques (cf « orange mécanique »).
      Comme aurait put le dire Rabelais, c’est pantagruélique mélengesque !
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • Mais ce systeme de procreation mecanique est l’outil ultime pour arriver a une totale suppression de l’humanité dans chaque etre… C’est le but final.

    • Franchement je ne sais pas pourquoi vous argumentez pour démontrer que c’est une hérésie? N’est-ce pas l’évidence même ? Si ça ne l’est pas pour certains, je préfère débattre de la santé mentale de ces personnes…

  5. Machine: win | Human: lose

  6. Man’s War Against the Machines, and the Creation of the Matrix | The Matrix Explained

    https://www.youtube.com/watch?v=1ujEwzcgcyQ
    pour le plaisir rouge ou bleu?
    https://www.youtube.com/watch?v=wSh8tk6NAAg

    • La série « le prisonnier » se fait vieux : « je suis pas un numéro ! ». Mais pas tant que cela en fait.
      Dans le futur cela sera je suis pas un robot ! Prouve le ? donne ton numéro d’humain!

      Bon aujourd’hui on est juste qu’au début, donne ton qr code. ton numéro de sécu, d’imposition, de caf, de carte bleu, ton numéro de téléphone …

      Pour le moment nous sommes tous pleins de numéros, et ce qu’ils veulent (ID numérique) est que nous n’en devenions plus qu’un, qu’un seul numéro.
      Et à ce moment là, la série « le prisonnier » reviendra à la mode.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  7. Mouhai, bof, deja vu et revu,
    les pedophiles vont pouvoir apprécier une Source Continue de « gateries » perverses…

  8. Envisageriez-vous de faire grandir votre bébé dans un utérus artificiel ? Moi non plutôt la solution finale!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

Les commentaires sont clos.