Bruxelles milite en faveur des salaires minimums en Europe

Qu’on le veuille ou non, ils vont bien finir par nous imposer les salaires minimums en France, avec baisse de certains salaires à la clé! Et le salaire minimum pour ces pourriticiens avec baisse de ceux-ci? C’est pour quand? Et attention, la cerise sur le gâteau, malgré les millions de sans-emplois en France, il va falloir trouver de quoi travailler aux roumains et aux bulgares! Bref, la fin du chômage ce n’est pas encore pour tout de suite…

Le siège de la Commission européenne à Bruxelles

La Commission européenne a plaidé mercredi en faveur de salaires minimums décents dans toute l’Union européenne, dans un appel du pied à l’Allemagne, et indiqué voir d’un bon oeil leur différenciation par secteurs, un point qui suscite un début de controverse en France.

L’exécutif européen cherche à se positionner dans un domaine où il a pourtant peu de compétences – elles relèvent pour l’essentiel des Etats – alors que le taux de chômage moyen en Europe est désormais installé au-dessus du seuil de 10% et que les gouvernements sont accusés d’êtres obnubilés par l’austérité en oubliant la croissance.

« Les niveaux de chômage actuels dans l’Union européenne sont dramatiques et inacceptables, les créations d’emplois doivent devenir une vraie priorité européenne », a indiqué dans un communiqué le commissaire chargé de l’Emploi et des Affaires sociales, Laszlo Andor.

L’exécutif européen identifie trois secteurs considérés comme les plus porteurs, l’économie verte, la santé et les nouvelles technologies. Il estime ainsi que 20 millions de personnes pourraient trouver un emploi d’ici à 2020 dans le premier.

Bruxelles milite aussi pour faciliter la mobilité transfrontalière des salariés. La Commission demande aux pays d’ouvrir leurs professions réglementées réservées aux « nationaux », dans le public notamment. Elle plaide pour que les chômeurs puissent aller chercher un emploi dans un autre pays de l’UE tout en gardant leurs droits d’indemnisation pendant six mois.

Bruxelles jette enfin un pavé dans la mare en demandant de lever sans délai les dernières restrictions à l’arrivée des Roumains et Bulgares sur les marchés du travail de plusieurs pays rétifs, dont la France. « Nous avons besoin d’un vrai marché de l’emploi européen, nous devons faire tomber les barrières », a dit M. Andor.

Mais c’est une autre proposition qui a particulièrement retenu l’attention: la Commission relance le débat sensible sur les salaires minimums dans l’UE en amorçant un début de tournant idéologique. Alors que l’exécutif européen avait plutôt tendance jusqu’ici à les considérer comme un frein à l’embauche, il juge à présent que les salaires minimums sont utiles.

« Nous faisons un pas en avant », a reconnu devant la presse M. Andor, qui juge que « le salaire minimum est un bon instrument pour lutter contre la pauvreté » mais aussi pour rendre certains emplois « plus attractifs ».

Surtout, Bruxelles demande que ces salaires aient un niveau « approprié ». Cet avis « vise notamment l’Allemagne », glisse un fonctionnaire européen, où certains salaires sont jugés insuffisants eu égard aux performances économiques de la première économie de la zone euro.

L’Allemagne fait partie des dix pays de l’UE n’ayant pas de salaire minimum unifié et national. Certaines branches professionnelles en ont négocié pour elles, mais pas toutes. Et de l’avis de Bruxelles ils ne sont pas toujours suffisamment élevés, souligne la source.

La Commission juge toutefois favorablement le principe de « salaires minimums différenciés » par secteurs, comme en Allemagne. Ce qui a déjà commencé à soulever des protestations en France, en pleine campagne pour l’élection présidentielle. La candidate d’extrême droite, Marine Le Pen, a accusé la Commission de vouloir « l’explosion du SMIC », le salaire minimum unique français, et a dénoncé un « cocktail de mesures ultralibérales ».

Le sujet sera discuté mardi et mercredi au cours d’une réunion informelle des ministres européens de l’Emploi au Danemark.

Source: Boursorama

54 commentaires

  • VANVOGHT

    ben apres ça , si vous hesitéz encore pour qui voter ……….
    MLP ou la disparition de la nation et de nos avantages sociaux durement gagnés depuis bientot un sciecle .

    • hou

      même elle ne pourra rien changer dans le fait qu’il va falloir trancher durement dans les soit disant acquis sociaux durement gagner…., les larmes du peuple de france viendront plus rapidement que tu l’imagine, et mlp joue le même jeu que tout les autres.

      Même toi petit mouton qui veux voter pour mlp, tu en prendra pour ton grade…, mais tu l’aura voulu, car quel qu’il ou elle soit comme president pseudo élu soit disan par le peuple, il va y avoir une coupe gigantesque envers les classe social dite moyenne, comme pour les plus pauvres.

      Quel que soit le camp politique élu il roule et roulera toujours pour les mêmes.

      • hou

        ce message ne s’adresse pas directement à toi Vanvoght, donc pas d’exitation, peace and love :)

      • hou

        et le manège tourne…., toujours dans le même sens.

      • Tex

        Tu dis qu’elle ne pourra rien changer… c juste TON avis… avec MLP il y a ENCORE un espoir…. avec les autres AUCUN!!! Alors qu’avons nous encore à perdre?
        Si elle arrivait à rendre un peu d’indépendance à la France ce serait déjà très très bien!!!
        Les autres ne le feront jamais!!
        Ils nous asserviront au NOM  pour des décennies!
         
        Ca sert à quoi de ne rien essayer et de dire aux gens de ne rien faire et de se laisser asservir sans bouger???
        C la nouvelle  « ZEN ATTITUDE »  française, je suppose??????
        C nul!!! :no::no::no:

      • Tex

        Marrant ça!! Mes :no: ont disparu et ils y étaient tout à l’heure!!

      • Tex

        Les revoilou!!! Mais que se passe t-il sur ce site??

      • Maintenance, je travaille sur les fichiers qui posent problèmes et envoient trop de requêtes avec Dudul, grand grand merci à lui! On tente de réduire les erreurs 500 quoi…

      • Moi, MLP me tenterait bien par ses discours. Le souci, c’est qu’au milieu de ses discours, le responsable, c’est souvent l’immigré. Et que, d’après moi, les immigrés, on était contents de les accueillir fut un temps, et on est encore bien content de les faire bosser au black sur les chantiers.

        Pareil pour Mélanchon qui attaque un système économique, mais rêve totalement.

        Faudrait juste trouver un hybride des deux :)
        Mais dans tous les cas, ce qui fait peur, c’est la dérive.

        J’ai pas envie qu’on tape sur les gens qui n’ont jamais eu de pouvoir sur ce qui se passe. Et en fait, j’ai même plus envie qu’on tape sur qui que ce soit, mais plutôt qu’on fasse la paix pour construire un truc plus équitable.

      • asjacks asjacks

        non john les responsables au milieu du discour de MLP ne sont pas les immigrés mais l’ologarchie qui les jettent en paturge, qui les exploites, qui les rends quelques fois detestables parce que manipulé. Sont combat si j’ai bien compris est contre l’elite, les privilegiés etc.
        Precise que je suis apolithique et ne fait donc l’apologie d’aucun partie meme si pour voir les gueules decomposé de tous ces pourris, une MLP presidente me ferait eclater de rire et me donnerait l’impression (illusoire peut etre) de leur avoir envoyé une belle quenelle de 175 ! lol

      • asjacks asjacks

        « oligarchie » faute de frappe ;-)

      • On ne doit pas écouter les mêmes discours.

        En fait, c’est surtout le principe de foutre tout le monde dehors qui me gêne.
        Moi, je suis pour la légalisation de TOUS les sans papiers actuellement sur le territoire, mais en contrepartie, la fin du droit du sol, et la fin des regroupements familiaux au delà de la parenté prouvée Mari – Femme, Parent – Enfants.
        Point barre.
        Et bien sûr, fermeture complète des frontières, sortie de l’Europe et de la zone Euro, et réécriture d’une nouvelle constitution consultative.
        Virer un maximum de députés, et donner ce rôle aux maires des communes. En gros, rendre la politique au peuple et à leurs élus les plus proches.

        Ah, et enfin: tout élu reconnu coupable de quelque crime ou délit doit écoper systématiquement de:
        – Peine d’inéligibilité définitive.
        – Peine jugée, sept fois supérieure à celle d’un citoyen lambda – et de même pour toute personne assermentée
        – Contrôle fiscal annuel avec interdiction de posséder des comptes ailleurs qu’en France.

        Voilà, déjà, ça nettoierait bien la classe politique.

      • voltigeur voltigeur

        On voit déjà la grande confiance de Sarko au devenir de l’€uro

        Notre lecteur Roger nous dit « le patrimoine du Président de la République a augmenté grâce à ses Assurance-Vies, lire ici Le Monde. Le diable est dans le détail, justement! On apprend que monsieur Nicolas S posséde environ 2 millions d’euros en assurances vie, soit à peu près autant qu’en 2007 ( un peu plus en fait, mais c’est hors sujet ). Cette assurance vie était, en 2007, INTEGRALEMENT gérée par la Société Générale ( la banque qui a été « victime » de rumeurs de faillite l’été dernier et dont le cours de bourse a été divisé par 10 depuis le début de la crise ). Voici la BOMBE : d’après le Journal Officiel, cette assurance vie est désormais gérée par HSBC, une banque qui est totalement hors zone euro puisque moitié Anglaise et moitié Chinoise ». Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2012

  • dudul

    ils vont nous présenter ça comme une avancée…. :poop:

  • C’est super ça un salaire minimum pour tous les européens ! C’est un vrai progrès ! Moi je dis BRAVO !

    Comment ça un SMIC européen à 100 euros ???

    • yael

      Tu as mis un 0 en trop John… lol

    • Frane

      S’il est à 1700 comme le préconise certain pourquoi pas ? Sinon, on ira mettre en chou le cul de Bruxelle avec un autre 1789 ?

      • Tex

        Ca C une riche idée!!!
        Mais qd je vois l’attitude mentale de beaucoup qui ne veulent même plus rien tenter, C pas près d’arriver!!!

      • Frane, tu es idéaliste :)

        De toute façon, que le smic soit à 10, 100 ou 1700 euros, ça ne change rien. Ce qui change, c’est ce qu’on peut acheter avec.
        Une des phrases qui me choque le plus dans les infos, les docu, c’est  » … pourcents de la population doivent vivre avec moins de deux dollars par jours ». Ca ne veut strictement rien dire !

        En gros, aujourd’hui, avec 1524 euros mensuels, vit-on mieux ou moins bien qu’il y a quinze ans avec 10.000 Francs mensuels ? J’en doute. On nous explique qu’on ne veut plus parler d’inflation, mais c’est pire que jamais. Le prix du pain explose littéralement. Le prix des énergies (Electricité, Gaz, Carburant) augmente presque exponentiellement. L’immobilier continue d’augmenter, quand bien même on nous raconte qu’il y a des cycles bulle spéculative – dépression: foutaise, pour 1.000.000 de francs y’a vingt ans, dans ma région, on avait une villa avec piscine, alors qu’aujourd’hui, pour 150.000 euros, on a une petite maison de village sombre, humide et étriquée…

        Donc, il faut arrêter de se fier aux chiffres. Le pouvoir d’achat est important. Et plus encore, le pouvoir d’achat « utile », j’ai envie de dire. Que les gens arrêtent de se payer des iPhone et ce genre de conneries déjà. Et qu’on arrête de laisser augmenter le prix des nourritures « basiques », tout en baissant la bouffe industrielle de merde, qui favorise pollution et dégradation de la santé.

        Y’a pas de salaire minimum à avoir; y’a des droits à respecter pour tous les habitants de la Terre: un droit à un toit, à une environnement propice à sa vie digne, à une nourriture saine, à une hygiène saine, et à la liberté de penser et de se déplacer. C’est tout. Ca ne se chiffre pas, et pourtant, c’est la base.

        Quant à 1789, il faudrait un peu se renseigner dessus: qui a provoqué la Révolution, et dans quel but ? La réponse: les bourgeois, pour leur enrichissement personnel, via les Loges Maçonniques. Les Droits de l’Homme ? Le marketing de l’époque. On n’en a pas plus aujourd’hui dans le fond.

      • Tex

        Tu as raison les chiffres sont trompeurs, tout dépend de ce qu’on peut acheter avec l’argent que l’on gagne…. mais rassure-toi, on sera tous dans la :poop: .. les prix ne vont pas s’effondrer avec les salaires…
         
        Et les droits des habitants de la Terre :rotfl: laisse-moi rire!!
        Si qqn s’en préoccupait, ça se saurait !!
         
        Mais un droit à un toit, à une environnement propice, à la vie digne, à une nourriture saine, à une hygiène saine, et à la liberté de penser et de se déplacer.
        C vrai que c la base et que ça devrait aller de soi….chez des humains ….

      • hopix

        Il fallait que ce soit dit :)  

      • Tex

        Ben faut croire…
        Faut pas arrêter les piqûres de rappel… on oublie vite!!
        Les jeux télé et le foot aidant….

      • hopix

        L’interface est en train de changer ;)

    • Tex

      Ben oui John, tous égaux dans la misère et les gauchistes seront contents…
      Fini, ce voisin qui aura plus que moi
      Plus de sale patron qui gagne de l’argent (et qui crée des emplois mais ça,  C pas grave!!) on crèvera tous comme en URSS ou en Chine mais C pas grave le principal C quand même que plus personne (sauf nos dirigeants évidemment) ne donne plus aucun signe d’aisance…

      • Moi, je ne suis pas pour un communisme absolu. Je suis pour un capitalisme raisonné, ayant l’intérêt général comme priorité avant l’intérêt personnel.

        Il est normal que certaines personnes gagnent plus d’argent que d’autres, partant du fait que ces personnes:
        – travaillent plus
        – fournissent un investissement
        – subissent des responsabilités pouvant aller jusqu’au pénal.
        Mais justement, il faut quece soit le cas. Qu’en cas de souci, ces personnes paient le prix des échecs qui incombent à leurs responsabilités.

        Ensuite, il faut plafonner les revenus. Aucun travail ni responsabilité ne peux justifier qu’un être humain possède en une vie l’équivalent de ce que possèdent un million d’êtres humains.
        Cela passe notamment par l’élimination du système fiduciaire, par l’élimination de la spéculation, et finalement, par l’élimination de l’actionnariat anonyme.
        En gros, l’idéal, c’est de créer des SCOP uniquement.

        En fait, un système de Grilles de salaires, c’est pas mal. Et horaire. Car certains voudraient travailler plus ou moins que d’autres. Bref, faut arrêter de croire qu’aucune autre forme de système n’est envisageable, sans passer par la stigmatisation de certains. C’est faisable, si on fait lâcher prise aux hommes de pouvoir.

        Et sinon, prévoir un système pour ceux qui ne veulent pas travailler. Car le travail ne doit pas être obligatoire, sans quoi, c’est de l’esclavage. Voir la vidéo « Le Revenu de Base », très intéressante à ce sujet. (Je tâcherai de trouver un lien si possible).

      • Tex

        Plafonner les revenus OK
         
        Mais . »… prévoir un système pour ceux qui ne veulent pas travailler. Car le travail ne doit pas être obligatoire, sans quoi, c’est de l’esclavage..  »  tu crois qu’il y en a combien qui vont aller travailler pour payer ceux qui ne veulent rien faire?
        Et si pourquoi certains seraient-ils obligés de payer pour ceux qui ne veulent pas travailler?? Dans une société il faut que chacun apporte sa part me semble t-il, sinon ce sont des parasites!
         
        Travailler pour de l’argent ce n’est pas vraiment de l’esclavage, l’esclave travaille gratuitement!!

      • Tex

        Oups : Et si pourquoi certains seraient-ils obligés de payer pour ceux qui ne veulent pas travailler??

      • helleyes

        oui sauf que non les esclaves ne travaillent pas gratuitement.

        J’ai lu un très bon bouquin d’un economiste dont je ne me rappel pas le nom (bouquin chez moi je pourrais vous le refournir) qui explique comment il arrive à faire un calcul niveau de vie actuel/niveau de vie de l’antiquité ;
        partant de ça, un esclave romain (qui recevait un salaire en plus du logement et de la nourriture) recevait bien un pécul tous les mois (c’est comme ça que certains arrivaient à racheter leur liberté à force de trime) équivalent à peu de chose près à un smic français…
        c’est pas beau la vie, liberté…

      • Delaude

        Absolument ! Ils étaient nourris blanchis logés… Lorsqu’ils tombaient chez de bons maîtres ils avaient même des vacances…
        Quelle différence avec un smicard qui une fois son loyer sa nourriture, ses crédits et ses charges payées n’a plus que son pack de bière et la télé pour avoir l’impression de sortir mentalement de son esclavage ? Pas besoin de puces RFID…  Cet esclavage économique qui ne dit pas son nom est encore pire car le maître n’est pas défini….

      • Nevenoe Nevenoe

        Tu as raison Delaude.
        D’ailleurs les états du sud des Etats Unis se retrouvaient avec une population d’esclaves grandissante et le coût grandissant également était tel qu’ils devaient augmenter la taille de leurs plantations régulièrement.
        C’est ce qu’avaient compris les états du nord qui eux avaient une économie de type industriel.
        Il leur coûtait moins cher de faire appel à une main d’oeuvre « libre » qu’ils pouvaient la congédier du jour au lendemain.

        N’oublions pas que Lincoln n’a pas combattu l’esclavagisme par bienveillance. 

        «Il existe entre les Noirs et les Blancs une différence physique qui, je le crois, empêchera toujours les deux races de vivre en des termes d’égalité sociale et politique. Dans la mesure où elles ne peuvent pas vivre ainsi, alors même qu’elles restent ensemble effectivement, l’une doit être supérieure à l’autre, et comme n’importe qui d’autre je suis partisan d’attribuer cette position supérieure à la race blanche» (AbrahamLincoln, 1858, dans Gould [88, p. 67]). « L’égalité 8, Systema materna, dans Gould [88, p. 67]).
         

      • Delaude

        Merci Neve. J’ignorais ça ! Cela en dit long sur l’éthique d’un dirigeant qui nous est vendu comme un « humaniste »…
         

      • Exactement: Nord et Sud.

        Si le Nord s’est payé le « luxe » de faire abolir l’esclavage, c’est parce qu’il avait une grande avancée technologique.
        Cette avancée technologique aujourd’hui, permettrait, avec bien sûr la fin du consummérisme déraisonné actuel, de laisser les gens à leurs loisirs plus longtemps, et de travailler moins, voire plus du tout.

        J’ai vu et lu de nombreuses choses émettant cette hypothèse que le travail n’a plus rien de vraiment utile à la société que de nous garder dans le girons (sais plus comment ça s’écrit désolé) du pouvoir et du système financier.

        Si on construisait, comme en URSS à l’époque (désolé Tex de parler de ça), des éléments electro-ménager qui durent 25 ans et plus, on aurait pas besoin d’en fabriquer autant qu’aujourd’hui.
        Enfin bref, vous aurez compris.

        Je le répète: « Le Revenu de Base » est un très bon documentaire expliquant ce système possible à mettre en place. Et il est loin d’être utopique !

        Quant à savoir si tout le monde s’arrêterait de bosser… J’en doute. Bosser moins, certainement. Plus de souplesse, aussi. Mais arrêter, non, surtout si le fait de travailler apporte un plus par rapport à ceux qui ne travaillent pas du tout.

      • Maverick

        Sans pousser l’analyse aussi finement sur les structures de coûts et la flexibilité des effectifs (déjà ;)   ), j’en était resté au Nord industriel et protectionniste contre le Sud agricole et libre-échangiste … Le tour sur fond de commerce avec la Grande-Bretagne, et de lutte pour le pouvoir financier. Quant aux Noirs, il a fallu attendre 1955 ou 1965 pour les « Civil Rights », quasiment un siècle après la Guerre de Sécession pour une réelle avancée …

  • Nevenoe Nevenoe

    Quels sont les véritables taux de chômage en France et en Allemagne ?
     
    Le « modèle économique allemand », encensé pour sa croissance et son dynamisme, ne semble pas aussi enviable qu’il n’y paraît. En particulier concernant le chômage, dont les chiffres seraient truqués pour cacher le fait qu’une partie de la population vit dans la précarité. De même qu’en France, où le taux de chômage officiel n’est pas le reflet exact de la réalité. Petite démonstration par Philippe Murer, professeur de finance à la Sorbonne.
     
    Utilisant deux méthodes différentes, on peut évaluer le taux de chômage en France entre 16 et 20% de la population en âge de travailler (officiellement 9,7 %). L’Allemagne serait à 15% (officiellement 6,5 %)
     
    En lisant les quatre articles en annexe et en fouillant longtemps dans les statistiques, je me suis rendu compte que les chiffres allemands semblent faussés. Il faut dire que les chiffres français du chômage ne sont pas réalistes non plus. 
     
    Une responsable de l’Arbeitsagentur d’Hambourg (Pôle-emploi allemand) souhaitant garder l’anonymat, ne cache pas sa colère. 
    « Qu’on arrête de parler de miracle économique. Aujourd’hui, le gouvernement répète que nous sommes aux alentours de 3 millions de chômeurs, ce qui serait effectivement historique. La réalité est toute autre, 6 millions de personnes touchent Hartz IV,… »Récemment la polémique a été relancée après que le quotidien Die Welt  a rapporté, dans son édition du 27 septembre, que les chiffres du chômage des seniors sont « truqués ». D’après le journal conservateur, un chômeur de plus de 58 ans sur deux n’est plus répertorié dans les chiffres de la Bundesagentur für Arbeit  (Agence fédérale du travail). 
    http://www.observatoiredeleurope.com/Quels-sont-les-veritables-taux-de-chomage-en-France-et-en-Allemagne_a1726.html

    • Maverick

      C’est comme à l’école : Copier sur le voisin, ça ne va pas bien loin (même si c’est le premier de la classe  :) ) Les miracles, c’est à Lourdes, et pas ailleurs.

  • Nevenoe Nevenoe

    L’UE nous protège ? Vraiment ?

    Guerre de la chaussure : suivant l’OMC, la Cour européenne donne raison à la Chine.
    Les taxes antidumping imposées dès 2006 par l’Union européenne (UE) sur les chaussures en cuir importées de Chine et du Vietnam étaient illégales. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) les avait déjà condamnées en octobre. La Cour de justice européenne de Luxembourg vient, à son tour, d’ordonner le remboursement de plusieurs millions de dollars aux exportateurs lésés.

    Puisque les magistrats européens n’admettent pas de procès collectifs, quatre fabricants vont bénéficier de ce premier verdict. A terme, entre 400 et 500 grands et petits exportateurs qui ont payé jusqu’à 16,5% de leur chiffre d’affaires aux douanes européennes attendent également des indemnités. Selon la presse chinoise, celles-ci pourraient se monter jusqu’à 1 milliard d’euros. 
    Cette affaire a commencé en 2006. Alerté par la fermeture de plusieurs fabricants de chaussures, notamment en France, en Italie et au Portugal, ou par la délocalisation de leurs activités en Asie, Bruxelles a pointé du doigt les importations en provenance de Chine et du Vietnam. Selon ses experts, ces deux pays offraient leurs produits à prix cassés, voire au-dessous de leurs coûts de production. Dès lors, elle a introduit une taxe antidumping allant jusqu’à 16,5%. 
     
    La Chine, qui exportait alors près de 140 millions de paires de chaussures en Europe, n’est pas restée les bras croisés. Après plusieurs tentatives de conciliation, elle a déposé une plainte auprès de l’Organe de règlement des différends de l’OMC le 4 février 2010. Le verdict est tombé en octobre en faveur de la Chine. Entre-temps, la mesure antidumping avait été reconduite en novembre 2009 pour une période de deux ans. Elle n’a pas été renouvelée l’an dernier sous la pression de l’Alliance européenne de la chaussure, qui regroupe des producteurs européens, dont beaucoup ont des usines en Asie. 
     
    Tous les exportateurs chinois qui subissent des taxes antidumping n’ont pas la même chance. Ceux des bicyclettes paient des droits allant jusqu’à 48,5% depuis 1993. Plusieurs fois reconduite, cette mesure restera en vigueur jusqu’en 2016. 
     
    Selon le cabinet d’avocats Sidley Austin, qui a défendu les exportateurs chinois de chaussures, le fait que la Chine n’ait pas encore le statut d’«économie de marché» ne lui confère pas les mêmes armes dans les conflits commerciaux. D’après son acte d’adhésion à l’OMC en 2001, ce statut lui reviendra en 2016 seulement. Mais les dirigeants chinois ne laissent jamais passer une occasion de presser l’UE de le lui accorder avant en échange de son aide financière. 
     
    Sidley Austin estime que, sous des poussées protectionnistes dans de nombreux pays, les mesures antidumping pourraient se multiplier ces prochaines années. En vertu de sa stratégie de défense commerciale mise en place en 2011, Bruxelles a ouvert 34 enquêtes antidumping. Vingt concernent des exportateurs chinois

     http://www.observatoiredeleurope.com/Guerre-de-la-chaussure-suivant-l-OMC-la-Cour-europeenne-donne-raison-a-la-Chine_a1734.html

  • Chègoku Chègoku

    POURTANT…
     
    L’unification des salaires européens est une demande de gauche radicale. Ca permet d’éviter le dumping entre travailleurs et ça enlève tout intérêt aux délocalisations internes pour causes salariales. A ça devrait venir se greffer une taxation commune et une fiscalité commune.
     
    Quand vous aurez ce salaire européen, vous aurez aussi una rguement de protectionnisme salariale aux frontières de l’Europe.
     
    Le salaire minimum uniformisé est une excellente idée.
     
    Reste juste à s’assurer que ce SMIC européen soit décent et ne tire pas vers le bas.L Mais l’idée est excellente. L’Europe est une chose nécessaire pour lutter contre la mondialisation. Mais l’europe doit être complètement reconstruite autour de l’intérêt des peuples et non des capitaux qui l’exploitent.
     
     

    • voltigeur voltigeur

      Ils auraient du le faire à la conception de l’Europe! quand
      il n’y a pas d’harmonisation, on est est là où nous en sommes..
      dans le caca!! et maintenant il va falloir redresser la barre, pas
      facile…

      • Mondialisation, oui, si elle est équitable ! SMIC européen, pareil.

        S’il est à 900 euros, ça signifie quoi si on n’harmonise pas les prix, les impôts, etc dans toute l’Europe ? Ca ne veut strictement rien dire, comme je le signifiais plus haut.

      • Chègoku

        Exact, c’est ce que je précisais aussi.
        Il faut une fiscalité commune, une taxation commune, un conglomérat énergétique publique européen qui applique des prix justes à tous de façon égale et met en synergie la production et les atouts. Il faut une politique des prix alimentaires de base commune et réorienter la PAC en ce sens avec à l’appui une réorientation sur les techniques culturales et la qualité nutritionnelle  produite. Il faut un code de la route commun ce qui pourra nous servir pour changer la voiture de demain. Il faut une justice et des forces de l’ordre commune basé sur un droit commun.
        Comme le dit Voltigeur cela aurait du être fait à la construction initiale. On sait très bien pourquoi ça n’a pas été fait. Le problème c’est pas l’UE mais comment on l’a fabriquée. Ce qui a été fait peut  aussi être défait.

      • Nevenoe Nevenoe

        A ton avis l’harmonisation va se faire dans quel sens ?
        Quand 2 sociétés fusionnent les salariés des 2 entreprises voient leur status être harmoniser et c’est quasiment toujours vair le bas que ça se fait. 
        Le SMIC en Roumanie est de 161,91 tu crois qu’ils vont passer à 1 100 € ?

      • Chègoku

        Je n’attends rien d’eux. Je parle de ce que nous devrions faire le jour où nous auront trouvé des burnes pour prendre le pouvoir et réécrire une constitution. 
        Il ne faut attendre rien de l’Europe politique qui plus est cadenassée par les votes à l’unanimité.
        C’est par en bas que ça doit venir. Il faut cristalliser en une masse les luttes des différents peuples et secteurs en Europe. On est pas encore assez dans le caca pour bouger. Mais ça viendra je l’espère.
        C’est un rêve car de façon plus réaliste, je pense qu’on va se faire la guerre au fur et à mesure que le nationalisme montera. Et il monte !!! Comme à chaque fois. 
         

      • Nevenoe Nevenoe

        Il n’y a pas de constitution européenne à trouver, il faut exploser l’UE !

      • Exactement. C’est pour ça qu’au final, je suis contre la mondialisation, lol.

        Quant aux fusions d’entreprises, c’est pas tout à fait vrai, c’est plus compliqué que ça. Mais bon, le fait est que la base de la pyramide ne gagne jamais aux jeux du sommet.

      • voltigeur voltigeur

        J’ai dis qu’il aurait fallu y penser à la construction de l’Europe, c’est
        d’ailleurs pour cela que j’ai voté « non », il y avait trop de disparités, et
        on nous à fait croire que tout allait bien se passer. Comment arriver à un
        équilibre avec une monnaie commune qui n’a pas le même taux? des lois qui
        sont propres à chaque pays? Moi j’y ai vu l’Europe du chacun pour soi et de la division,
        d’ailleurs l’image du plombier polonais, le montrait bien, on a préféré en rire et à nous
        prendre pour des abrutis. Maintenant on nous parle de renégocier, d’harmoniser le SMIC, vu
        l’état des finances européennes, je ne crois pas que ce soit mirobolant, à moins d’augmenter
        la dette publique, parce qu’il faudra bien financer.
        C’est là qu’il ne faudrait pas refaire d’erreurs, car à force de tirer sur la corde,
        elle va se rompre et ça ne va pas être joli.

  • KD.2-mésou-6

    J’ai trouvé sur le site LESMUTINS.ORG ce que pensent les Financiers de Hollande et sur la question des CDI qui n’existeront plus….EDIFIANT!!!!!!!

    http://www.lesmutins.org/

  • Nevenoe Nevenoe

    Mélenchon et la laïcité : le démagogue à la boîte d’allumettes

    Lors de son meeting à Marseille, le candidat du Front de gauche avait choisi de centrer son discours sur un thème à haute tension, celui de l’immigration et spécialement « méditerranéenne ». Partout, télévisions, radios et journaux en ont relayé la teneur d’une intention qui n’avait rien de neutre : « Notre chance c’est le métissage », devait-il lancer, faisant selon les observateurs une ode à la méditerranée sous les « youyous », avant de saluer « Arabes et Berbères » par qui seraient venus en Europe « la science, les mathématiques ou la médecine » au temps où selon lui « l’obscurantisme jetait à terre l’esprit humain ». Refusant « l’idée morbide et paranoïaque du choc des civilisations », il a dit sa pensée aux Maghrébins « qui ont libéré le sol de la patrie des nazis »… « Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos soeurs » et il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux, a-t-il dit, interrompu par les « tous ensemble, tous ensemble ! » dans une théâtralisation qui pouvait rappeler l’ambiance de certains meetings de la belle époque où les superlatifs n’avaient pas de limites pour sanctifier d’autres idoles, telle celle sacrée de l’ouvrier, aujourd’hui tombé en désuétude avec la lutte des classes derrière ce nouveau discours qui n’a plus rien à y voir.

     http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/melenchon-et-la-laicite-le-115028?debut_forums=0#forum3309112

  • Voici notre infographie comparant les taux de chomage Europeens, les salaires moyens et l’augmentation de ces derniers en Europe – http://www.targetonlinemarketing.com/en/blog/196-infographics-ireland-2012-eu-unemployment-vs-eu-minimum-wage.html

  • CLASH

    Salut à tous. lien pour voir le docu dont parle John (avec qui je suis d’accord dans l’ensemble): « le revenu de base » en vf (doc allemand) 
    http://www.kultkino.ch/kultkino/besonderes/le_revenu_de_base_film_francaise 

    -pour ceux qui apprécient Etienne Chouard et son plan C (merci à Pokefric pour son post du 18 avril sur entretien avec E.Chouard), jetez un oeil ici: 
    http://www.le-message.org/
    -Le Message: Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir !!