La police britannique arrête préventivement les manifestants

Selon le « Guardian », la police procède à des arrestations et mise en liberté sous caution sans charge retenue, contre des personnes ayant seulement l’intention de participer à des manifestations.

« La mise en liberté sous caution est devenue un instrument utilisé (…) pour punir les manifestants et nier leur droit à manifester. La police mène sa propre justice extra-judiciaire sans aller devant aucun tribunal ». Interrogée par le « Guardian », Rachel Harger, du cabinet d’avocats des droits de l’homme Bindmans, ne mâche pas ses mots alors que le quotidien britannique révèle des chiffres alarmants concernant la « tentative de la police de museler les mouvements de protestation » dans le pays.

Le « Guardian » publie jeudi 25 décembre les documents appuyant cette accusation. Depuis 2008, au moins 732 personnes ont été arrêtées en Angleterre et Pays de Galles sans jamais avoir été poursuivies ensuite pour aucune accusation, alors que ces derniers se rendaient à des manifestations autorisées.

Selon le « Guardian », « les données montrent que près de 85% des personnes interdites de manifester de la sorte, n’ont pas été par la suite mises en accusation ». Les groupes de défense des libertés civiles accusent la police de recourir à leur propre justice et réclament un changement de la loi en matière d’arrestation et de mise en liberté sous caution.

Article complet sur le Nouvel Obs

3 commentaires

  • vaick

    la loi minority report !!
    quand on en arrive la ,la dictature a de beau jour devant elle ou les droits de l homme ne seront plus qu un vague souvenir
    cela doit etre ca le NOM !

    L’Europe rétablit la peine de mort. Mais oublie de prévenir les peuples européens de ce rétablissement .
    Elle ne la rétablit pas pour les pédophiles ou les crimes de sang , non , ceux là resteront exemptés de peine capitale ; elle la rétablit pour le crime de contestation sociale … plus précisément pour :

    c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.»

    Je vous laisse prendre connaissance de ce texte surréaliste publié au Journal Officiel du 14 Décembre 2007 , dans la plus stricte omerta médiatique. NON malheureusement , ce n’est pas un hoax .
    Le journal officiel ci-dessous est tout à fait consultable sur les sites officiels de l’Union Européenne
    Citation: 14.12.2007 Journal officiel de l’Union européenne C 303/17 FR

    http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/260114/leurope-retablit-la-peine-de-mort-texte-redige-par-marie-caroline-porteu

  • S’il n’y avait qu’en Angleterre ! Vers 2006-2008, des copains de ma fille, pas spécialement violents, mais plutôt baba-cool intellos ont été arrêtés à la gare de Bruxelles et gardé au poste de police afin de les empêcher de participer à une manifestation favorables aux « indignés «