Où est le corium du réacteur n°2 de Fukushima Daiichi ?

Cela ne se finira jamais….. La situation doit continuer à être surveillée, je remercie donc au passage tous ceux qui rapportent les infos sur le sujet puisque les médias classiques ne sont pas fiables en France, nous faisons continuellement le coup « du nuage de Tchernobyl »!

Après le premier essai infructueux du 19 janvier 2012 pour essayer de mesurer le niveau de l’eau dans l’enceinte de confinement du réacteur n°2, Tepco a réalisé hier une deuxième tentative qui cette fois a porté ses fruits.

fukushimareactor2CV-March12Mais les nouvelles sont très mauvaises. Alors que l’opérateur évaluait la hauteur de l’eau de refroidissement à 3 m, elle a constaté une hauteur de seulement 60 cm en fond de cuve de confinement. Cette nouvelle mesure, implacable, nous rapproche à nouveau du « scénario du pire », et cela le jour même, ironie du sort, où le candidat Nicolas Sarkozy affirme que l’accident de Fukushima n’est pas un accident nucléaire (1).

source image

Cette image du Mainichi Daily News représentant grossièrement la coupe du réacteur n°2 est totalement surréaliste, montrant le corium comme une matière inerte qui se serait sagement confinée en fond de cuve de réacteur (RPV) et en fond de cuve de confinement (PCV). Elle essaie de faire croire aux Japonais que la situation est toujours sous contrôle alors qu’il n’en est rien.

Pourquoi ?

1) Parce qu’elle ne montre pas le percement du fond de la cuve du réacteur

2) Parce qu’elle ne montre pas le creusement du fond de la cuve de confinement.

3) Parce qu’elle ne montre pas les dégâts occasionnés par l’explosion qui s’est produite dans la piscine torique le 15 mars 2011 à 6h10 et qui lui a fait perdre son étanchéité.

4) Parce qu’une hauteur d’eau de 60 cm est ridicule pour refroidir une masse de 94 tonnes de combustible fondu.

5) Parce que la température de 48,5~50°C des 60 cm d’eau en fond de cuve semble incompatible avec la présence de corium qui a une décroissante thermique extrêmement lente.

 

n2bVoici une infographie plus réaliste mais tout aussi improbable, celle de NHK, qui place le niveau de l’eau de la cuve de confinement à hauteur de l’ouverture des tuyaux descendant vers la piscine torique, mais qui garde de l’eau en fond de cuve de réacteur alors que celui-ci est percé… Le corium quant à lui n’est pas représenté.

Schéma NHK du réacteur 2

 

Tepco injecte actuellement 9 tonnes d’eau par heure dans le réacteur, soit 2,5 litres par seconde. Où va cette eau ? Elle se déverse probablement dans la piscine torique, puis va se perdre dans les sous-sols fracturés de la centrale, avant d’être à nouveau partiellement pompée pour être retraitée. On ne peut pas vraiment parler de circuit fermé comme on essaie de nous faire croire.

 

barrageévacuationdeseaux

L’eau contaminée du sous-sol pourrait-elle rejoindre l’océan par les innombrables canalisations souterraines reliant la centrale à la côte ? (source du plan : Tepco)

 

Où se trouve le corium ? Les températures relevées dans l’enceinte de confinement laissent supposer qu’il ne doit plus être là. Selon Gen4, « la vérité est que les coriums ont depuis longtemps perforé la cuve réacteur (RPV), le confinement primaire (cuve PCV) et secondaire (le radier en béton ou une variante par l’anneau de surpression) et qu’ils se sont finalement réfugiés quelque part sous les bâtiments ». (lien)

 

tepco.jpg

Schéma Tepco

 

Il est même possible que le corium, dans l’hypothèse où il a pris le chemin de la piscine torique par les tuyaux de bas de cuve (2), ait plongé dans l’eau du réservoir circulaire, provoquant une explosion de vapeur, et non une explosion d’hydrogène. Cette hypothèse a d’ailleurs sans doute été retenue par l’IRSN qui, pudiquement, indique une explosion dans la piscine torique du réacteur 2 en précisant qu’il ne s’agit pas d’une explosion d’hydrogène.

Tepco, qui n’aime pas dire les choses comme elles sont, préfère carrément nier cette explosion, se déresponsabilisant ainsi de la perte d’un corium dans la nature, évènement qui n’est jamais arrivé dans l’histoire mondiale du nucléaire et qui fait partie du « scénario du pire ».

 

——————————

 

(1) Discours du 26 mars 2012 à la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux : « C’est un accord électoral entre des gens sectaires qui profitent de l’accident de Fukushima, qui n’est pas un accident nucléaire, pour jouer sur les peurs et pour casser le nucléaire français ».

On peut l’écouter ici à 9:39 : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=321997

 

(2) Les ouvriers de Tepco le pensent : http://fukushima-diary.com/2012/03/fukushima-worker-assumes-melted-fuel-has-gone-into-suppression-chamber/#.T3B7Ejw0_Lg.facebook

 

Source: fukushima.over-blog.fr

20 commentaires

  • Tic Tac Tic Tac…

    J’écoule l’horloge du temps qui passe, et me dis que chaque seconde qui s’écoule me rapproche un peu plus d’un cancer.

    Tic Tac Tic Tac…

    Les Tokyoïtes et les Japonais vont tous crever, et la capitale la plus peuplée et concentrée du monde va devenir une cellule cancéreuse géante.

    Tic Tac Tic Tac…

    Merci Einstein !

    Tic Tac Tic Tac…

    • antinukciv

      Quelle est la responsabilité d’Eintein la dessus?

      • Il n’en a aucune. Ses découvertes ont simplement ouvert la voie sur le développement du nucléaire en général. Mais si ça n’avait pas été lui, ça aurait été un autre deux ou trois ans plus tard.

        C’était plutôt pour le clin d’oeil nucléaire / bombe A / cancers.

        Bref, Tic Tac Tic Tac… ça n’empêchera pas le résultat.

      • babs

        tu joues de tac tic,
        mais c’est vrai que tic tac …
        je crois qu’on peut calculer ou il est, la chaleur fait fondre le beton a telle vitesse
        « three miles island », sachant que la terre resiste moins …
        je dirai, aujourd’hui, entre 75 et 100 km, pas tout a fait pile poil sous la central,
        je pense qu’il doit avoir derivé soit vers l’est, soit vers l’ouest …
        me tromperai je ?

      • Cédric

        Einstein n’a rien découvert. Tout du moins, pas le fameux E=MC² dont découle l’énergie nucléaire.
        Le père de cette théorie est notre bien regretté Henri Poincaré, qui a publié sa théorie de la relativité partielle, 5 avant Einstein.
        D’ailleurs, la mise en avant médiatique d’Albert Einstein se fait à partir des années 20, quelques années après la mort de Poincaré.

        Mon avis, et ça n’engage que moi, c’est que la mise en avant médiatique d’Albert Einstein, comme étant le père de la théorie de la relativité partielle, a été désirée par les grands pontes.
        Quoi de mieux que d’avoir un pantin scientifique afin d’appuyer le projet Manhattan, et tout ce qui en découlera ?

      • Oulà, attention, E=mc², ça ne traite pas de la création de la bombe A directement hein. C’est bien plus empirique.

        On peut remonter à P&M Curie sinon :)

      • babs

        euh, sinon, je me trompe, ou je suis raisonnable ?

      • Cédric

        C’est là que tu te trompe. L’exploitation de l’énergie nucléaire vient de la découverte de cette formule.
        Elle a permis de révéler qu’une masse, même petite, contient une forte quantité d’énergie (dû à la multiplication de la masse par la vitesse de la lumière au carré).

  • ratgana

    Tepco, c’est toujours privé ? Il y a des investisseurs pour ce genre d’opération ? 
    Comment calcule-t-on le retour sur investissement dans ce cas précis ?   :-$

    • Tex

      Et bien, ils sont payés par les industries pharmaceutiques en fonction du nombre de cancers qu’ils ont provoqués… et finalement, ils font un gros benef!!!

  • Maverick Maverick

    Le titre ne devrait-il pas plutôt être « où EN est le corium du réacteur N°2″ ? C’est pas comme si quelqu’un était parti avec :rotfl:

  • La Lumière est devant

    Pierre et Marie CURIE… Cela vous parle, je pense. Voici sans doute les énergies les plus sombres du 20ème siècle. Cessons de les enscenser.

  • jacques

    Le nucléaire c’est la plus grande pourriture que l’homme à pu inventer, la génétique humaine est menacée, quand je pense que certains hommes essayent de nous prouver le contraire.

    • babs

      je te rassure, l’homme n’a rien inventé, tout etait deja present,
      il l’a juste modifié pour le rendre plus rentable …

      • Ouaip. La nature donne, tempère, « mesure ». Elle donne en quantité limitée ce qui est néfaste en trop grande quantité. Elle offre en quantité utile ce qui est utile.

        Mais ce qui est néfaste, on le détourne pour en tirer des bénéfices hasardeux. Ce qui est utile, on le souille.

        Au nom de MAMMON. Du profit. De l’argent, du pouvoir.

        La prochaine génération… ne sera plus humaine.
        Animal => Humain => h+ => Machine

        Matrix n’est pas un film débile. C’est une bonne vision du darwinisme.

        Dommage pour tout le règne animal qui se retrouvera effacé de l’équation. Et nous avec, juste après.

  • Franck804

    Arnie Gundersen ne semble pas être tout à fait du même avis que Sarko …
    http://fairewinds.com/

  • Maverick Maverick

    Suis-je le seul ? La déclaration de Sarkozy m’énerverait plutôt. Depuis quand un séisme provoque-t-il un tsnuami radioactif ? Il y a bien eu un accident nucléaire suite à une catastrophe naturelle, certes, mais si cette maudite centrale avait été construite correctement, on n’en serait peut-être pas là. Si Sarkozy croit vraiment ce qu’il dit, ça en dit long sur sa compétence de Président.