La mort qui vient du ciel

 

 

 

Vers un scénario militaire type Haut Karabagh ?

Le 15 mars dernier, dans un compte rendu relatif à une liaison logistique aérienne entre Ankara et Kiev, j’évoquais la possibilité d’une nouvelle livraison de drones d’attaques turcs Bayraktar TB2 à l’armée ukrainienne.

N’en déplaise aux arrivistes français prétendus « prorusses » qui depuis leurs salons et leurs bars à Moscou ou Donetsk dénigrent depuis 6 mois mon travail, cette hypothèse était encore juste, car une information de ce 18 mars confirme qu’il s’agirait bien d’un lot important de ces drones d’attaque TB2 qui ont joué une part décisive dans la victoire récente des forces azeris dans leur offensive d’automne contre l’Artsakh.

Quelques tirs de Bayraktar TB2 turcs  dans la dernière offensive azérie contre Le Haut Karabagh à l’automne 2020.

Depuis 2 ans l’année ukrainienne dispose de 12 drones d’attaque Bayraktar TB2 (3 stations de combat) livrés avec formation en novembre 2018. Ankara assure depuis la formation des techniciens pilotes au sol et futurs formateurs ukrainiens de ces armes typiques de nos guerres post modernes.

 

 

Lorsque la Turquie engage sur le front Azerbaïdjanais ses forces spéciales et ses drones d’attaque, l’OTAN et l’Ukraine observent attentivement leur emploi contre les véhicules et les réseaux de tranchées et casemates arméniens (des observateurs ukrainiens ont même été invités sur le terrain pour constater de visu l’efficacité de leur commande).

A peine l’offensive azérie achevée Kiev toute émoustillée commandait plusieurs dizaines de ses nouveaux jouets, dont un premier lot de 30 drones serait donc arrivé en urgence par voie aérienne ce 15 mars 2021.

Si cette information est officiellement confirmée, cela veut dire que Kiev dispose aujourd’hui d’une
cinquantaine de drones d’attaque Bayraktar TB2…. qu’ils n’étaient que 12 sur le front de l’Artsakh ! 

Voilà pourquoi les forces armées russes ont récemment communiqué sur la mobilisation de leurs forces antiaeriennes du Secteur Sud (20 divisions) ainsi que sur leurs capacités à détruire des drones d’attaques modernes.

Reste selon moi une certitude c’est que l’Ukraine ne dispose certainement pas de 50 équipages au sol pour mener simultanément toute sa flotte aérienne de Bayraktar TB2 au combat…. sauf si Erdogan a détaché en Ukraine de ses pilotes aguerris qui auront trouvé dans leur chambres des uniformes ukrainiens tout neuf….

A suivre…

(Description technique du Bayraktar TB2 ici)

 

 

Pendant ce temps là sur le front du Donbass…

(Publie sur FB le 18 mars)

Tandis que le monde occidental sombre dans une hystérie totale, entre les clabaudages du fou furieux Biden, les gouvernances débiles de ses laquais occidentaux et l’apathie servile de leurs populations, dans le Donbass des millions de russes européens se préparent au pire.

L’armée ukrainienne dont le commandement suprême semble être plus au Pentagone qu’à Kiev continue ses bombardements du front et le déploiement de ses unités d’assaut renforcées.

13h 55 – sur le front de Gorlovka (Nord RPD) bombardement ukrainien  du village minier de Gagarine avec 20 obus de mortier de 82 mm.

15:h15 – sur le front de Novoazovsk (Sud RPD) bombardement ukrainien du village de Leninskoe avec 8 obus de mortier de 82 mm et 3 roquettes antichar de RPG 7.

Quant à la couverture des vautours de l’OTAN, elle continue sans relâche à sillonner les frontières russes et le front du Donbass :

 

Un boeing RC-135W « Rivet Joint » (IFF ZZ666) de la RAF

Le 17 mars, sous les tirs des forces ukrainiennes, un autre soldat de la République Populaire de Donetsk est tombé sur les positions défensives du village minier 6/7 prés de Gorlovka (60 km Nord de Donetsk).

Paix à son âme !

Au moment où j’écris ces misérables lignes comme on jette une bouteille dans l’immense océan pour signaler un naufrage, des centaines de milliers de citoyens européens devraient protester devant les palais gouvernementaux,  les ambassades ukrainiennes et étasuniennes de leurs capitales….

… Mais voilà: rien de nouveau à l’Ouest où pourtant les.troupeaux savent s’émouvoir et se mouvoir et pour Charlie, et contre le mariage pour tous, et pour Adama Traore, et contre la dissolution de Génération Identitaire, et pour ou contre tant d’autres diversions stériles politico-médiatique organisés ou excitées par le pouvoir.

Les occidentaux, dans leur immense globalité qu’ils soient courtisans, dissidents ou indifférents sont bien à l’image de leur gouvernement, des idiots utiles qui se vautrent dans un spectacle narcissique pathétique qu’il soit collabo ou critique, mondialiste ou communautariste.

Et les meilleurs d’entre eux, au lieu de faire une critique du spectacle mortifère de la marchandise, nous gratifient de spectacles critiques, compulsifs et impuissants.

Le réveil a l’Ouest sera douloureux pour tous ces esclaves du système, de leur nombril, de leur pognon ou de leurs fantasmes. ..

Les peuples russes et leurs alliés savent sans le crier sur tous les toits ce que Liberté, Égalité et Fraternité veulent dire et surtout agir….

Bon, mon SITREP a dérapé en coup de gueule, tant pis c’est fait !

 

Erwan Castel

 

http://alawata-rebellion.blogspot.com/2021/03/la-mort-qui-vient-du-ciel.html

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

5 commentaires

Laisser un commentaire