Les français en rupture avec leurs médias

Et nous devons nous étonner? Le décalage est également entre l’info qui nous est généreusement donnée en patûre et ce qu’il se passe vraiment!

arton17066Le Monde publiait le 25 janvier les résultats d’une grande enquête intitulée : «France 2013 : les nouvelles fractures». Réalisée par l’institut de sondage Ipsos, le Centre d’études politiques de Sciences Po (Cevipof) et la fondation Jean Jaurès, elle montre que le fossé entre le « peuple » et son élite a atteint des proportions inquiétantes et menace désormais la cohésion du pays.

Les Français rejettent en bloc l’Europe, s’insurgent contre la mondialisation, craignent l’islamisation du pays, souhaitent d’avantage d’autorité et n’accordent plus aucun crédit aux politiques… ni aux médias : tels sont les principaux enseignements de ce sondage.

65% des sondés pensent ainsi qu’«il faut renforcer les pouvoirs de décision de notre pays, même si cela doit conduire à limiter ceux de l’Europe», 61% estiment que «la mondialisation est une menace pour la France», 70% qu’il y a trop d’étrangers en France, tandis que 74% d’entre eux jugent la religion musulmane «intolérante et incompatible avec la société française».

D’autre part, 72% des sondés estiment que «le système démocratique fonctionne plutôt mal en France», 62% pensent que les hommes et femmes politiques sont «corrompus pour la plupart», 82% qu’ils «agissent principalement pour leurs intérêts personnels» et 87% sont d’avis que l’«on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre» !

Pour le directeur du Cevipof Pascal Perrineau, le «ressentiment» observé depuis une trentaine d’années cède désormais la place à «l’hostilité» franche.

Cette hostilité vis-à-vis des élites touche également les médias. 72% des sondés estiment en effet que les journalistes sont «coupés des réalités et ne parlent pas des vrais problèmes des Français», 73% pensent qu’ils ne sont pas indépendants et «ont tendance à céder aux pressions du pouvoir politique» (les électeurs du Front national et du Front de gauche étant les plus nombreux dans cette catégorie) et 58% considèrent qu’ils font mal leur travail…

L’écart entre le discours répété en boucle par les hommes politiques, journalistes, experts, etc… et l’attente des Français est devenu proprement sidérant. Il s’agit d’un véritable déni de réalité de la part des élites qui ont fait sécession d’avec le reste du pays.

La réception même de ce sondage, qui aurait dû provoquer un électrochoc, est révélatrice du malaise. Pour le journaliste Gérard Courtois qui l’analyse dans Le Monde, ces craintes et cette hostilité ne sont que fantasme, «résultat du travail d’incendiaires» de «ceux qui attisent ces peurs»…

La mondialisation libérale a généré une société française profondément inégalitaire et communautariste que les formules creuses du «vivre-ensemble» ne parviennent plus à cacher. Jusqu’où ira le déni de l’élite ? « Si les affaires publiques et la démocratie ne parviennent pas à mettre au clair, discuter et reconnaître les vrais antagonismes de la société, alors, et parce que «la guerre est la simple continuation de la politique par d’autres moyens» (Clausewitz), la situation deviendra ingérable », prévenait le géographe Christophe Guilluy dans son livre Fractures françaises parue en 2010.

 

Un article de ojim.fr (Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique), relayé par SOS-planete

21 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    J’allais proposer cet article sur le même thème.

    Ockrent à qui Polony met le nez dans sa propre m…e

    Le 2 février dans ONPC, Christine Ockrent est interrogée sur sa pratique des « ménages » (pour le compte du MEDEF et de grandes entreprises, parfois à 18.000 euros la demi-journée), et se défausse en rappelant que tout le petit monde journalistique fait de même…

    Mais le grand moment arrive à la 29e minute quand Natacha Polony prend son courage à deux mains et interroge la « grande professionnelle » du journalisme sur sa triple participation aux réunions du groupe Bilderberg. Est-il normal, pour une journaliste, censée rendre compte au peuple des agissements de l’oligarchie, de fréquenter en privé cette oligarchie et d’être ensuite tenue au secret sur ce qu’elle aura appris à ses côtés ? La riposte de la « reine Christine » ne se fait pas attendre : « Quelle horreur ! », lance-t-elle, l’air faussement effarouchée, et le rire jaune… « Mais quelle horreur ! », insiste-t-elle, tandis que Polony essaie de finir sa phrase. « Mais c’est épouvantable qu’un journaliste aille… » Toujours la même technique : essayer de créer de l’émotion pour brouiller le message et ridiculiser la personne en train de pointer un vrai problème grave, qui demande l’usage de sa raison pour être compris.

    Polony réussit, tant bien que mal, à poursuivre, et à pointer le problème. Et Ockrent, comme on pouvait s’y attendre, lâche l’anathème : « Je crois que vous avez, malgré tout le respect que je peux avoir pour votre parcours professionnel, une vision un peu conspirationniste des choses… », avant de tenter d’argumenter, de façon alambiquée, ce qui pourtant ne peut pas l’être. Car elle nous dit qu’elle va au Bilderberg pour s’informer, auprès de gens qu’elle ne pourrait pas rencontrer autrement… Fort bien. Mais le problème demeure qu’en tant que journaliste, elle ne dit rien au peuple de ce qu’elle a appris dans ces réunions. Et ainsi, elle participe elle-même de l’oligarchie. CQFD

    http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/polony-interroge-ockrent-sur-37820#forum12784242

    • odin29

      Soral qui ne dis pas que des conneries explique ça en une seule phrase, simplisime: Un journaliste qui a du boulot…c’est une pute. Un vrai journaliste ( un vrai pro.. )lui, il pointe au chomage. Tout est dit! Alors faut-il faire confiance aux merdiats? Souvenons-nous de leur acharnement, toutes chaines, tous journaux confondus, à nous servir la version officielle des attentats du 9/11…et des a.d.d.m de Saddam…S’il fallait faire le compte de leurs mensonges on n’en finirait plus.

      • Maverick Maverick

        Pujadas : La « démission » d’Alain Juppé
        PPDA : La fausse interview de Fidel Castro en duplex

        Aucun impact sur leur carrière. Moi, j’aurai été leur patron, je les aurais passés à la déchiqueteuse à documents illico presto.

    • 195402

      okrent…encore une blanche colombe…et pauvre victime…et mon cul !?

    • Bidule

      Rhhhooooooooooo!!!

      Le regard assasssin d »Okrent à la 16ème minute pile!

      Mdrrrr elle n’apprécie pas N.Polony

  • freeman freeman

    et 95% des français sont totalement aliénés et vivent dans un monde illusoire materialiste, individualiste ou ils consacrent leurs temps devant la télé….

  • Moaa

    Ah les sondages un coup il faut y croire et un coup il faut pas…bon en toute bonne réflexion pourquoi Le Monde se tire une balle dans le pied avec un sondage comme ça…a qui ça profite au fond pas à nous puisque « nous » sommes les sondés et nous savons tous que le système est pourri jusqu’à la moelle…alors à qui ça profite…

    • Maverick Maverick

      « Pour le journaliste Gérard Courtois qui l’analyse dans Le Monde, ces craintes et cette hostilité ne sont que fantasme,… »
      Donc le Monde ne se tire pas dans le pied, mais à côté. (rateraient un éléphant paraplégique dans un couloir !) C’est une bonne façon de rassurer le lecteur moyen du Monde que son journal est objectif, crédible et qu’il a raison de ne pas être un de ces agités du bocal qui ne croient plus ni les merdia ni les zélites . Les pantoufles de la pensée sont en marche :)

  • yann

    docmuentaire a voir mardi soir sur france 5 a 20h35 :

    Les réseaux de l’extrême

    Caroline Fourest s’intéresse à ceux qui voient des complots partout et inondent la Toile avec leurs théories : qui sont-ils et pourquoi ont-ils tant de succès ?

    Ils voient des complots partout et ont fait de la manipulation par les médias leur unique grille de lecture du monde et de l’actualité. Ce sont les «obsédés du complot», ces tribus d’internautes soumis à des mercenaires de la propagande passés maîtres dans l’art de désinformer pour radicaliser les identités et discréditer la démocratie en même temps que la presse. Ils rejettent, entre autres, la version officielle des attentats du 11 Septembre. La journaliste Caroline Fourest décrit par le menu détail ceux qu’elle nomme «les réseaux de l’extrême», remonte leur fil et analyse leurs codes. Qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils tant de succès ?

    http://www.programme-tv.net/videos/bandes-annonces/12267-les-reseaux-de-l-extreme/

  • davidou

    La colère monte,monte,monte…..
    Réagissons !!!Faisons en sorte que la Démocratie reste intacte en France!!!Tout cela va très mal se finir Mesdames et Messieurs les Députés ou Sénateurs….Arrêtez de prendre le peuple de France pour un crétin !!Stop au mépris!!
    Cela suffit!!!!Le peuple souffre depuis trop longtemps maintenant!!! une petite idée à vous confier? Référendum sur l’ensemble des questions de société et de gestion économique et financière du Pays!!!La parole doit rester au PEUPLE DE FRANCE !!!

  • azteck

    Tous les jours je me fais un lavement,car l’hygiène c’est bien.

  • robertespierre

    Je serais heureux de trouver sur un site
    Les coordonnées de
    tous ces bienfaiteurs
    pour leur porter des fleurs
    celles de tous ceux et celles qui s’occupent si bien de nous

    Evidemment pour les fleurs
    on attendra

    LE PRINTEMPS