Pour les marchés, la France ne vaut plus que BBB

Bien sur, ce n’est pas encore officiel puisque l’agence de notation ne dévoilera réellement les notes des pays européens que le 18 janvier, jusque là, nous avons ENCORE le triple A! Non, en fait les marchés financiers font payer la France de la même manière qu’un pays ayant le triple A, en clair, ils ont prit un peu d’avance sur l’inéluctable… Maintenant, n’oublions pas que tout ceci n’est qu’une arnaque et que les agences de notations américaines ne sont qu’une vaste escroquerie financière, du cinéma pour faire la pluie et le bau temps pour le compte des banques…

Selon les dirigeants de Standard & Poor’s à Paris, les marchés financiers font déjà payer à la France des taux d’intérêt dignes d’un pays noté triple B.

2008. Lors de la crise des subprimes, les agences de notation essuient un échec retentissant en n’anticipant pas les déboires de Lehman Brothers.

2008. Lors de la crise des subprimes, les agences de notation essuient un échec retentissant en n’anticipant pas les déboires de Lehman Brothers. | (AP.)

Ces trois lettres affolent les investisseurs, mais aussi les politiques : AAA! Le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, aurait lui-même déclaré en décembre dernier : « Si on perd le triple A, je suis mort! » Hors de cette note A donc, point de salut! Depuis, l’Elysée et Matignon ont tenté de dédramatiser la perte de ce fameux sésame, indispensable pour emprunter sur les marchés financiers aux taux les plus bas.

Déjà, les trois principales agences mondiales, Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch, ont placé la note de la France sous surveillance négative. Un avertissement avant une dégradation qui pourrait intervenir d’ici au mois de mars.

Au gouvernement, on redoute un scénario catastrophe qui verrait la note de la plupart des pays de la zone euro revue à la baisse, sauf peut-être celle de l’Allemagne… et la France être dégradée de deux crans. Dans le long entretien qu’ils nous ont accordé, les dirigeants de Standard & Poor’s en France considèrent que les marchés financiers font déjà payer à la France des taux d’intérêt dignes d’un… triple B. Pas de quoi apaiser les virulentes critiques qui s’abattent sur ces agences de notation soupçonnées de vouloir dicter leur loi aux Etats. « On ne peut pas juger un pays comme on juge un compte d’exploitation », a grincé hier Alain Minc, conseiller officieux de l’Elysée.

Véritable épée de Damoclès suspendue au-dessus de nos têtes, une dégradation de la France résonnerait en tout cas comme un coup de tonnerre à quelques semaines de la présidentielle. Elle affaiblirait Nicolas Sarkozy et plongerait François Hollande dans l’embarras. La perte du triple A, coûtant, selon Bercy, 2 milliards par an, elle réduirait les marges de manœuvre d’un éventuel gouvernement de gauche. Hier, le socialiste Didier Migaud, président de la Cour des comptes, a tiré la sonnette d’alarme. « Le redressement des comptes publics est une nécessité impérieuse. » Sauf à prendre le risque de voir la dette s’emballer et devenir « un fardeau insupportable ».

 

L’écart se creuse entre la France et l’Allemagne

C’est l’obsession de Bercy! Que le « spread » — dans le jargon financier, il désigne l’écart de taux d’intérêt versé pour le remboursement de leur dette entre deux pays — s’envole, l’Allemagne creusant le fossé avec la France. Cette semaine, Paris a donc eu des sueurs froides. Car, après l’emprunt de 4 Mds€ lancé sur les marchés avant-hier par la Bundesbank à un taux moyen de 1,93% sur 10 ans, on attendait le résultat de l’émission d’obligations réalisé le lendemain par France trésor. Il s’agissait de lever 7,9 Mds€ dont 4 Mds€ empruntés, eux aussi, sur 10 ans. Mais là, le prix à payer a été plus élevé. Outre le fait qu’il est en augmentation par rapport à décembre dernier, le taux payé par la France (3,29%) est en effet supérieur de 1,36% à celui de l’Allemagne qui fait plus que jamais figure de valeur refuge. Pas de quoi inquiéter l’agence France trésor, pour autant, celle-ci faisant remarquer que pour les obligations émises hier à 12, 24 et 30 ans, « les taux sont en baisse ». Le seront-ils encore dans les semaines qui viennent? Réponse lorsque la France devra retourner sur les marchés financiers pour placer sa dette.
O.B

Source: Le parisien

18 commentaires

  • JeKaS BjorK

    De toute façon c’est bientôt la fin.

  • roulletabille roulletabille

    Parce que la FRANCE c’est des gens qui se foutent d’être cotés..
    COMMENT en sommes nous arriver à avoir un AUTRICHIEN bête et méchant comme PRÉSIDENT ?
    Ils  ont réussis à appauvrir l’amour de notre Pays .
    Voir des gens sur le trottoir ,bof,je connais ICI des gens qui Président seraient PIRE.

  • Bojackoh

    J’aime bien le Alain Minc, conseiller officieux de l’Elysée avec lui on sauvé de la crisounette!!!

  • Bonanza

    On s’en fout on est en 2012  les Mayas  vont la leur mettre profond leur cotation à deux balles , non mais….

  • pikpuss

    La plus grande partie de cette dette est illegitime. La dette est un moyen de domination. Les agences de notation ne sont que le relai de milieux d´affaires presses de prendre le pouvoir sur nos economies.

  • pokefric pokefric

    Si le tour de passe passe fonctionne,notre stock d’or risque bien d’atterrir dans le coffre NWO sous peu , ensuite nous seront soumis à ce même régime (NWO).La manipulation recherchée risque bien de déclencher notre naufrage.
    C’est le but recherché pour obéir aux maitres de naboléon……

    • Bouffon

      Toutes l’or du monde récolter depuis l’antiquité ne suffiras pas à sauver l’économie. Toutes cet or représente une tour Eiffel en or massif et il en faudrait 29 rien que pour sauver l’amérique.

  • mémé

     On dirait qu’on ne peut plus rien y faire.

  • pokefric pokefric

    mémé, tant qu’ils nous imposeront les mêmes personnages sur le grand échiquier mondial, on ne pourra que constater notre impuissance.
    La solution est de reprendre le contrôle en changeant les acteurs politique sinon, c’est exactement le contraire qui se produira.
    Tant que les gens n’auront pas assimilés ce système imposé,ils seront manipulés à leur guise.
    Dégrader la France fait partie du plan pour la soumission à venir:
    Regardez, peuple de France, nous sommes ruinés, seul le NWO peut nous venir en aide, acceptez le !
    Il faut changer les règles, virer ce système en y adhérant pas.
    C’est toujours les mêmes personnages, toujours!
    La passation de pouvoir, droite,gauche ou tout autre position, fait partie de la même famille politique, le même échiquier, les mêmes pions, les mêmes cases,les mêmes règles qu’ils changent à leur avantages quand ils le désirent, sans l’avis de qui que ce soit.
    Réveillez vous, refusez ce système imposé en ne votant pas, ne croyez pas que tel ou tel acteur changera quelque chose et se mettra à dos Londres et Washington, c’est une utopie !
    La politique de haut niveau est interdite aux gens normaux, c’est le règne de la franc maçonnerie et de tout ses dérivés!
    On vous laisse croire que vous avez le choix de changer le rôle de la France, c’est faux !
    Vous n’avez le choix que de ceux qui sont présent lors de leurs campagne électorale, réfléchissez y……
    Toujours les mêmes acteurs pour le même film à la sauce Hollywoodienne !
     
     

    • mémé

      Tout à fait d’accord, pokefric. Mais il est donc impossible de changer nos représentants par les urnes, si je vous suis bien.
      Qu’est ce qui nous reste comme moyen d’action?
      La presse est muselée, les infos internet sont sujettes à caution pour beaucoup de gens ( Il n’y a que les conspirationnistes sur le net!)
      Les révolutions arabes ont mis les religieux au pouvoir ( c’était peut-être mieux avant pour les femmes ?)
      Quedeviennent les indignés espagnols? C’est l’hiver, sale temps pour le camping..
      Si on ne vote pas, tout le monde s’en fout. Chirac a été élu par moins de 20% des Français, alors…
      Honnêtement, en étant simplement lucide, on ne changera pas grand-chose, malheureusement.

      • pokefric pokefric

        Je crains que tu ai raison car on se rend compte que plus les français reçoivent des coups, plus ils en redemandent.
        Il me paraît difficile de mobiliser le peuple dans son ensemble.
        Pour l’heure, les français possédant du travail ne s’inquiètent pas, la routine de leur vie, certes insipide,continue.
        Quand les salaires diminueront, le patronat jouera le jeu de l’embauche et la, ce sera le début du chaos …….
        Fin 2011, Nicolas Sarkozy pense à développer le chômage partiel, c’est-à-dire le partage du temps de travail. Travailler moins pour travailler tous ? Quelle ironie !
        Il faudra attendre malheureusement que les salaires soit divisés par deux pour que la mobilisation s’effectue…c’est pour courant de cette année…

  • pokefric pokefric

    Si on vous proposent de visionner un film et qu’à la fin de la projection, vous avez le sentiment de vous être fait volé l’argent du ticket car ce film est un pur navet ou que le message qu’il à fait passé ne correspond pas à votre vision des choses, mieux, vous êtes sur que le sujet est d’un paradoxe certain avec des idées anti démocratiques et malsaines.
    Maintenant, vous n’avez pas appréciez ce film,on vous proposent de le revisionner 5 ans après avec d’autres acteurs,ceux qui étaient simples figurants dans ce même film 5 ans plus tôt, et avec sensiblement le même scénario déguisé mais qui abouti au même résultat , à la même conclusion ?
    Quel sera votre opinion ?
    Aurez vous toujours ce sentiment de vous être fait volé ?
    Aurez vous changer votre façon de voir les choses pour adhérer à ce que vous rejetiez 5 ans avant ?
    Irez vous voir un autre film avec les mêmes acteurs ?
    Boycotterez vous les salles de cinéma qui vous proposent des films nouveaux, mais avec toujours la même distribution ?
     

  • Maverick Maverick

    Ce qui m’énerve, c’est que plus on s’approche de l’élection, plus cette comédie sur le triple A va prendre la place des vrais problèmes, dans la campagne …