Reprenons le pouvoir ! Stopper la récession, c’est possible, dès la semaine prochaine…

Un des reproche qui revient souvent, sur le blog comme ailleurs, est celui-ci: « c’est facile de critiquer, mais qui apporte des réponses ou des solutions? Personne, pas même vous qui critiquez!« . Je le reconnais, les solutions proposées ne sont pas nombreuses (quoique dans les commentaires…). Des solutions, en voici qui sont proposées, il y a moyen de s’en sortir, alors un brin d’optimisme et regardons un peu du côté de ceux qui proposent de véritables solutions, reste à savoir si elles sont viables ou non…

Pierre Larrouturou propose une mesure d’urgence pour éviter la récession en Europe, sans avoir à modifier les traités et applicable dès la semaine prochaine…

Il propose également des mesures à mettre en oeuvre dans un second temps, pour inventer un nouveau modèle social.

Politis.fr interviewait Pierre Larrouturou (économiste) le 15 mai dernier, à propos des mesures d’urgence qu’il préconise pour contrer la récession européenne et inventer un nouveau modèle social :

Le constat se pose tout d’abord sur le marasme de la zone euro (chômage, dette, rigueur…), l’endettement record aux Etats-Unis et la bulle immobilière chinoise qui risque de faire des ravages…

Ensuite, Pierre Larrouturou se penche sur les années 30 aux Etats-Unis, lorsque Franklin D. Roosevelt avait entamé une série de réformes pour sortir de la crise (15 réformes en 3 mois) : Banking Act, grands travaux, CCC, etc.

Message à François Hollande : « Les 6 premiers mois sont fondamentaux… »

 

Message sur lequel le nouveau Président médite certainement au quotidien, mais vu qu’il a été choisi (par l’oligarchie) pour que le changement reste à la marge, aucune chance de le voir inventer un nouveau modèle… Et pour cause, c’est à nous de l’inventer ce nouveau modèle !

 

La mesure d’urgence à prendre tout de suite pour éviter la récession :

« Sans modifier les traités européens, et non pas dans 6 mois ou 1 an, on pourrait baisser le coût de la dette publique très très fortement. Aujourd’hui c’est un vrai scandale, quand les banques privées ont besoin d’argent, elles se financent à 1% et 0,01% aux USA. Alors que quand l’Italie ou l’Espagne ou la Grèce ont besoin d’argent, on leur fait payer des taux monstrueux. Et ce qu’on montre avec Roosevelt2012, c’est que sans modifier les traités on pourrait financer à 0,02% la dette publique. C’est tout simple : la BCE (Banque centrale européenne) prête à la BEI (Banque européenne d’investissement) ou à la CDC (Caisses des dépôts et consignations) et la BEI ou la CDC prêtent à la France ou à l’Italie à 0,02%. Donc il y a un petit ricochet. Mais on montre que du point de vue juridique on a blindé l’analyse et personne ne nous a contredit. Sans modifier les traités, la semaine prochaine on pourrait donner une énorme bouffée d’oxygène à l’Espagne, à la Grèce, à l’Italie, à la France et donc à toute l’Europe. On pourrait éviter la récession.

On ne pense pas que la croissance va revenir… ça fait 30 ans qu’on nous dit que la croissance va revenir ; il faut quand même être très optimiste (en regardant les chiffres de la croissance depuis 1960) pour croire que la croissance va régler le problème du chômage… »

 

 

Autres mesures à prendre :

 

– Le temps de travail (résumé) :

Nous devons inventer un nouveau modèle.
La productivité augmente (gains de productivité colossaux) ; Qu’est-ce qu’on fait des gains de productivité ?
Le partage du travail est actuellement favorable aux actionnaires.
Le partage du temps de travail, à gauche, « C’est devenu un tabou, c’est juste scandaleux ».
On pourrait passer à la semaine de 4 jours pour les travailleurs.

 

– Le logement et le prix des loyers

« Si on avait le même niveau de loyer qu’en Allemagne on ferait 280€ d’économie par mois pour quelqu’un qui vit dans 70 m2… »

 

 

Pierre Larrouturou rappelle que « Chacun de nous peut peser », « on est acteur ». Etienne Chouard, avec des mesures préconisées parfois proches de celles données par Larrouturou, rappelle lui aussi, sans arrêt, que nous devons reprendre le pouvoir, en allant à la cause des causes et ainsi obtenir un vrai poids politique, dans une véritable démocratie.

Reprenons le pouvoir !

 

 

Faites passer…

Et devenons des Citoyens-virus-démocratiques-anti-oligarchie

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Pierre Larrouturou est économiste. Il vient de publier « C’est plus grave que ce qu’on vous dit… mais on peut s’en sortir ! 15 solutions contre la crise économique à appliquer d’urgence, nova éditions », 112 p., 3 euros.

Pour éviter le krach ultime, une conférence de Pierre Larrouturou, le 23/11/2011

Source: Agoravox.tv

32 commentaires

  • des solutions pour que tout redevienne comme avant, consumérisme, culte de la croissance, exploitation de l’homme par l’homme (le salariat) hey-hô ça va pas la tête. il est grand temps de passer à autre chose !!

    bref leur prétendus solutions ils peuvent se les mettre ou je pense, et bien profond en plus…

    « L’on ne sait pas ce que l’on doit le plus admirer, la ruse des dirigeants ou l’idiotie des gouvernés! » TCHOUANG TSEU

    • wraith

      completement d’accord avec toi le larbinage c finis mais je pense que les gouvernés sont tres tres bete g pas mal d’exemple dans mon village ,tres content d’etre exploité pour pas un rond!

    • Non justement, si vous lisez bien les 15 mesures sur le site Roosevelt 2012 ou le livre de P. Larrouturou, vous vous apercevrez que ce nous proposons est une complète refonte de notre société, en quelques années, sans compter sur le retour de la croissance, et c’est possible !

      Exemple : créer 2 MILLIONS d’emplois CDI en passant un maximum d’entreprises à 4 jours/semaine sans baisse de salaire (déjà en place dans 400 PME en France : Mamie Nova, Fleury Michon, Ducs de Gascogne… et un tas de petites boîtes)

      • wraith,

        L’objectif principal de Roosevelt 2012 est d’éradiquer la précarité de masse car pour nous c’est LA cause principale de la crise financière actuelle !!

        Si on ne remet pas la justice sociale au centre du débat, on cours direct à l’effondrement total de nos sociétés.

      • « sans compter sur le retour de la croissance, et c’est possible ! »
        t’as fait l’école du rire ma parole et tu testes tes blagues pour un futur one-man show a venir. j’ai bon?

        « on cours direct à l’effondrement total de nos sociétés »
        c’est déjà en cours, banane. alors ta promotion pour un nouveau sauveur tu peux te la garder… comique à 2 balles!

      • OK, bon alors tu proposes quoi toi comme solution? Un suicide collectif ?

        Blague à part, ROOSEVELT 2012 ce n’est pas UN nouveau sauveur mais 60 personnalités dont :
        – Stéphane Hessel
        – Curtis Roosevelt, petit fils de Franklin Roosevelt
        – Fondation Danielle Mitterrand
        – Fondation Abbé Pierre
        – Emmaus France
        – Génération Précaire
        – une dizaine d’économistes dont Pierre Larrouturou (un des rares en France à avoir prédit la crise actuelle depuis 2002)
        – Lilian Thuram (!)
        etc…

        et 52.000 citoyens pour l’instant (dont 6000 membres actifs sur le réseau Nouvelle Donne)

        Et je confirme qu’on peut assurer la prospérité de tous sans croissance du PIB.

        Exemple, mesure n°13 du Manifeste :
        – RTT massive mais intelligente (cf loi De Robien juin 1996 sur la semaine de 4 jours, en place dans 400 PME/TPE depuis 15 ans, malheureusement abrogée par les 35h – 2 MILLIONS d’emplois CDI à la clé sans baisse de salaire, sans ruiner l’état ni les entreprises et sans augmenter les impôts des classes populaires et moyennes, voir les études du Ministère du Travail et la Caisse des Dépôts).

        Cette mesure ne couterait rien aux entreprises, rien aux salariés et serait macro-économiquement neutre pour les finances publiques.

        On peut imaginer que les 400 chefs d’entreprises ayant mis en place la S4J depuis 15 ans ne sont pas tous des imbéciles !

        Exemples de boîtes passées à la S4J: Mamie Nova, Fleury-Michon, Ducs de Gascogne, Monique Ranou… auto-écoles, librairies, petites SSII informatiques, labos etc…

  • thierry thierry

    évidemment, on le sait tous qu’il existe des solutions pour mieux vivre, et c’est bien pour cela qu’on gueule apres nos politiques qui nous mene dans le mur.

    la machine est emballée …

    des économistes qui donne des conseils c’est bien, mais quand Sarko était au pouvoir, il écoutait en premier lieu le grand banquier placé pres de son bureau à l’élysée.
    alors nos conseils à nous, on peut en donné plein, mais cela va interresser quel politique?

    on est là avant tout pour s’informer de se qui cloche, de ce dont nos médias ne parle pas

    si les sites comme les moutons enragés n’existait pas, comment saurai-je tout cela? comment je serai informé?
    grace à ces sites je peux me préparer, car on y trouve de bons conseils, merçi à eux!

    on est pas là pour donner des solutions politiques, ils en ont rien à faire de nos idées.

    • Thierry,

      Oui vous avez raison, les politiques sont souvent à la solde des lobbies qui bloquent le progrès social car le système pourri actuel leur est bénéfique.

      Je reposte une réponse donnée plus bas (j’espère que Benji m’en voudra pas trop…) :

      Si on s’y met tous, ça peut bouger.

      En 1989, ce sont des citoyens « lambda » qui ont permis la chute du mur de Berlin, et non les responsables politiques ou technocrates de l’époque.

      Et si vous vous dites : « mais qu’est-ce que je peux faire, moi, tout seul dans mon coin ? »
      Réponse du Dalaï Lama : « imaginez un moustique dans une chambre d’hôtel! »

      Stéphane Hessel a remis le Manifeste Roosevelt 2012 avec ses 15 mesures « puissantes » à François Hollande en janvier dernier, il est donc au courant de notre action.

      Arnaud Montebourg vient de nous apporter son soutien (mais de manière non encore officielle, fonction ministérielle oblige)

      Nous sommes soutenus par 60 personnalités et 51000 citoyens pour le moment.

      Notre objectif est d’atteindre 200.000 signataires d’ici quelques mois, afin d’être sur d’être entendus.

  • GastonLunard

    Moi je trouve cela assez encourageant qu’une « élite » intellectuelle ait réellement pris conscience de la situation et qu’elle se mobilise pour peser sur le pouvoir politique. A défaut d’écouter le peuple, peut être qu’il l’entendra…

  • Danielle

    Perso, je suis heureuse d’apprendre que des personnes comme les intervenants cités dans cet article PROPOSENT des solutions.

    Mes ces intervenants ont tous été TRÈS CLAIRS, on doit TOUS agir et se réveiller…

    Merci pour cet article où j’ai appris beaucoup de choses.

  • louis

    De la merde une demi-mesure pour tenir 5-10 ans de plus, gerer l’Effondrement…

  • louis

    le fait de diffuser des inepties comme cet appel vous range au niveau des chimères utiles et vous condamnera tôt ou tard comme faiseurs d’insouciance pacifiste positiviste, responsable de la mort stupide de la masse des crédules.

    Dommage.

    « Le monde s’est divisé entre Conservateurs et Progressistes. L’affaire des Progressistes est de continuer à commettre des erreurs. L’affaire des Conservateurs est d’éviter que les erreurs ne soient corrigées. » G. K. Chesterton

  • ratgana

    Des solutions, en veux tu en voila mais il faut être réaliste, personne n’en veut !
    Faut il rappeler les chiffres des dernières élections ?

  • louis

    Je hais l’espoir. (humour?)

    • Mustapha Meunier

      L’espoir est un mélange de lâcheté, d’incapacité à agir et d’auto-trahison. La confiance est une certitude basée sur la foi d’être sur la bonne voie. C.B

      Bon ceci étant fait…

      Vous êtes abruti pour la plupart ou quoi !?

      Vous n’avez pas compris que la démolition du système économique occidentale n’est pas dû au hasard, ou qu’à l’avarice de certains, ou je ne sait quelle autre cause abstraite qu’on à bien pu vous insérer dans le crane !!!

      Vous n’avez pas encore assimiler le principe action-réaction-solution !
      Vous n’avez pas compris que nos dirigeants, et accessoirement serviteur des vrais puissants ici-bas, savaient pertinemment ce qui allait se produire en promouvant le libre-échange, la mondialisation !?

      Whaaa putain mais en fait vous ne demander qu’a espérer que tous redeviennent comme avant, et vous vous dites des révoltés, des insoumis, des éclairés ect ect

      Vous voulez juste votre part du gateaux, du pseudo-bonheur hollywoodien.

      « Le Bonheur »

      Le malheur des gens dirais-je, ne provient pas tant du fait qu’ils n’ont que peu de bonheur, que celui d’être incapable d’accepter qu’ils ne puissent le conserver.

      Pour revenir au sujet, arrêter de rêver on ne reviendra pas en arrière, FINI OK FINI !!!

      Le calendrier suit son cours, de nouveaux événements viendront bientôt amorcer la phase suivante du plan,
      vous n’avez qu’a attendre sagement, peut-être ferait vous partie des heureux bénéficiaire du nouvel ordre mondial.

  • Deux candidats amonétaristes aux législatives françaises 2012.

    L’EBR-T, des solutions à l’indignation !

    Le mouvement EBR-T est une association française, citoyenne de fait et non statutaire, qui préconise, à terme, la suppression du système monétaire et la mise en place d’une Economie Basée sur les Ressources, EBR.
    De fait, nous rejoignons dans l’histoire les “amonétaristes” et les divers courants anglo-saxons, mais aussi français, qui défendent, par des voies parfois détournées, un nouveau mode de société et de consommation.
    Un programme vous est donc proposé à l’occasion des échéances électorales françaises.

    Il est important de souligner le caractère transitoire de notre proposition sociétale ; il est tenté ici une démarche qui n’ignore, ni le monde dans lequel nous vivons, ni l’interaction systémique de notre économie mondialisée.
    La mise en place d’une EBR-T s’appuie sur un constat qui n’est plus remis en cause (voir notre Agora), sauf peut-être par certains qui restent dans le déni ou par d‘autres qui n’ont pour objectif que le maintien et/ou le renforcement de leurs privilèges.
    A contrario de l’échange historique, nous sommes condamnés au « PARTAGE » et à la mutualisation des ressources humaines, énergétiques, industrielles et agricoles, tant au niveau local, national qu’international.

    Les changements qu’engendre la mise en place d’un tel paradigme nous dirigent aussi vers des choix radicaux :
    – Sortie de la pratique politicienne actuelle,
    – Sortie des instances internationales,
    – Sortie du système monétaire fractionnaire,
    – Reprise de notre indépendance monétaire en attendant sa suppression,
    – Démarches égalitaires de droits, de devoirs et de statuts de nos concitoyens,
    – Urgence d’une politique agricole diversifiée, durable et nous menant à l’autonomie alimentaire,
    – Priorités données à l’éducation sous toutes ses formes et à la santé pour tous,
    – Remise à plat et simplification égalitaire de notre fiscalité et de nos prélévements,
    – Transparence et éthique dans toutes les démarches sociétales,
    – Mise en place d’une gestion étatique de ce qui est considéré comme devant être LE SERVICE de tous et pour tous (en attendant l’avènement d’une EBR planétaire),
    – Respect et « codépendance » tant au sein de notre société qu’envers les autres pays,
    – Souci de limiter l’obsolescence de nos productions énergétiques et manufacturées,
    – Durabilité de la conception au recyclage de toutes approches consommatrices,
    – Sécurité alimentaire,
    – Eco-citoyenneté planétaire,
    – Liberté et épanouissement individuels à reconquérir,
    – Prise de conscience des éventuels sacrifices à venir sur la menace grandissante de tout perdre…

    Il faudra donc que les électeurs votent en premier lieu non pour une personne, mais pour des propositions concrètes qui nous mèneront à une nouvelle gouvernance.

    Lisez notre programme, son préambule et participez à nos débats sur internet !

    Faire le jeu politique au sein de la V° république n’est pas en contradiction avec nos valeurs ; nous ne parlons pas ici d’élus, mais de “coordinateurs” qui doivent sensibiliser nos concitoyens afin qu’ils évoluent d’un état d’électeur à celui de citoyen participatif ; le coordinateur propose et n’est pas rénuméré, le citoyen dispose !

    Nos échéances quotidiennes, tout comme nos choix générationnels, sont de simples problèmes solubles en dehors de toute notion de profit, si on veut bien les étudier de manière quasi scientifique et dans l’intérêt de tous.
    lire la suite
    http://www.stephanebernard.eu et http://www.ebrt.org

  • « Reprenons le pouvoir ! »
    C’est une bonne idée.

  • noonoo12

    Ben moi je suis d’accord avec le premier intervenant, les gains de productivité sont monstrueux, aujourd’hui grâce aux ordinateurs et aux logiciels je fais le travail de 5 personnes d’il y a 20 ans, alors pourquoi dois-je travailler autant et si mal payée vu les économies faites par les employeurs ?
    + le montant des loyers qui ne correspondent en rien à ce que les gens gagnent, exemple si on est famille monoparentale donc avec un seul salaire et bien on ne peut se payer qu’un deux pièces en province et rien à Paris, avec 2 enfants en moyenne à loger comment faite-t-on…?

    • pokefric pokefric

      C’est juste mais reprenons le pouvoir tant convoité par étienne Chouard

      • noonoo12

        L’un n’empêche pas l’autre…
        Ceci dit qui veut vraiment récupérer le pouvoir et prendre des décisions et donc des responsabilités ?
        C’est tellement moins fatiguant de laisser « le chef » faire puis de se plaindre ensuite…

      • pokefric pokefric

        Ah ça c’est sur!

    • noonoo12,

      Oui, c’est exactement ça le problème, les énormes gains de productivité non redistribués, d’où l’intention de Roosevelt 2012 d’imposer la réouverture du débat sur une RTT massive mais « intelligente » (pas les 35h en tout cas).

      Si on crée 2 millions d’emplois CDI, il sera beaucoup plus facile aussi pour tout le monde de négocier une augmentation de salaire, car il redeviendra très facile de « claquer la porte » pour aller là où ça paie mieux !

      Et pour le logement, voir la mesure 10 du manifeste Roosevelt 2012 : il suffirait de « copier » ce qui s’est fait aux Pays-Bas depuis 25 ans => 280€/mois en moins en moyenne sur tous les loyers !!

  • pokefric pokefric

    Moi je pense que la situation arrange beaucoup de monde,pas le notre,et qu’il y a intérêt que ça continu comme ça Ad vitam æternam…

  • Pfff. N’importe quoi.
    Ces solutions, bien entendu, elles existent.

    Mais ceux qui possèdent le pouvoir pour les mettre en place ne veulent surtout pas qu’elles le soient. Parce que les vases communiquants sont là: ce que nous, pauvres lambdas, avons de moins dans nos poches, c’est ce que eux ont en plus !

    De même pour la travail, et pour tout en fait.

    • pokefric pokefric

      C’est bien ce que je dis au dessus john

      • Oui vous avez raison, les lobbies bloquent le progrès social car le système pourri actuel leur est bénéfique (actionnaires, financiers, banques, rentiers etc…) mais si on s’y met tous, ça peut bouger.

        En 1989, ce sont des citoyens « lambda » qui ont permis la chute du mur de Berlin, et non les responsables politiques ou technocrates de l’époque.

        Et si vous vous dites : « mais qu’est-ce que je peux faire, moi, tout seul dans mon coin ? »

        Réponse du Dalaï Lama : « imaginez un moustique dans une chambre d’hôtel! »

  • MouteMoute

    La solution c’est Anonymous !

    Non je déconne…

  • Mustapha Meunier

    Moi je vous dit Messieurs qu’il n’y pas a pas de solutions, les enjeux, « nous dépassent totalement », il s’agit de l’avancé du temps !
    d’ailleurs de tous temps, la masse des gens n’a jamais eu son mot à dire sur la marche de ce dernier…

    Bien naïf celui qui dira le contraire.

  • Cauchy

    Roswell 2012 ;) (En 1989, ce sont des citoyens « lambda » qui ont permis la chute du mur de Berlin, et non les responsables politiques ou technocrates de l’époque.):
    En politique, il n’y a jamais de hasard, les citoyens lambdas comme dans toutes révoltes avaient des leaders et ce n’est pas parce-que l’histoire est dite officielle qu’elle est vraie : Retourne avec ta bande de Bisounours qui a déjà merdé de 1981 à 1995 pour finir avec l’affaire Urba !!!
    UN POUR TOUS, TOUS POURRIS !