Lettre d’un Français qui ne voyait pas la crise jusqu’au jour où il a perdu son emploi…

« Juste pour vous raconter comment je vis cette crise depuis cette crise économique qui a commencé en 2008. On parlait de crise des subprimes à l’époque, et de grandes conséquences mais de mon côté, tout se passait bien (surtout on nous disait que c’était une crise américaine). Métro, boulot, dodo (même si je ne suis pas à Paris ni en banlieue parisienne).

La crise a réellement commencé à se faire ressentir en 2012. Enfin je dirais plutôt les prémisses, car c’est sur la consommation et surtout le chômage qu’on sentait que quelque chose se déréglait.

Lorsqu’on travaille, on ne perçoit pas les choses de la même façon car en fait on n’a pas le temps, et surtout l’envie, après une journée de travail de regarder et prendre le temps. En fait c’est même plus pervers car on ne s’en rend véritablement compte que quand le chômage frappe.

Bien sûr qu’on entend parler de chômage de masse, mais on travaille, réconforté par l’encadrement qui parle de perspectives, bref, tout va bien, mais chez le concurrent ça trinque… (je me suis même vu en train de me dire qu’on nous racontait des sornettes sur cette crise, car pour moi tout allait bien, et surtout rien ne se déréglait, malgré cette crise, ce qui, ma foi, était bon signe). J’avais découvert votre blog voici un bon moment, tout comme Sannat ou Delamarche, mais lorsque je travaillais, je n’arrivais pas à voir les problèmes comme indiqués plus haut. Je les recevais, mais pour moi ils seraient pour plus tard, puisque je ne voyais pas les problèmes concrètement.

Et puis, la cassure, le gouffre béant de l’annonce du licenciement. Là tout devient différent !

Cela commence par des petites choses, des chariots passants à la caisse de moins en moins remplis, des taxes qui augmentent, des voisins qui aussi perdent leur emploi ou qui ont des changements d’horaires, des empilements de stocks qui, trop en excédent, débordent dans les sociétés voisines.

On a plus de temps avec Internet et on commence à voir les prémisses d’une réalité qui dépasse l’imagination voire l’entendement. Je commence à en parler autour de moi et là je rencontre le même type de personne que celle que j’étais avant voire pire ! Des discours comme : « Tu sais à partir du moment où j’ai mon salaire… », qui m’ont clairement montré la cassure même au sein du peuple français et la mauvaise augure de la guerre civile à venir…

J’ai entendu une personne, un ancien militaire des « FS » me dire ces mots: « Tu sais quand tu es dans un pays qui est en guerre civile, il y a des signes, tu le sens, tu le vois… Je ne veux pas te faire peur mais je vois certains de ces signes ici en France, sois juste prêt. »

Les discussions entre voisins se font plus rares, leur problème rejaillissent de temps en temps suite à des suicides, perte d’emploi, burn-out… Mais la communauté a disparu ! L’année 2014 a été la pire des années vécues. Je n’ai jamais vu autant de suicides et de divorces ! La ligne SNCF a un moment était bloquée plusieurs fois dans la semaine ! « Accident de personne » ils disent pour impersonnaliser cette mort violente et désespérée.

Le dernier problème est intervenu voici peu. Je me suis penché sur ma banque et oooooooh… des petits changements, qui ne se voient pas de prime abord (changement de carte, on passe sous Visa, bon d’accord, pas de quoi fouetter un chat…), mais qui restreint les sorties d’argent (de 7.000 euros par mois on est passé à 3.000 par mois, en y incluant toutes les dépenses mensuelles !). Après on doit attendre non pas le début du mois mais « la date du premier prélèvement du mois » pour faire repartir la carte ! (mais comme les gens font plus attention ça ne se voit pas…).

Deuxième point : les virements… Aaaah les virements ! On a déjà fait des virements. C’est assez simple, on va sur internet, on entre le nom de la personne, ses information bancaires et hop, le tour est joué après avoir mis la somme… Mais là, la perversité a atteint un point de haute sophistication ! En premier, on a mis le nom et validé. Tiens un message  » en attente de validation »… Coup de téléphone et là on m’annonce : « il y a eu trop de vols, donc maintenant il y a une attente de 48 heures avant que le contact ne soit enregistré ». Sauf que ce contact est une banque et non pas une personne ! J’ai comme une puce à l’oreille, serait-ce pour faire perdre du temps ? Fort probable… La surprise ne s’arrête pas là. On fait un virement et re-message : « Dépassement de la somme, celle-ci ne peut-être que de 3.000 euro par jour maximum » et bien sûr avec un délai d’attente avant versement… Réaction immédiate : « Ca y est c’est le bouillon, il faut tout enlever ! »… Là il s’agit bien de bloquer toutes les sorties d’argent ! Si jamais la situation empire ça sera pire pour le sortir voire impossible et laissera tout le temps aux banques pour bloquer le processus !

D’esprit bouillonnant par habitude, je me suis vu du jour au lendemain d’une patience infinie pour ce retrait et mon opération s’est poétiquement appelé « Pillage de mon compte ». Je me suis même vu, avec une pointe de perfidie dans mon esprit, en imaginant la tête du banquier regardant le décompte inéluctable… C’est mon petit plaisir quotidien ! Bref, tous les jours j’enlève de mon compte l’argent pour le mettre en sécurité !

Je dois admettre que j’ai eu tort, le tort de croire que j’avais encore un peu de temps… Il n’y en a plus ! « Le chômage a du bon, il m’a rendu moins c**! »

La suite des événements ? Un minimum de liens, un compte au mini tout le temps… «

Blog de P. Jovanovic, le 8 décembre 2014

Source : le blog de P Jovanovic via Olivier Demeulenaere

25 commentaires

  • odc

    Il n’est jamais trop tard pour ouvrir les yeux !! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    Petit rappel, ne jamais cacher tout sont argent au même endroit, et laisser un « petit » montant facile d’accès pour satisfaire des éventuels cambrioleurs qui vous menaceraient.

    Et aussi « transformer » cet argent papier, en quelque chose de plus intéressant (réserves, autonomie, autarcie, métaux précieux)

    • Itsmie

      Et qd on n’a pas d’argent, on leur donne quoi???

      je serais bien embêtée si des cambrioleurs me demandaient mon magot!!
      Je le chercherais avec eux… on ne sait jamais!

  • nicolas43

    Ce témoignage met vraiment mal à l’aise et j’ai une pensée pour son auteur . Nous sommes un paquet je crois , à penser , à pressentir qu’il va se passer quelque chose d’important , quelque chose qui va bouleverser nos vies . Contrairement à d’autres , je ne pense pas que ce sera spectaculaire , genre grosse panique, guerre civile ou autre événement de ce type .
    Non , j’ai plutôt l’impression qu’on s’enfonce toujours un peu plus , et que l’inertie de nos sociétés rendra le retour en arrière plus qu’improbable .

    Je suis très inquiet pour mes enfants et pour le monde qui les attend demain .

    Notre salut repose sur un retour à plus de local, n’en déplaise à tous les européïstes idéalistes .
    Nous allons devoir réapprendre à vivre autour de chez nous , dans la sobriété et une solidarité retrouvée et un vrai partage.

    Notre autonomie et l’équilibre perdu me semble être sous notre nez , mais à regarder l’horizon toujours plus loin , on ne voit plus rien d’authentique .
    Le pétrole à 10 euros le litre peut être le déclencheur .

    qui vivra verra !

    • paprika

      nicolas43, ,je ne vois pas où vous voulez en venir dans vos prédictions ???

      • nicolas43

        Et bien avec une énergie trop couteuse , fini d’aller chercher les produits manufacturés et une partie de notre alimentation à l’autre bout de la planète . Il faudra revenir immanquablement à une production locale avec le moins de cout de transport possible . Une chance réelle de voir refleurir des ateliers autour de chez nous, des maraichers qui auront besoin de main d’oeuvre .
        L’énergie bon marché a participé à détruire nos emplois et par là même une large part du lien social .
        C’est une petite révolution que je décris ici !

      • Itsmie

        Puisses tu dire vrai Nicolas!!
        J’en rêve!

      • fautoubenner

        Je ne pense pas que le problème se situe dans le prix de l’énergie… elle est déjà bien trop chère à mon avis.
        Le problème se situe dans nos cerveaux , dans nos mentalités.
        Certains individus ont complétement perdu leur « humanité », ils ont perdu la raison , ils n’en ont rien à faire de la planète et de la nature , seul le profit immédiat compte , certains sont même de grands malades dangereux.
        Pour ceux là , l’énergie sera toujours beaucoup moins chère que pour nous , si « ils » augmentent le prix de l’essence , c’est nous qui allons payer et « ils » s’en servent déjà pour vider nos poches .

        Si la nourriture fait le tour du monde avant d’arriver dans notre assiette , c’est parce que nos élus sont d’accord et ne pensent pas à notre bien et encore moins au respect de la nature ,ils favorisent même ce genre de trafic .
        Il y a des subventions , des pots de vin , alors oui ,ils rendront l’énergie encore plus chère mais uniquement pour leurs profits et … avec votre accord.

        A noter que tout cela ne peut pas durer éternellement vu qu’il y a de moins en moins d’emploi donc de moins en moins d’argent dans nos poches.
        Quand des gouvernements « trouvent  » des milliards pour faire des guerres et des génocides , permettent l’obsolescence programmée , trempent dans des affaires scabreuses + tout le reste (la liste est longue), alors ce n’est pas en mettant l’énergie hors de notre portée que les problèmes seront résolus .

        Le changement ne viendra que de nous , il y a de plus en plus de vente de produits locaux et ça fait plaisir .

  • socoa

    Je peux vous assurer que artisans, commerçants en ont ras le bol de se voir extorquer leurs marges et de bosser pour payer RSI, leurs assureurs, les impôts, les comptables etc… et qu’après 60 heures par semaine il ne reste même pas un smic.
    Pas le droit d’être malade, aucun recours si la boite ne fait plus face aux échéances… RSI est un véritable scandale qui est en train de couler (40% des faillites d’entreprises) les artisans et commerçants par des prélèvements exorbitants, 47% de prélèvement obligatoire.
    C’est du délire! Et si t’es malade t’as intérêt à être à jour de tes cotisations sinon c’est aucune indemnité, même si t’as cotisé plus de 10 ans… C’est écœurant de se voir spolier ainsi les fruits de son travail.
    Et quand tu rentre le soir et que tu trouve dans ta boite au lettre une amande parce que t’étais à 53 au lieu de 50 flaché à 7h45 du mat en partant bosser y a de quoi peter un plomb! ça m’est arrivé il y a 3 mois!
    Nous sommes acculés par trop de charge, trop d’impôts, trop de ponctionnaires…. Ras le bol!!!

    • Le veilleur

      Hélas à part descendre dans la rue, faire la grève ou délocaliser dans un autre pays la solution de changera pas, le gouvernement à décidé que les petites et moyennes entreprises seraient spolier.

      Pourquoi les patrons ne sont pas d’avantage solidaire entre eux pour décider de se réunir et de faire en sorte de changer les choses, l’union fait la force alors que le chacun pour soi c’est la mort des entreprises. Je vis dans un petit village et l’adjoint au maire me disait que depuis le début de la crise il y a eu des centaines de petites entreprises qui ont fermer boutique rien que dans ma commune.

      La plupart maintenant se sont recyclés dans le service à domicile, sans compter ceux qui doivent continuer au noir car il n’ont pas le choix et ceux qui vivent de leur rente, ceux là n’ont pas grand chose pour vivre mais ils sont libres.

      Il faut être solide pour avoir une entreprise de nos jours et je pleins les petits patrons. J’ai autour de moi des gens qui ne veulent plus monter d’entreprise, ils préfèrent encore galérer que s’angoisser au quotidien ou donner tout leur labeur à l’état ou passer 7 jours sur 7 au travailler et je comprends que ce n’est pas une vie, mais il y a sans nul doute d’autre moyen de subsistance que celle de nourrir cet état vampire.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Salut
      Tiens, j’ai l’impression de lire mon histoire dans ce que décrit socoa.
      Le 01 janvier 2014 je suis passé du RSI au RSA, de commerçant à rien du tout puisqu’un commerçant qui coule en France n’est plus qu’une merde à qui l’on dit : « il va falloir trouver du travail maintenant Monsieur car vous n’avez pas droit aux allocations chômage; vous ne pouvez plus payer votre crédit d’appartement ? il va falloir le vendre avant que le RSI qui vous a mis au tribunal ne le fasse saisir et pour manger vous avez les restaurants … du coeur bien sur.
      Heureusement que je n’ai pas d’enfants à nourrir sinon je pense que j’aurais décoiffé quelques perruques du RSI.
      Comme tu dis, socoa, RAS LE BOL ! Mais les choses dans ce monde sont en train d’évoluer d’une façon exponentielle et cette fois-ci le changement c’est pour bientôt je pense …

      • xeos839

        Exactement ras le bol !!!
        Tout comme vous j’aligne les heur en moyenne 80 par semaine pour un salaire de misère je gagne même pas la moitié du smic j’ais trop de boulot pour deux personne mais il m’en prenne tellement que je ne peu sortir un vrai salaire fait 7 année que je tient moi boîte qui est viable en tout point mais je vends car travailler pour la gloire sa ne nourrit pas !!!!!!

      • Le veilleur

        De toute façon le jour où les petites entreprises et petits commerces fermeront boutiques, il faudra bien que cet état suicidaire trouve l’argent ailleurs, ne serait-ce que pour payer nos nombreux fonctionnaires qui ne peuvent pas être éternellement payé à crédits ?! ( Ha oui, ils sont en train de reparler de l’éco taxe, finalement il vont finir par nous l’imposer pour de bon, sans compter les moyens mis en œuvres pour nous racketter par les amendes).

        Tout est fait pour nous cristalliser sur place et nous devrions leur donner raison avec une bonne grève générale qui paralyse le pays. Je pense que ça viendra le jour où tous le monde sera dans la situation de cette personne et que l’état ne payera plus les salaires des fonctionnaires.

        Avec tous l’argent que l’état récolte tous les ans, ils ont encore le culot de dire que les caisses sont vides et que l’on est un pays qui a beaucoup de social (sans doute une excuse bidon pour nous endormir), mais s’ils n’étaient pas si gourmand avec les charges et autres prestations, il y aurait s’en doute moins de délocalisation et plus d’embauche à la clé et donc plus de gens qui consommeraient les produit des entreprises.

        Il faudra un jour m’expliquer quel est leur logique. Dans ce pays il y a un véritable problème de gestion de l’économie ou un problème de fraude à grande échelle en haut lieu, ce n’est pas possible autrement.

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Pour info, chaque jour c’est 150 entreprises qui mettent la clé sous la porte !!! selon Michel Clerc directeur général de Médicis, la mutuelle retraite des indépendants, artisans et commerçants.

        http://www.frequenceoptic.fr/voir-toutes-les-videos/videos/viewvideo/973/rencontres/150-commerces-ferment-chaque-jour-en-france-13.html

  • BenRob

    C’est trop facile de dénoncer et de se sentir « solidaire » qu’une fois que ça commence a puer la merde autour de soi. Jamais avant. Toujours la même chose. Pareil pour tous ces gens qui « battent le pavé » pleins de bravoure avec les bras ouverts, le cœur sur la main.
    L’hypocrisie, l’égocentrisme et la corruption a leurs apogées!
    « Paie moi pour que mon confort soit sauf, et je resterais dans le rang, ne ferais pas de vague. »
    Ce n’est qu’une fois que ce contrat se rompt que les gens « cessent d’être aveugles ». Ou plutôt se mettent enfin a ouvrir partiellement ces yeux qu’ils tenaient fièrement fermés.

    Solidarité mon cul. Au diable les occidentaux! Dont je fais parti, oui.
    L’occident brûlera et il le mérite. N’en doutez pas.

    • vaick

      la solidarite !!!!!
      tant que les gens ne sont pas concernés personnellement tout va bien et quand cela n arrive qu aux autres !!!!!!pas de problème
      mais ne pas oublier cette histoire

      Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

      Quand ils sont venus chercher les juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

      Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

      Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester.

  • william jung

    je suis toutefais solidaire des petites pme et artisant, mais ce qu’il faut que vous compreniez c’est que les grand groupes fraudes massivement le fisc

    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/6884-peugeot-total-bnp-hsbc-ils-comptent-4-858-filiales-dans-les-paradis-fiscaux

    cette évasion fiscal (tout confondu) c’est 60 milliards par AN de manque a gagner pour l’état,

    Auqelle on peut rajouter 32 milliards de TVA non perçu,

    ce qui n’empêche pas des choses comme le CICE, pacte de compétitivité, le pacte de responsabilité, l’ANI, et les allégement de charges a destination des grandes entreprises (au total lepaon parlais de 260 milliards depuis qq années je croie)

    il faut aussi compter les 20 milliards de fraude a l’urssaff par an que l’état ne perçois pas.

    Alors a votre avis ou prennent ils l’argent ?

    sur ceux qu’ils ont SOUS LA MAIN…

    ce n’est ni plus ni moins que des vases communiquant…

    et je parle même pas de l’arnaque de la dette hein…

    En plus la politique d’austérité et de l’offre c’est de la connerie, on ne fait pas boire un âne qui n’as pas soif,

    c’est la demande qu’il faut relancer ! et donc en premier lieu les salaires, pour que les gens re-conssome, et donc que les entreprises PRODUISE et embauche,

    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/8512-reprise-les-entreprises-ne-creent-pas-l-emploi-par-frederic-lordon

    Mais ça apperement Pierre Gattaz ne veux pas en entendre parler,

    pour le patronat et la bourse, les rendements c’est 85% pour les actionnaires et 15% pour les salariés,

    Donc… il n’y aurras JAMAIS de reprise…. Puisqu’ils sont en train de tuer le pays…

    Voilà,

    et je parle pas du reste…

  • Maverick Maverick

    Je dois être devenu parano … Plus ça va, plus j’ai l’impression que « On » cherche à me foutre dans la mère de toutes les colères. BHL, sors de ce ce corps !!!! A ce niveau d’incompétence et de provocation, Hollande, Manu et leurs copains du Bilderberg (Fillon, Lagarde, Pécresse …) doivent bien avoir une petite idée d’où ils veulent nous emmener, non ?

  • samlours94

    J’aime bien toutes ces personnes qui affirment que cette fois, c’est sur, ça va péter, qu’ils en ont marre de chez marre, que ça ne peut plus continuer ainsi…
    Ces mêmes personnes qui se préparent à faire la fiesta pour les fêtes de fin d’année, vont offrir autant de cadeau inutiles à leurs pontes juste parce que leur morceau de lardon ne veut pas être ridicule à l’école et copier les copains…
    Ces même personnes qui ailleurs , sur d’autres blogs vont trouver normal qu’on impose une fois encore 2 ans de cotisations en plus pour les retraites sous le fallacieux prétexte qu’il y aurait une génération de vieux salopards en retraite qui ont bien profité de tout et laissent l’ardoise à payer à leurs enfants.
    Je continue ou c’est inutile ?
    Vous voulez changer les choses vraiment ? Ça commence en dehors du clavier d’ordinateur, en vous impliquant solidairement entre vous, en soutenant ceux qui proposent d’autres choses ou alors en réfléchissant cette fois sérieusement pour lutter enfin A ARMES ÉGALES quand, au cours des manifs, vous avez devant vous des flics qui eux, ont pleinement le droit d’utiliser ces mêmes armes contre vous s’ils le jugent nécessaire !
    Enfin, moi je dis ça…on en recause après les fêtes ok?