La vie de Sara en 30 secondes

30 secondes pour résumer une vie, 30 seconde pour montrer une réalité qui ne doit justement pas être trop mise en avant pour ne pas choquer, ou pour ne pas qu’un certains business connaisse des pertes. Et si nous décidions en fonction de la réalité, et non en fonction de ce qui nous arrange?

contenu violent

Mise en gare: les images sont violentes et peuvent choquer, ne regarder qu’en connaissance de cause, âmes sensibles, s’abstenir.

29 commentaires

  • l’humanité mérite ses souffrances !
    si la civilisation s’effondre, bon débarras !

  • vico

    même si on leurs montre leurs faits ! il n’oserons d’avoué la cupidités et stupidité monstrueuse à ces bourreaux d’éleveurs. oups plutôt tortionnaire !

  • Thorolf

    C’est vraiment horrible le traitement que subissent ces vaches tout au long de leur vie. On voie trop souvent ce genre de vidéo et ça un peut partout dans les pays du monde.

    C’est incroyable qu’il n’existent pas un endroit sur terre où une vache peut être élever correctement et abattue sans être torturer.

  • Urgon

    Bonjour

    Mon boulot me fait visiter pas mal de bâtiments. Eh bien, j’ai eu le plaisir de visiter les installations de « petits » bouchers qui ont leur propre abbatoir. Ces professionnels, dans le beau sens du terme, veillent à ce que l’animal arrive la veille pour qu’il soit abbatu sans le stress du transport. Ils ont donc aménagé un endroit où l’animal passe une nuit paisible.

  • cec38ch

    C’est pour cette raison que j’ai décidé, en 2000, de devenir végétarienne et presque végétalienne depuis 2 ans (j’ai une intolérance aux laitages animaux). Pour les oeufs, je n’en mange presque plus car il y a également trop de souffrance, les poussins mâles étant broyés vivant.
    Maintenant, je peux regarder un animal dans les yeux sans culpabilité et l’esprit en paix.
    C’est la seule solution pour ne plus être complice de la barbarie de l’homme.

    • Tyr

      De la souffrance dans les œufs, oui et non.
      De l’œuf industriel de type 3 (c’est marqué dessus), il vaut mieux s’abstenir, en effet.
      Mais pour ceux qui ont leurs propres poules et qui les laisse pondre tranquillement, je ne vois pas où est la souffrance.

      • Michele

        les oeufs qui ne sont pas fécondés ne donneront jamais de poussins, donc je ne vois pas pourquoi les végés ne pourraient pas en manger, ou alors ils croient encore aux miracles lol
        et comme tu dis Tyr, si on a ses propres poules on peut les laisser vivre tranquillement, je ne vois pas où est le problème

    • tavax

      C’est naze de dire ça, trop de souffrance animale blablabla.

      Au dernières nouvelles, les plantes subissent exactement le même traitement, simplement… nous sommes incapable de les entendre crier/hurler.

      Dès que l’on pourra ressentir de la souffrance pour elle, tu vas manger des cailloux ?

      Et bis repetita.

  • Blackice

    pas même vu la vidéo. je ne supporte plus!

  • .Mario-Bros.

    A mort l’être humain !!! patience mes amis c’est bien partie , sans compter tout se qu’on ne c’est pas …

    notre planète est mourante et ça ils essayent par tout les moyens de le cacher : A MORT HUMAIN POURRIE http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Lasticot

    Toute cette sensiblerie exacerbée dans les commentaires me désespère. Vous n’êtes pas encore prêt à vivre en autarcie alimentaire ou à affronter un monde qui s’écroule.
    La vie animale est ainsi faite qu’il ya des prédateurs et des proies avec les souffrances que cela induit. Le monde bisounours avec des lions et des gazelles vivant en harmonie tout en mangeant de la paille, c’est une vision du monde digne des témoins de Jéhovah.

    Les ME qui ont un poulailler à la maison ont sans doute déjà vu une poule malade se faire étrier vivante par ses congénères… c’est une vision difficilement supportable mais c’est la nature.

    Et si on laissait se reproduire les cochons sauvages, nos amis végétariens n’auraient plus rien à bouffer en quelques années.

    Maintenant si les vaches sont torturées durant leur vie avant d’être égorgées c’est juste la faute à la finance, au rendement etc… on en revient toujours aux mêmes.

    Si toi aussi tu aimes les steacks sur pattes clic sur J’AIME.

    • rhubarbe

      Sensiblerie?… »La vie animale est ainsi faite qu’il y a des prédateurs et des proies avec les souffrances que cela induit »
      çà c’est un argument ou une explication de zoologue sans âme
      Expliquons quand même que les animaux ne sont pas naturellement voués à être enfermés et torturés en camps de concentration tels que les élevages intensifs et que les tueries à grande échelle de ce type n’ont pas à être tolérées pour la pauvre raison que les animaux s’entre-mangent à l’état naturel…A ma connaissance les animaux ne pratiquent pas la torture d’autres espèces à grande échelle.
      D’autres avis nous parlent de la souffrance végétale alors la NON,il ne faut pas pousser,les végétaux n’ont pas de cerveaux ni de conscience,contrairement aux animaux et la souffrance chez les végétaux est sûrement aussi peu déterminable que celle de la terre;les animaux devraient être protégés parce qu »ils sont des êtres sensibles mais le végétal pour des raisons de respect de la nature ou de l’alimentation humaine et animale;mais ça c’est du blabla puisque toute la surface de la Terre est massacrée de toutes les façons par l’avidité et labêtise

  • Natacha Natacha

    Vivement le pranisme !

  • nanar

    Des images et des vidéos comme celle-ci courent le net assez souvent, c’est affreux cette vidéo, insupportable. Comment l’homme peut-ils en arrivé à ses instincts les plus bas ? Je verrais ce genre de scène sous mes yeux je crois que je ne répondrais pas de mes actes ….
    Pour moi c’est un délit grave, le non respect des animaux doit être sévèrement puni ‘’donc la prison’’.
    Tout le monde regarde, fait des commentaires, mais en réalité personne ne bouge, pas plus nous que la justice à part des associassions qui luttent activement mais sans grands résultats et se retrouvent souvent avec des problèmes de justice.
    Il y à un bon moment que je me suis détourné de la viandes et n’est pas près d’y revenir. La viande n’est pas indispensable à la vie