Et pendant ce temps là, les abrutis s’enflamment par jeu…

Si nous parlons ici de ce problème, c’est que les modes, en général un peu (voire beaucoup) débiles, sont récurrentes, surtout si elles posent un véritable problème. On a pas échappé à tout ce que les médias nous ont laaaaargement relayé au nom de l’actualité: les selfies, les neknominations, et autres preuves de crétinisme complet. Mais la dernière mode sur les réseaux sociaux va encore plus loin, s’enflammer le torse, jouer les Jeanne d’Arc devant une caméra, quitte à se faire l’épilation totale ou le masque à la Niki Lauda pour le même prix! Et on doit compter aussi sur ce genre d’internautes pour que le monde change??? Et ben, on est vraiment pas dans la m…!

La jeunesse américaine se pique d’un nouveau type défi sur les réseaux sociaux. Il consiste à s’asperger de substances inflammables avant d’y mettre le feu. Cette mode qui inquiète les autorités compte déjà ses premiers blessés. 

"Fire Challenge": le nouveau jeu dangereux qui enflamme les réseaux sociaux  Un ado américain s’essaie au « Fire Challenge » en juillet 2014. Twitter @TheBubbleBubble

Vous avez aimé les « necknominations » ou le défi « à l’eau ou au resto« ? Vous allez détester le « fire challenge« , le nouveau jeu idiot qui se répend depuis quelques jours comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis.

Le premier consistait à se saouler à mort sur simple désignation d’un « ami » Facebook. Il avait provoqué des comas éthyliques en cascade chez de jeunes ados. Le second, qui a fait au moins un mort, invitait les participants à sauter à l’eau pour s’éviter d’avoir à payer une note au restaurant. Vous pensiez avoir tout vu? Vous êtes loin du compte. 

Un ado de 15 ans grièvement brûlé

Car le Fire Challenge, qui consiste à s’enduire le corps de substances inflammables avant d’y mettre le feu, dépasse de très loin le potentiel létal de ses deux aînés réunis.

Les participants sont naturellement filmés, le but étant pour eux d’éteindre les flammes le plus rapidement possible, sans se brûler. Les vidéos sont ensuite diffusées sur les réseaux sociaux, dans le but incertain de faire rire ses contacts.

Et les premiers accidents graves n’ont pas tardé à survenir, comme le rapporte le Washington Post.

Source et fin de l’article sur lexpress.fr

Les humains sont réellement désespérants parfois…L’avenir ne s’annonce vraiment pas rose avec des crétins pareils…


Fire Challenge CompilationStreaming

79 commentaires