Les gardiens d’immeubles HLM autorisés à être armés de bâtons de défense

No comment….. Je donne juste l’info ;)

Casque antiémeute, tonfa et bombes de gaz lacrymogène au commissariat de police de Noisy-Le-Grand.

Casque antiémeute, tonfa et bombes de gaz lacrymogène au commissariat de police de Noisy-Le-Grand.LUDOVIC CAILLÈRE / AFP

Les agents de surveillance et de gardiennage des immeubles collectifs de type HLM pourront désormais être armés de bâtons de défense de type tonfa et d’aérosols incapacitants ou lacrymogènes, selon un décret du ministère de l’intérieur publié vendredi 23 décembre au Journal officiel.

Ces agents employés par les bailleurs d’immeubles collectifs d’habitation devront suivre une formation spécifique, comprenant « un module théorique sur l’environnement juridique du port d’arme » et « un module pratique », qui sera « sanctionnée par un certificat individuel de réussite ». Cette formation est un « préalable » à une « demande d’autorisation de port d’arme individuel », qui doit être faite au préfet.

ARMES ENTREPOSÉES DANS UN LOCAL

Les armes devront être entreposées dans un local non accessible au public et sécurisé. Le gardien « ne les porte que le temps strictement nécessaire à l’exercice de sa mission ».

Utilisée par les policiers ou les agents de sécurité du métro, le tonfa est une arme de 6e catégorie qui se compose d’une matraque, assortie d’une poignée latérale perpendiculaire. Son port est interdit sans autorisation administrative et son transport est réglementé.

Source: lemonde.fr

9 commentaires

  • engel

    Quelle stupidité démagogique !

    Ce n’est point leur rôle de jouer les Rambos !
    On va les mettre en danger inutilement.
    La sécurité des biens et des personnes sont du ressort exclusif des forces de police .Le gardien comme son nom l’indique à pour mission d’assurer la surveillance et de donner l’alerte en cas de pb et pour cela il n’a point besoin d’arme.
    Arme, qui risque seulement d’énerver un peu plus les petites frappes de quartier à la recherche d’une notoriété territoriale.
    Par contre la bombe lacrymo est très bien pour l’auto-défense, d’autant plus, que son port est autorisé depuis toujours…

    • barney

      Je suis gardien d’immeubles, je suis équipé d’une bombe lacrymogène et d’une matraque télescopique. C’est pas pour jouer les Rambos, car même avec sa je me suis déjà fait agressé. Il y a beaucoup qui disse que la lacrymogène c’est assez non car ce qui ma aidé c’était la matraque. Apprend que la bombe lacrymogène n’est pas autorisé à tout le monde.

  • martinb

    la bombe lacrymo : le port n’est autorisé que pour un motif légitime, avoir peur de se faire trucider au coin de la rue, n’est pas un motif légitime

    • engel

      Pas plus et pas moins qu’un parapluie non rétractable !
       Qui lui aussi, peut-être classé comme arme par certains juges!
      Du déjà vu…., mais heureusement exeptionnel.

  • enlil

    la police municipale,la gendarmerie et la police national qui sont payé par nos impôts ont le rôle de protéger le peuple peut être maintenant c’est de taper sur les manifestants vue la dégradations de la société  c’est moins risqué c’est sans doute pour ça que les gardiens d’immeuble vont faire se rôle le gouvernement et gagnant ils ne sont pas fonctionnaire demain se seras des milices privées qui feras le service d’ordre dans les cartiers comme c’est partie pour empirer ça m’étonnerait pas

  • Tex

    Je suppose que s’ils sont autorisés à « s’armer », il y a une bonne raison pour ça… c’est qu’ils sont de plus en plus souvent en danger….et que la police ne peut pas être partout!
    Ca m’étonnerait qu’on autorise un armement quelconque à la légère alors qu’en général c’est plutôt l’inverse qui se passe….

  • cédric

    bientôt les milice privé pour interdire l’accé a certain quartier au personne qui ne correspondrai pas au standing

  • anonymous

    Pour moi c’est une bonne chose, les gardiens doivent pouvoir SE DEFFENDRE, vous parlez de rambo plus haut, rien à voir. On lui demande pas d’aller au 3ême étage péter la gueule d’un mec mais de se proteger en cas d’agression. C’est un métier à risque de certains endroits.