Les chômeurs britanniques sommés de faire des travaux d’intérêt général

Le ministre des Finances britannique, George Osbourne, à Manchester le 30 septembre 2013.
Le ministre des Finances britannique, George Osbourne, à Manchester le 30 septembre 2013. (Photo Paul Ellis. AFP

Les personnes sans emploi depuis plus de deux ans devront consacrer 30 heures par semaine à la collectivité, faute de quoi ils perdront leurs allocations.

Les chômeurs britanniques de longue durée seront désormais obligés de faire des travaux d’intérêt général pour ne pas risquer de perdre leurs indemnités, a annoncé lundi le ministre des Finances conservateur, George Osborne. «Personne ne recevra quelque chose sans contrepartie», a lancé le chancelier de l’Échiquier au cours du congrès annuel du parti conservateur à Manchester, dans le nord de l’Angleterre. «Pour la première fois, tous les chômeurs de longue durée qui sont capables de travailler devront faire quelque chose en échange de leurs allocations et afin qu’on les aide à trouver un emploi», a-t-il ajouté.

A partir du mois d’avril, début de la prochaine année budgétaire, les chômeurs de longue durée devront consacrer 30 heures par semaine à des travaux d’intérêt général (ramasser les poubelles dans la rue, cuisiner pour les personnes âgées ou travailler dans une organisation caritative…) ou se rendre tous les jours dans leur Agence pour l’emploi. Les chômeurs souffrant d’alcoolisme ou analphabètes seront de leur côté aidés.

Les demandeurs d’emploi qui contreviendraient une première fois à ces nouvelles règles perdraient quatre semaines d’indemnités chômage. Une deuxième infraction entraînerait la perte de trois mois d’indemnités.

Baptisé «Help to Work», ce nouveau dispositif concernera tous les chômeurs n’ayant pas retrouvé d’emploi après deux ans au sein du programme gouvernemental de soutien et de formation. Cette nouvelle mesure rentre dans le cadre de la réforme globale des aides sociales par le gouvernement de David Cameron, qui juge qu’un système trop généreux n’incite pas les Britanniques à travailler.

Le parti conservateur, qui réduit l’écart dans les sondages avec l’opposition travailliste, cherche ainsi à rallier ses soutiens traditionnels et à contrer, sur sa droite, l’influence du parti anti-immigration et anti-européen Ukip, avant les élections législatives de 2015.

Selon les dernières statistiques, le chômage a légèrement baissé à 7,7% au Royaume-Uni pendant la période de trois mois achevée fin juillet, après quatre mois de stabilité à 7,8%. Le chômage de longue durée reste en revanche élevé avec 469 000 personnes sans emploi depuis plus de deux ans fin juillet, soit 27 000 de plus qu’un an plus tôt.

Source: Libération

51 commentaires

  • lumpenproletariat

    C’est bien.
    Il faut faire la même chose en France.
    J’en ai marre de voir des mecs se satisfaire d’un petit RSA et se foutrent de ta gueule parce que tu es dégouté de ne pas trouver un boulot digne de ce nom.
    De la part d’un chômeur.

    • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

      bien d’accord car pour ceux la,tout leur est dut quand tu les écoutes,et de plus ils se marrent quand tu cherche du boulot,
      y’a des baffes qui se perdent et devront être distribué un jour.
      mais rassure toi,ce cocon social repose sur du crédit qui s’estompera sous peu,et la je pense que le rire changera de couleur.

      • Ikyro

        Un bon moyen pour paupériser la population…
        Ca ne fera que tirer les salaires vers le bas.
        Que fera ton patron si on lui dit qu’un gus fait le même boulot que le tien pour la moitié moins cher ?

    • mickannabis

      Tous les mecs qui touchent le RSA ne se foutent pas de ta gueule!

      • fotoulaver fotoulaver

        Encore une carotte fanée pour faire avancer les ânes.

        Pour ceux qui travail et qui peste contre les chômeurs et autres rsa vous feriez bien de regarder ce que vous faîtes comme boulot, ce que cela engendre, à qui ça profite le plus et le temps que ça vous prend.

        Franchement vous pensez encore que votre travail contribue à maintenir l’économie de la France ?
        Vous avez le sentiment de vous sacrifier pour la bonne cause alors vous souhaitez que les autres fassent comme vous.

        Bande d’esclaves idiots.

      • Chegoku Chegoku

        fotoulaver: Ca c’est vraiment le discourt que j’ai du mal à gober. (j’ai même l’envie de mettre deux baffes)

        Qui crois tu qui payes tes routes, la scolarité de tes enfants, tes soins de santé, tes égouts, ton eau courante, les pompiers, la police (et oui il en faut quand même), la justice, etc….. Ton revenu qui te permets de manger et de te loger. Qui va te soigner quand tu es malade? Les ANES ???

        Tu crois que ça tombe du ciel.

        alors SVP, un minimum de respect pour ceux qui se lèvent tout les matins. Sans eux, tu te bouges ou tu crève la dalle.

        Alors tes ânes ou idiots pour les gens courageux tu te les gardes.

        C’est pas mon genre de rentrer dedans mais là, franchement tu abuses. Merde.

      • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

        je n’ai pas dit que TOUS se foutent de notre gueule mais certains,nuance.

        et je crois pas du tout a maintenir l’économie de ce pays,pourtant je suis esclave,d’une bande certainement mais idiot pas du tout.

        j’en connais un paquet de specimen

      • Lilith Lilith

        efectivement en Belgique ou le chomage n’est pas limité dans le temps j’en connais qui on faits une carrière complète ils ont ou travaillé en noir ou glander mais tous ce plaignent de leur maigre pension qui leur est alloué et ce sur le dos la collectivité, alors que je connais d’autre personne qui on bosser toute leur vie comme des chiens et qui on a 100€ près la mème pension et ceux la ne plaignent pas ! et je ne parle pas d’immigré.

        maintenant je suis pas sure que ce système soit le bon cela équivaux au retour de l’esclavagisme

      • Chegoku Chegoku

        Attention, car il y a une différence entre faire travailler les chômeurs comme en Allemagne au profit du patronat. Cela est totalement inadmissible.
        Et faire travailler les allocataires au bien collectif.
        C’est à dire tu te lève le matin et tu rend utile à ta collectivité.
        Des idées: entretien des espaces verts, exploitations des zones non utilisées en potager gratuit pour les habitants, nettoyage de voiries, service de repas aux démunis, aide à la mobilité des handicapés, etc…. Quitte à prendre un balai et passer sa journée appuyé dessus.
        Ca obligerait à se lever le matin à retrouver le gout du travail. Ca profiterait à la collectivité. Ca impacterait le travail au noir sur le dos des travailleurs qui cotisent.

        Et si l’allocataire refuse. Point d’allocation ou stage forcé de réhabilitation sociale.

      • Lilith Lilith

        je comprends bien l’idée mais la collectivité détruit des emplois dit précaire et fait travaillé des chomeurs ce n’est pas très éthique tout comme en allemagne.

        je crois qu’il est temps et je parle pour la Belgique d’alloué une indeminité de chomage au prorata du nombre d’années travaillée il est clair que l’on ne traite pas un salarié licencier après 30 ans de travaille avec des étudiant sortis de l’ecole qui on droit au chomage sans jamais avoir cotisé, et oui la Belgique c’est le pays du surréalisme on emmerdera plus rapidemant ou trouvera le moyen d’exclure un chomeur de plus 50 ans qui a travaillé toute sa vie plutot que un jeune qui glande toute la journée.

      • Chegoku Chegoku

        lilith: Chez nous en Belgique, les jeunes ne reçoivent plus rien pendant plusieurs mois en sortant des études. Et après, ils tournent aux alentours de 600 euros par mois avant de finir au CPAS dans les deux ans. Dernièrement, l’état a bien tapé dedans. Comme il a tapé dans les chômeurs longue durée en reversant la charge sur les communes. Le système belge est loin d’être parfait mais on a encore une protection correcte pendant une durée raisonnable.

        L’idée que je suggère ci-dessus n’est pas pour remplacer des petits boulots. Mais pour faire ce qui ne se fait pas (services inexistants) ou pour remplacer le bénévolat social par exemple.

      • Lilith Lilith

        et pourquoi sont’il enexistant?

        avant il existait ils ont tout simplement été suprimé pour que les collectivités fassent des économies, tout le monde n’a pas faits d’étude et malheureusement pour certain ces jobs son les seuls qu’ils peuvent effectué, car il ni a pas de sous-métier.
        Un emple parmi tant d’autre;
        Quand je vois Bruxelles j’ai honte de la ville elle est une des plus sale capital d’Europe surtout dans le centre, les poubelles ne sont vidée que 1 a 2 fois par jour les gens n’ont pas d’autre choix que de déposer leurs déchets à côté conclusion un coup de vent et tu en trouve partout a Paris ou Londre et mème à Athenes dans le centre historique qui est la vitrine d’un pays les poubelles sont vidée régulièrement.

        par contre la ou je te soutient a 100% c’est pour le benevolat social mais surtout afin de renforcé les effectifs

  • supermouton supermouton

    L’exercice est délicat dans la mesure ou les indemnités chômage proviennent, en principe, de la masse d’argent des cotisations prélevées « volontairement » sur le salaire de chaque employé (et c’est a peu près pareil des deux cotés du channel…)
    Il s’agit donc d’une assurance, et non pas d’un impôt.
    Une assurance s’applique lors d’un sinistre, sans autre condition complémentaire, dans les limites des risques couverts.
    Si on devait considérer qu’au delà de cette assurance, l’Etat verse un revenu contre des TIG, alors ceci reviendrait a créer des petits boulots de services publics, a temps partiel pour être au taux du SMIC…
    Alors, plus personne ne pourrait parler d’assistanat, mais d’abord d’application du contrat d’assurance, et ensuite de petits jobs (a l’allemande).
    Le problème est qu’aujourd’hui on a fait un gros fourre-tout infâme dont les règles sont plus démagogiques et électoralistes que rationnelles…

  • En même temps deux ans sans boulot, en France tu les as plus depuis longtemps les assedic, quant au RSA y’a que les SDF je suppose pour pouvoir le toucher aussi longtemps sans avoir jamais bossé.

    Reste que y’a du pour et du contre, pour un mec qui a toujours travaillé, voir très souvent mais avec des interruptions, ce voir obliger de bosser à l’oeil pour pouvoir recevoir l’aide pour laquelle il a cotisé tout ces années lorsqu’il travaillait, c’est tout simplement de l’arnaque et dans cette situation, moi je ne l’accepterais pas.

    Quant à ceux qui ne bossent pas vraiment, du genre 6 mois puis plus rien pendant an, là c’est autre chose.

    • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

      quant au RSA y’a que les SDF je suppose pour pouvoir le toucher aussi longtemps sans avoir jamais bossé..
      non les faignants entretenus a faire pousser la touffe qu’ils ont dans les mains,pour d’autres la maladie les y obligent,

      c’est mon cas,depuis 88 que j’ai mon n°secu,et mes cotisations a la formation continu dont j’aurai besoin aujourd’hui ne sont plus disponible car elle servent a reclasser les plus aptes physiquement a être docile et utile a la servitude..
      (et cumulés j’ai du avoir 2 ans de chômage forcé sur 25 ans de taf),
      et mon apprentissage devait m’a t’on dit profiter a ma retraite future
      mais il y a bien d’autres aberrations..imagine que mon exaspération arrive expiration,par contre!

  • Fenrir

    Héhéhé ! La dictature du Nouvel Ordre Mondial en route dans toute sa splendeur.
    Arbeit Macht Frei !
    C’est marrant comme système.
    Tu supprimes les fonctionnaires inutiles, qui te coute des impôts, et ne te rapporte pas une dividende.
    Mais tu as besoin de main d’oeuvre pour faire le boulot.
    Pour une part, tu fais sous-traiter le service public aux entreprises privées, cela te coute toujours des impôts, mais tu as l’espoir de toucher des dividendes.
    Pour l’autre part, tu fais privatiser complétement. Cela ne te coute plus d’impôts, et tu touches des dividendes.
    Parallèlement, les gains de productivité colossaux rendent inutiles une part de plus en plus importante d’actifs sans activité permettant leur rémunération : Les chômeurs.
    Dans un premier temps, tout en rognant sur les effectifs de la fonction publique, qui te coutent des impôts, tu fais mettre en place des Contrats Aidés de 26, 24, ou 20 heures réservés aux chômeurs, payés au smic et les maintiens dans la précarité.
    Leur nombre croissant sans cesse, mais moins rapidement que ton appétit de dividendes, la charge financière des chômeurs, même pour parti réparti sur les futurs candidats, ampute tes dividendes.
    Mais moins que la réduction de la masse salariale ne t’en rapporte, et tant que la nécessité de l’impôt pour pallier au financement privé défaillant ne l’exige pas.
    En attendant, pour faire durer le système, le plus longtemps possible : A savoir : Avoir de plus en plus de dividendes, ne pas payer d’impôts, ou le moins possible, et bénéficier des services indispensables, tu fais faire une déclaration à Mr Osborne, pour préparer le terrain…
    Tant que ta population d’actifs inactifs exploités restera en dessous d’un seuil critique par rapport à la population d’actifs en activité (et te rapportant des dividendes), …
    *3ème étage*
    -« Pour l’instant, tout va bien » dit le gars tombant du 30ème…

    • lumpenproletariat

      Avec une populace aussi conne, c’est comme à la parade.
      La marche de ce que tu décris date du début des années 70 et c’est amplifié avec la signature des accords communs en 83 sous Mitterand, le fameux tournant de la rigueur.
      Par ailleurs, il faut savoir que c’est ces fils de ***** de socialos qui ont abrogés l’équivalent du glass Steagal Act en France dans les années 80, alors que Bill Clinton ne l’a fait qu’à la fin des années 90 aux states.
      Tout ce que tu dis est vrai mais il faut que les gens aient un contact avec la réalité.
      Je suis chômeur et j’en ai ras le cul de voir des abrutis qui touchent des cacahuètes d’allocs trouver que tout est normal, que tout va bien, les petits oiseaux et la mer, où te sortir le fameux  » mais tu te prends trop la tête »… J’attends d’eux le même degré de réflexion qui est contenu dans ton post. Et c’est vraiment pas gagné…

      • lumpenproletariat

        Et puis j’en ai ras le cul que les mecs qui bossent acceptent 250000 sdf et des mecs qui se crament dans les Pôle emploi.
        Alors oui, tous esclaves car nous le valons bien.

      • Kiline Kiline

        Je vous sers encore un café?? serré?? avec ou sans sucre??…une bassine au cas où?

        Selon des informations révélées par Mediapart, Jean-Jacques Debacq, directeur de l’Agence Nationale de traitement automatisé des infractions (Antai) règlerait les PV de sa voiture de fonction avec de l’argent public. Même quand il se fait flasher le dimanche.

        http://www.metronews.fr/info/radars-automatiques-jean-jacques-debacq-le-monsieur-pv-ne-payerait-pas-les-siens/mmiD!YG1u1dF1vDaU/

      • Lucidite77 Lucidite77

        Toi, c’est contre les chômeurs professionnels que t’as une dent! Perso j’ai droit à rien du fait de mon âge, je ne trouve pas de boulot (plus d’un an que je cherche, y a rien! mais c’est quoi ce b*rdeeeeel??) alors j’ai aussi la rage de voir qu’à côté, sur la terrasse d’une brasserie, un c*n te dit: « les jeunes c’est que des branleurs » alors que lui-même ne fait rien et se fait entretenir par l’état… Y en a plein des comme ça, qui profitent du système sans honte et qui critiquent ceux qui essayent de s’en sortir honnêtement…

        Bonjour Fenrir, qu’en est-il des retraités dans tout ça? Parce que tu évoques les travailleurs, les chômeurs et ceux à qui ça rapporte, mais les retraités? Ça m’intéresse!

      • Fenrir

        Bonjour Lucidité :0D
        Pour les retraites, je t’avoue que je ne me pose pas trop de questions.
        Celles et ceux qui ont la chance de bénéficier actuellement du système de répartition ont de la chance, nous nous espérons les canicules…
        Là aussi, le système est mort de part les gains énormes que la mécanisation et l’automatisation ont permis à la producttivité, sans subir de prélèvements sociaux.
        Je m’explique : un distributeur de billet, une pompe à essence à CB, un tracteur, une moissonneuse batteuse, un robot monteur de voitures, un ordi portable avec imprimante, etc, etc,… ne cotisent pas aux caisses de retraite.
        Les actifs cotisants étant de moins en moins nombreux, et aucune taxation sur les bénéfices engendrés par la liquidation de la main d’oeuvre salarièe, ne compensant ce manque à gagner. Le système est déjà mort.
        Je vais bientôt avoir 48 piges. J’ai encore à trimer jusqu’à 65 ans pour avoir mes trimestres et la durée de cotisations ok. Soit dans encore 17 ans…
        Je paie pour les retraités actuels, cela ne me gêne pas.
        Là aussi, je suis solidaire.
        Mais je n’ai aucune illusion sur mon avenir de futur retraité.
        Il existe à la base, une forte probabilité que je sois un candidat à l’arrachage de dents en or que je n’ai pas d’ici là.
        Tous les paradigmes auront été bouleversés entre temps, mais j’ignore dans quel sens et j’avoue être pessimiste sur l’avenir des individus vieux, faibles, malades, et moches (lol).
        Ma retraite, c’est mon potager, mes bestioles, et des « bricoles », ainsi que 2 cartouches de 12 pour abréger mes éventuels atermoiements finaux…
        Les « futurs » retraités de ma génération sont tous des punks sans le savoir…
        Pour l’instant : « NO FUTUR » !!!
        ;0D

      • Lucidite77 Lucidite77

        C’est quand même rageant. L’état qui dit de respecter les ainés, mais qui leur suce tout, les considérant comme des « inutiles »… En fait c’est la même pour tout le monde. Si tu rapportes, tant mieux. Si non, crève. Et avec le sourire, merci!

        Tous les paradigmes auront été bouleversés entre temps ça c’est sûr, mais ton point de vue, bien que pessimiste, est hélas juste: d’année en année, on nous ronge le peu de moelle qu’il nous reste dans l’os. Si ça s’inversait, ça tiendrait du miracle, au stade où en est la vie politique.

        Mais qu’est ce qu’on fait? On nait, ou travaille à l’école, on travaille au boulot, on profite d’un « repos » désolant quelques années, et on meurt. Quelle gloire, quel mérite y a-t-il la-dedans? Et moi qui disait qu’on n’a pas le choix de travailler parce qu’il faut bien (sur)vivre…
        Bon sang, pourquoi faut-il qu’une poignée de gens pourrissent la vie de millions d’autres… Ok, c’est plus le moment de se lamenter en demandant pourquoi, la question maintenant, c’est « comment faire pour que cette poignée de gens ne nous pourrissent plus la vie? » Élire quelqu’un d’autre ne résoudrait vraisemblablement pas le problème. Et puis, pour ce que vaut la « république démocratique française » maintenant…!

    • laspirateur

      dictature ou communisme? Ces 30 heures forcées seront pour certains une possibilité de renouer avec une activité et le lien social, pour d’autres qui ont d’autres chats à fouetter et qui recherchent du taf, une formation ou ceux qui ont des ennuis de santé c’est mal venu… Pourquoi tenter de voir un coup du NOM? La société Européenne se tournera vers ce modèle, tous avec le même salaire et mêmes droits… Bien sur reste à instaurer quelques règles dans ce modèle pour ne pas laisser pour compte les cas isolés mais un prêté pour un rendu c’est toujours mieux que de laisser les gens sans but et sans solution. Un moyen de récupérer chez des chômeurs l’envie de travailler aussi.

      • Fenrir

        Mais bien sûr ! Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu…
        C’est le discours qui nous a été servi depuis l’apparition des contrats aidés, les TUCs, si je me rappelle bien…
        Quels résultats depuis…
        Ce n’est pas là, la bonne piste pour régler les problèmes d’emplois…
        Cela permet juste la création d’un sous-prolétariat domestique sur place, plus intéressant à terme à exploiter que par la délocalisation. D’autant plus, que cela permet d’aborder des niches difficilement délocalisables, et que l’importation d’esclaves et de plus en plus mal perçue par les autochtones sans emploi…
        Mais c’est une autre histoire, Père Castor…
        ;0D

    • Maverick Maverick

      @ Fenrir : C’est quoi, ce délire sur les dividendes ? L’Etat n’en touche pas … Par contre, c’est clair que la réduction des effectifs touche à la fois le secteur public (privatisation, austérité) et le secteur privé (licenciements), et que l’Etat devient complice de la précarisation en étant pourvoyeur d’emplois au rabais (contrats aidés, etc), qui contribuent à tirer les salaires vers le bas et donc à faire que le travail crée de moins en moins de richesse.
      C’est un cercle vicieux : Moins de richesse, donc moins de rentrées fiscales, l’Etat se retrouve à créer des emplois fictifs et inutiles (qui dévalorisent le travail) pour compenser le manque à gagner qu’il crée lui-même. La boucle est bouclée.

      • Fenrir

        Ah ! Je vois que tu as raté ma parabole.
        Il est vrai que je n’étais pas forcément clair.
        Mon « tutoiement » concernait les montreurs de marionnettes.
        Ceux qui tirent les ficelles.
        Pas l’Etat.
        Il est exact que l’Etat ne touche pas, ou pour mieux dire, quasiment plus de « dividendes », puisqu’il a bradé les entreprises nationalisées au secteur privé.
        Comme d’hab, « ils » ont collectivisés les charges par l’impôt, puis privatisés les bénéfices…
        Le meilleur exemple concerne les concessions d’autoroutes.
        Les milliards engrangés par Vinci, Cofiroute, et consorts, et maintenant distribués aux actionnaires, étaient auparavant reversés à l’Etat…
        Qui avait donc moins besoin de rentrées fiscales…
        Maintenant, c’est l’inverse. Et ainsi que tu le dis très justement : « La boucle est bouclée. » ;0D
        Le plus marrant, c’est que j’ai déjà proposé l’idée que la peine la plus appropriée pour l’ensemble des politiques professionnels qui nous enc*lent, serait de confisquer l’ensemble de leurs biens forts mal acquis, à eux et leurs proches après enquêtes financières et fiscales, de les reloger dans un logement social d’hlm, et de les condamner à vie à des travaux d’intérêts général, rémunérés sur la base du smic…
        « Ils » m’ont même piqué l’idée, finalement…
        Mais remise à leur sauce, avec le bénéfice en plus, d’augmenter les divisions dans la population…
        ;0D

      • Chegoku Chegoku

        Activités économiques remise par force citoyenne dans les mains de l’état. (réquisition de toute l’activité économique) Possibilité d’une activité complémentaire privée dans des limites strictes et des activités définies (bon pour innovation)
        Travail pour tous = plein emploi. La durée de travail sera à la hauteur du travail a réaliser avec un plafond à 30h et les postes seront doublés ou triplés si nécessaire. (Système de brigades)
        Tout les revenus issus de la création de richesse vont à l’état.
        Tout les citoyens touchent un revenu universel. Il doit y avoir une échelle dans le revenu pour favoriser le mérite.
        Possibilité d’accroitre son temps de travail en fonction des disponibilités diverses pour augmenter le salaire.

        Le retraités à 55 ans sont payés.
        Tout le monde touche un revenu universel de base.
        Les soins médicaux, scolarité, justice, etc.. sont gratuits.
        Les invalides ou les personnes ayant une raison médicale valable sont exemptées.

        Tout les autres contribuent à la création de richesse.
        Celui qui refuse va alors passer quelques jours/mois de stage dans un camp de réhabilitation et se verra puni de tenter de profiter du travail collectif de ses camarades.

        En résumé voilà ! C’est pas parfait mais ça a déjà prouvé par le passé que tous accèdent au minimum social et à la dignité. Le travail devient plus plaisant, la brigade une seconde famille, le patron c’est l’ouvrier, le bénéfice c’est pour la collectivité.

      • Fenrir

        Et oui, cela pourrait marcher, mais il existe de nombreux garde-fou à mettre afin d’éviter les erreurs des dictatures soit-disant prolétariennes.
        Pour l’instant, le conditionnement des populations est trop puissamment implanté pour obtenir l’adhésion des citoyens à ce système.
        Ils ne sont pas demandeurs…
        Mais ta piste de réflexion est intéressante car elle a le mérite de lancer un débat sur notre avenir, et sur celui de nos descendants (pour celles et ceux qui en ont), et sur l’avenir de notre société.
        Selon moi, tout repose sur l’éducation, et l’importance accordée à la formation de chaque individu.
        Tant que notre société ne consacrera pas tous ses efforts à permettre aux individus de progresser, de s’instruire, de penser par eux mêmes, de devenir responsable et autonome, etc…
        Nous continuerons à aller dans le mur…
        Espérons que les survivants transmettrons les valeurs que tu évoques aux suivants…
        Pour l’instant, l’homo sapiens sapiens n’est pas prêt.
        « Trop rare, ceux qui cherchent l’Homme, sont. Jeune Padawan! »
        MDR Bisous ;0D

  • mickannabis

    30h par semaine!! oh les salauds

  • vanvoght

    attali se délecte de vos petits commentaires sur les chômeurs et sdf . le NOM avance tranquillement . FENRIR a la meilleur analyse . TOUT LE SYSTÈME EST A FOUTRE EN L’AIRE .

    • lumpenproletariat

      Pour qu’il soit foutu en l’air le système, il va falloir que certains tocards aient un contact avec la réalité.
      Il y a deux sortes de chômeurs et de Smicards, ceux qui sont seuls et ceux qui ont Papa et Maman qui atténuent l’effet nocif du truc.
      Pour les uns c’est la misère, pour les autres c’est de l’argent de poche.
      Appartenant à la première catégorie, j’ai passé ma vie à me faire emmerder par la seconde qui croyait moi est plus occupée à chercher de quoi fumer un joint que de vouloir faire la révolution et venir s’instruire sur ce site.
      Alors qu’ils crèvent.

  • Il faut faire la même chose en France…percevoir 430 euros par mois je ne vois pas ou est le profit alors combien même certains profiteraient du RSA ce n est pas ça qui fout la France dans la merde,430 euros pour 30 heure de TIG c est de la pur arnaque, c est de l’esclavage, il n’y a pas assez de travail pour tout le monde qu est ce que ça peut vous faire des gens qui « profitent » du RSA les occidentaux ont assez d’argent pour nourrir le monde entier seulement ils préfèrent dépenser dans les guerres, système de sécurité (caméra, adopi,..)et le reste dans la poche des riches et vous vous disputez pour les miettes qu’ils vous laissent

  • zniavrou

    En cas de travaille forcé :
    Résistance passive avec sabotage à tous les étages, je peux vous garantir que ça va couter cher !…

  • zniavrou

    Sur la même idée, tous ses enfants qui coutent du pognon en allant a l école, faut les faire travailler aussi : service a la cantine, la plonge, la peinture des locaux.
    Et idem pour les vieux, les handicapés et les femmes enceintes aussi, y a pas de raison non ?

    Voila bonne journée !

  • le nombre de personnes que j entends qu ils se sont fais ou qu ils se font payer des ‘vaccances’ (terme utilisé par eux même) de plusieurs mois a l autre bout du monde, payé par le chômage-
    ces gens là n ont pas honte, ils sont fier-

    QUand au travailleur, plus 70% de son revenue fini dans les poches de l état et du cartel de banque (impôt sur revenu, tva, inflation etc,

  • Musashi Musashi

    Quand un pays doit faire face à des dépenses qui met en danger l’intérêt général, il doit prendre des mesures …. bla, bla, bla :
    8.000 euros de l’heure: le prix de la location du « Blair Force One », jet privé de Tony Blair
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130930trib000788005/8.000-euros-de-l-heure-le-prix-de-la-location-du-blair-force-one-jet-prive-de-tony-blair.html

  • fanettedeslandes fanettedeslandes

    les immigrés, les chômeurs…..à qui le tour, maintenant?

    • Epiedanslhaut Epiedanslhaut

      La classe moyenne en prends bien pour son grade en ce moment,c’est pour ça que c’est tendu!!! c’est pas les chômeurs et les RMIstes qui ont un moyen de pression sur le gouvernement , d’ailleurs on se demande qui en a un a part l’oligarchie ..

  • jizaoui jizaoui

    Ca n’a pas vraiment changé depuis le temps des pyramides….

    Esclavage librement consentie contre un peu de sentiments de sécurité. Avec en plus des chiens de gardes populaires soumis au pouvoir qui souhaitent l’esclavage pour tout le monde…..

    Le travail sur soi OK, mais pour les autres en se faisant exploiter, non merci, faut être mazo!

    Et dire qu’il y en a qui se réjouissent de voir ces mesures s’appliquer en France, aveugles, collabo, lobotomiser ou simple adepte de la soumission.

    • fotoulaver fotoulaver

      Les pyramides parlons en, déjà à l’époque on vois bien par leurs formes que les ouvriers ont toujours tendance à en faire de moins en moins…

  • rouletabille rouletabille

    Le chômage N’EXISTE PAS,c’est une invention originale pour faire passer le progrès de l’exploitation des esclaves victimes,crédules qui ne sont plus nécessaires au services des exploiteurs/profiteurs pour des fainéants sans avenir hahahahahaah.
    En plus,on dis que les exploités qui gagnent parfois + sont des privilégiés comme les pensionnés et autres sacrifiés ..

  • Bonjour à tous,
    Cela me fait toujours autant de peine de lire et de m’apercevoir qu’il y à toujours des personnes qui pense que si le système pas en couille…c’est toujours à cause de l’autre…
    Oui, l’autre,; le voisin, le noir, le smicard, l’arabe , l’ handicapé…Celui que les Merdias ont pris l’habitude de montrer, de citer tel que .. ; le moutons noir..
    Il en faut toujours, c’est tellement plus facile de faire croire cela.

    CE n’est pas non plus les pipolititiens qui vous diront le contraire, bien au contraire.
    Eux, attendent un mercredi se réunissant, tous ensemble pour savoir ce qu’ils vont nous mettre de nouveau sous la dents (pour rester polie)..
    Etant donné que tout ce passe bien ( On ne change pas ce qui fonctionne ); Pendant qu’on t’encule, tu regardes ton voisin et tu cris au scandale !! car lui, on ne le touche pas ou peu…

    Diviser pour mieux Régner ça ne vous parle pas ?

    Tous les jours,on vous endort grâce au travail acharné des merdias qui nous informe de rien.
    A si!! ;score du foot, du dernier film, de la délinquance, des rooms et veulent encore et toujours vous faire croire qui si l’on en est là, c’est a cause de votre voisin,
    de la sécurité sociale, des aides…
    Et vous adorez, vous en redemandez.

    VOUS, vous êtes irréprochable, comme nos politiciens.
    Pendant que vous critiquez votre smicard l’ accusant de voler votre miette, d’autre s’enfuient avec des caisses de baguettes.
    A croire que vous avez de la mie de pain dans les yeux.

    Arrétez.!!!!

    Si un jour nous devons vivre en liberté gagner, ce sera tous ensemble.
    c’est nous qui trimons ; ceux qui travaillent 40, 45 heures par semaines, ceux qui sont exclus du système, les jeunes qui n’ont pas d’espoir d’avoir une vie « normale », les vieux qui ont du mal à finir les fin de mois,les chomeurs qui ne savent pas ou ils vont finir refusant des boulots de merde pour garder leur dignité.

    Il faut arrêter de se taper les un sur les autres ; nous sommes tous à la base de la pyramide dans le même sac.
    n’ acceptez pas n’importe quoi comme boulot sous prétexte que votre voisin vous dira que vous êtes un fééé niant.
    Arrêtez de croire que l’esclavage est un boulot.
    Essayez de commencer à comprendre ce que vous êtes.
    Poser vous les bonnes questions.
    Lisez, cherchez sur la toile ; Ne vous contentez pas d’une chose comme VRAI.
    Soyez intelligent. l’instruction n’ a rien a voir. 8-)
    Aimez vous les uns des autres.
    Mais ne soyez pas/plus des moutons.
    Le n0M se régale ; Vous êtes préformatés à souhait……Vive le ROI ::: !!!!
    N’ attendez pas votre tour* pour aider les autres.Pour aller dans les rues montrer votre mécontentement.

    *quand on te vire de ton boulot, qu’il ne te reste plus rien, et LA… Tu commences à comprendre.J’ espère que pour toi, à ce moment là, ton voisin t’aidera.
    Si ce n’est pas encore trop tard.

    Toi l’inconnu, saches que tous les moyens sont bon pour te faire trimer, te faire raquer, et t’obliger par tout les moyens à dépendre de ta belle société que seul TOI fabrique….BOn OK on t’aide un peu..

    Faites vous plaisir ; Pensez.

    Franklin D. Roosevelt : « En politique, rien n’arrive par hasard. «