Bientôt du gaz de schiste américain dans les chaudières françaises

La France n’en a pas marre de se mettre à genoux devant les États-Unis et de leur venir en aide en échange de dollars sans aucune valeur? Déjà il y a quelques années Sarkozy avait vendu une partie du stock d’or de la France à très bas prix aux USA pour sauver le dollar, c’est passé… La France a continué à vendre les entreprises du pays en échange de billets imprimés, la dernière en date étant Alstom rachetée par General Electric, alors que cette dernière est dans un état financier plus que déplorable.

Et maintenant, comble du foutage de gueule juste avant la COP21 pour sauver la planète, nous achetons du gaz issu des forages de schiste alors que ce type d’exploitation est reconnu comme étant une bulle sans aucune rentabilité, aux conséquences environnementales désastreuses! Les nappes phréatiques, polluées, l’eau potable, empoisonnée, les populations sont rendues malades et ces forages provoquent des séismes, tout ce qui va à l’encontre de la protection de la planète.

site-gaz-de-schiste

Après EDF il y a quelques mois, Engie (ex GDF Suez) vient de signer un contrat d’approvisionnement en gaz naturel liquéfié américain avec Cheniere. À partir de 2017 et 2018, le gaz consommé en France sera donc en partie du gaz de schiste en provenance des États-Unis. Au moment même où ils multiplient les beaux discours sur les énergies vertes à l’occasion de la COP21, les deux champions français sont donc en train de signer des contrats qui enfermeront leurs usagers dans la dépendance envers une source d’énergie fossile particulièrement polluante et controversée.

Le groupe énergétique français Engie (ex GDF Suez) vient de signer avec l’entreprise américaine Cheniere un contrat d’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL) issu des États-Unis. À compter de 2018, les réseaux de gaz et les chaudières de France et d’Europe seront donc partiellement alimentées en gaz de schiste américain.

Il y a quelques mois déjà, EDF avait signé un contrat similaire avec Cheniere pour recevoir jusqu’à 50 cargaisons de GNL par an au terminal méthanier de Dunkerque. Engie, quant à elle, recevra jusqu’à 12 bateaux chargés de gaz liquide par an dans son terminal de Montoir-de-Bretagne. Comme le note Bloomberg, grâce à ses deux champions EDF et Engie, la France – qui a interdit la fracturation hydraulique et donc le gaz de schiste sur son territoire – se positionne ainsi comme un « point d’entrée clé en Europe » du gaz de schiste américain,

Le boom du gaz de schiste aux États-Unis a provoqué une crise de surproduction et une chute du prix du gaz qui menace la viabilité économique de tout le secteur. Les exportations de gaz américain vers l’Asie et l’Europe représentent un enjeu stratégique majeur qui lie les intérêts des firmes pétrolières américaines à ceux des géants européens de l’énergie comme EDF et Engie. Cheniere a été l’une des premières entreprises à se lancer dans la construction de nouveaux terminaux pour exporter le surplus de gaz américain, avec deux usines de liquéfaction en construction à Sabine Pass (Louisiane) et Corpus Christi (Texas). Engie est d’ailleurs impliquée dans un autre projet de terminal de liquéfaction aux États-Unis, Cameron LNG, sur la côte de Louisiane.

Article en intégralité sur Multinationales.org

 

3 commentaires

  • Tyr

    C’est ça un pays occupé.
    A quatre pattes devant l’envahisseur, prêt à satisfaire tous ses désirs, quitte à sacrifier son peuple pour ça.

    La France est un territoire occupé depuis bien longtemps.
    Rien ne pourra bouger tant que les gens ne seront pas conscient de ça.

  • BA

    Lundi 2 novembre 2015 :

    A propos de l’arrivée des migrants dans l’Union Européenne :

    La Suède compte environ 9 793 000 habitants.

    En Suède, Margot Wallström est la ministre des Affaires Etrangères. Elle est membre du Parti Social-démocrate Suédois des Travailleurs (SAP). Margot Wallström vient de déclarer :

    « A long terme notre système va s’effondrer »

    « Je pense que la plupart des gens pensent que nous ne pouvons pas maintenir un système où peut-être 190 000 personnes arrivent chaque année – à long terme, notre système va s’effondrer. Et cet accueil des migrants ne va pas recevoir le soutien populaire, » a dit Margot Wallström.

    Article en langue anglaise :

    « In the long run our system will collapse »

    « I think most people feel that we cannot maintain a system where perhaps 190,000 people will arrive every year – in the long run, our system will collapse. And that welcome is not going to receive popular support, » said Wallström.

    http://www.thelocal.se/20151030/in-the-long-run-our-system-will-collapse-in-sweden

  • rouletabille rouletabille

    GDS ou autres,ou est la différence pour celui qui s’en sert ?
    Le pétrole idem,qu’il viennent des terroristes ou d’ailleurs ,du moment que la bagnole roule on s’en fout,non ?
    C’est quoi cet article ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif