La minute philosophique du jour

Nous oublions trop souvent les priorités, les chances que nous avons, les petits bonheurs que nous laissons passer, comme les opportunités que nous ne saisissons jamais. Et cette petite histoire remet un peu les choses en place. C’est ici le testament d’une petite fille de 12 ans, découvert après son départ pour un monde surement bien meilleur que l’est le nôtre, qui nous permet de nous rappeler ce que nous avons trop tendance à oublier…

5afb8420ed0e47f6ef1b1009b81d9099_large

Athena Orchard était une petite fille ordinaire jusqu’à ce qu’elle apprenne qu’elle souffre d’un cancer des os. La maladie l’a emportée alors qu’elle n’avait 12 ans, après de douloureuses chimiothérapies et de longues hospitalisations. Mais avant de mourir, Athena a laissé un mot aux membres de sa famille qu’ils n’ont découvert qu’après son décès. Elle y a noté ses dernières volontés, un texte composé de phrases très sages et profondes telles que :

  • « Chaque jour est spécial, alors profitez de celui-ci »,
  • « Vous pourriez avoir une maladie incurable demain alors profitez de tous les jours »,
  • « la vie est mauvaise que si vous la rendez mauvaise »,
  • « le bonheur dépend seulement de nous »,
  • « le but de la vie est une vie pleine de sens »,
  • « Soyez heureux, soyez libre, et éternellement jeunes »,
  • « L’amour c’est comme un verre, il a l’air si beau mais il est si facile à briser »,
  • « L’amour est rare, la vie est étrange, rien ne dure et les gens changent »,
  • « La vie est plein de hauts et de bas, sans les bas les hauts ne signifient rien ».

Malgré leur chagrin, les parents d’Athena ont choisi de rendre public ce texte magnifique qui témoigne du courage et de la maturité exceptionnelle de la fillette.
 Source : metro.co.uk

Traduction: Incrblemonde.blogspot.fr

Nous avons beau être en colère, nous pouvons être confrontés à tout et n’importe quoi chaque jour, il ne faut pourtant pas oublier de vivre pour mieux avancer. Vous ne trouvez pas que c’est triste d’avoir besoin du testament d’une petite fille de 12 ans pour se souvenir de tels fondamentaux?

2 commentaires