Une affaire juridique lève le voile sur la Légion du Christ

Cette photo du 30 novembre 2004 montre le... (Photo Pliino Lepri, archives Associated Press)

Cette photo du 30 novembre 2004 montre le pape Jean Paul II bénir le fondateur de la Légion du Christ, Marcial Maciel. Photo Pliino Lepri, archives Associated Press

Des documents publiés vendredi font la lumière sur le fonctionnement interne d’un ordre catholique secret et désormais en disgrâce appelé la Légion du Christ, incluant de nouveaux détails sur la façon dont l’organisation a pris le contrôle des finances d’une vieille dame et l’a persuadée de lui léguer 60 millions $ US.

Les documents, préalablement maintenus sous scellés dans le cadre d’une poursuite devant la Cour supérieure du Rhode Island, comprennent des milliers de pages de témoignages de la part de hauts responsables de la Légion, de ses membres et des proches de la riche veuve, Gabrielle Mee. Il s’agit des premières dépositions de hauts responsables de la Légion, et indiquent entre autres de quelle façon l’ancien second de l’ordre a appris en 2006 que le fondateur avait eu un enfant.

Ce no 2, le révérend Luis Garza, a indiqué ne pas avoir révélé publiquement la nouvelle de cette paternité parce que le fondateur du mouvement, le défunt prêtre Marcial Maciel, avait déjà été puni par le Saint-Siège pour avoir agressé sexuellement des séminaristes et obligé de s’adonner à une vie de repentance et de prière.

Le pape Benoît XVI a repris les rênes de la Légion en 2010, après qu’une enquête du Vatican eut déterminé que Maciel avait vécu une double vie, incluant le fait de faire trois enfants à deux femmes. Le pape a ordonné une vaste réforme de l’ordre et a nommé un délégué papal pour superviser le tout.

Un juge de la Cour supérieure du Rhode Island avait indiqué l’an dernier que les documents en question avaient lancé un signal d’alarme puisque Mme Mee, une vieille dame très croyante, avait transféré des millions à des «leaders religieux clandestins et suspects».

Ces documents sont demeurés sous scellés jusqu’à ce que plusieurs médias, dont l’Associated Press, eurent argué que leur diffusion était dans l’intérêt du public. La Légion soutenait que la couverture médiatique pourrait influer sur d’éventuels jurés dans le cas d’un procès.

Le scandale de la Légion démontre de quelle façon le Vatican a volontairement ignoré des allégations crédibles d’agression contre Maciel pendant des décennies, tout en le présentant comme un modèle de sainteté pour les croyants, puisqu’il apportait de l’argent et des candidats à la prêtrise.

Le scandale, qui a entaché la réputation du pape Jean Paul II, est considéré comme un exemple particulièrement choquant de la façon dont le Vatican a ignoré, pendant des décennies, les rapports au sujet de prêtres soupçonnés d’agression sexuelle parce que les leaders de l’Église plaçaient les intérêts de leur institution au-dessus de ceux des victimes.

Mary Lou Dauray a allégué que sa tante, Mme Mee, qui est décédée à l’âge de 96 ans en 2008, a été fraudée par la Légion et a été indûment influencée par ses prêtres pour dilapider sa fortune.

Un juge de la Cour supérieure a estimé en septembre dernier que Mme Dauray ne pouvait intenter de poursuite, mais a noté qu’il existait des preuves que Mme Mee avait été indûment persuadée de modifier son testament et ses arrangements financiers.

15 commentaires

  • azteck

    Destruction programmé du ciment d’un peuple.
    Chaud ananas.

  • Zangao

    Quel ciment ? c’est plutôt de la boue !

  • Guy Fawkes Guy Fawkes

    Ouh c’est pas beau ça. Pourquoi avoir supprimer l’article sur l’immunité diplomatique du pape au Vatican. Soit vous devriez mieux réfléchir à ce que postez comme news soit les assumer jusqu’au bout. ça fait deux fois que vous faites le coup, c’est décevant (en plus on s’embête à poster des commentaires dans le vent):

    En attendant, je suis tombé sur l’ouvrage d’une avocate qui expose les faits qu’elle reproche au pape et ça commence fort:

    « A l’attention du procureur de la cour pénale internationale…plainte contre Mr Joseph Ratzinger…pour crime contre l’humanité »

    http://www.affaire-ratzinger.com/assets/laffaire-ratzinger.pdf

    il y a 95 pages donc je n’ai encore rien lu. Je relais l’info c’est tout.

    Avec un peu de bol, vous n’allez pas aussi censurer cela…
    Si même des sites comme lesmoutons n’ont pas le courage de parler de cela, qui le fera?

    • engel

      T’inquiètes¨
      « vue l’air du temps » ce type d’attaque va refleurir sur beaucoup de sites en mal de sensationnel(lisme).

      Dans l’article de Reuters, il en parle, comme quoi le CPI (ICCen anglais) n’a pas donné suite aux plaintes contre Ratzinger.

      • Guy Fawkes Guy Fawkes

        Et alors? Cela veut-il dire pour autant que c’est faux. Le pape, comme tout chef d’état, est protégé par des gens puissants, c’est tout. Le problème de ceux qui crachent sur cette news c’est qu’ils ne cherchent même pas à approfondir la question. ça a l’air trop gros donc c’est faux, ça s’arrête là. Il ne s’agit pas de sensationnalisme.

        Pourquoi le pape et le vatican ne seraient jamais inquiétés des crimes qu’ils ont commis? En gros, tant que ça sera pas écrit noir sur blanc dans Le monde et qu’ils en parleront pas au 20H c’est que ça n’existe pas c’est ça?
        De toute façon, le pavé est lancé dans la marre, ça m’étonnerait que ça s’arrête là. On en entendra encore parler et vous changerez peut être d’avis.

      • kalon kalon

        Ne t’inquiéte pas, le cycle d’auto-destruction va continuer, avec ou sans nos commentaires.
        Cela ne changera plus rien, ils se battent pour le pouvoir et, à partir de maintenant, tous les coups seront permis !
        Nous avons été des spectateurs manipulés depuis des siécles, cela ne vient plus à quelques semaines !
        La question à se poser est de savoir si l’humanité est préte pour assumer sa liberté de façon responsable, et là, je crains que ce ne soit pas encore le moment !

      • engel

        Dixit : « De toute façon, le pavé est lancé dans la marre, ça m’étonnerait que ça s’arrête là. On en entendra encore parler et vous changerez peut être d’avis ».

        Et d’un : Je ne donne pas mon avis !
        Et de deux : Comme moi, tu affirmes, que cela va refleurir sur d’autres sites!

        Alors, je te remercie de me donner raison, bien que ta mèthode soit pour le moins troublante.

      • Guy Fawkes Guy Fawkes

        quand je disais vous je parlais des sceptiques concernant ce sujet, pas spécifiquement de toi. Je ne vouvoie jamais personne sur le net. On est déjà assez forcé de faire des courbettes en dehors du net sans encore se contraindre à des protocoles sur la toile :)

        Ce qui est sur aussi c’est que toutes ces révélations d’un coup ne sont pas là par hasard. Il y a des gens qui veulent que le Vatican tombe et cela finira par arriver.

      • engel

        Alors là,…100% d’accord !
        Ca sens l’instrumentalisation, un peu comme le procés de Louis XVI !!!!
        Et je rajouterai, Celà fait 1650 ans que cette église a dévoyè le méssage du Christ.
        Elle mérite bien des procés, mais surement pas l’anathème totale, comme certains le veulent…

        Oui,
        Pour juger les agissements des « élus pontificales et leurs sous-fifres ». Mais pas sous la forme d’une chasse aux sorcières.
        Et tant qu’on y ait.
        Jugeons aussi, toutes les autres « religieux ».
        Et surtout, n’oublions pas la plus importante,… celle des vendeurs du temple et ses collaborateurs que l’on nomme, hommes politiques…

        Y a du boulot!!!!

        Et pour le coup, ca c’est mon avis.

  • kalon kalon

    Il se passe actuellement un nouveau partage du « pouvoir » mondial vis à vis du quel les accords de Yalta ressemblent à de la roupille de sansonnet.
    Notre probléme est autre part, bientôt 10 milliards d’humains sur terre !
    Et cà, le systéme actuel ne saura pas le gérer, nous gaspillons trop.
    Nous détruisons 100 pour consommer 10 !
    Deux possibilités s’offrent à nous:
    1/ arréter définitivement la ‘croissance » et éduquer l’humanité vers un dévellopement durable.
    2/ Supprimer la moitié de l’humanité.
    Le premier choix est IMPOSSIBLE à assumer par un systéme capitaliste tel que nous le connaissons !

  • vincenzo

    Tzz, tzz, tzz…

    Il faut suivre la piste de l’argent et du pouvoir qui lui est conféré.
    -Qui détient le pouvoir financier ?
    Les anglo-saxon et leur mentor, ainsi que le protestantisme, qui est né pour permettre à des chrétiens de pratiquer l’usure, puisque celle-ci était interdite dans la chrétienté.
    -Qui détient les leviers de l’information ?
    Les cousins des premiers cités plus haut. Vérifier les propriétaires des médias français et d’ailleurs dans le monde.
    Vous l’avez « LA » réponse.
    Il n’y a qu’un et qu’un seul canevas, c’est pas sorcier.
    Ne vous faites pas embarquer !
    Ah lala ! Ces gamins, faut tout leur expliquer !

  • vincenzo

    Re-,

    Oui, c’est vrai qu’il y a des legs à l’Eglise, et que les héritiers ne sont pas content.
    Mais ces même héritiers oublient de préciser qu’ils n’ont que ce qu’ils méritent.
    Des parents aimés par leurs enfants ne rencontrent pas ce genre de situation.
    Des parents aimés et respectés par leurs enfants, leur transmettent tout ce qu’ils détiennent, et à personne d’autre.
    Mais des parents oubliés et délaissés par leurs enfants, laissent leurs biens à ceux qui ont pris soin d’eux dans les derniers moments de leurs vies. A l’Eglise ou à des personnes qui les ont assisté. Parfois même, un enfant de la fratrie assume seule cette charge, et reçoit une récompense plus grande que ses frères et soeurs.
    Matière à procès, bien sûr, par les ingrats égoïstes !
    C’est le prix à payer que l’on risque, quand on veut vivre sa vie pleinement, et malheureusement en oubliant ses parents. Il faut assumer, et ne pas pleurnicher en faisant des procès, mais se réjouir qu’un inconnu ai pris soin de ses parents pour atténuer leur solitude, faiblesse et difficultés de tous les jours. Préparer un repas, ou simplement chauffer une tasse de lait, faire un peu de ménage, quand on a du mal à marcher, se déplacer.
    Ces propos ne sont pas une spéculation intellectuelle, mais le constat, d’une voisine pas très proche, qui recevait tous les jours la visite d’une dame avec des courses qui prenait soin d’elle, la faisait sortir pour une petite promenade. A son décès, un fils, genre « m’as-tu vu »/grosse voiture, s’est pointé, en faisant la tête. Sa mère n’avait rien laissé, que le petit 2 pièces. Il a toqué chez moi, je l’ai envoyé paître en le remettant à sa place de fils ingrat !