Nucléaire, « l’impossible » scénario s’est réalisé

Comme d’habitude, il n’y a pas à s’inquiéter, aucun risque, pas de conséquences sérieuses, tout va bien dans le meilleur des mondes.

AKW_Paluel_02

Selon le patron de l’IRSN, la chute d’un générateur de vapeur dans une centrale nucléaire était jugée irréaliste par EDF. C’est pourtant arrivé, jeudi, à Paluel.

Erreur humaine ou problème matériel? La question se pose après la chute, jeudi, d’un générateur de vapeur dans la centrale nucléaire de Paluel, en Seine-Maritime. Alors que d’importantes opérations de maintenance étaient en cours sur le réacteur 2, l’un de ses quatre générateurs, haut de 22 m, a basculé lors de sa manutention. D’un coup, les 465 tonnes de ce monstre sont passées d’une position quasi verticale à… l’horizontale, s’affalant sur le plancher en béton.

Les plateaux de protection de la piscine de la cuve – vide lors de ces travaux -, ont en partie été endommagés. Trois intervenants ont été choqués, dont un légèrement blessé.

Certes, rappelle EDF, le réacteur 2 de Paluel est, depuis son arrêt en mai 2015 pour une visite décennale, déchargé de son combustible nucléaire. « L’événement n’a aucun impact, ni sur la sûreté des installations ni sur l’environnement », assurait dès vendredi l’électricien, qui exploite la centrale. « Aucune fuite radioactive ne peut avoir lieu », affirme au JDD Jacques Repussard, directeur général de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Il n’empêche…

Cet incident inédit pourrait, compte tenu du poids du générateur, avoir causé de sérieux dégâts.

Les vibrations qui se sont propagées dans la structure du bâtiment réacteur ont pu ébranler celle-ci ; le radier lui-même, ce support en béton très épais placé sous le réacteur a peut-être été fragilisé. La piscine, qui sert lors des opérations de transfert du combustible nucléaire, devra, elle aussi, être examinée de près. A la différence des générateurs de vapeur, le réacteur et son bâtiment ne peuvent être changés avant le redémarrage de la tranche 2. Une relance qui, en tout état de cause, va prendre du retard.

Source et suite sur le JDD

 

8 commentaires

  • Graine de piaf

    Mais nous savons tous ici que la France est un pays sûr, que toutes les misères nucléaires s’arrêtent à ses frontières et que nos centrales sont les meilleures du monde ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Planete bleu Planete bleu

    J’espère que s’il constate que la chute du générateur de vapeur à fragiliser le réacteur et son bâtiment (qui ne peut être changer), ils vont pas faire cette folie de le redémarrer, car on risque la catastrophe. De plus c’est le déni total en France sur les accidents nucléaire: d’après certain on aura jamais de Tchernobyl, Three Mile Island, de Fukushima, bien sûre! Avec 58 réacteurs, tôt ou tard nous aurons au moins 1 accident grave

  • YffiC

    Malheureusement sa ne bougera pas tant qu’il n’y aura pas eu un accident grave http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif tout les 5 ans on refile la patate chaude au nouveau gouvernement.

    « Jusqu’ici tout vas bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien.
    Mais l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. »

  • A jouer avec le feu, on finit par se brûler… et à mettre le feu à la forêt. On apprend ça à des gamins.

  • dereco

    le site du 1 avril :
    http://www.edf-recrutement.fr

    attirant l’attention sur la folie du risque nucléaire,

    mais ce n’est pas 1032 qu’il faudrait embaucher, mais plus de 600 000 comme à Tchernobyl du jour au lendemain à se partager les énormes doses radioactives de plus de 10 Grays ou Sieverts par heure, en travaillant moins d’une minute dans le réacteur pour se reposer après toute leur vie irradiée, en sauveurs de l’humanité sacrifiées comme à Tchernobyl, qui a été stoppé ainsi !!

    A Fukushima les coeurs fondus des réacteurs sont toujours fonctionnels à refroidir sans fin inaccessibles , inaccessibles sans liquidateurs, même aux robots aussi vite morts que les hommes par radiations !!

    Les Français ne sont pas infaillibles à perpétuité et donc tôt ou tard, inévitablement, un Fukushima-Tcherno se produira en France aussi dramatique vidant totalement toute une région radio-activée pour des siècles en France, au prix de milliers de milliards d’€, de plusieurs millions d’habitants évacués !!

    Les capacités techniques du nucléaire clairement diminuent, 465tonnes mal contrôlées, EPR pleins d’erreurs à prix explosé, sous traitance, et mensonges, et donc la date d’une catastrophe impossible approche en France !!