Les conspirationnistes de l’industrie et de la politique

1°) Introduction.

La population comptait sur nos élus pour défendre ses intérêts, en réalité une majorité d’élus défendent plutôt leurs intérêts, et ceux des grands groupes et des multinationales. Pire encore, les populations pensaient qu’avec l’Europe, elles seraient mieux protégées des abus des multinationales, et que la situation économique s’améliorerait, résultat, c’est tout le contraire qui se passe, et la France à plus de 2.000 milliards de dette. Les députés, ministres et autres, se transforment chacun leur tour en inventeur de nouvelles taxes. Tout le monde pensait après l’UMP, être tranquille avec l’arrivée du PS. Le Président Hollande promettait que les impôts n’augmenteraient pas, résultat c’est tout le contraire. La ministre de la culture Fleur Pellerin ne souhaite pas taxer la téléphonie mobile qui fait plus de dégâts sur notre santé que l’internet filaire, et pourtant elle souhaite taxer tous les abonnés à internet. Mais ce n’est pas tout, nos journalistes radio et télé ont aussi oublié de nous révéler que Razzy Hammadi, député pourtant socialiste, a déposé samedi 3 octobre 2015, un amendement devant la commission des finances. Il veut que tous les Français, même ceux qui n’ont pas de moyens, payent l’impôt. Son objectif est de créer une nouvelle tranche fiscale pour 10 millions de pauvres qui étaient non imposables, et qui seront obligés de payer de 30 à 50 euros par foyer à partir du 1er janvier 2017. On n’arrête pas le progrès de la dictature fiscale. Comme les entreprises, l’état fait aussi de l’optimisation fiscale, mais sur le dos des français. C’est vrai que nos parlementaires ont tellement de primes et indemnités en tout genre, qu’il faut bien trouver l’argent quelque part. Les retraités, les pauvres, et les sans dents vont certainement apprécier. La lutte contre la fracture sociale c’est :

 

– la vente des bijoux de famille de la France, comme le patrimoine immobilier.

 

– la délocalisation de nos entreprises,

 

– la suppression des cabines téléphoniques,

pour vous obligez à utiliser un téléphone portable,

ce qui fera marcher en même temps l’industrie médicale,

– supprimer les guichets dans les banques,

pour vous obliger à utiliser les distributeurs automatiques,

 

– supprimer les caissières,

pour vous obligez à utiliser les caisses automatiques.

 

– la suppression des guichets et donc des agents dans les métros parisiens,

 

– obliger aussi tous les français à terme à payer leurs impôts par internet,

cela devrait permettre de virer à moyen terme, une vague de fonctionnaires des services fiscaux. On parie, avant 2020 ?

 

 

Tous ces éléments contribuent à ruiner la France et à faire progresser le nombre de chômeurs, dans le but d’enrichir les plus grands groupes, des élus, et autres.

L’état demande toujours aux français de se serrer encore plus la ceinture, ce qui n’est pas le cas pour nos sénateurs et députés qui vivent largement sur le dos des français. Il faut savoir que les deux tiers des sénateurs ne viennent jamais au sénat, et le tiers qui bosse, travaille en réalité pour les intérêts des grands groupes, contre les intérêts des français. Nous en avons eu la preuve avec les décisions prises en faveur des OGM, des lobbies de la santé, de l’industrie, des opérateurs, sans parler du compteur Linky qui va nous coûter des milliards. Conclusion, il faut boucler le sénat pour faire des économies.

 

Nous avons mis à la tête de toutes nos grandes institutions, des super-diplômés qui sont sortis des grandes écoles, problème, ils sont incapables de gérer notre argent et les risques. Par contre ils savent taxer, racketter et gaspiller l’argent des français.

 

  • La dette de l’état est de 2 000 milliards d’euros, ce qui représente 500 porte-avions.
  • Chaque Français naît avec une dette de 30.000 euros (pour 3 enfants = 90.000 euros).
  • 10 millions de personnes sont en situation de fragilité pour le logement, dont 3,5 millions mal-logés ou SDF qui a doublé en 10 ans.
  • En 2013, 120 000 décisions d’expulsion ont été rendues pour impayés. L’état aura dépensé tous ce qu’il a la gagné à la date du 17 octobre.
  • Chaque minute, l’État emprunte 360.000 E pour financer sa dette à un taux de 0,62%. L’état en 2015 devra verser aux créanciers 44 milliards d’intérêts.
  • En 2010, la dette de la sécurité sociale était de 24 milliards.
  • En 2015, la dette de la sécurité sociale est passée à 13 milliards, quoi de plus normal quand les français sont de moins en moins bien remboursés, sans parler de l’augmentation des mutuelles.

Sur le plan économique nous avons,

 

  • plus de 100.000 français par an qui quittent la France,
  • plus de 1.000 entreprises par semaine qui ferment,
  • plus de 1.000 nouveaux chômeurs par jour.
  • Plus de 200 titres de la presse écrite sont subventionnées par les contribuables.
  • Plus de 300 fondations d’entreprise sont aussi subventionnées.

Par contre nous avons 348 sénateurs, 577 députés, 16 ministres, 17 secrétaires d’état.

Alors que le salaire mensuel brut d’un député est de 7100,15 euros, qui se décompose :

 

  • en indemnité de base, 5.514,68 euros,
  • en indemnité de fonction, 1.420,03 euros,
  • en indemnité de résidence, 0.165,44 euros.

Quand les cotisations sont déduites, le salaire net d’un député est de 5.189,27 euros.

Sans tenir des autres avantages, primes et autres. Il faut en effet rajouter :

 

  • une indemnité représentative des frais de mandat visant à prendre en charge les dépenses liées à l’exercice de ses fonctions. Son montant est de 6.412 euros bruts mensuels.
  • Un crédit pour rémunérer 1 à 5 collaborateurs, pour un montant mensuel de 9138 euros
  • Un accès gratuit à l’ensemble du réseau SNCF en 1ère classe,
  • Une prise en charge pour 80 déplacements aériens par an entre Paris et sa circonscription.
  • Un bureau individuel au Palais Bourbon ou de ses dépendances.
  • Une prise en charge de ses frais de communication (Internet, téléphone, courriers, etc).

En moyenne, un député et un sénateur nous coûte 10.000 euros par mois.

 

Les français ont été réduits à l’esclavage pour financer tous les gaspillages et avantages de nos parlementaires, ministres, et de nos hauts fonctionnaires qui n’ont rient à envier au salaire de nos députés. La complicité politique va jusqu’à protéger les pires comportements de l’industrie, ou même les délits, raison pour laquelle la France est classée par Transparency International parmi les pays les plus corrompus d’Europe, à la 26ème place sur 28. Plus la corruption et les gaspillages d’argent public sont élevés dans une nation, plus la pression fiscale directe et indirecte est élevée contre la population. La France s’est transformée en dictature administrative, et en dictature fiscale, dans le but d’enrichir à coup de subventions et autres les associations et fondations d’un grand nombre d’élus politiques et leurs soutiens industriels. On doit pas oublier non plus les grands chantiers qui permettent l’obtention de commissions qui finissent dans les paradis fiscaux. Systématiquement avant les élections, ont voit partout les travaux se multiplier sur la voierie, sans parler des ronds-points, une catastrophe pour le transport. D’ailleurs nos élus européen ont oublié de mettre le Delaware dans la liste des paradis fiscaux, un petit état américain qui compte plus de sociétés (plus d’un million) que d’habitants (90.000 hbts).

 

 

2°) Qu’est ce qu’un conspirationniste ?

 

Parmi les conspirationnistes, il y a ceux dont on parle, et ceux dont on ne parle jamais. Il y a trois types de conspirationistes, le premier type qui dit tout et n’importe quoi, sans avoir la moindre compétence, le deuxième type qui soulève des questions pertinentes dont la presse officielle ne veut pas parler, et le troisième type qui n’est jamais dénoncé par les médias et pour cause, il est au service des pouvoirs industriels et politiques.

 

A°) Conspirationniste farfelu.

Le premier type qui est toujours évoqué par la presse, est celui qui invente des hypothèses farfelues pour faire le buzz sur internet et dans les médias. Le plus souvent on voit tout de suite qu’il ne tient pas la route. On ne perdra pas notre temps sur ces affaires qui ont été largement commentées par des médias.

 

B°) le FAUX Conspirationniste.

Le faux conspirationniste est la cible de journalistes en mal de scoops. C’est le plus souvent un individu qui est un professionnel, qui dit la vérité, qui pose des questions gênantes et pertinentes. Il refuse de céder aux pressions et menaces des pouvoirs industriels, pharmaceutiques, politiques et journalistiques sans conscience, et aux membres des officines à la solde de tous ces pouvoirs.

 

C°) Le Conspirationniste à la solde des pouvoirs.

Mais il y a aussi le troisième type de conspirationniste, avec un individu ou des groupes d’individus, et même des journalistes au service des pouvoirs industriels et politiques. Les industriels comme nous l’avons vu dans l’émission « Cash Investigation » du 6 septembre sur France 2, n’hésitent pas à utiliser toutes les méthodes maketing pour vendre toujours plus, même quand ils savent que leurs produits peuvent être dangereux pour la santé d’une catégorie de personnes. Ils utilisent les cabinets de publicité et/ou de communication, des intermédiaires, des officines de l’IE (Intelligence économique), pour imposer leurs mensonges comme une vérité au plus grand nombre. Vous voulez un exemple concret, vous prenez les élus politiques qui promettent beaucoup de choses aux français, mais ils font en réalité tout le contraire de ce qu’ils ont promis, une fois qu’ils ont été élus. Toutes les méthodes sont bonnes pour déstabiliser les experts et professionnels qui osent révéler les véritables risques dans tous les domaines, alimentaires, chimiques, techniques, nucléaires, médicaux, OGM, etc…

 

 

3°) Les chiens de garde de la pensée unique.

Vous avez aussi les chiens de garde de la pensée unique et des mensonges chargés de pratiquer la désinformation, par le biais le biais le plus souvent des journalistes, et pseudo-journalistes. Ils sont souvent à la solde d’une presse qui est sous le contrôle de l’industrie, et/ou sous l’influence de l’état, et des dirigeants politiques. Certains utilisent des comportements criminels. Ils pratiquent le harcèlement en traitant ceux qui disent la vérité de vendus, de menteurs, d’adeptes de la théorie du complot, de conspirationnistes, de complotistes, j’en passe et des meilleurs. Il n’est pas difficile de deviner pour qui ils travaillent.

a) Ils fonctionnent comme les dealers de drogue qui pratiquent le caillassage des policiers dans les quartiers aux mains des réseaux de drogue. L’objectif est évident, dans le premier cas il faut empêcher les policiers de venir faire la loi dans les quartiers où on vend des drogues en tout genre.

b) Dans le second cas, ils faut empêcher les experts indépendants de publier leurs études qui dérangent l’industrie, et les auteurs de publier des articles qui disent la vérité. Ces individus au service d’une industrie parfois mortelle, utilisent toujours la même méthode, ils dénigrent les professionnels en les traitant de vendus, d’adeptes de la théorie du complot, de complotistes, de conspirationnistes, de menteurs, etc… Traiter quelqu’un dans tous les posts sur les forums de menteur ou de conspirationniste, n’a jamais été un argument scientifique ou politique valable, mais un moyen utilisé par des criminels pour diffamer les personnes qui connaissent révèlent des vérités gênantes pour certains pouvoirs. Sur certains articles même sur Agoravox, vous avez de parfaits exemples de ce type de manipulateur, qui permet de l’identifier comme travaillant pour l’industrie.

Adolf Hitler écrivait dans son livre Mein Kampf, « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois il devient une vérité. » Cette citation est aussi attribuée à Joseph Goebbels, qui disait aussi, « Plus le mensonge est gros, et plus les gens y croient. » Eh oui, des politiques, des internautes, des pseudo-journalistes ou journalistes, des blogueurs, des labos et des industriels utilisent la même méthode que les nazis, en traitant les professionnels qui dénoncent des risquent avérés de menteurs.

 

A) – Les politiques de tous les partis sans exceptions sont critiqués car ils mentent tous.

B) – Ils sont suivis ensuite par les experts officiels de la santé qui sont le plus souvent en situation de conflit d’intérêts. Ils passent leur temps à dissimuler, à mentir, falsifier les données, et ils sont experts dans l’art de jouer sur les mots comme les politiques.

C) – Et on finira avec les journalistes qui sont de plus en plus critiqués, accusés de dissimuler la vérité et de faire de la manipulation de masse, pour plaire aux pouvoirs politiques et industriels. A ce sujet, de nombreuses personnes âgées ont suivi l’émission du 24/092015, « Des paroles et des actes » sur France 2, présentée par David Pujadas avec comme invité Manuel Valls. Les journalistes n’ont pas échappé aux critiques dans les clubs de personnes âgées, qui ont trouvé un invité du nord beaucoup plus efficace que nos journalistes professionnels. D’ailleurs notre presse professionnelle n’a pas souhaité s’étendre sur cette intervention gênante pour le premier ministre Manuel Valls, un signe qui en dit long.

 

On a ainsi de nombreux journalistes et pseudo-journalistes adeptes de la dénonciation de la théorie du complot, surtout quand ils ne sont pas eux-mêmes à l’origine de scoops. Beaucooup de journalistes préfèrent se mettre surtout au service des élus politiques, de l’industrie et autres. L’idéologie de la pensée unique promue par des politiques et une certaines presse d’état, et aux mains de l’industrie est devenue la norme, une menace pour la démocratie, pour nos libertés, pour la sécurité sanitaire, et même pour la sécurité nationale.

Ainsi Edwy Plenel lors d’une intervention sur BFMTV n’a pas été très tendre avec les journalistes mercenaires de France Inter, une radio d’état. Il en a été de même avec le médecin urgentiste Patrice Peloux, qui a lui aussi critiqué une certaine presse, si on peut encore parler de presse libre dans ce pays. Les médias radio, télé et de la presse écrite se sont transformés en médias de la propagande. A quoi bon payer une redevance télé quand on voit passer exactement les mêmes reportages sur toutes les chaînes de télé, et bien souvent dans le même ordre. C’est de l’information ou de la PRESSE PROPAGANDE où le pouvoir politique et industriel intervient pour faire passer les informations qui servent ses intérêts, pendant que les industriels ou chefs des cabinets téléphonent aux rédacteurs en chef des chaînes d’informations pour exiger la censure de tel ou tel sujet ou reportage. En effet, comment expliquer que des informations qui concernent la santé ne passent qu’une ou deux fois dans la journée, pendant que d’autre repassent en boucle toutes les 10 minutes, et cela toute la journée.

 

4°) Les psychopathes.

Les conspirationistes à la solde de l’industrie et des labos sont le plus souvent des PSYCHOPATHES que nous retrouvons dans le monde des experts, de la politique, de la presse, de l’IE, etc… Qu’est ce qu’un psychopathe ? C’est le plus souvent un expert doublé menteur pathologique sans conscience, qui va affirmer dans les commissions, les comités et les médias, qu’un produit ne représente aucun danger, alors qu’il sait très bien qu’il peut être dangereux pour la santé de la population.

Un psychopathe va accuser ceux qui dénoncent les risques, de vouloir déclencher des peurs et des psychoses, pour les obliger à se taire. Par contre, quand des laboratoires pharmaceutique déclenchent les peurs et des psychoses pour obliger les gens à se vacciner ou à prendre des médicaments qui ont des effets secondaires, là nos amis sociologue ne parlent plus de psychose, mais de nécessité, surtout pour enrichir les actionnaires de ces laboratoires pharmaceutiques. On comprend pourquoi les industriels et leurs complices ont intérêt à dénigrer les vrais spécialistes et les lanceurs d’alerte en les insultant et les traitant de conspirationnistes, de comploteurs, et de menteurs. Sauf que les dans la réalité, les comploteurs ou conspirationnistes sont le plus souvent à la SOLDE des lobbies de l’industrie, du politique, et autres…

Par exemple on fait peur aux français tous les mois au nom de la sécurité routière en leur expliquant que nous avons 3000 morts (seulement) sur la route, mais là c’est normal. J’ai donc une solution radicale pour la ligue contre la violence routière et pour le premier ministre, pour avoir zéro morts, il suffit de fermer tous les constructeurs de voitures, et d’interdire la vente des voitures, et on aura plus besoin de radar. On peut aller encore plus loin, si on a plus de voitures, on a plus besoin de construire des autoroutes et des routes. Là je pense que certains vont faire la gueule, car ils ne pourront plus touchez leurs juteuses commissions, et petits cadeaux.

 

En France il y a les bons et les mauvais morts dont personne ne parle, POURQUOI ?

 

  • Loin devant les 3.000 morts sur la route, où on a des radars à vendre, nous avons :
  • 10.500 morts/an par suicide, on a le même chiffre depuis 5 ans, pas de radar à vendre.
  • 30.000 à 40.000 morts/ an selon l’association  »Le lien » suite à des erreurs médicales, mais ici il n’y a pas de radar à vendre.
  • 10.000 décès sont jugés évitables selon le ministère de la santé (Chiffres juin 2012)
  • 350.000 à 460.000 victimes sont hospitalisées suite à des effets secondaires graves par an, chiffre 2011, dont 120.000 à 190.000 au moins pourraient être évitées.
  • 150.000 nouveaux AVC par an, en 2013
  • 130.000 hospitalisations suite à accident neuro-vasculaire (ministère de la santé), AVC toutes les 4 minutes, ils ont augmenté de 16,5% entre 2002 et 2010 : 110.000 hospitalisations pour AVC.

Source et fin sur Agoravox.fr

 

4 commentaires

  • Grand marabout Grand marabout

    Les banques commencent à fermer des distributeurs automatiques de billets. Après la flambée des années 2000, le parc d’automates bancaires stagne. Le besoin de « cash » diminue avec la hausse des paiements par carte…
    BPCE mesure déjà ce recul auprès de ses clients commerçants, qui remettent moins de cash à leur agence, parce que leurs propres clients paient moins en liquide.
    Entre la mi-2014 et la mi-2015, ces entrées de fonds dans les agences du groupe ont ainsi reculé de 2,5 %. BPCE va donc proposer prochainement à ses réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne de réduire leurs parcs lorsque le taux d’utilisation des DAB n’est pas suffisant. « Par exemple, les agences qui dis­posent aujourd’hui de 3 à 5 DAB devraient ne conserver que deux automates.

    Le seuil de rentabilité s’est dégradé

    Dans les caisses du Crédit Agricole, les retraits d’espèces perdent aussi doucement du terrain. En 2014, le groupe a enregistré une baisse de 0,2 % des retraits à ses ­distributeurs automatiques. L’année passée, le Crédit Agricole Alpes-Provence a même vu le nombre de retraits décrocher de 2,7 %…

    http://news360x.fr/les-banques-commencent-a-fermer-des-distributeurs-automatiques-de-billets/

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    A) – Les politiques de tous les partis sans exceptions sont critiqués car ils mentent tous…
    sauf l’UPR ,non?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • rouletabille rouletabille

      Je pense pas que l’UPR ment,mais il n’a AUCUNE CHANCE.
      Bientot les possesseurs d’argents liquides,d’OR et autre friandises seront criminalisés par les Banques,soit vous payez avec la puce,soit vous mourrez,C’EST CLAIR.
      Plus de distributeurs de billets avec la sois disant faillite des Banques,SOYEZ EN CERTAIN.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Oubliez,pour l’instant(!), un monde sans cache;
    Certe, le cartel bancaire mondial souhaiterait bien nous assujetir encore un peu plus en supprimant l’argent liquide, mais cela leur pose un énorme problème! les grands mafieux ne pourraient pas vider et officialiser le contenu de leurs coffres!

    Dans le monde, 80% des transactions sont encore réglées en espèces!
    Bien que nous payons de moins en moins de choses avec des espèces, cette année, on imprimera 5% de billets de plus que l’an dernier. C’est ce qu’indique Ralf Wintergerst, un membre du conseil d’administration de la société allemande Giesecke & Devrient, qui imprime des billets de banque pour quelque 100 pays.
    La raison est simple: en dépit de la croissance à deux chiffres des paiements électroniques, les espèces restent un tampon contre la crise économique mondiale dont les effets se font toujours sentir.
    “En temps de crise, la demande pour l’argent liquide s’élève fortement, en général. Cela s’explique par la confiance des gens pour les espèces”
    http://www.lesmysteresdarkebi.com/archives/2015/08/26/32541003.html

  • Le veilleur

    Tous ces conspirationnistes n’ont peur que d’une chose, perdre leur place au soleil et de ne plus être crédible aux yeux du peuple, dommage pour eux mais c’est pourtant ce qui arrive, les gens ont de moins en moins confiance à ce système politique menteur, répressif et égoïste.

    Pourquoi ont-ils peur et redoublent-ils d’effort à ce point ? on le sait pour détourner les gens des vérités et parce qu’aujourd’hui il y a de plus en plus d’informations qui dénoncent les magouilles et les vrais danger du système et ça personne ne peut le contrôler, de plus, les gens s’informent de plus en plus sur internet et deviennent de moins en moins naïf.

    De toute façon la vérité finira toujours par éclater au grand jour, rien ne sert de dépenser son énergie pour l’empêcher, au pire, tous ces conspirationnistes finiront par cristalisé la vérité un temps mais elle resurgira toujours autre part, ils ne pourront jamais l’arrêter, c’est la lutte entre le bien et le mal et ça ne s’arrêtera que le jour où les hommes seront enfin justes et honnêtes les uns envers les autres.