Expulsion imminente des opposants à Notre-Dame-des-Landes

NANTES (Reuters) – L’expulsion des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) regroupés près de Nantes a été ordonnée par la justice, entraînant mercredi des violences qualifiées d' »inouïes » par les autorités.

Le préfet de la région Pays-de-la-Loire, Christian de Lavernée, a indiqué que les forces de l’ordre pouvaient intervenir à tout moment si les occupants ne quittaient pas les lieux d’eux-mêmes.

« La décision d’intervenir par la force n’est pas prise à ce stade. Mais elle peut-être prise à tout instant », a-t-il déclaré sur BFM-TV.

La décision du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire a été prise mardi quelques heures après celle autorisant la démolition de leurs cabanes, construites sur place depuis la « manifestation de réoccupation » du 17 novembre.

Le président du TGI de Saint-Nazaire « ordonne l’expulsion de tous les occupants sans droit ni titre » présents sur la parcelle, « ainsi que l’évacuation de tous les matériels, véhicules et autres objets mobiliers leur appartenant », a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué.

« Ces décisions disent l’état de droit, les occupants n’ont plus de protection juridique », ajoute la préfecture.

L’autorisation de démolition des cabanes prise lundi par le juge des référés avait été perçue comme un nouveau sursis par les opposants au projet d’aéroport, qui estimaient qu’une seconde procédure d’expulsion devant le tribunal d’instance était nécessaire à leur évacuation.

Après cette annonce, les opposants à la construction de l’aéroport ont dénoncé cette décision, jugeant que la procédure utilisée devrait être invalidée.

« GUET-APENS »

« Le principe d’une ordonnance sur requête est celui d’une procédure anonyme, sans débat contradictoire, » qui ne peut fonctionner que dans la mesure où les habitants ne sont pas identifiés, disent les occupants du site, soulignant que tous les habitants s’étaient officiellement identifiés.

« Dans ce contexte, tout recours à la force publique et expulsion constituerait clairement un passage en force sur le plan juridique et politique », ajoute un communiqué.

Les occupants disent que des recours juridiques vont être mis en place et que des rencontres réunissant 150 comités locaux auront lieu samedi et dimanche à Notre-Dame-des-Landes.

La décision d’expulsion des occupants de La Châtaigneraie a été communiquée par les services de l’Etat alors que deux « attaques violentes » des forces de l’ordre ont été signalées mercredi matin sur le site du projet de nouvel aéroport.

La préfecture écrit qu’un premier « guet-apens » a été tendu par une quarantaine d’individus, « les uns disposant une herse sur la route tandis qu’un autre groupe tentait d’attaquer les gendarmes à revers ».

Une heure plus tard, « une cinquantaine d’assaillants casqués et munis de boucliers, de frondes et de cocktails Molotov » se sont attaqués à un second peloton de surveillance, ajoute la préfecture, qui déplore ces actes de violence au moment où le gouvernement prône le dialogue.

Le président de la Région des Pays-de-la-Loire et du Syndicat mixte aéroportuaire Jacques Auxiette s’est indigné mercredi de ces violences, les qualifiant de « guérilla inacceptable ».

« Ces attaques inadmissibles contre des représentants de l’ordre, chargés de maintenir la liberté de circulation, témoignent d’une nouvelle étape dans la logique de guérilla qui se déploie sur place face à l’état de droit », a dit Jacques Auxiette dans un communiqué, insistant sur la « violence inouïe » des actes.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes et partisan du projet de nouvel aéroport, a mis en place le 30 novembre une « commission de dialogue » et chargé trois experts de rendre un rapport dans un délai de quatre mois.

Source: Reuters

19 commentaires

  • mass79

    Allez hop dégager moi c’est squatteur. Ils pourrissent la vie économique de la région. Ils ferais mieux de ce battre contre quelque chose d’utile pour la majorité des Français comme les OGM ou bien ce bouger le cul pour trouver des solutions global pour que un jour nos avions vol au 100% propre. Car a cause d’eux l’argent des impôts part dans les actions des GM. Égoïste jusqu’au bout…

    • ouimaisnon

      écrit il sur son ordinateur bien au chaud devant son café.

      Pour une fois que les gens se bougent qu’es c qu’il faut pas lire… si pour toi certaines actions valent mieux que d’autres, va faucher des champs d’ogm.
      Ou es ce de la jalousie devant autant de conviction ? Si ils squattaint contre les ogm plutot que contre une projet inutile et couteux (financierement et ecoligiquement) es ce que tu trouverait bien de les « dégager » ?

      • nostress nostress

        je valide vos propos .

      • nostress nostress

        c’est pour MASS79 , Alors ! juste pour l’anecdote au passage ,Combien y a t’il eut de résistant Actif en france pendant la seconde guerre mondiale …… réponse : sur 100% DES FRANCAIS seulement 2% de résistant actif dés le début de l’invasion de l’allemagne en france et là c’est notre dame des landes idem 2% sur le terrain donc actif et les autres .. blabla et rien d’autre .

      • nostress nostress

        nos équipes sont aussi dans l’action mais pour d’autres raison .

    • Moaa

      Mais quelle belle leçon d’égoïsme tout à fait…Et vous, vous faites quoi sinon??? A part gueuler devant votre ordinateur ou votre TV…Chaque combat est important, à chaque fois que le peuple a réussi à avoir les acquis que l’on a aujourd’hui ça l’a été en se battant contre le gouvernement, une aberration en soi, donc chacune des luttes, sur tous les fronts, pour notre bien commun et/ou notre bien être sont essentielles!!!!!!

    • Shogun

      « Ils pourrissent la vie économique de la région »???
      > Ouais quand d’autres pourrissent la nature.. et encore moi je dis ça au risque de faire passer leurs actions pour un combat écolo et réagir sous le coup de l’émotion. Eux nous exposent des arguments concrets et ont largement démontré que ce projet n’est justement pas dans l’intérêt économique des Nantais. Alors un combat pour un autre non, ils ne se contentent pas de se plaindre pour se donner bonne conscience c’est remarquable cette mobilisation.

    • marco marco

      mass79 avec de tels propos tu t’es trompé de bergerie!

  • « ou bien ce bouger le cul pour trouver des solutions global pour que un jour nos avions vol au 100% propre »
    Inutile de chercher à remplacer le pétrole par des algues ni même de l’hydrogène,…
    D’abord bien identifier, bien comprendre ce qui provoque l’effet de serre actuel: http://www.eauseccours.com/article-reperer-la-serre-qui-nous-fait-de-l-effet-112478921.html
    Après la conclusion est évidente:
    Pour réduire immédiatement l’effet de serre qui produit les dérèglements climatiques (et la désorientation des abeilles), pour se donner un peu de temps pour une transition énergétique, le plus efficace n’est pas de s’attaquer au trafic routier mais au trafic aérien. Deux solutions, pour cela :
    – ramener le trafic aérien à son niveau du milieu des années 90 du 20ème siècle ou
    – inventer et installer un système récupérateur de l’eau produite par les moteurs d’avion pour supprimer sa diffusion en haute altitude.

  • ThePowerOfLove888

    MISE A JOUR : PAS DE TRÊVE HIVERNALE POUR LES OPPOSANTS À NOTRE-DAME-DES-LANDES

    La justice a ordonné l’expulsion des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) regroupés au lieu-dit La Châtaigneraie, près de Nantes, dit mercredi la préfecture du département.

    La décision du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire a été prise « quelques heures » après celle autorisant la démolition de leurs cabanes, construites sur place depuis la « manifestation de réoccupation » du 17 novembre.

    Le président du TGI de Saint-Nazaire « ordonne l’expulsion de tous les occupants sans droit ni titre » présents sur la parcelle, « ainsi que l’évacuation de tous les matériels, véhicules et autres objets mobiliers leur appartenant ».

    « Ces décisions disent l’état de droit, les occupants n’ont plus de protection juridique », ajoute la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué.

    Une décision qui va raviver les tensions, assure Michel Tarin, membre d’une des principales associations d’opposants (au micro d’Élodie Foret de France Bleu Loire Océan)

    Ecouter l’interview : http://www.franceinter.fr/depeche-pas-de-treve-hivernale-pour-les-opposants-a-notre-dame-des-landes

    L’autorisation de démolition des cabanes prise lundi par le juge des référés avait été perçue comme un nouveau sursis par les opposants au projet d’aéroport, qui estimaient qu’une seconde procédure d’expulsion devant le tribunal d’instance était nécessaire à leur évacuation.

    « Au préalable, lorsque des gens habitent dans un lieu, pour pouvoir démolir il faut d’abord être autorisé à les expulser », avait dit à la presse Erwan Le Moigne, un de leurs avocats.
    Une réponse aux « violences » contre les forces de l’ordre

    La décision d’expulsion des occupants de La Châtaigneraie a été communiquée par les services de l’Etat alors que deux « attaques violentes » des forces de l’ordre ont été signalées mercredi matin sur le site du projet de nouvel aéroport.

    La préfecture écrit qu »un premier « guet-apens » a été tendu par une quarantaine d’individus, « les uns disposant une herse sur la route tandis qu’un autre groupe tentait d’attaquer les gendarmes à revers ».

    Une heure plus tard, « une cinquantaine d’assaillants casqués et munis de boucliers, de frondes et de cocktails Molotov » se sont attaqués à un second peloton de surveillance, ajoute la préfecture, qui déplore ces actes de violence au moment où le gouvernement prône le dialogue.

    Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes et partisan du projet de nouvel aéroport, a mis en place le 30 novembre une « commission de dialogue » et chargé trois experts de rendre un rapport dans un délai de quatre mois.

    Un article de France Inter avec Reuters, relayé par SOS-planete

  • switch

    @ mass 79
    Parfois il vaut mieux se taire que de parler et prouver qu’on est stupide.
    Ton post montre à quel point tu ignores les motifs de la résistance de ces héros qui agissent non pour eux mais pour les intérêts locaux, régionaux et nationaux.
    Je ne commenterai pas d’avantage parce que je deviendrais très désagréable et insultant envers toi. Cela ne me ressemble pas et ce lieu de conversation mérite le respect et la quiétude du modérateur.
    Je citerai Goscinny qui a dit : ‘ j’ai la faiblesse de penser qu’en général la méchanceté n’est pas une preuve d’intelligence ‘
    et Arsitote : ‘ l’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit ‘

  • Bidule

    Mais vous ne comprenez pas…
    Pour perpétuer le système, il faut créer de l’argent dette, donc il faut prêter aux départements, communes, pays pour construire ce genre de conneries et tant que ça durera, le système continuera.

    Le problème n’est pas de savoir si c’est utile ou écologique, le seul but est : créer de l’argent!

  • Bidule

    Chez nous, ils refont une route pour 4 millions d’euros!
    L’argument : faire une route plus droite!!!
    On se demande pourquoi puisque la vitesse est limitée!

  • criminalita

    Dieu créa l’homme et il dit que cela est bon puis il créa la femme et dit que cela est excitant.
    A notre Dame des Landes, l’homme créa un aéroport et il dit que cela est beau puis il y vit voler des avions et dit que cela est enmerdant….

  • marco marco

    moi je sais ou je vais planter ma toile de tente l’été prochain!

    hihihi!

  • switch

    on se croisera marco, c’est clair.

  • rouletabille rouletabille

    Avec l’Europe ,ils vont expulser les français de FRANCE.