En Hongrie, les diabétiques seront punis pour leurs écarts de régime

Hallucinant!!! La Hongrie fais un pas vers le système grec au niveau médical…

 

Les mineurs et les personnes atteintes d'une forme sévère de diabète seront exemptés de la nouvelle réglementation.

 

C’est une mesure extrême que vient de prendre l’Etat hongrois. Pour réduire les dépenses de santé, le gouvernement a décidé de punir les diabétiques qui ne suivraient pas scrupuleusement leur régime en les privant d’accès aux meilleurs traitements subventionnés.

Selon un décret ministériel, publié lundi 23 avril, dans le Journal officiel, les diabétiques devront se soumettre chaque trimestre à un test sanguin spécifique visant à contrôler leur consommation d’hydrates de carbone.

S’ils sont pris en défaut à deux reprises dans l’année, en clair si leur taux de glucose a augmenté au-delà des valeurs fixées par le décret, les patients concernés se verront refuser l’accès aux médicaments les plus efficaces (insuline analogue) et devront se contenter des traitements à base d’insuline humaine, moins performants et provoquant davantage d’effets secondaires. De plus, ils devront payer plus cher pour leur traitement, dont la part subventionnée par l’Etat va se réduire.


Les mineurs et les personnes atteintes d’une forme sévère de diabète seront exemptés de la nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur le 1er juillet. Environ cinq cent mille personnes sont atteintes de diabète en Hongrie.

ALIMENTS DIÉTÉTIQUES MODERNES PAS ACCESSIBLES

Le premier journal hongrois, Nepszabadsag, a dénoncé lundi sur son site Internet la punition des « diabétiques fautifs » qui « recevront un traitement moins bon ». Selon un expert, le Dr Laszlo Bene, cité par le quotidien, les malades ne sont d’ailleurs généralement pas indisciplinés, mais ne peuvent pas se permettre d’acheter des aliments diététiques modernes.

En février dernier, lors du débat au Parlement sur le décret, le député socialiste Andras Nemény s’était emporté contre « la politique sociale du gouvernement (…) synonyme de misère pour les pauvres » et avait jugé le décret « scandaleux ».

Le gouvernement du conservateur Viktor Orban avait alors justifié son décret en déclarant que « les médicaments des diabétiques coûtaient 30 milliards de forints (100 millions d’euros) et qu’il était inutile de gaspiller l’argent des contribuables pour des gens qui ne coopéraient pas avec leur médecin ».

Source: lemonde.fr

13 commentaires

  • rudolphe vandenberg

    les gens qui prennent ce genre de décisions ne sont pas Humain, malgré leur forme humanoïde.

    On sait d’où vient le gène de débilité profonde du nabo nain, de la « haute » de Hongrie

  • MouteMoute

    En même tps c’est le diabète du type « je consomme comme un gros porc tout ce que l’empire anglosaxon me vend comme merde, coca, aspartame, sucrerie à la con » qui est visé.

    On pourrait faire la même chose avec les fumeurs, gros mougeons de l’industrie du tabac avec leur paquet par jour de malbaré…

    Perso pour rendre leur dignité aux cons et les soustraire à la soumission du consumérisme je trouve pas ça fasciste pour 2 sous, c’est plutôt un geste de bravoure contre l’Empire…

    Et le coup du « mais les pauvres sont obligés de bouffer de la merde pour des raisons économiques », mais oui personne leur met une arme sur la tête pour prendre leur fanta discount au supermarché, putain ça c’est tout le discours abêtissant que nous a vendu la gauchiasse libérales depuis 30 ans, vous n’avez pas l’impression… faut arrêter de niveler par le bas les gars ! et l’eau et les pâtes ça n’a jamais donné le diabète d’abord !

    Sérieux réveillez-vous, qui a mis en place toute cette merde consumériste qui consiste à vendre des iphone aux pauvres au lieu de leur faire comprendre que la priorité c’est d’abord les besoins de base… Qui s’en ait mis plein les poches ? Les grands capitalistes de l’industrie et du pharmaceutique… ceux sont eux les fascistes qui détruisent les civilisations, personne d’autre !

    regardez donc l’augmentation des chiffres du diabète depuis 30 ans, c’est clair !
    http://www.docbuzz.fr/2011/06/29/123-evolution-du-diabete-200-millions-de-malades-en-plus-en-30-ans/
    La fondation Gates s’y intéresse comme par hasard ! Ceux-là ils sont toujours là où il y a moyen d’étudier un problème qu’ils ont contribuer à faire naître et sous prétexte de charité chrétienne ils placent leur pions ! (voir leur soutient à Monsanto pour soit disant sauver l’Afrique…)

    Et cette pourriture de lemonde qui n’en loupe pas une pour taper sur Orban… Mais c’est qui lemonde ? ben vous le savez déjà…

    • dudul

      -.-
      t’a bien raison, pareil pour les gros, les alcoolique, les sidéen… -.-
      on devraient aussi euthanasier les trisomiques, …

      NON MAIS TU T’ENTEND ?!!

      si on commençait par interdire toute éducation à ceux qui de moins de 120 de QI aussi…. hein ça coute cher les con… et on ne peux rien faire pour eux….

    • Susana

      Votre commentaire sur cette décision est aussi inhumain que ladite décision. J’ai des taux de sucre qui dépassent les six grammes parfois. Cela n’a rien à voir avec mon alimentation. Cela est du au harcèlement électromagnétique. Si je porte plainte contre le harcèlement, je me retrouve en Psychiatrie où on va me donner des desserts à l’Aspartam; qui et un poison qui me donne des hémorragies de l’estomac. Ce qui donne le diàbète, c’est aussi les additifs alimentaires. Mais difficile de manger sans additifs alimentaires du tout étant donné le coùt du Bio.
      Vous devriez y réfléchir à deux fois avant de sortir des telles absurdités. L’absurdité, c’est qu’on oblige les gens dans les hopitaux à manger des desserts à l’aspartam, et l’aspartam rend le taux de sucre sanguiin incontrolable et s’accumule dans le cerveau. J’en ai pris pendant 15 ans parce que c’était moins cher que la saccharine. Mais ça ne sert à rien d’en parler. C’est peine perdue…..

      • yannick

        Le diabète insulino-dépendant n’est pas directement lié à la consommation de sucre, c’est une maladie génétique. Les personnes qui sont atteintes de cette maladie ne l’ont donc pas forcément contracté à cause d’une alimentation déséquilibrée. CQFD

      • Susana

        Si, le diabète de type I est dû à une allergie au lait, une intolérance aux produits laitiers. Moi, j’ai un diabète de type II, et l’insuline m’empêche de maigrir. Si j’arrête l’insuline, le sucre baisse dans un premier temps, mais après, il remonte et je suis obligée de reprendre l’insuline. Mais cela est dû aux ELF (Extrêmes basses fréquences qui peuvent être mortelles) Je connais pourtant tous les moyens naturels pour guérir le diabète mais je ne peux rien en faire…

  • MouteMoute

    pfff

    Aucun discernement tant pis pour toi…
    On parle de personnes qui ont le choix (En plus c’est pas comme si on ne les avait pas prévenu) !!! Pour tes exemples mal choisis on peut dire qu’il y a plusieurs cas d’obésité… alcoolique ça se discute aussi… sidéen c’est une autre affaire (une drôle d’affaire). Parce que si on déclare que tout est fatalité autant se foutre une balle dans la tête tout de suite… Eh bien non ! dans la vie il nous est encore permis d’éviter par soi même certains problèmes !

    A moins que tu sois de la clique qui considère que l’être humain est un mouton par nature, donc incapable de faire un choix en tout connaissance de cause.

    Par exemple quand un alpiniste bobo va faire du hors piste pour le fun et se retrouve sous une avalanche, ok on le secours, mais ok il paye la facture ! Ben pour ce genre de maladie c’est la même chose à partir du moment ou on t’informe du risque que tu prends à l’avance !

    Et puis conduit donc sans ceinture si ça entrave ta liberté mon pauvre, pourquoi pas !

    • VANVOGHT

      ben evidament…… moi je n’attache JAMAIS ma ceinture . cette loi est anticonstitutionnelle .
      aucune loi ne doit etre votée pour te proteger de toi meme .
      il y as eu de nombreux jugement et ça a meme fait jurisprudence . mais nos politiques ils n’en ont rien a faire tant qu’ils encaissent les PV . je vois que les mougeonts ne sont pas encore reveillés .
      d’ailleur pour avoir voter comme dimanche ……ils vont pouvoire bééler longtemps de douleur .

    • dudul

      oui, mes exemples sont extrême mais pourquoi pas?
      quel différence avec l’alcoolisme et le sida? explique moi….

      le diabétiques, lui n’a pas eu le choix… il est diabétique, c’est comme ça…
      l’alcoolo et le mec qui a le sida, eux ont tous les deux déconné volontairement… ils savaient se qu’il risquaient.

      alors…. pourquoi fait tu une différence?
      tu soutien celui qui a pris un risque mais tu enfonce celui qui n’a pas le choix…

  • nico

    salut:il y a pas que les je consomme comme un gros porc comme l’écrit moutemoute qui peux être touché par le diabète ou l’obésité les perturbateurs endocriniens sont responsable de l’augmentation des cas

  • rudolphe vandenberg

    moutemoute, ya pas que des gens qui abusent des merdes blinder de sucres vendu par les marchands de poisons, qui sont ou deviennent diabétique, bien que l’abus de sucres dès le plus jeunes ages est clairement liés.Tu peut avoir une monté en mangeant des carottes ou des bananes, ou même des pâtes(sucres lents mais sucres quand même).Bon c’est vrai que c’est le niveau de diabète au dessus mais bon, n’as tu pas de compassion??