Le pape Benoit XVI démissionne, après lui le pape noir? (mise à jour à 22H00)

Cela fait l’effet d’un tremblement de terre, les journaux s’affolent, le web aussi, la nouvelle est autant inattendue que spectaculaire: le pape Benoit XVI démissionne!!! Le 28ème février prochain, cela sera la fin de sa papauté pour laisse la place à un nouveau pape, une succession qui inquiète tous ceux qui donnent foi à la prophétie de Saint Malachie comme noue le verrons plus bas.

Le Pape Benoît XVI a annoncé ce lundi sa démission à partir du 28 février, déclare le porte-parole du Saint-Siège. Il dit ne plus avoir « les forces » de diriger l’Eglise en raison de son âge.

Le Pape Benoît XVI annonce sa démission car il n'a plus "les forces" de diriger l'Eglise

L’agence de presse italienne Ansa annonce la démission du Pape Benoît XVI le 28 février.

Le pape Benoît XVI a annoncé sa démission ce lundi à partir du 28 février, dans un discours prononcé en latin lors d’un consistoire au Vatican, a annoncé à l’AFP le porte-parole du Saint-Siège.

>> Suivezla démission du Pape Benoît XVI et ses conséquences en direct

« Le pape a annoncé qu’il renoncera à son ministère à 20H00 (19H00 GMT), le 28 février. Commencera alors la période de ‘sede vacante’ (siège vacant) », a précisé le père Federico Lombardi, dans une annonce quasiment sans précédent dans l’histoire de l’Eglise catholique.

Il dit ne plus avoir « les forces » de diriger l’Eglise en raison de son âge. en raison de son âge, 85 ans, en annonçant sa démission pour le 28 février.

« Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer de façon adéquate le ministère pétrinien », a indiqué le pape en latin lors d’un consistoire au Vatican, dans la traduction en français qu’en a faite le Vatican par la suite.

Source: L’express

https://www.youtube.com/watch?v=23QeG-C3U0w

Notre cher président (cher pour ce qu’il nous coute, pas pour l’amour qu’on lui porte) considère quand à lui que cette décision est « éminemment respectable »

Étonnante prophétie qui reste controversée, certains s’appuyant sur quelques erreurs contenues dans les devises notamment au sujet de certaines devises de papes ayant régné avant 1595 (date de sa première parution), pour d’autres les devises pouvaient être interchangeables et correspondre à nombre de papes, pour les derniers, le Vatican s’est inspiré de cette prophétie pour les devises des derniers papes élus, vous en apprendrez plus sur la page wikipédia dédiée à cette prophétie. Il y a pourtant une chose incontestable, même si cette prophétie est par moments inexacte, elle est connue depuis des siècles, elle décrit les 111 derniers papes avant Pierre II  qui assistera à l’apocalypse et bizarrement, nous en sommes au 111ème, simple coïncidence? Voici les dernières devises décrites par la prophétie des papes, la liste complète étant disponible sur wikipedia :

  • 104. Religio depopulata (La religion dépeuplée) Benoît XV (1914-1922). Il fut pape pendant la guerre mondiale 1914-18, la grippe espagnole et la révolution communiste, qui dépeuplèrent vraiment les temples de la chrétienté.
  • 105. Fides intrepida (La foi intrépide) Pie XI (1922-1939). Le pape des missions et de l’action catholique, preuves d’une foi intrépide.
  • 106. Pastor angelicus (Le pasteur angélique) Pie XII (1939-1958). Eugenio Pacelli, pasteur angélique, saint pape, est appelé le « pape de Fatima », the last prince of God.
  • 107. Pastor et nauta (Le pasteur et nautonier) Jean XXIII (1958-1963). Il fut patriarche de Venise, qui est la ville des navigateurs. Il fut, tel un pasteur, à la source de la grande étape du Concile Vatican II.
  • 108. Flos florum (La fleur des fleurs) Paul VI (1963-1978). Le lys, surnommé « la fleur des fleurs », est présent sur ses armes (formées de trois lys).
  • 109. De mediate lunae (de la moitié de la lune ou du temps moyen d’une lune) Jean-Paul Ier (1978-1978). Jean-Paul Ier mourut 33 jours plus tard ce qui donna lieu à beaucoup d’interprétations.
  • 110. De labore solis (de l’éclipse solaire, du labeur du soleil) Jean-Paul II (1978-2005). Certains y ont vu, parmi d’autres interprétations, une corrélation avec une éclipse solaire le jour de sa naissance. S’il y eut bien une éclipse partielle de soleil le 18 mai 1920, comme cela se produit de deux à cinq fois par an, elle n’était visible qu’en Australie et sur une partie de l’Antarctique et donc pas en Pologne[2].
  • 111. (De) gloria olivae ((de) la gloire de l’olivier/de l’olive[3]). Benoît XVI (2005-).
  • 112. Petrus Romanus (Pierre le Romain). Cette dernière prophétie apparaît pour la 1re fois dans l’édition princeps d’Arnold de Wyon du Lignum Vitae de 1595.

 

pope-benedict-palpatine

Avons-nous là le dernier pape avant Pierre II? Sa ressemblance avec Palpatine dans Star Wars serait-elle un signe que 2012 est proche? (Humour bien sur!) Bon, plus sérieusement,  partons du principe que la fin de cette prophétie ne soit au final qu’une simple coïncidence, nous allons donc devoir nous intéresser à d’autres prophéties, pourquoi par l’apocalypse selon Saint Jean, le plus célèbre de tous les textes eschatologique est issu de la Bible et est connu à travers la planète, autant en profiter…

L’info est donc à suivre de très près, et si bien évidement toutes les spéculations sont permises, ce n’est pas pour autant qu’il faille s’affoler, attendons de voir ce que nous réserve la suite…

Les démissions de papes restent heureusement exceptionnelles, voici justement une petite info sur le sujet:

Lors d'une messe au Vatican pour les 900 ans de l'ordre des chevaliers de Malte, samedi.

L’annonce par Benoît XVI de son intention de démissionner ne constitue pas une première dans l’histoire. Il existe plusieurs cas de démissions, volontaires ou contraintes. Benoît IX (1012-1055) ou Grégoire VI (?-1046) l’ont fait successivement au XIe siècle pour des raisons politiques. On connaît aussi le cas de Célestin V, qui démissionne en 1294, de son propre chef, après cinq mois de pontificat .

Le dernier pape à avoir démissionné était Grégoire XII (1325 – 1417). En 1415, celui qui devait réunir la papauté de Rome et la papauté d’Avignon dut quitter ses fonctions sous la pression des cardinaux, en plein milieu d’une crise d’autorité entre Eglise d’orient, d’occident et Saint-Empire Romain Germanique.

Depuis, aucun pape n’a quitté ses fonctions de son vivant. Mais plusieurs l’ont évoqué. Ce fut le cas de Paul VI, qui avait réfléchi à démissionner pour ses 80 ans, ou de Jean-Paul II qui, accablé par la maladie, évoqua à plusieurs reprises la possibilité de quitter ses fonctions.

En 2002, le cardinal Ratzinger, futur Benoît XVI, déclarait au « Muenchner Kirchenzeitung », l’hebdomadaire du diocèse de Munich et Freising : « Si le pape constatait qu’il n’arrivait absolument plus à remplir ses fonctions, alors il démissionnerait certainement ».

Source: lemonde.fr

Terminons pour ceux qui souhaitent la lire, l’intégralité de sa lettre:

Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise.

Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien.

Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les oeuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière.

Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié.

C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire.

Frères très chers, du fond du coeur je vous remercie pour tout l’amour et le travail avec lequel vous avez porté avec moi le poids de mon ministère et je demande pardon pour tous mes défauts. Maintenant, confions la Sainte Eglise de Dieu au soin de son Souverain Pasteur, Notre Seigneur Jésus-Christ, et implorons sa sainte Mère, Marie, afin qu’elle assiste de sa bonté maternelle les Pères Cardinaux dans l’élection du Souverain Pontife.

Quant à moi, puissé-je servir de tout coeur, aussi dans l’avenir, la Sainte Eglise de Dieu par une vie consacrée à la prière.

Du Vatican, 10 février 2013

BENEDICTUS PP XVI (Benoît XVI)

Et pour ceux qui spéculeraient sur le nom du prochain pape, peut-être une petite aide serait la bienvenue, non? Et justement, le courrier international a compiler les principaux prétendants au poste:

Benoît XVI a annoncé sa démission. Une question se pose désormais : qui sera le prochain souverain pontife? Les journaux du monde entier y vont de leurs pronostics.
De gauche à droite : Angelo Scola, évêque de Milan, le ghanéen Peter Turkson et l'américain Timothy Dolan - Courrier international De gauche à droite : Angelo Scola, évêque de Milan, le ghanéen Peter Turkson et l’américain Timothy Dolan – Courrier international
Pour le journal La Stampa, l’archevêque qui a le plus de chance de remporter l’élection est Angelo Scola, archevêque de Milan. Selon le quotidien espagnol ABC, « pour la première fois de l’histoire, il y a de fortes probabilités pour que le prochain souverain pontife soit un Américain des Etats-Unis, en la personne de Timothy Dolan. Mais d’après Paddy Power, le célèbre bookmaker irlandais, le prochain pape sera  africain : le ghanéen Peter Turkson ou le nigérian Francis Arinze », écrit La Repubblica.Voici une liste non-exhaustive des principaux candidats :Angelo Scola : Italien, 71 ans. il est actuellement l’archevêque de Milan. C’est un grand théologien.
Timothy Dolan : 63 ans, originaire du Missouri aux Etats-Unis. Archevêque de New-York. « Un grand intellectuel (…) passionné de base-ball », selon ABC.
Christoph Schönborn : Autrichien, 67 ans, archevêque de Vienne. Représentant d’une ligne réformatrice de l’Eglise catholique.
Luis Antonio Tagle : Philippin, 55 ans. Archevêque de Manille. Très actif sur les réseaux sociaux.
Odilo Pedro Scherer : Brésilien d’origine allemande, 54 ans. Archevêque de Sao Paolo.
Marc Ouellet : Canadien, 68 ans. Francophone, il parle l’anglais, l’italien et l’espagnol. Grand théologien, c’est l’un des principaux collaborateurs de Benoît XVI. Il occupe depuis 2010 la fonction de préfet de la Congrégation des évêques au sein de la Curie romaine.
Donald Wuerl : Etats-Unien, 72 ans. Archevêque de Washington. Rapporteur général du synode des Evêques sur la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne en 2012.
Peter Kodwo Appiah Turkson: Ghanéen, 64 ans, Président du conseil pontifical « Justice et Paix » depuis octobre 2009.
Francis Arinze : 80 ans, cardinal nigérian.Benoît XVI, »naturellement ne participera pas au conclave » (pour élire le prochain pape), a précisé le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi.
Source: Courrier international

Dernier rebondissement (si je puis dire…), le « pape noir » risque de l’être effectivement suivant un article paru sur le site Afrik.com:

Le cardinal guinéen Robert Sarah
Contre toute attente, Benoit XVI a annoncé sa démission ce lundi. Plusieurs candidats sont susceptibles de lui succéder. Parmi eux, figure le cardinal guinéen Robert Sarah.

Un nouveau pape noir ? Cela pourrait bien être le cas, depuis que Benoit XVI a tiré sa révérence ce lundi, dans la matinée. Une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe. « Mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer de façon adéquate le ministère » a déclaré le pape. Il renoncera officiellement à ses fonctions le 28 février. Son successeur devrait être désigné le 31 mars au plus tard, pour Pâques.

Plusieurs candidats sont déjà aux aguets pour exercer la plus haute fonction ecclésiastique. Parmi eux, figurent le cardinal guinéen Robert Sarah, 69 ans, dont la candidature est sérieuse. Nommé président du Conseil pontifical « Cor Unum » en octobre 2010 par le pape Benoit XVI, il représente donc un candidat potentiel pour succéder au pape.

D’ailleurs, Benoit XVI l’a envoyé début novembre comme émissaire en Syrie pour apaiser les tensions. Il s’est rendu à la vallée de la Beqaa, où il a rencontré des réfugiés syriens. Une visite qui a également permis au cardinal guinéen d’apporter l’aide financière de l’Eglise d’un montant d’un million d’euros aux plus démunis.

Le cardinal Robert Sarah est aussi un homme très engagé. Il n’hésite pas à critiquer régulièrement les relations qu’entretiennent l’Afrique et l’occident. « Il arrive fréquemment que les aides au développement soient données à des conditions déterminées, souvent liées au contrôle des naissances où à la promotion de ce qu’on appelle les nouveaux droits », a-t-il confié en janvier au journal du Vatican Lobservatore Romano.

Prêtre à 24 ans, évêque à 34 ans

Le responsable religieux guinéen a également déploré les modèles « culturels qui nous sont imposés et qui sont très éloignés de notre mentalité et de nos problèmes réels ». Selon lui, ils constituent des « conséquences terribles, en particulier sur les jeunes, qui sont divisés entre les modèles de vie hérités de leur contexte culturel et les modèles de vie consuméristes occidentaux. Nous sommes deux fois affaiblis : tant en raison des conditions économiques dans lesquelles nous nous trouvons, que de ces modèles culturels. »

Il estime que « la technique qui ne connait pas de limites et de liberté » est l’une des principales causes de cette crise morale, donnant à l’homme un sentiment de toute-puissance, jusqu’à se sentir en mesure non seulement de décider entre le bien et le mal, mais également de sa propre nature même ».

Position ferme contre le mariage pour tous

Le cardinal s’est aussi exprimé sur le mariage pour tous, débat qui fait rage en France, qu’il a sévèrement pointé du doigt : « ces jours derniers encore, (…) une volonté de démonter le mariage et la famille veut arriver à démanteler la différence naturelle entre homme et femme, pour parvenir à une équivalence du mariage naturel avec la coexistence homosexuelle. Tout cela conduit l’Occident à la décadence morale ».

Le poids des responsabilités, le cardinal Robert Sarah, l’a très tôt porté. Il est ordonné prêtre alors qu’il n’avait que 24 ans en 1969. Puis dix ans plus tard, en 1979, le natif d’Ourous, dans le nord de la Guinée, est nommé archevêque de Conakry par le Pape Jean Paul II, alors qu’il n’avait que 34 ans, devenant ainsi le plus jeune évêque au monde. Le fervent défenseur de la dignité humaine, qui a connu le dur régime de Sékou Touré occupera ses fonctions jusqu’en 2001, avant d’être nommé par le Pape Jean Paul II secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples.

Président du Conseil pontifical depuis 2010, si le cardinal Robert Sarah est nommé Pape, ce serait historique. En effet, depuis 496, aucun homme noir n’a accédé à la plus haute fonction du Vatican. Ne sait-on jamais….

Source: Afrik.com

Notez un petit détail: en 2008, les jésuites ont élu « leur pape noir », mais ce n’est pas celui-ci qui nous intéresse le plus au niveau prophétique, surtout ce soir…

 Allez, encore une nouveauté sur le sujet avec ceux qui ne sont pas pire que les banquiers au niveau spéculation, mais ils sont redoutables quand même: les bookmakers! Et ils s’affolent eux aussi pour engranger le maximum de paris! Aïe aïe aïe, Benoit XVI casaque blanche arrive en fin de course succédé semble-t-il par un concurrent casaque pourpre, quelques enfants de chœurs au palmarès et des litres de vins de messe au garrot….

Un Africain, un Italien ou peut-être même un Canadien: les bookmakers parient déjà sur le nom du successeur de Benoît XVI, qui a annoncé lundi qu’il démissionnerait le 28 février.

Selon l’agence de presse italienne de jeux et de paris Agipro News, les bookmakers britanniques misent sur un affrontement entre Italie et Afrique, donnés respectivement à 2,75 et 3,00 par l’agence Paddy Power.

Un tête-à-tête confirmé par la liste de noms qui circule: le cardinal nigérian Francis Arinze mène le jeu à 2,90, suivi du Ghanéen Peter Turkson à 3,25 et du Canadien Marc Ouellet (6,00).

Le premier Italien est l’archevêque Angelo Scola (8,00), suivi du cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Berlone (actuel numéro deux du Vatican).

Les bookmakers ont également lancé des paris sur le nom du prochain pape: Pierre (5,00), Pie (6,00), Jean Paul (7,00) ou un nouveau Benoît (9,00).

Le pape Benoît XVI a annoncé lundi sa démission du Vatican, une première dans l’histoire de l’Eglise moderne, affirmant ne plus avoir « les forces » de la diriger en raison de son « âge avancé », 85 ans.

Source: 7sur7.be

167 commentaires