Le film « L’antisémite » de Dieudonné ne sera pas interdit

Voilà un sujet sensible dont nous avons déjà parlé à de multiples reprises ici, et c’est aujourd’hui une victoire pour l’humoriste décrié Dieudonné M’Bala M’Bala.

La Licra jugeait « antisémite » et « négationniste » le long-métrage de l’humoriste controversé.

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris s’est refusé vendredi à interdire à Dieudonné la diffusion et la vente de son long-métrage, comme le réclamait la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), qui le juge « antisémite » et « négationniste ». Déboutée sur le plan judiciaire, la Licra ne se disait pas moins satisfaite, car, remarquait vendredi son avocat Me David-Olivier Kaminski, le site de l’humoriste ne propose plus le DVD à la vente. Le 15 janvier, Dieudonné avait présenté en avant-première, dans son théâtre de la Main d’or et sur invitation, son premier long-métrage intitulé « L’antisémite », dont il joue le rôle principal.

Après des images qui tournent Auschwitz en dérision, on assiste au tournage d’un film gravitant autour de son personnage alcoolique et violent, déguisé en officier nazi pour un bal costumé. Le négationniste Robert Faurisson joue pendant quelques minutes son propre rôle, la Shoah y est personnifiée en sainte. Le film ne doit pas être diffusé en salle, mais commercialisé sur Internet et vendu aux seuls « abonnés » de Dieudonné. La Licra réclamait le retrait de la bande-annonce postée sur YouTube, ainsi que l’interdiction de diffusion du DVD. Elle demandait également 10 000 euros de dommages et intérêts.

Bande-annonce retirée de YouTube

Vendredi soir, la juge des référés Anne-Marie Sauteraud constate que la vidéo litigieuse « a été retirée du site www.youtube.com et que le film L’antisémite n’a pas été communiqué à ce jour ». Par conséquent, elle estime qu’il n’y a « pas lieu à référé » sur les demandes de la Licra « à qui il appartiendra, le cas échéant, de saisir la juridiction du fond pour qu’il soit statué sur les infractions invoquées ». Me Kaminski se réservait vendredi cette dernière possibilité. Dans son ordonnance, la juge reconnaît que « la plupart des images et propos peuvent être ressentis comme particulièrement choquants et provocateurs », mais, nuance-t-elle, « il n’est pas pour autant établi, avec l’évidence requise en référé, qu’elles constituent » un négationnisme ou une provocation à la haine contre les juifs.

En outre, écrit-elle, « malgré son caractère insidieux et particulièrement outrancier, la séquence n’est nullement présentée comme une thèse scientifique ou sérieuse et nul ne peut se tromper sur son aspect parodique, étant rappelé que le juge n’a pas à se prononcer sur le bon ou le mauvais goût de ce qui est présenté comme humoristique ».

Source: lepoint.fr

14 commentaires

  • dudul

    enfin une bonne nouvelle…

  • DVRGHGTRNYTRBRB

    Excellent pour finir la soirée. Un semblant de justice ne fait pas de mal. La LICRA, la « Ligue Indirectement Coupable d’attiser le Racisme et l’Antisémitisme ».
     
    Au fait, que signifie ce mot déjà, « antisémitisme » ? Non parce-que je ne cherche pas la petite bête hein, mais je crois bien que ça n’a strictement aucun sens de distinguer racisme et antisémitisme. Sauf quand on se croit au dessus des autres… ;-) ô Peuple élu (de mon cul).

    • nabil patriote francais

      Au fait, que signifie ce mot déjà, « antisémitisme » ? Non parce-que je ne cherche pas la petite bête hein, mais je crois bien que ça n’a strictement aucun sens de distinguer racisme et antisémitisme. Sauf quand on se croit au dessus des autres… ô Peuple élu (de mon cul).
      exactement!!!moi aussi j’aimerai comprendre cette distinction de traitement, et je ne comprend pas que personne ne s’indigne pour ça… Plutot que de s’occuper d’enlever le mot race de la constitution, il ferait mieux de mettre fin à la LICRAsse!!!

      en tout cas, encore merci DIEUDO car sans toi pas d’humour(le vrai) en france!!!

      • dudul

        « enlever le mot race de la constitution »
        c’est à double tranchant, sans « race », le mot « racisme » n’a plus de sens… plus de race = plus de raciste…

    • Ange Ange

      « O peuple élu (de mon cul) » —–>  Excellent !!!!!

    • Kain

      antisémite est un mot composé de 2 mot anti & sémite, & la on tombe sur quelque chose d’etrange:
      – qu’on on voie dans nos dictionnaire,
      http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/antisemite/
       sa veut dire ant-juif, mais voila
      – sémite c’est l’ensemble des peuple descendant du fils Noé « sem » « sami » en arabe;
      & donc arabe & juif
      http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mites
      donc antisémite voudrai dire a l’origine qu’on est contre arabe & juif, moi j’aimerai savoir pourquoi c’est uniquement réservé au peuple élu

    • dudul

      « Au fait, que signifie ce mot déjà,  antisémitisme  ? »
      tu veux la version simple ou l’autre? :D ok, un peu d’histoire alors….

      déjà, ne confondons pas antijudaïsme, antisionnisme, antisémitisme…
       
      Le terme antisémitisme a été inventé en 1873 (par un journaliste allemand, Wilhelm Marr), pour désigner la haine des juifs, non pas en temps que religion, mais en temps que communauté voire de race.
      Le terme tire son origine de Sem, fils de Noé et ancêtre d’Abraham.
       
      Les linguistes ayant identifié une origine commune aux langues hébraïque, arabe, araméenne, assyrienne et guèze (éthiopien ancien) ont rangé celles-ci sous l’épithète sémitique.
      d’où les question qui tue:
      -un arabophone qui hait les juifs peut-il être qualifié d’antisémite?
      -un juif qui haït un arabe peut-il être qualifié d’antisémite?
       
      L’antijudaïsme médiéval s’en prend à l’anticonformisme religieux des juifs.
       
      Aujourd’hui, le courant antisioniste en Europe se manifeste par des organisations telles que les Juifs européens pour une paix juste (JEPJ), l’Union juive française pour la paix, l’Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB), le réseau des Juifs contre l’occupation (Italie) et l’organisation Juifs pour la Justice pour les Palestiniens (Royaume-Uni) qui luttent contre le sionisme au sens de politique colonialiste aux dépens du peuple palestinien.
       
       
      à retenir: 
      ne confondons pas antijudaïsme, antisionnisme, antisémitisme…
      – L’antisionnisme n’implique nullement d’antisémitisme, ni d’antijudaisme

      – Tout sémiste n’est pas juif et tout juif n’est pas sémite.
        Tout sioniste n’est pas juif et tout juif n’est pas sioniste.
        Tout sioniste n’est pas sémite et tout sémite n’est pas sioniste.
      – l’antijudaïsme médiéval se distingue radicalement de l’antisémitisme moderne. Celui-ci néglige l’aspect religieux. Contre toute évidence, il présente les Juifs comme une race à part, dotée de caractéristiques spécifiques et ineffaçables, par exemple le goût de l’argent et le mépris du patriotisme. 
      La justice française distingue ce qui relève d’une critique permise du sionisme même si elle est outrancièrede ce qui relève de l’antisémitisme (interdit par la loi française).


      en espérant t’avoir éclairé…. sinon, tu a google….

  • C’est déjà ça, même si le combat est encore bien long!

  • domdom26

    TRES BONNE NOUVELLE POUR DIEUDONNE   BRAVO

  • Hilaire

    :-) :-)) :-D :laugh: :rotfl: :yes:

  • asjacks asjacks

    Et une quenelle pour la LICRA, une !

  • OrdoAbKaos

    Ligue Internationale des Connards Racistes Antifrance

    LOL !

    :-))  

  • incarvillee

    Bravo Dieudo !
    Tu es de loin le meilleur humoriste que la France aie connu (avec Coluche et Desproges). Tu déranges si bien le système en place, et surtout, tu sais taper là où il faut, juste sur la gangrène de cette planète, j’ai nommé le SIONISME !!!
    Mes sentiments les plus respectueux à un Homme, un Vrai, et mon soutien inconditionnel à tes actions talentueuses !